Revenir en haut Aller en bas



 
Bienvenue sur le forum Invité <3
Before Anyone Else a ouvert ses portes le 14 octobre 2016.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
BAE A UN AN ! JOYEUX BAEVERSAIRE !

Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Au hazard d'un détour - Lacey   Ven 3 Mar - 11:26

∞ Au hazard d'un détour

Toi et moi c'est simplement ce qu'il y a de meix, toi et moi ce sont des fou rire garentis, toi et moi tout simpplement...


Samedi matin, jour de repos pour moi, mais je n’arrive pas pour autant à rester dans mon lit ce matin, tant pis la grâce mâtiné ça ne sera pas pour moi cette fois ci, ce n’est pas grave je ne suis pas vraiment fatiguée en fait donc tout vas bien. Cependant je n’ai clairement pas envie de rester chez moi toute la journée, je n’ai même pas envie de prendre mon petit déjeuner chez moi, oui c genre de chose m’arrive et quand c’est comme ça je décide rapidement d’aller me balader dans le centre de Londres, ce n’est pas très loin en transport en commun donc je sais que j’arriverai rapidement et que je pourrais prendre un petit déjeuner dans un starbuck ou autre truc dans le style.

Alors je finis donc par me lever, je vais me doucher aussi bien entendu et une fois que c’est fait je m’habille, me maquille et me voilà prête, je n’ai plus qu’a sortir de chez moi. Direction le métro. Comme souvent il y a du monde mais franchement ça ne me dérange pas, je suis quelque peu dans ma bulle et je ne fais donc pas vraiment attentions aux gens qui m’entour, non je ne suis pas insociable, je suis juste dans mes penser, dans le métro je trouve une petite place pour m’assoir, c’est pas plus mal et j’en profite pour sortir mon livre. ça me permet de passer plus rapidement le temps je dirai, mais je reste tout de même attentive au stations. D’ailleurs il se trouve que je dois changer de métro actuellement. Alors de nouveau je me lève et je sort, c’est un chemin assez habituel qui fait que je ne réfléchie absolument pas ou je vais.

Et au moment ou j’entre dans le second métro qui va me conduire au centre ville je ne peux que remarquer une personne installer que je connais parfaitement…Lacey, cette jolie jeune femme que j’adore par dessus tout, celle que je considère comme ma soeur. ça fessais un petit moment que je ne l’avais pas vu donc autant dire que ça ne peux que me faire plaisir. Alors doucement je viens m’associer près d’elle comme si de rien n’étais.


-Hum excusez moi mademoiselle, vous auriez l’heure?

Je ne la quitte pas des yeux, avec un grand sourire au lèvres, je sais bien qu’elle va reconnaitre ma voix mais peu importe, un rien m’amuse parfois. J’attend juste qu’elle me vois en fait.
ALASKA
Revenir en haut Aller en bas
J'ai débarqué à Londres le : 19/02/2017 et j'ai déjà raconté : 215 mensonges. Je ressemble à : la jolie Dakota Johnson. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire mais amoureuse de mon patron.


Mes petits secrets bien gardés: : 99

MessageSujet: Re: Au hazard d'un détour - Lacey   Lun 6 Mar - 12:06

Ma voiture, pourtant âgée de seulement trois ans, étant au garage, je suis contrainte de me déplacée en utilisant les transports en communs, comme le bus ou le métro, ce qui n’est pas franchement quelque chose que j’apprécie. Oh, quand je peux les prendre parce que là où je me rends, c’est accessible en bus, je le fais, mais quand c’est loin, à l’autre bout de la ville, je préfère cent fois mieux utiliser ma petite voiture. Malheureusement, elle est en panne et se trouve actuellement en réparation au garage. Le garagiste est un ami de mon beau-frère et je suis venue de sa part, en principe, il ne devrait pas se montrer malhonnête avec moi, mais je reste méfiante. Les garagistes, les plombiers, et j’en passe, ils savent bien que les femmes ne connaissent pas grand-chose à la mécanique, alors ils en profitent. C’est vrai l’air bien innocente lorsque je me regarde dans le miroir de ma salle de bain, mais je déteste que l’on me prenne pour une débile. Et je sais encore faire la différence entre les pédales. Enfin voilà, je me retrouve donc à parcourir la ville en métro et ça me fait enrager silencieusement. Coup de chance, j’ai réussis à trouver une place assise et pour une fois, propre. Oui parce très récemment, je me suis assise sur un chewing-gum encore frais, et ça à fichu en l’air une jupe en laquelle je tenais beaucoup. Ce matin, j’ai rendez-vous avec ma sœur, je suis encore tellement étonnée de son attitude complètement différente avec moi. Il a tout de même fallu qu’on me brise le cœur au point que j’essaye d’en finir pour qu’elle daigne se montrer gentille avec moi, pour qu’elle comprenne qu’elle tenait à moi. Même si ce type m’a fait beaucoup souffrir, je suis tout de même contente de ce qu’il m’a fait, car sans ça, Tessa me haïrait encore et je ne crois pas que j’arriverais à la supporté. Nous devons prendre un petit déjeuner ensemble dans le centre-ville, quartier que j’affectionne particulièrement. Le métro s’arrête pour faire monter de nouveaux passagers, je regarde à peine, trop occupée à regarder par la fenêtre sur ma gauche. Du moins, jusqu’à ce qu’une voix que je connais bien me fasse lever les yeux. « Laurel ! C’que tu peux être drôle quand tu t’y mets ! » je pouffe, avant de dégager mon sac pour qu’elle prenne place. J’ai vérifié, il n’y a pas de saletés.

