Revenir en haut Aller en bas



 
Bienvenue sur le forum Invité <3
Before Anyone Else a ouvert ses portes le 14 octobre 2016.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
BAE A UN AN ! JOYEUX BAEVERSAIRE !

Partagez | 
 

 [TERMINE] "Look like a beauty, train like a beast" [Ft. Ruby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité


[TERMINE] "Look like a beauty, train like a beast" [Ft. Ruby] | Mar 9 Mai - 23:39
"Look like a beauty,
train like a beast"

feat. Kiara & Ruby

L’ennui quand on prend l’habitude de vivre une vie remplie de sport, c’est que ça devient comme une drogue. Et pourtant Dieu sait que Kiara avait été accroc à de nombreuses drogues, pendant chacune des périodes ayant composée sa courte vie jusqu’à présent. Le sport faisait partie intégrante de sa vie depuis maintenant vingt-deux ans, alors non, elle ne pouvait pas s’en débarrasser aussi facilement. Et puis bon, ce soir elle sortait, alors il fallait qu’elle soit bien sûre d’avoir effacé tout gramme superflu de sa taille. Et pour cela, elle comptait bien aller explorer les environs de Londres, qu’elle ne connaissait encore que très peu. Elle connaissait l’aéroport, son appartement, ce que Holden lui avait fait découvrir lors de leur première rencontre, mais habituée au Texas, elle avait ce besoin d’en découvrir toujours plus. Ses explorations favorites ? Celles qui l’emmenaient dans des endroits qui ressemblaient de près ou de loin au bout du monde.

Alors, elle se réveilla à 6H30 ce matin-là. Non, profiter de ses vacances pour faire la grasse matinée n’était pas son genre. Et l’avantage, c’est qu’à cette heure-là, on croisait peu de gens sur la route, même dans de grandes villes comme Londres. Elle avait beau être une fille extrêmement sociable, parfois elle avait juste cette envie de tranquillité, et alors qu’elle retirait la fine lingerie lui servant de pyjama pour aller enfiler quelque chose de plus sportif, elle se dit qu’elle glisserait bien dans la chambre d’une fille quelconque ce soir … Pour boire une petite tequila, et plus si affinité… Mais pour l’heure, elle avait des choses à faire, et elle sortit son habituel petit short de son armoire, déjà bien remplie, ainsi que sa brassière spéciale running. Le climat de Londres étant plus froid que ce qu’elle avait l’habitude de vivre, elle enfila également un tank top noir. Son habituel bracelet, donné par son meilleur ami avant qu’elle ne quitte le Texas, et ses chaussures de running, puis la voilà partie.

Rapidement, elle eut franchi la partie de la ville qui ne l’intéressait pas pour le moment, et elle finit par entrer sur les chemins de rando, mais également parcours de santé. Le zoo, non loin, s’éveillait tranquillement, et elle crut même entendre le bruit d’un éléphant. Sûrement avait-elle rêvé. Toujours est-il qu’elle cherchait de plus en plus à s’éloigner des chemins balisés, afin d’aller explorer les bois qui bordaient ces chemins terreux bien trop tranquilles à son goût. Au bout d’un moment elle arriva même à avoir un joli point de vue sur Londres, le London Eye au loin, le Tower Bridge, pas de doute, c’était une de ces villes qu’il fallait voir au moins une fois dans sa vie, et si les événements qui l’avaient menée ici n’étaient pas des plus joyeux, elle ne regrettait pas une seule seconde d’y avoir fini.

Cela étant, après une bonne heure à courir, son casque sur les oreilles, elle sentit quelque chose de froid contre son mollet. Elle s’interrompit, sourcils froncés, et se retourna vivement pour finalement découvrir un jeune Pinscher nain noir et feu qui ne lui arrivait même pas aux genoux. Elle sourit, et s’accroupit à sa hauteur, mettant sa musique en pause. Eh oui, Bring Me The Horizon attendra, pour le moment, elle avait de la visite.

« Ben alors petit loup, qu’est-ce que tu fais là ? »

Le chien remua la queue, et l’approcha très poliment. Elle en connaissait d’autres qui l’auraient déjà assaillie de léchouilles sans lui laisser le temps de respirer, pas lui. Et pourtant, il semblait demander de l’attention. Elle remarqua alors que le petit chien portait un collier, avec une médaille. Ne remarquant personne autour d’elle, elle lut l’inscription sur le pendentif, et décida de faire le nécessaire.

« T’en fais pas va, on va retrouver ta maman. »

Elle caressa tendrement la joue du petit chien, puis composa le numéro inscrit au dos de la médaille. La sonnerie retentit une fois, deux fois, mais rien. Si ce chien s’était sauvé, probablement sa propriétaire était-elle en train de le chercher, et ne devait pas avoir les yeux rivés sur son téléphone.

« Bonjour, excusez-moi de vous déranger, Leighton est avec moi. Je vous attendrai sur les chemins du parcours de santé derrière le zoo dans une dizaine de minutes. »

Elle raccrocha, et décida de prendre le petit chien pas farouche dans ses bras. Bien, maintenant qu’elle s’était éloignée des chemins balisés, il lui fallait les retrouver, ou bien la propriétaire de ce petit loulou risquerait de s’inquiéter pour de vrai.


made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: [TERMINE] "Look like a beauty, train like a beast" [Ft. Ruby] | Mer 10 Mai - 14:48


"Vous êtes bien sur le répondeur de ..."

Untel & Machin


Ruby n'était pas matinale, en général. Elle aimait pourtant profiter de la vue du soleil qui se lève sur les plaines étendues de Londres, avec la chaleur qui s'installe sur sa peau, un mois de mai commun à tout les autres.. Mais depuis la mort de son frère, elle ne faisait quasiment plus rien. Son retour de l'armée n'avait pas été libérateur, ses cauchemars redoublaient d'intensité, et pour aider à faire passer cela, elle buvait. Elle buvait, matin, midi, après-midi, soir, et même la nuit, lorsqu'elle se réveillait. Mélangez à tout cet alcool, la drogue et les cachets, vous obtiendrez la Ruby actuelle...