_________________

Lacey Coalman
she just ran away ⊹ I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. (by anaëlle)

Happy Birthday Beafore Anyone Else !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Au hazard d'un détour - Lacey   Mar 7 Mar - 11:12

∞ Au hazard d'un détour

Toi et moi c'est simplement ce qu'il y a de meix, toi et moi ce sont des fou rire garentis, toi et moi tout simpplement...


En temps normal c’est vrai que je marche plus que je prend les transport en commun ou encore la voiture, mais parfois oui j’aime bien me poser dans le métro ou dans le bus ça me permet de lire tranquillement sans réfléchir à la route que je dois prendre, Et ce matin j’avoue que j’avais envie e me poser pour aller prendre une petite boisson au starbuck donc tant qu’a faire autant prendre le metro, je m’étais alors laisser porter par les gens, connaissant tout de même le chemin par coeur pour éviter de me tromper dans les couloirs, franchement avouons que sa serai con de prendre le métro dans le mauvais sens et de me retrouver à l’autre bout de Londres alors que je veux aller dans le centre ville.

J’arrive comme souvent juste à temps sur le quai pour voir le métro arriver, et c’est tout aussi rapidement que je monte dedans, il y a du monde mais pas trop, et d’ailleurs ça me permet de voir alors une jolie jeune femme que je connais bien et c’est peu dire puisqu’il s’agit de Lacey, celle que je considère comme une soeur pour moi, tout de suite je ne peux qu’être contente de cette coïncidence de tomber sur elle de cette manière. Je viens alors me mettre devant elle en lui demandant l’heure qu’il est. Et quand elle lève les yeux vers moi pour me dire que je suis drôle quand je m’y met je ne peux que rire doucement.

-Ouais je sais on me le dit souvent, mais j’avoue j’ai hésiter à me la jouer dragueur lourd mais je me suis dit que les gens allait me prendre au sérieux…

Je lui colle alors un gros bisou sur sa petite joue avant de reprendre la parole. C'est vrai que parfois les gens ont tendance à juger trop facilement, c'est con mais c'est comme ça je dirai, alors évitons de trop attirer l'attention sur nous, même si objectivement je m'en moque de leur opinion. Attendez quoi? Non c'est faux sinon j'aurai continuer à publier des livres. Soyons franc. Mais là c'est un peu different je dirai.

-Comment tu vas ma jolie? Et surtout qu’est ce que tu fais dans ce metro??

Oui je sais qu’elle n’est pas fan des transport en commun du moins elle les prends le moins possible donc la croiser ici c’est assez surprenant et amusant en même temps. Enfin j'en profite alors pour m'installer juste à côté d'elle comme une place libre s'y trouve autant en profiter, je ne vais pas rester debout éternellement.
ALASKA
Revenir en haut Aller en bas
J'ai débarqué à Londres le : 19/02/2017 et j'ai déjà raconté : 215 mensonges. Je ressemble à : la jolie Dakota Johnson. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire mais amoureuse de mon patron.


Mes petits secrets bien gardés: : 99

MessageSujet: Re: Au hazard d'un détour - Lacey   Mer 8 Mar - 11:13

Ça sent mauvais. Le métro, je veux dire. Un mélange de transpiration et de saleté. Pourtant, quand je regarde les gens autour de moi, ils sont propres. La mauvaise odeur soit sûrement être dans ma tête. Il faut bien le dire, j’ai beaucoup d’imagination. Si ce n’était pas le cas, je n’aurais pas fait des études de littérature. De temps à autre, lorsque j’ai le temps, je noircie les pages d’un cahier avec des histoires, des poèmes. J’ai toujours aimé écrire. J’ai d’ailleurs écrit une nouvelle d’une centaine de pages après qu’Andrew m’ait envoyée à l’hôpital. Mais je ne jamais cherché à être publiée, parce que ça m’intimide. Je n’ai pas envie qu’on me dise que ce j’ai écrit est nul et ne vaut rien, parce que c’est quand même de ma vie, qu’il s’agit. Je n’ai pas envie de replonger dans la dépression. Une fois, ça m’a suffi. Je lève rapidement les yeux quand je reconnais la voix de Laurel et je pouffe de rire. Contrairement à moi, elle sait comment être drôle. Moi, je ne sais pas faire rire les gens et en plus, je trouve mon rire vraiment ridicule, on dirait une poule. J’ai beau me caché derrière ma main quand ça me prend, je crois que c’est pire. Des gloussements et toujours des gloussements. A mon commentaire, elle enchaîne sur une remarque et mon gloussement redouble. Bon sang, je voudrais pouvoir me cacher sous terre, on entend que moi. « Hum, tu crois ? Je n’ai pas l’impression que les gens s’occupent de nous ! » dis-je, en regardant autour de moi. Les gens étaient tous prit dans leurs pensées, je suis presque certaine qu’il ne leur viendrait pas à l’esprit d’écouter ce que l’on disait. « Ma voiture est au garage ! » je réponds, quand elle me demande ce que je fabrique dans le métro, moi, qui déteste tant les transports en commun.

_________________

Lacey Coalman
she just ran away ⊹ I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. (by anaëlle)

Happy Birthday Beafore Anyone Else !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Au hazard d'un détour - Lacey   Dim 12 Mar - 11:47

∞ Au hazard d'un détour

Toi et moi c'est simplement ce qu'il y a de mieux, toi et moi ce sont des fou rire garentis, toi et moi tout simpplement...


Il est évident que Lacey et moi avons énormément de point commun, ce n’est pas pour rien que je la vois comme une soeur, nous aimons toutes les deux l’écriture et nous refusons toute les deux d’être publier, je l’ai fais une fois et le résultat m’avais tellement fais de mal. Désormais quand j’écrivais des nouvelles ou autre je les fessais lire qu’a certaine personnes et Lacey fessais partis de ces personnes clairement, son avis à elle comptais, comme celui de Steven aussi forcément. mais après il y avais vraiment peu d’autres personnes, ces dernier temps il y avait Ethan qui avait lu ma dernière nouvelles, sauf que lui je ne lui avait pas permis a la base, mais bon il avait apprécier c’est ce qui compte n’est pas.

Enfin revenons à ce moment précis. Je ne pensais pas pouvoir tomber sur Lacey dans le métro, je sais qu’elle à horreur de cet endroit, mais bon j’allais bien en profiter c’est une évidence, j’avais fais une petite blague, j’aime bien plaisanter et du coup ça la fais rire, moi son rire autant le dire je l’adore, je ne pourrais jamais m’en lasser tout simplement. Mais elle ne l’aime pas, on a tous des choses qu’on aime pas chez nous tout simplement. Enfin la pour le coup j’observe les gens autour de nous, c’est vrai qu’ils ne font pas attention à nous et c’est tant mieux.

-Hum non en fait c’est toi qui à raison, ils font pas attention à nous. Tant mieux.

je lui souris en la regardant, j’étais contente de la voir, vraiment ça me fessais chaud au coeur, la vie n’est pas toute rose pour elle ça je le sais bien et du coup des que je peux passer du temps avec elle, je fais mon possible pour qu’elle aille bien.

-Ah merde c’est con… Mais ça nous aura permis de nous croiser.

Je positive, oui je suis comme ça et je prend chaque petit détail qui peux nous rentre heureux et j’en profite.

-Tu allais ou du coup? Enfin tu as de temps devant toi pour passer un petit moment avec moi?
ALASKA
Revenir en haut Aller en bas
J'ai débarqué à Londres le : 19/02/2017 et j'ai déjà raconté : 215 mensonges. Je ressemble à : la jolie Dakota Johnson. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire mais amoureuse de mon patron.


Mes petits secrets bien gardés: : 99

MessageSujet: Re: Au hazard d'un détour - Lacey   Mar 14 Mar - 10:45

Laurel était la seule à qui j’avais fait lire ma nouvelle, même mes parents n’en connaissaient pas l’existence, c’était secret défense. Je l’avais écrite un peu comme on écrit un journal intime, pour coucher mes pensées sur le papier, pour me sentir mieux, car je m’étais sentie mieux après ça. D’autant que je n’avais jamais recroisé celui qui m’avait envoyé tout droit à l’hôpital. Je ne pense pas qu’Andrew est disparue de la circulation, mais en tout cas, il avait disparu de mon paysage et c’était très bien comme ça. Je n’avais aucune envie de le revoir un jour. Je vais mieux, encore heureux, mais je pense que le revoir ne me fera pas que du bien. Je suis toujours autant maladroite et naïve et je ne voudrais pas lui donner une nouvelle possibilité de se moquer de moi. J’en ai assez bavé à cause de lui et étonnement, son frère l’a parfaitement compris. Putain, son frère ! Si on m’avait que la seule boîte d’édition qui me contacterait pour un travail, ça serait la sienne, j’aurais probablement éclaté de mon rire de poule. Ce que j’ai pu me trouver bête, lorsque je l’ai vu devant moi. Enfin, j‘ai tout de même passé l’entretien, mais il y a peu de chance pour qu’il m’accepte dans sa boîte et il y aussi peu de chance pour que j’accepte de travailler pour lui, car ça serait vraiment bien trop bizarre. « Dans la rue, c’est pareil. On peut faire un malaise ou se faire agressée, personne ne bouge ! » dis-je, plus pour moi-même, lorsqu’elle constate que personne ne fait attention à nous. Elle me demande alors pourquoi je suis dans le métro, moi qui déteste ça et je lui parle de ma voiture. « Oui, c’est un mal pour un bien ! Je suis contente de te voir ! » lui dis-je, avec un sourire sincère. Elle me demande ensuite ou je me rends, et je m’apprête à lui répondre lorsqu’un bip provenant de mon téléphone se fait entendre. Je fronce les sourcils en lisant le message de ma sœur. Elle ne viendra pas. « Et bien, je devais prendre un café avec ma sœur, mais de vient de m’envoyer un message pour me dire qu’elle ne viendra pas, ça tombe bien ! » je réponds, puisqu’elle m’indique que l’on pourra passé un petit moment toutes les deux.