Elle avait enfin réussis à s'endormir, quand son téléphone se mit à sonner. Elle sortit donc de son sommeil, mais trop tard, ça avait déjà raccroché. Elle jeta un coup d'oeil au destinataire, mais rien... Elle ne connaît pas le numéro.
Un message sur le répondeur, qu'elle écoute, pas encore totalement réveillée, elle se lève en grommelant, et enfile une tenue plus .... Elle s'habille quoi.
Ruby enfile un sweat à capuche, mettant sur sa tête un bonnet, ainsi que ladite capuche, puis elle sort, allumant déjà une cigarette. Rien dans l'estomac, encore avec les effluves d'alcool de la veille, elle n'était pas en bon état, et si elle se faisait arrêter, elle pourrait prendre cher. Mais bon...

"sur les chemins du parcours de santé derrière le zoo dans une dizaine de minutes"
Elle râle de nouveau, protestant seule contre cette bonne femme qui voulait lui rendre son chien. Satané chien, d'ailleurs.. Pouvait pas se barrer à un autre moment ?!
Quand elle arrive enfin au point de rendez-vous, 30 minutes après les 10 minutes de l'arrivée de Kiara, c'est le petit chien qui se met à aboyer qui prévient de l'arrivée de sa maîtresse. Il saute dans tout les sens et aboie sans arrêt, ce qui a le don d'agacer les coureurs matinaux, qui cherchaient justement à éviter les promeneurs de chiens fous.

"Désolée, je l'avais laissé dans le jardin mais je pensais pas qu'il pouvait passer par la grille." Dit-elle assez froidement, sortant sa laisse de la poche de son sweat. Elle manqua de se casser la figure en s'accroupissant vers son chien. Enfin, vers le banc plutôt puisque, alcoolisée, elle voit double, voire triple... Quel cirque.

"On va rentrer merci m'dame."

Les cernes sous ses yeux pourraient faire peur tellement on ne s'attendrait pas à voir une si belle jeune femme dans cet état.
Pour ceux qui la connaissent, beaucoup diraient qu'elle exagère, qu'elle aurait pu se remettre sur pieds il y a bien longtemps. Et pour ceux qui ne la connaissent pas encore, elle correspond aux personnes qu'on n'aimerait pas croiser dans la rue. Vous savez ? Ces personnes qui passent à côté de nous, et qui sentent fort, ou alors, après lesquelles ont vérifient toujours si son sac à main n'a pas disparu après son passage... Ne sait-on jamais.

made by © Winter Soldier
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: [TERMINE] "Look like a beauty, train like a beast" [Ft. Ruby] | Mer 10 Mai - 16:04
"Look like a beauty,
train like a beast"

feat. Kiara & Ruby

Et dire que Kiara pensait être en retard quand elle avait dit à la propriétaire de Leighton de la rejoindre d’ici dix minutes. Les minutes passaient, et elle commençait à se poser des questions. Se pourrait-il que ce petit chien ait été volontairement laissé pour compte ? Allait-elle devoir le garder ? Confidence pour confidence, il n’avait pas du tout le physique qu’elle aimait chez les chiens, et niveau caractère … Il y avait à redire. Mais malgré tout, si jamais personne ne venait, elle ne se voyait pas l’emmener à la fourrière. Alors quoi ? Qu’allait-elle faire ? Au bout de vingt minutes d’attente, elle soupira, sans comprendre comment l’on pouvait faire ça à un animal … Et puis, Leighton se mit à aboyer, et elle releva vivement la tête. Avait-il reconnu quelqu’un ? Il y avait parmi eux des coureurs ayant l’air exaspéré, des passants qui s’en battaient totalement de voir ce chien, et finalement, une fille qui avait l’air totalement défoncée, qui finit même par arriver vers eux. Plus ou moins ...

Elle tituba jusqu’à finalement se rattraper sur le banc de justesse, juste derrière Kiara et Leighton, qui était toujours aussi ravi de retrouver sa propriétaire … alcoolisée ? Elle arqua un sourcil, et regarda la jeune femme fraîchement arrivée retrouver son chien. Pas de doute, elle appréciait la bête à poils, mais qu’est-ce qui avait bien pu la mettre dans cet état ? Elle avoua même qu’elle ne pensait pas qu’il allait fuguer du jardin. Elle ria doucement, et haussa les épaules.

« Ma foi, il voulait apparemment t’éviter de sortir, vu ton état … »

Et elle laissa sa phrase en suspens. Parce qu’elle ne pouvait pas se permettre de juger cette fille sans la connaître. Oui mais en même temps, elle ne pouvait décemment pas la laisser rentrer avec Leighton, quelque chose lui disait qu’elle serait capable de le perdre à nouveau, alors, elle les suivit, quand la tatouée commença à tourner les talons.

« Je vais vous raccompagner, juste pour m’assurer que vous n’ayez pas un accident sur la route. »

Elle ne savait pas pourquoi elle faisait ça, mais ce qui était sûre, c’était qu’elle n’avait aucune intention de laisser cette fille avoir un accident. Elle serait la dernière personne à l’avoir vue, et dans son état, ce serait presque de la non assistance à personne en danger. Alors même si elle aurait pu occuper sa matinée autrement, elle décida de lui emboîter le pas.

« Moi c’est Kiara. »

Elle dit, alors qu’elles étaient en marche. La route serait longue, la tatouée n’avait pas l’air très bavarde, ce qui avait d’ailleurs le don d’attiser la curiosité de la brune.

« Comment t’as fini dans cet état sérieux ? » Elle demanda.

Certes, ça ne la regardait pas, et sa question avait presque une double signification. En effet, elle ne demandait pas uniquement ce qui faisait que la propriétaire de Leighton avait fini dans cet état ce matin-là, mais ce qui l’avait rendue ainsi, dans la vie en général. Elle dégageait –en dehors d’une proéminente odeur d’alcool- une profonde tristesse. Pourtant, elle ne devait pas être bien plus vieille qu’elle, alors qu’est-ce qui faisait que sa vie avait l’air déjà aussi détruite .. ?


made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: [TERMINE] "Look like a beauty, train like a beast" [Ft. Ruby] | Jeu 11 Mai - 0:55


"Vous êtes bien sur le répondeur de ..."

Untel & Machin



« Ma foi, il voulait apparemment t’éviter de sortir, vu ton état … »

Ruby grogna en entendant cela. Cette femme ne la connaissait même pas mais elle se permettait de la juger sur son état. Ah, si elle savait à quel point sa vie était foutue, et depuis combien de temps elle ne cherche même plus à survivre… Son existence était devenue un enfer, dans lequel elle ne pouvait plus qu’espérer brûler vive et ne jamais plus renaître. Et pourtant, la voilà, avec encore la même obsession, les mêmes peurs, et les mêmes douleurs.