_________________

Lacey Coalman
she just ran away ⊹ I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. (by anaëlle)

Happy Birthday Beafore Anyone Else !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Au hazard d'un détour - Lacey   Mer 22 Mar - 10:53

∞ Au hazard d'un détour

Toi et moi c'est simplement ce qu'il y a de mieux, toi et moi ce sont des fou rire garentis, toi et moi tout simpplement...


Lacey était vraiment une personne que j’aimais par dessus tout, sa douceur et sa gentillesse fessais d’elle une personne exceptionnel. Elle avait vécu des choses qui l’avait marquer tout comme j’en avait vécu aussi, et clairement il semble évident pour moi que j’avais terriblement envie de prendre soin d’elle, tout ce que je souhaitais c’était de la voir sourire, et la voir être heureuse, on vie tous des choses dans la vie qui nous font réagir mais ce qui est le plus important pour moi c’était le bonheur des autres, souvent avant le mien je le reconnais. Mais je suis comme ça. Enfin quoi qu’il en soit tomber sur elle aujourd’hui me fessais vraiment plaisir et forcément j’allais pouvoir m’assurer qu’elle allais bien, j’avoue avoir un peu négliger mes amies c’est dernière temps, avec mon voyage au chalet, cette rencontre avec Ethan m’avais quelque peu chambouler, il n’est pas comme tout ces hommes que j’ai fréquenter… Il est vraiment spécial je ne vais pas dire le contraire. Non stop je ne dois pas penser à lui actuellement, c’est déjà assez délicat comme ça, d’autant plus qu’il ne vie pas loin de chez moi. J’ai dis stop… Je me reconcentre sur Lacey et ses paroles comme quoi même dans la rue quand on fait un malaise ou qu’on se fais agresser personne ne fait rien, je fronce alors les sourcil en la regardant.

-Le monde entier ne pense qu’a sa petite personne je dirai… Mais heureusement parfois il y a des personnes qui s’aperçoivent de ce genre de chose et qui vienne à notre aide tout de même.

Je lui souris en lui fessant un petit clin d’oeil. J’avais alors voulu savoir pourquoi elle se trouvais dans le métro, sa voiture était donc au garage mais au moins ça nous a permis de nous retrouver. Il faut voir le positif.

-Je suis tellement contente de te voir aussi. Mais tu sais tu aurais du m’appeler pour éviter de prendre le métro, je serai venu te chercher en voiture pour te déposer ou tu veux. Je ne travaille pas donc tu peux toujours abuser de ma gentillesse envers toi.

Je continue de lui sourire, oui ça ne m’aurai clairement pas déranger si elle m’avait appeler pour ce genre de chose, au contraire si je peux l’aider. Puis en l’entendant me dire que sa soeur à annuler leur rendez vous je soupire doucement. Je n’aime pas quand sa soeur lui fais faux bon. Alors rapidement je lui dit.

-Ok et bien tant pis pour ta soeur, c’est moi qui vais avoir le privilège de passer du temps avec toi. Je t’embarque avec moi pour un petit tour au Starbuck, et après on ira se balader rien que toute les deux. Qu’est ce que tu en pense.

Si sa soeur annule, son autre soeur débarque voilà, le pouvoir de la soeur de coeur que voulez vous.

ALASKA
Revenir en haut Aller en bas
J'ai débarqué à Londres le : 19/02/2017 et j'ai déjà raconté : 215 mensonges. Je ressemble à : la jolie Dakota Johnson. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire mais amoureuse de mon patron.


Mes petits secrets bien gardés: : 99

MessageSujet: Re: Au hazard d'un détour - Lacey   Mar 28 Mar - 19:57

Je savais que les gens ne portaient pas secours à leurs semblable pour la simple raison que j’avais été victime de ce genre de chose. Quand j’étais sortie avec Andrew au lycée, tous savaient ce qu’il avait derrière la tête. Tous, sauf moi et je m’étais faite avoir. Ils savaient, tous, combien je pouvais être sensible, mais plutôt que me pousser à faire attention, plutôt que de me dire de ne pas faire confiance à ce garçon, ils m’avaient laissé me rétamer et couler. Certes, c’était différent de faire un malaise en pleine rue, mais au final, ça restait pareil. J’étais gentille, je sais que si je venais à tomber sur une personne en difficulté, je n’hésiterais pas une seule seconde à lui venir en aide, mais voilà, moi, c’est moi et les autres et bien, c’est les autres. « Heureusement. Mais ça reste bien trop rare, je trouve ! » Elle avait raison, les gens étaient devenus égoïstes de nos jours, c’est comme ça, on n’y pouvait rien. J’expliquais ensuite à mon amie pour la panne de ma voiture et elle m’indiqua que j’aurais dû lui téléphoné, qu’elle serait venue me chercher. « Je sais, mais tu me connais, je n’aime pas m’imposée ! » lui dis-je, avec un sourire sincère. J’étais trop gentille, trop effacée, mais on ne change pas du jour au lendemain, même lorsque l’on fait tout pour ça. Je ne demandais même pas de l’aide à mes parents lorsque j’avais besoin d’argent. Quand j’étais encore étudiante, il m’est arrivée de ne pas manger pendant plusieurs jours parce que j’avais plus un sou en poche pour remplir mon réfrigérateur. J’expliquais ensuite que je devais voir ma sœur mais qu’elle venait d’annulé. Elle aurait tout de même pu me prévenir avant, ça m’aurait évité de me lever tôt et de prendre le métro pour parcourir toute la ville. « J’en dis que c’est une très bonne idée ! » dis-je, en gloussant.

_________________

Lacey Coalman
she just ran away ⊹ I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. (by anaëlle)

Happy Birthday Beafore Anyone Else !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Au hazard d'un détour - Lacey   Ven 7 Avr - 23:40

∞ Au hazard d'un détour

Toi et moi c'est simplement ce qu'il y a de mieux, toi et moi ce sont des fou rire garentis, toi et moi tout simpplement...


Je dois avouer que plus ça va et plus je trouve que le monde dans lequel nous somme est assez étrange, il a bien changer, désormais les gens ne pense définitivement qu’à eux, ils ne seraient même pas capable de secourir quelqu’un dans le besoin, mais bon heureusement tout le monde n’est pas comme ça, heureusement oui il y a des exceptions dans ce monde sinon je pense que nous serions totalement perdu. Mais cependant je ne pouvais qu’approuver les paroles de ma jolie Lacey, ça reste trop rare. Et oui quel tristesse. Mais bon on ne vas pas se laisser abattre de toute manière.

-Ouais beaucoup trop rare, mais bon heureusement il y a des gens comme nous, des gens qui sont la pour les autres.

Je ne pouvais ensuite que sourire quand elle me parle de sa voiture, et encore plus quand elle me dit qu’elle n’aime pas s’imposée, je ne peux que lever les yeux au ciel en riant, oui ça je sais qu’elle ne veux pas s’imposée, je fonctionne pareil sauf que pour elle je suis capable de tout donc elle n’a pas à hésiter une seconde.

-Ahhh ma chérie, oui je sais que tu ne veux pas t’imposée, mais voyons avec moi ce n’est jamais s’imposée, je suis toujours dispo pour toi!

Je lui fais un clin d’oeil après avoir dit ça, bien sur, c’est évident elle peux m’appeler à n’importe quel moment je serai capable de débarquer pour elle ça ne fait aucun doute et quand je l’entend me dire que sa soeur n’est pas dispo pour elle aujourd’hui je ne peux que soupirer. Si Lacey était ma soeur pour de vrai je ferai toujours en sorte d’être dispo pour elle. Mais bon du coup c’est une bonne chose pour moi, on va pouvoir passer du temps elle et moi et c’est tout ce qui m’importe pour le moment.

-Fantastique, on descend au prochain arrêt alors! Ca va nous faire du bien à toutes les deux de passer un petit moment ensemble.

Je sautillais limite sur place, tellement je suis contente, et je finis même pas rire forcément de me comporter comme ça. Puis le prochain arrêt arrive et du coup je me lève en lui souriant.

-Aller en route le Starbuck nous attend!


Spoiler:
 
ALASKA
Revenir en haut Aller en bas
J'ai débarqué à Londres le : 19/02/2017 et j'ai déjà raconté : 215 mensonges. Je ressemble à : la jolie Dakota Johnson. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire mais amoureuse de mon patron.