« Je vais vous raccompagner, juste pour m’assurer que vous n’ayez pas un accident sur la route. »

Le temps passe. Ruby marchait aussi droitement qu’elle le pouvait, même si droit ne veut pas dire droit pour les autres. C’est un « droit bourré. » Quand son frère était encore là, il l’aidait dans ses problèmes. Aujourd’hui, les problèmes s’entassent, s’accumulent et personne ne peut plus rien pour elle. Si aujourd’hui on lui offrait une corde, elle serait prête à s’en servir tant sa vie était devenue un véritable fardeau pour elle.

« Moi c’est Kiara. »

Elle soupira et leva les yeux au ciel. Depuis quand on sympathise avec les gens ? Ruby ne comprenait pas pourquoi une telle personne saine d’esprit pouvait s’intéresser à quelqu’un comme elle... Allez comprendre…

« Et moi c’est … Ruby.. » Dit-elle. Dans une voix qui se voudrait agréable. Mais quand on est dans cet état… disons que ce n’est pas très contrôlé. Elle renifle un peu avant de manquer de tomber, une nouvelle fois.

« J’peux rentrer toute seule t’en fais pas pour moi… » Dit-elle, avant d’étouffer un sanglot incontrôlé.

Dans sa tête, c’était devenu tout noir, elle ne voyait que le négatif, dans un monde et dans une ville où elle aurait pu voir du positif, si elle y était suffisamment attentive. Une personne lui ramassant son portable par ci, une autre la prévenant que son chien s’est sauvé par là, une autre qui lui souhaite une bonne journée… Elle en avait assez. Assez de tout cela, elle voulait aller mieux, ou elle voulait ne plus aller du tout !

***
Avec peine, elle avait enfin atterri dans son lit. Elle avait laissé la jeune femme avec son chien dans son appartement, laissant alors pénétrer cette femme dans son monde, un cauchemar.  Sur la table basse du salon on pouvait trouver les cadavres de bouteilles de la veille, qui étaient toutes vides. Par terre, on osait espérer ne pas mettre le pieds sur les triangles de pizzas non consommées, il y avait encore les boîtes de cachets éparpillées dans tout l’appartement, ainsi que des lignes de poudres blanches pas encore sniffées, les volets étaient clos, et l’appartement avait l’odeur du « sauvez moi, même s’il est un peu tard maintenant.. ». La guérison serait sans doute quasi impossible mais tout espoir est bon à prendre paraît-il.



made by © Winter Soldier
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: [TERMINE] "Look like a beauty, train like a beast" [Ft. Ruby] | Jeu 11 Mai - 1:31
"Look like a beauty,
train like a beast"

feat. Kiara & Ruby

Non, Kiara ne mâchait pas ses mots. Mais en même temps vu l’état de la jeune femme qui venait de les rejoindre, Leighton et elle, elle n’avait aucune envie de mâcher ses mots. Pour elle, avoir un animal impliquait être responsable. Or, pour être encore bourrée à 9H du matin, avec un chien qui échappe à sa surveillance, il fallait ne pas être doué … Pas du tout. Ou avoir de gros soucis personnels. Dans un cas comme dans l’autre, elle s’inquiétait pour le jeune Pinscher, et elle décida donc de ne pas lui laisser le choix. Elle la raccompagnerait, un point c’est tout, pas de discussion possible. Heureusement, elle n’avait même pas essayé de discuter. Elle semblait si résignée … Alors que la vie s’offrait à elle, et qu’elle était totalement au goût de Kiara qui ne dirait pas non pour …- Non, on s’éloigne du sujet de conversation. Hum.

Alors que le chemin passait en silence, la propriétaire de Leighton titubait difficilement, tentant  de paraître convaincante. Mais vu son état, c’était peine perdue. Kiara se préparait déjà à la rattraper, presque sûre qu’elle finirait par s’évanouir, à un moment ou un autre. Alors, elle se souvint que quand elle-même faisait encore des comas éthyliques, les seuls moyens de les lui éviter, si c’était encore possible, étaient de lui parler, de parler encore et encore, jusqu’à ce que le malade le soit un peu moins. Oui mais voilà, elle n’avait pas l’air bien bavarde cette petite, et elle avait le don de distraire Kiara … Comment faisait-elle pour être aussi insatiable ? En même temps, la connaissant, cette semaine d’abstinence était déjà un record personnel, alors elle pourrait se faire n’importe quelle fille dans n’importe quelle position …

Elle secoua la tête. Décidément cette fille avait le don de lui donner des idées salaces.

Elle entendit une faible voix lui apprendre finalement le prénom de la propriétaire du jeune chien. Ruby. Elle sourit tendrement. Un prénom adorable. Comment avait-elle bien pu en arriver là aujourd’hui ? Il fallait qu’elle sache. Elle ne pouvait pas rester sur sa faim, et quand la tatouée lui dit à nouveau qu’elle pouvait rentrer seule, elle rit doucement.

« Permets moi d’en douter. »

Et puis, alors qu’elles étaient enfin arrivées à la résidence dans laquelle résidait Ruby, celle-ci avait failli trébucher, à nouveau. Elle avait difficilement ouvert la porte, verrouillée, puis elle était allée s’enfermer dans sa chambre, suivie de près par son second chien, que Kiara n’avait pas eu le temps de voir, ainsi que son chat, à peine aperçu. Voilà qui laissait la brune dans cet appartement inconnu, avec un chien qui ne l’aimait pas spécialement.

« Qu’est-ce que vous allez bien pouvoir faire d’elle … ? » Elle demanda à Leighton, comme si elle s’attendait à ce qu’il réponde. Ha.

Quelques minutes plus tard à peine, elle entendit des ronflements lui parvenir de la chambre d’à côté. Elle soupira doucement, et se félicita d’être allée courir pendant un jour de congé. Au moins elle n’était attendue nulle part. Elle commença alors à faire un brin de ménage. Tout d’abord, elle débarrassa le salon de ces emballages de boîte à pizza encore à moitié pleins, ces cadavres de bouteilles –un miracle qu’ils ne soient pas brisés-, quant à la drogue … Elle ne savait pas trop quoi en faire. Elle ne pouvait décemment pas se permettre de la jeter. Même s’il était évident que Ruby allait mal, il y avait un paquet de fric mis là-dedans, et ça ne la regardait pas tellement, au final. Alors, elle n’y toucha pas. Elle alla ouvrir les volets, mais également les fenêtres, et une fois cela fait, elle soupira. C’était légèrement mieux. Mais elle ne se voyait pas la laisser dans cet état. Alors elle décida de profiter de la salle de bain, pour aller prendre une rapide douche fraîche, qui lui ferait le plus grand bien après son footing de son matin.

Là encore, elle trouva le chaos, et la tristesse. De vieux mégots de cigarette reposant dans un fantôme de cendrier, des paquets de savons par terre, vidés, des déchets plus ou moins partout … Mais qu’est-ce qui avait bien pu arriver à Ruby pour qu’elle finisse dans cet état ? Nulle part Kiara n’avait trouvé de photos, comme si elle avait envie d’oublier. Mais oublier quoi ?

Une fois sa douche rapide terminée –oui oui, elle prend facilement ses aises- elle sécha ses cheveux, et enroula la serviette autour de son corps nu. Ses cheveux tombaient en cascade sur son épaule, elle soupira. Que faisait-elle ici ? Qu’attendait-elle au juste ? Ruby n’avait pas l’air d’être le genre de fille prête à dire merci à une inconnue juste pour qu’elle a jeté ses vieilles bouteilles…

Elle secoua la tête, et commença à se rhabiller. Heureusement, elle n’était pas obligée de remettre sa brassière de sport puisque Ruby avait laissé une veste qui ferait l’affaire, kaki, sans bouton, elle devrait rester pas totalement fermée sur le corps presque nu de Kiara. Ce serait l’occasion de voir si elle a une chance avec la tatouée, et à cette pensée, un sourire en coin se dessina sur ses lèvres. Oui, elle était machiavélique. Mais que voulez-vous, c’est comme ça, Ruby est tombée sur le mauvais jour pour rencontrer Kiara. Enfin, mauvais, ça dépend des points de vue …


made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: [TERMINE] "Look like a beauty, train like a beast" [Ft. Ruby] | Jeu 11 Mai - 19:43


"Vous êtes bien sur le répondeur de ..."

Untel & Machin



Quand Ruby se réveilla enfin, elle alla se rafraichir le visage, passa ses doigts fins dans ses cheveux, qu’elle humidifia, avant de soupirer. Face à son reflet dans le miroir de la salle de bain, elle devenait vulnérable. Jamais elle ne s’était sentie si vulnérable que ces temps ci. Autrefois elle aimait la vie. Maintenant… hum.

Elle avait totalement oublié la petite dame qui l’avait ramené jusqu’ici, elle en avait même pas le souvenir. Souvenir de quoi déjà ? Ah oui, son chien qui se sauve… C’est nouveau ça d’ailleurs, il ne l’avait jamais fait, il n’allait pas commencer maintenant quand même ? Elle les avait récupérer parce qu’en les voyant elle avait eu mal au cœur, mais elle n’était pas capable d’aimer qui que ce soit… Bon, peut-être éprouvait-elle un peu d’amour pour ces bêtes. Mais chut.
Elle rejoignit alors le salon dans l’intention de s’étaler sur le canapé, quand elle vit la jeune femme, avec ce short moulant, ses longues jambes de rêves, ce cul… Oh ça suffit hein !
Elle secoua la tête avant de s’éclaircir la voix. Sur le coup, elle rougit quelque peu, avant de se lécher les lèvres. Elle était beaucoup plus dans son assiette, beaucoup plus consciente, et beaucoup plus vive qu’il y a quelques heures, déjà. Son taux d’alcoolémie avait sans doute disparu, ou alors, une bonne partie s’était évaporée.

« Euh… Bonjour.. Vous faites quoi chez moi ? Pas que ça ne me dérange mais.. Enfin… Je.. Hum. »

Elle sourit alors, très très légèrement, mais suffisamment pour creuser des faussettes adorables sur ses joues. Soudain, elle se rend compte que l’odeur de son environnement a changé, c’est plus… respirable. Et, elle voit enfin la couleur de son sol qui était parsemé de boîtes de pizzas… La honte.

«  Par contre.. Tu as fait tout ça ?! Je .. je suis totalement désolée.. J’aurais préféré inviter une femme chez moi dans d’autres conditions de propreté, ou au moins, un peu de rangement quoi… Désolée… »

La jeune tatouée se sentait totalement conne, de par l’état de son appartement, mais aussi, de son propre état, surtout si cette jeune - magnifique et sexy - femme l’avait vu dans l’état où elle était avant de s’endormir comme une grosse merde alcoolique et droguée.  Elle n’était pourtant pas du genre à se laisser aller, mais bon, cela faisait quelques temps déjà qu’elle sombrait, et que personne ne pouvait, ni ne savait, comment la faire remonter en surface. C’était comme si elle était plongée dans un lac gelé, et que la glace s’était reformée sur le trou par lequel elle était tombée.. Autant vous dire que la sortie est difficile, et la noyade ; inévitable.

«  Tu es là depuis combien de temps ? Je suppose que ça a du prendre beaucoup de temps déjà pour ranger tout ça.. Si jamais tu as besoin d’un service du coup, n’hésite pas, je t’en dois une…  »

Ou payer en nature ça ne la dérangerait pas, mais bon, depuis le temps.. Elle a oublié comment on fait. Aha. Triste vie.
Elle se dirigea vers sa cuisine, fronçant les sourcils en voyant sa poudre étalée sur la table. Elle s’en voulait encore plus.. Maintenant, elle allait passer pour une droguée dégueulasse en manque d’affections, et en plus de ça, alcoolique et déprimée. Une belle image pour commencer une amitié. Autant vous dire que cette magnifique femelle n’allait jamais revenir un jour…
D’ailleurs en parlant de magnifique femelle, c’est seulement maintenant que Ruby remarque à quel point elle n’est pas vêtue, et qu’elle porte SA VESTE.
Elle se mordit la lèvre.
Mais...où est-ce qu’elle a été la chercher ? Elle est là depuis plus longtemps que ce qu’elle pensait ? Elles avaient couché ensemble ??? Voilà quelques questions auxquelles il va être difficile de répondre, au vu de son état d’ébriété d’il y a de ça, quelques heures… Putain.