Mes petits secrets bien gardés: : 99

MessageSujet: Re: Au hazard d'un détour - Lacey   Mer 19 Avr - 19:29

J’ai toujours été quelqu’un sur qui on peut compter, quelqu’un en qui on peut avoir confiance. Je suis une fille simple, c’est vrai, mais je suis gentille, un vrai Bisounours. Je ne suis pas capable de poursuivre ma route quand je vois une personne en difficulté. Vieille dame, sans abris, j’ai le cœur sur la main, je suis comme ça. J’ai beau savoir que derrière, je n’ai pas un merci ou n’importe quelle autre marque de reconnaissance, je continue. J’ai beau savoir que derrière, le jour où j’aurais besoin, peu de monde sera là pour moi, excepté Lucy et Laurel et peut-être Steven, mais nous ne sommes pas intimes à ce point, donc je ne sais pas. Nous étions des personnes pas complètement normales, il faut le croire. A cette pensée pour le moins étrange, j’eu envie de rire, mais je ne fis aucun commentaire. Il n’y avait rien à dire de plus de toute façon. J’explique ensuite à mon amie que j’ai des problèmes avec ma voiture, quand elle m’indique que j’aurai pu ; autrement dit que j’aurais dû ; la contacter pour m’éviter de prendre le métro, chose que je déteste, je ne peux m’empêcher de lui dire que je n’aime pas m’imposée, ce qu’elle sait parfaitement. « Je sais bien, mais tu sais comme je suis ! » je proteste. Pour moi, ça n’est pas chose facile que de demander l’aide de mon entourage. Je me suis toujours débrouillée seule, avec les résultats que l’on connait, mais je ne peux pas changer du jour au lendemain, en un claquement de doigt. C’est juste impossible pour moi. J’explique ensuite que j’avais rendez-vous avec ma sœur, mais celle-ci ayant décommander à la dernière minute, je me retrouve seule. Nous décidons donc de prendre ce fameux petit déjeuner toutes les deux et descendons à l’arrêt suivant. Laurel est aussi excitée qu’une puce, ce qui me fait pouffer de rire. Elle danse sur place, sur le regard amusé des autres passagers. Tiens donc ! On dit une bêtise, personne ne capte, on agit comme des enfants, et là, on est regardé. Je ne comprendrais jamais rien à la nature humaine. Mais heureusement, ça n’est pas ce que l’on demande à une littéraire. Nous sortons du train et je prends le bras de mon amie, comme à mon habitude, puis, nous nous dirigeons vers le Starbuck Coffee, ou je n’ai pas mis les pieds depuis un sacré bout de temps.

_________________

Lacey Coalman
she just ran away ⊹ I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. (by anaëlle)

Happy Birthday Beafore Anyone Else !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Au hazard d'un détour - Lacey   Dim 30 Avr - 18:55

∞ Au hazard d'un détour

Toi et moi c'est simplement ce qu'il y a de mieux, toi et moi ce sont des fou rire garentis, toi et moi tout simpplement...


Ah la la, ma jolie petite Lacey, qu’est ce que je vais bien pouvoir faire d’elle, non je plaisante, je l’aime comme elle est cette demoiselle, et c’est une évidence que jamais je ne cesserai de prendre soin d’elle, c’est vraiment l’une des personnes les plus importante de ma vie et tout ce que je veux c’est son bonheur bien entendu, on ne peux pas dire que la vie soit simple c’est certain mais moi tout ce que je veux c’est la voir sourire et l’entendre rire, elle n’aime pas son rire mais moi sincèrement je l’adore. Ah non mais franchement je ne sais pas ce que je pourrais faire sans elle dans ma vie tout simplement. Mais je sais aussi très bien qu’elle n’aime pas déranger, oui ça je le sais très très bien en effet et du coup le fait de savoir qu’elle n’a plus de voiture actuellement, et bien je me doute qu’elle ne demandera pas à ce qu’on vienne la chercher pour la dépanner. Elle est comme ça mais ça ne me dérange pas après tout.

-Hummm et bien la prochaine fois je m’imposerai comme ça tu n’auras pas la sensation de déranger.

Je trouve toujours des solutions on va dire pour lui rendre service sans qu’elle pense qu’elle me dérange et puis si je ne suis pas dispo je le dirai clairement mais la ce n’est pas le cas. Enfin je lui avais donc proposer d’aller prendre un petit starbuck toute les deux pour passer un petit moment ensemble et comme elle accepte et bien j’en suis totalement ravi. Du coup il est temps de descendre du métro, et c’est donc bras dessus bras dessous que nous descendons pour sortir et nous rendre au Starbuck. Une fois la bas je ne peux que proclamer avant qu’elle me dise quoi que se soit.

-C’est moi qui invite je te le dit tout de suite. Alors qu’est ce que tu prend?

Je lui dis ça en souriant bien entendu. Et du coup je n’ai plus qu’a attendre qu’elle me dise ce qu’elle veux boire et manger.
ALASKA
Revenir en haut Aller en bas
J'ai débarqué à Londres le : 19/02/2017 et j'ai déjà raconté : 215 mensonges. Je ressemble à : la jolie Dakota Johnson. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire mais amoureuse de mon patron.