«  Bon.. Tu restes là, je vais me doucher, et si tu as besoin de quoi que ce soit, sers toi. Fais comme chez toi. Enfin, tu le fais déjà mais.. oui bref.. »

Depuis quand elle galère à parler devant une femme ? Elle a toujours topsé dans ses couples, et depuis qu’elle est tombée nez à nez avec cette bombe, elle n’a pas cessé de trébucher sur ses paroles… la voilà une fois de plus dans une position de vulnérabilité. Au front, on lui avait toujours appris à tirer, lors qu’elle sentait ses défenses diminuer, mais elle ne va quand même pas dégainer son arme pour tirer sur cette jolie demoiselle ?
Elle secoua la tête face à ses propres idées qu’elle trouvait tordues, et s’en alla vers la salle de bain, non sans mal. Parce que ne n’est pas tous les jours qu’on trouve une inconnue dans son salon…
Elle prit une douche en quatrième vitesse, de quoi ne pas faire attendre la jeune femme, donc elle ne connaissait même plus le nom, dans son salon. Ah, si, c’est un truc en Ka… Kira ?
Elle enfila alors un short, elle aussi, ainsi qu’un débardeur, puis enfila des chaussures. Il est grand temps qu’elle sorte de chez elle.
Elle rejoignit alors son invitée, Enfin vêtue "correctement", et elle soupira en essayant de se détendre un peu. « Invite la à boire un verre ! » lui criait son esprit. Et c’est ce qu’elle fit.

« Hum.. ça te dirait de.. Venir boire un verre ? Qu’on sorte de l’appartement, et je ne sais pas.. Qu’on prenne l’air ? Je crois que j’ai besoin de ne pas rester enfermée ici...  »




made by © Winter Soldier
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: [TERMINE] "Look like a beauty, train like a beast" [Ft. Ruby] | Ven 12 Mai - 1:49
"Look like a beauty,
train like a beast"

feat. Kiara & Ruby

Kiara n’attendait rien de la part de Ruby, mais en fait, elle ne se sentait pas mal ici. Et pourtant, elle en aurait eu le droit. Clairement si cet appartement dégageait quelque chose, c’était tout sauf un air de bienvenu. Mais elle avait l’impression d’y être à sa place ce qui, très clairement, était stupide, car elle n’avait jamais fréquenté d’endroit aussi mal tenu. Sa mère et sa tante étaient de vraies fées du logis, elles avaient une image de marque à tenir, et elles n’avaient donc pas les moyens de se permettre de montrer une mauvaise image de la famille. Mais elle, Kiara, ne pensait pas forcément la même chose, pour la seule et unique raison qu’elle vivait pour elle-même, pas pour donner une bonne image d’elle, ou pour satisfaire qui que ce soit, juste pour apprécier tout ce que la vie avait à lui offrir. Et oui, elle ne se sentait pas mal dans cet appartement. Etait-ce vraiment si étrange que cela ? Avec un petit peu de temps, cela pourrait même devenir un endroit chaleureux, d’une façon ou d’une autre …

Quand finalement Ruby arriva, Kiara n’était pas plus vêtue que tout à l’heure quand elle avait quitté la salle de bain, mais elle avait tellement l’habitude des tenues légères que ça ne la troublait même pas. Pour le moment elle était en mode détente, par contre elle remettrait peut être un tee-shirt avant de repartir. Peut être.

« Oh pardon, j’espère que ça ne te gêne pas …. »

Elle dit, en parlant de sa tenue, quand elle crut voir Ruby être gênée. Gênée pour quoi d’ailleurs ? Et puis, elle la vit se lécher les lèvres. Sûrement pour se les humidifier après cette petite sieste, mais en même temps Kiara serrait déjà la mâchoire, tâchant au mieux de garder son sérieux. Elle ne savait pas sur quel pied danser, mais une chose était sûre Ruby l’intéressait, et pas qu’un peu. D’autant plus que maintenant qu’elle n’avait plus une tête d’alcoolo droguée, elle était purement et simplement baisable.

Ce sourire… Kiara ne sut pas pourquoi, mais en voyant les lèvres de la tatouée esquisser l’ombre d’un sourire, elle sourit, elle aussi.  C’était communicatif, une de ces choses qu’on n’empêche pas, alors pourquoi chercher à les éviter ? Cependant, Ruby semblait perdue. Il faut dire que Kiara ne l’avait pas récupérée dans le meilleur des états. Alors elle choisit de lui répondre, simplement, histoire de la ménager un peu.

« Je t’ai raccompagnée après que Leighton se soit sauvé. Et depuis, je n’ai pas pu me résoudre à partir, il fallait que je m’assure que tu ailles bien. Je n’avais pas tellement envie d’être accusée de non assistance à personne en danger, tu vois ? » Elle se mordit la lèvre, pour s’empêcher de sourire. Non, mentir n’était pas son genre. Pas du tout …

Est-ce que c’était elle qui avait fait ce petit brin de ménage ?

« Tu parles, j’en ai profité, j’ai pris une douche, on est quitte va ! » Elle lui fit un petit clin d’œil amusé, avant de reprendre : « Pour ta défense, je me suis invitée toute seule, mais si tu le souhaites, je te laisserai une seconde chance. » Comprenez ici que si Ruby l’invitait de nouveau, Kiara n’aurait aucune difficulté à accepter. « Tu n’as dormi qu’une heure trente, ne t’en fais pas. » Elle dit finalement, pour répondre à sa dernière question.

La Texane ne savait pas très bien comment se comporter à présent. En effet, elle ne voulait pas braquer Ruby, elle avait l’air de très mauvais poils lors de les premières minutes de leur rencontre, mais à présent elle semblait avoir un minimum de savoir vivre. Une étincelle de joie de vivre morte depuis longtemps avait l’air d’exister encore loin, très loin, en elle, et cela attristait Kiara qui avait connu le deuil, mais qui s’était toujours dit qu’au lieu de se laisser mourir à petits feux pour les gens qui nous ont quitté, il fallait au contraire vivre doublement, pour nous, et pour eux… Cela étant dit, elle ne pouvait décemment pas se permettre de juger Ruby, elle ne la connaissait pas encore suffisamment bien pour ça. Cela étant dit, si la tatouée pouvait cesser de se mordiller la lèvre, elles s’en sortiraient bien mieux, et Kiara ne ferait sûrement pas une telle fixette sur sa bouche … Finalement, quand elle annonça qu’elle allait filer à la douche, Kiara hocha la tête, comme pour lui dire de ne pas s’en faire.

Finalement, la douche sembla être une douche express car Kiara avait à peine terminé de se rhabiller décemment quand Ruby la retrouva dans le salon. Pas embarrassée pour un sou de se retrouver en sous vêtements devant une presque inconnue, elle prit son temps avant d’écouter la question de la propriétaire de Leighton qui, elle aussi, venait de changer. Kiara secoua la tête tristement en voyant sa tenue. Elle pouvait faire tellement mieux. Elle avait un corps qu’il fallait sublimer, et au lieu de ça elle portait des vêtements amples, qui ne laissaient rien deviner de ses formes. Ah le gâchis !

« Avec plaisir. Mais je te préviens, je suis là depuis quelques jours seulement, alors il va falloir que tu me fasses visiter. »

Ayant finalement terminé de se rhabiller, elle précéda Ruby jusqu’à la porte, et elle la lui ouvrit, en lui montrant la sortie d’un signe de la main, accompagné d’un petit sourire en coin.

« Après toi Beauté. »



made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: [TERMINE] "Look like a beauty, train like a beast" [Ft. Ruby] | Ven 12 Mai - 22:25


"Vous êtes bien sur le répondeur de ..."

Untel & Machin



Alors que Ruby se sentait beaucoup plus propre, elle eut une petite impression de se mettre à suer comme une dingue. Qu’est ce qui lui arrivait… Se pourrait-il que cette femme lui fasse de l’effet ? Elle n’avait rien ressenti de tel depuis tellement longtemps, qu’elle ne pourrait pas dire si c’était ça ou quelque chose d’autre.. Elle n’a pas eu pour habitude d’avoir des millions de copines, elle avait du succès il fut un temps, mais ce temps est passé, et elle ne s’est plus lancée dans la recherche du Grand Amour, ne sachant pas par où commencer la recherche. Selon elle, il arrivera quand le temps sera voulu. Bon, sa princesse avait du prendre les chemins les plus compliqués pour venir, parce qu’il faut dire qu’elle en mettait du temps… Mais bon, la tatouée préférait attendre, plutôt que de s’avouer en couple. Elle voulait connaître et aimer avant le mariage, comme tout le monde aujourd’hui. Enfin, quoi que… L’un de ses plus vieux amis de l’armée s’était marié au bout de quelques mois de vie commune avec sa chérie, ça avait été très vite chez eux, comme s’il avait besoin de se poser avant d’avancer…
Après cette ultime conversation avec cette jeune femme – très jolie en sous vêtements soit dit en passant – Ruby avança vers la porte d’entrée. Elle venait de vérifier le niveau d’eau de ses bêtes, et avait ouvert la porte du petit jardin si jamais ils avaient envie de sortir en son absence. Cela faisait tellement longtemps qu’elle n’était pas sortie dans les villes de Londres avec un véritable objectif… La dernière fois encore, c’était pour retrouver son dealer, et pour faire le plein de vodka. Voyez le genre de sorties.
Elle mit ses lunettes de soleil sur ses cheveux décoiffés, et ferma la porte à clés. Bon… une conversation, vite, trouver une conversation… Tuez moi ce silence !

« Alors comme ça, ça ne fait que quelques jours que tu es arrivée à Londres ? Tu viens d’où ? »

Elle demande, essayant de sourire plus largement qu’elle n’avait réussi depuis sa rencontre avec « Kira ». Il fallait bien qu’elle lui demande son nom un jour, parce que là… C’est un peu catastrophique quand même.

« Tu as du me dire ton nom sans doute… Et je suis désolée, vraiment, mais… J’étais pas dans mon état normal et j’ai pas très bien retenu… Je suis vraiment désolée… c’est Ki.. Kira ? »

Elle se mordit de nouveau la lèvre, poussant la porte d’un bar dans lequel elle n’avait jamais mis les pieds. Elle salua froidement le barman, et commanda directement une menthe à l’eau, bien fraîche. Et elle regarda ensuite son accompagnatrice, pour savoir ce qu’elle voulait.

« Choisies, je t’invite. Pour me faire pardonner… »

Soudain, plusieurs images lui viennent en tête. « Se faire pardonner » elle savait faire. Mais, ça… De cette manière… Disons qu’il faut connaître un peu plus la personne d’en fasse. Elle secoua la tête.
Mais qu’est-ce qui lui prenait ?! Elle n’avait pas eu ce type de réaction depuis trop de temps, elle ne comprenait plus son corps, ni son cœur, si plus rien d’elle-même ! Depuis quand elle fantasme sur les inconnues ? Surtout que celle là n’allait pas rester bien longtemps ! Merde quoi ! C’est vrai… Elle ne restera pas, surtout après son appartement pitoyablement dégueulasse, ses problèmes d’alcool et son sérieux et grave problème de drogue…

Quand Kiara lui répéta son nom, elle tenta d’effacer son sourire, celui qui ne cessait pas de se montrer, celui qui la gênait… Celui qu’elle ne comprenait plus.
La dernière fois, qu’elle avait sourit sincèrement, c’était le jour où son nom avait été appelé par leur commandant chef, sur le bateau de la Royal Navy. Juste après celui de son frère. Elle s’était sentie tellement puissante et tellement bien, qu’elle avait pleuré de joie. Elle n’avait encore rien vu de la vie sur le front. Elle avait été la meilleure parmi les femmes de sa catégorie, pourtant, parfois, elle se disait que son père l’avait prévenu. Quand, tous les jours, elle voyait les siens tomber, un par un, elle savait. Oh oui, qu’elle savait. Que son père avait raison, qu’elle n’aurait pas du s’engager là dedans Ce n’était pas son combat, c’était celui du pays, et pourtant, elle l’avait fait, avec son pays. Elle avait tué ces gens qui ne lui avaient rien fait, qu’elle ne connaissait pas, qui avaient certainement une famille, des frères, des sœurs, sans doute des femmes, et des enfants qui s’attendaient à revoir le père, le mari, revenir joyeusement vers eux, les prendre dans leur bras en leur répétant qu’ils leur avaient manqué. Non, jamais plus ils n’avaient pu embrasser et toucher leur famille, puisque la guerre leur avait retiré la vie, à laquelle ils tenaient sans doute plus qu’elle à la sienne.
Le plus traumatisant avait quand même été de voir son frère tomber en la protégeant elle. Et, si ce jour là… Non, elle ne devait pas y penser. C’était trop tard maintenant… Trois putains d’années qu’il avait jeté sa vie pour la sienne. Maintenant, elle devait se reconstruire.

« Tu fais quoi dans la vie ? Tu es pas mal musclée j’ai vu, tu as un corps de rêve, j’avoue que j’ai mat.. Euh, c’est moi qui vient de dire ça… »

Elle rougit de nouveau.. Perdue dans ses pensées, elle avait oublié d’allumer son self-control, et elle avait laissé parler son esprit sombre et innocent… Enfin surtout sombre. Et, par-dessus tout, elle avait laissé filtrer l’info sur son homosexualité.. La voilà qui part sans doute en courant…
Ah non ? Elle reste … ? Courageuse Kiara…

« Je suis vraiment désolée, je vais me contrôler c’est promis… Je voulais pas penser tout haut... Et plus je parle et plus je m’enfonce alors je vais vraiment la fermer avant de te faire fuir parce que tu as l’air super comme fille et j’aimerai bien que tu n’aies pas peur de moi mais c’est raté je crois alors je vais payer et je te laisse désolée du dérangement vraiment je suis désolée je sais pas ce que j’ai …. »

Elle avait fini par se mettre les mains sur sa bouche en fermant les yeux très fort, comme si elle avait ce pouvoir de se cacher rien qu’en fermant les yeux… Ah, douce innocence…



made by © Winter Soldier
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: [TERMINE] "Look like a beauty, train like a beast" [Ft. Ruby] | Sam 13 Mai - 3:08
"Look like a beauty,
train like a beast"

feat. Kiara & Ruby

Ne pas savoir quoi penser de cette rencontre … Voilà ce que Kiara pensait clairement à cet instant. En effet,  elle avait la sale habitude de décider si elle pouvait, oui ou non, se fier à une personne à peine quelques minutes après une rencontre. Et parfois, même si elle ne se fiait pas à elle, elle continuait à la fréquenter, parce que sa compagnie pouvait lui être agréable, malgré tout. Ce qui était sûr, c’est qu’elle appréciait la compagnie de Ruby. Peut être était-elle bête, clairement Ruby n’allait pas bien. Mais pour autant, était-ce une raison pour la rejeter ? En effet, on ne peut pas dire que Kiara ait toujours été au mieux de sa forme alors bon, il serait hypocrite de sa part de prétendre pouvoir délaisser la tatouée, juste parce qu’elle avait quelques soucis de santé. Parce que oui, être accroc à la drogue était un souci de santé, à son humble avis en tout cas … Bien sûr que ça part d’un souci psychologique, mais l’addiction reste un phénomène scientifique. Comme le fait qu’elle soit accroc aux filles … Ma foi !

Elle ne pouvait décemment pas s’empêcher de tenter de séduire la tatouée, et bien  qu’elle ne sache pas encore si elle avait une chance, ou bien au contraire si Ruby était totalement insensible à son charme, elle s’amusait bien, à flirter avec elle sans penser aux conséquences. Parce que c’était le genre de personne qu’elle était. Elle vivait en légèreté, dans la joie et la bonne humeur, les 98 pourcents du temps en tout cas. Sauf quand la vie la rappelait à l’ordre en lui criant de se souvenir qu’on ne peut pas toujours vivre au pays des Bisounours. En même temps, pas sûr que ces charmants petits oursons aient les mêmes occupations que Kiara pendant leurs vacances … M’enfin, toujours est-il que faire la conversation était une habitude chez elle, et elle avait d’ailleurs avoué à Ruby qu’elle n’était ici que depuis quelques jours. Elle avait donné cette information, sans importance pour elle, mais ce que la tatouée ne savait pas encore, c’était que Kiara ne se confiait pas facilement si elle considérait qu’une information donnée pourrait être une faiblesse pour elle. Mais cela arrive rarement. Elle a tellement peu de faiblesse au fond … C’est l’avantage quand on ne s’attache pas facilement.

« Oui, j’y suis déjà venue en visite chez de la famille quelques fois, quand j’étais plus jeune, mais ça doit bien faire cinq ans que je n’y étais pas revenue. Je suis originaire du Texas. » Elle dit, avec un sourire rêveur. Chez elle, on dit souvent que si on peut enlever une fille à son Texas natal, on ne peut pas enlever le Texas de la fille en question, et ça, c’est si vrai à ses yeux … jamais elle ne trouvera un endroit plus merveilleux que cet Etat où elle a eu la chance de grandir. Oh home sweet home …

Et puis, alors qu’elle était perdue dans ses pensées, Ruby s’empourpra en lui demandant de lui rappeler son prénom.

« Eh bien, je vois que j’ai fais grande impression ! » Elle dit pour la taquiner. Kiara. » Elle ajouta finalement avec un petit sourire attendri. Elle trouvait Ruby adorable, et cette manière d’agir comme si elle était si gênée… Elle devait forcément avoir une petite amie. Ou alors le radar de Kiara avait vu totalement faux et elle n’était pas gay. Non, impossible …

Elle secoua doucement la tête quand Ruby salua le barman de façon aussi distante, et Kiara de son côté lui fit un joli sourire, pour compense r la maladresse de son accompagnatrice. Qu’est-ce qu’elle souhaitait boire ? En voilà une belle question. A cette heure, elle ne buvait habituellement pas d’alcool, mais en même temps elle n’était pas très penchée sirop. Elle avait également la malchance de connaître pas mal de cocktail par cœur, alors si le barman se loupait, elle n’aurait plus qu’à faire le boulot elle-même. Quoique, ce pourrait être rigolo !

« Fais moi un Rainbow Cooler stp. Ce devrait être dans tes cordes Jeff, pas vrai ? » Elle demanda avec un sourire en coin. Elle ne connaissait pas ce mec, mais c’était un cocktail hyper simple, alors il faudrait qu’elle prenne les choses en main pour de vrai s’il réussissait à louper celui-là.