Mes petits secrets bien gardés: : 99

MessageSujet: Re: Au hazard d'un détour - Lacey   Dim 7 Mai - 14:33

Je peux parfois me montrer chiante et pénible, je le sais, mais je n’ai jamais aimé m’imposer. On m’a toujours dit qu’il valait mieux se montrer discret ; raison pour laquelle je n’aime pas mon rire car rire comme une poule qui glousse c’est tout sauf discret ; et ne pas faire parler de soi. De ne pas attirer le regard des autres sur soi. Bon, sur ce point, on peut dire que c’est raté, car j’ai fait beaucoup parler de moi à l’école. Tout le monde voulait voir de plus près la fille dont la sœur la déteste, comme si ça faisait de moi une attraction. On, je ne m’en suis jamais plein, je restais identique, fidèle à moi-même, d’autant que je savais que je pouvais compter sur mes meilleures amies. Mais dès le moment ou Andrew s’était intéressé à moi ; d’accord dès le moment ou Andrew avait fait semblant de s’intéresser à moi ; je m’étais sentie pousser les ailes au point d’avoir l’impression d’être comme tout le monde tout en ayant le petit truc en plus. Alors qu’en réalité mon truc en plus, c’est de rire comme une poule et d’avoir deux pieds gauches. Lamentable, quand on y pense. Enfin, c’est comme ça. Désormais, je suis adulte et j’espère que les choses finiront par bien tournées pour moi. Déjà, ma frangine ne me déteste plus et c’est déjà énorme selon-moi. Je fronce les sourcils à la remarque de mon amie, qui m’indique que la prochaine fois, elle s’imposera d’elle-même. Je crois que si elle fait ça, ce sera encore pire pour moi. Je déteste avoir l’impression d’être le boulet de service. Là, pourtant, c’est ce que je suis, la nana qui n’a rien trouvé de mieux que de tomber en panne avec sa bagnole. D’accord, ça peut arriver à n’importe qui, pourtant, oui, je me fais l’effet d’être un boulet. Je ne dis rien cependant, car ma conscience me dit Laurel ne sera pas d’accord avec moi. Nous finissons par sortir du métro et nous nous dirigeons vers le Starbuck Coffee. Tandis que nous sommes en train de prendre place, elle m’indique soudain vouloir m’inviter, ce qui me donne, encore une fois, l’impression d’être le boulet de service. Plus de bagnole, pas de mec, pas de travail, la totale quoi ! « Mais ?! » je commence. Mais je finis par me résigner et je réponds. « Un thé noir et un croissant alors ! » fis-je.

_________________

Lacey Coalman
she just ran away ⊹ I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. (by anaëlle)

Happy Birthday Beafore Anyone Else !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Au hazard d'un détour - Lacey   Mar 16 Mai - 15:36

∞ Au hazard d'un détour

Toi et moi c'est simplement ce qu'il y a de mieux, toi et moi ce sont des fou rire garentis, toi et moi tout simpplement...


On m’a souvent dir que j’étais quelqu’un de renfermer et insociable, mais que j’étais souvent dans la lune ou plutôt dans mes romans et je dois avouer que c’est la vérité, mais du moment ou on me met en compagnie de personnes que j’aime comme Lacey et bien je suis une autre personne qui semble plus sur d’elle, qui n’hésite pas a rigoler et plaisanter et j’en passe, enfin je me montre tout simplement plus ouverte, simplement pour la bonne raison que Lacey et mes autres amies m’aide a me montrer sous mon vrai jour on va dire. Mais si je suis bien plus ouverte avec Lacey c’est aussi pour lui montrer en quelque sorte que le ridicule ne tue pas et que l’opinion des autres ne dois clairement pas nous toucher, je sais comment elle est et si parfois on ne la force pas a sortir de cette zone de confort ça n’ira pas. C’est tellement une fille merveilleuse, j’aimerai tellement qu’elle s’en rende compte. Alors quand on finit par arriver au starbuck et que je lui dit que je l’invite et que je ne peux que voir son air résigner je lui fait un clin d’oeil avant de déposer un baiser sur sa joue pour la faire sourire.

-Boude pas ma jolie, tu payera la prochaine fois!

Et du coup je passe la commande une fois que je sais ce qu’elle veux et je finis par payer, on a plus qu’a s’installer à une petite table au fond, au moins on sera tranquille c’est ce que je me dit en m’installant avec elle.

-Bon alors, dit moi tout, tu en es ou de ta recherche de boulot? Oh et d’ailleurs il faut que je t’envoie la suite de ce que j’ai écrie.

Oui Lacey est l’une des seules a avoir le privilège de lire ce que j’écris, je le montre vraiment à très peu de personne parce que je sais qu’on va me dire d’essayer de nouveau d’être publier mais après l’échec et les critiques de mon premier livres j’ai renoncer tellement ça m’avais fait mal.
ALASKA
Revenir en haut Aller en bas
J'ai débarqué à Londres le : 19/02/2017 et j'ai déjà raconté : 215 mensonges. Je ressemble à : la jolie Dakota Johnson. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire mais amoureuse de mon patron.