De son côté, Ruby semblait être pleinement perdue dans ses pensées, et Kiara se demanda l’espace d’un instant si elle l’ennuyait à ce point. Non, pas moyen … Elle n’ennuyait jamais personne, et elle ne voulait pas trop s’avancer mais elle avait presque cru voir que Ruby n’était pas insensible à son charme, mais alors pourquoi semblait-elle aussi loin, et perdue dans ses pensées ? La tatouée était encore plus mystérieuse qu’elle aurait pu  l’être, et dire que Kiara était intriguée aurait été un euphémisme. En effet, elle n’aimait pas ne pas comprendre ce que cachaient les gens. Alors qu’était-elle censée faire ? Elle ne pouvait ni la droguer (bah oui, habituée comme elle avait l’air de l’être ça n’aurait sûrement eu aucun effet …), ni lui tirer les vers du nez de force. Elle n’avait plus qu’à procéder à l’ancienne … Ce qu’il faut pas faire franchement…

Elle allait prendre la parole, quand finalement Ruby ouvrit la bouche la première, lui demandant ce qu’elle faisait dans la vie. Elle ajouta qu’elle l’avait trouvée plutôt musclée, et Kiara hocha la tête, un sourire léger sur les lèvres. Elle alla même plus loin, en avouant qu’elle avait quoi ? Maté ?
La Texane haussa un sourcil, un sourire en coin sur les lèvres, satisfaite.

« Ravie que le spectacle t’ait plu. » Elle dit, pas peu fière de son petit numéro. Ainsi, il y avait déjà des chances pour que Ruby soit au minimum bi, ce qui lui allait totalement ! « Pour répondre à ta question, je suis éleveuse de Paint Horse aux US. Je débourre également de jeunes chevaux, je bosse avec les plus caractériels … C’est ma vie depuis que je suis toute gamine, et c’est un rêve chaque jour, mais j’avais besoin d’un petit break. » Sa mâchoire se crispa. Elle ne voulait pas s’aventurer sur ce terrain glissant. Hors de questions qu’elle soit la seule à s’ouvrir à Ruby. « Et toi alors ? Qu’est-ce que tu fais quand tu n’es pas occupée à courir après Leighton ? »

Elle trouvait ça touchant, cette façon que Ruby avait de rougir de temps à autres. Comme si elle trouvait que ses pensées n’étaient pas convenables. La pauvre, si elle savait à quoi Kiara pensait en regardant ces jolies jambes, elle se ferait un plaisir de les embrasser lentement. Centimètre par centimètre, avant de remonter, jusqu’au meilleur endroit sur terre … Elle rit doucement, amusée par son propre esprit perverti. Sauf que son esprit perverti fut quelque peu déçu quand Ruby parla de contrôle. Alors, elle décida de l’interrompre, quand la tatouée s’excusa deux fois en l’espace d’une seconde.

« Respires. » Elle lui dit sereinement. Peut être que Ruby n’avait pas l’habitude de fréquenter des femmes aussi sexy qu’elle … ? Ah oui, c’est vrai que je ne vous avais pas prévenu. Kiara est bien loin d’être modeste ! « Maintenant, saches que je suis totalement contre le contrôle. Je suis pour se laisser aller. Toujours. S’abandonner à la vie et à ce qu’elle a à nous offrir de charmant. Comme toi par exemple. » Elle dit, avec un petit sourire qui aurait créer un bug système chez tellement de spécimens sur terre. Elle déposa un baiser sur la joue de Ruby. « Comme ça par exemple. Ne te prends pas la tête pour un rien, et surtout pas pour moi. La vie est trop courte pour ça ma belle. »

Oui, Ruby avait une façon d’être totalement adorable. Oui, Kiara aurait pu craquer sur elle si elle avait été le genre de fille à s’attacher, et à vouloir fonder une famille, toutes ces jolies conneries racontées pour les petites filles rêvant  de devenir de sublimes princesses Disney. Kiara n’avait jamais été comme ça, d’aussi loin qu’elle se souvienne elle ne se voyait pas mère, jamais. Elle était toujours convaincue que ça n’était pas pour elle, et au lieu de ça, elle préférait de loin profiter de chaque instant comme si c’était le dernier avant la fin du monde. Carpe Diem comme on dit, non ?

Finalement, quand leurs verres arrivèrent, Kiara s’amusa à taquiner Jeff. Il avait intérêt d’être bon son cocktail !

Elle regarda Ruby, un sourire léger sur les lèvres, et elle leva son verre pour trinquer : « Au laisser aller. »


made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: [TERMINE] "Look like a beauty, train like a beast" [Ft. Ruby] | Sam 13 Mai - 16:42


"Vous êtes bien sur le répondeur de ..."

Untel & Machin



Oh ! Donc elle a affaire à une petite texane, totalement sans complexe, sexy et adorable ? D’accord. Elle sourit, cette fois, sans retenue, et elle secoue légèrement la tête. Si elle commençait déjà à craquer, on est pas sortie de l’auberge ! Ruby apprend donc que Kiara est déjà venue plusieurs fois voir sa famille, mais que cela doit bien faire cinq ans qu’elle n’était pas venue. Elle se demandait donc quel âge elle avait. Mais, ça ne se faisait pas tellement de nos jours, de demander l’âge d’une femme… Elle lui donnait facilement la vingtaine… Pas plus de trente ans, mais pas moins de vingt deux ans… Entre cette tranche d’âge là… Elle finira bien par lui demander de toute façon…

« Kiara. » Elle dit pour répondre à sa question, elle portait également un joli sourire qui la fit fondre un peu de l’intérieur.

Elle attendit que Kiara passe également commande, puis elle sourit, encore une fois, quand elle se mit à taquiner le barman.
Le temps passe et elle n’ouvre plus sa bouche. Elle avait en mémoire de nouveau, toutes les mauvaises images qui lui revenaient dans la gueule sans qu’elle ne puisse rien faire. C’était la télévision qui diffusait les reportages de guerre en Irak, et dire qu’elle y avait été… Qu’elle en avait tué… Elle se raidit.

« Pour répondre à ta question, je suis éleveuse de Paint Horse aux US. Je débourre également de jeunes chevaux, je bosse avec les plus caractériels … C’est ma vie depuis que je suis toute gamine, et c’est un rêve chaque jour, mais j’avais besoin d’un petit break. »

Après cette réponse, elle se reconnecta avec le monde réel, et hocha la tête. Elle n’avait jamais monté un cheval, de peur de leur faire mal, elle n’était pas très douce en réalité, elle avait la fâcheuse tendance à être aussi brute qu’un homme, à part pour faire l’amour. Autant vous dire que ses paroles étaient crues, ses gestes envers ses amis étaient crus, les remarques qu’elle faisait à ses parents étaient crues… De toute manière, dans l’armée, on ne demande pas aux soldats d’être des tendres petites guimauves, mais plutôt d’être prêt à tout