Mes petits secrets bien gardés: : 99

MessageSujet: Re: Au hazard d'un détour - Lacey   Mar 23 Mai - 11:16

Je ne suis pas une fille merveilleuse, du moins, je ne le pense pas. Je pense aussi qu’on a tendance à me dire ça uniquement pour me faire plaisir, mais qu’on ne le pense pas vraiment. Je suis timide, maladroite, empotée. Je ne sais pas aligner deux mots sans dire une bêtise énorme. Mes seules qualités selon moi sont ma gentillesse et mon professionnalisme. Bref, pas de quoi faire de moi une fille merveilleuse. Je sais que mes amis ne veulent que mon bien et je les en remercie, mais c’est inutile de me faire croire des choses qui ne sont pas vrai. Car, si tout c’était vrai, jamais Andrew ne se serait moquer de moi de la sorte. Jamais. Voilà pourquoi je ne crois pas toutes ses choses que l’on peut dire de moi. J’étais amoureuse de lui, je lui faisais confiance, et il m’a totalement brisée en petit morceau. Il a fait de moi cette fille peut sûre d’elle et peut sociable que je suis aujourd’hui. Je suis intelligente, je sais me débrouillée toute seule, mais je suis incapable d’être la fille avec qui un homme voudra être. Je ne suis pas sotte, je sais bien que Steven, frère ainé d’Andrew se montre gentil avec mi uniquement à cause de ce que son idiot de frère à fait. En réalité, il en a rien à faire de moi. Qui voudrait de moi de toute façon ? Enfin, là n’est pas la question. En effet, là tout de suite, je me fais l’effet d’être un boulet parce que mon amie m’invite au Starbuck. J’ai l’impression d’être une pauvre fille parce que je n’ai pas encore trouvé de travail. « J’espère bien ! » fis-je alors, quand elle m’indiqua que la prochainement fois, ça serait mon tour. Laurel passe notre commande et paye l’addition, puis, nous allons nous installer à une table dans le fond du café. Une table discrète, comme je les aime. Laurel me demande ensuite ou j’en suis dans ma recherche de travail. « Et bien, j’ai passé un entretien il y a quelques jours. J’attends une réponse, mais ça semble en bonne voix ! » je réponds avec un sourire. Elle ajouta ensuite qu’elle devait m’envoyer la suite ce qu’elle avait écrit. « Super, j’ai hâte de te lire ! » dis-je, toujours en souriant.

_________________

Lacey Coalman
she just ran away ⊹ I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. (by anaëlle)

Happy Birthday Beafore Anyone Else !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Au hazard d'un détour - Lacey   Ven 2 Juin - 11:29

∞ Au hazard d'un détour

Toi et moi c'est simplement ce qu'il y a de mieux, toi et moi ce sont des fou rire garentis, toi et moi tout simpplement...


Quand on connais bien Lacey, on ne peux que voir qu’elle à très peu confiance en elle, je sais que pour ma part je n’ai pas une grande confiance en moi non plus, mais ce qui est certain c’est que j’ai plus confiance en moi qu’elle. Pourtant je trouve ça vraiment dommage, pour moi ce petit bout de femme est vraiment une jeune femme merveilleuse, et je ne pense pas ça pour lui faire plaisir ou je ne sais quoi, pour moi c’est évident qu’elle a vraiment tout pour plaire, elle est jolie, elle a un regard magnifique, et son sourire, enfin je ne vais pas faire la liste de ces qualité de toute manière je sais qu’elle ne me croirais pas si je lui dit ce genre de chose. Au fond de moi je n’ai qu’une envie c’est de lui montrer à quel point l’image qu’elle à d’elle est fausse, j’ai tellement envie qu’elle rayonne de bonheur. Mais je sais qu’avec son passée c’est difficile. Je ne peux que comprendre vis a vis du mien après tout même si ce qu’elle a vécu est totalement different de moi c’est certain. Enfin ma mission est de lui faire prendre un peu confiance en elle c’est une évidence.

Enfin une fois au starbuck je lui avait dit que je l’invitais et rapidement en voyant sa réaction je lui avait dit que la prochaine fois sa serai elle. Je ne veux pas la vexer, simplement là pour le coup l’inviter me fessais plaisir.

-C’est promis, chacune son tour comme ça il n’y a pas de soucis.

Je lui fais un clin d’oeil accompagner d’un beau et grand sourire, puis je finis par lui demander comment se passe sa recherche de travail, et tout en l’écoutant je bois une gorger.

-Hum fantastique, on va croiser les doigts pour que tu soit prise alors! ça serai pour bosser ou? Enfin si tu veux le dire, sinon j’attendrais que se soit officiel pour savoir!

Oui parfois on peu être superstitieux, je le suis un peu moi même donc je ne pourrais que comprendre. Et du coup quand je lui parle de mon livre son enthousiasme me fait sourire une fois de plus.

-Je te l’enverrai ce soir des que je serai rentrée à la maison!
ALASKA
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Au hazard d'un détour - Lacey   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au hazard d'un détour - Lacey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: And last night you were in my room :: Saison une. :: scènes-
Sauter vers: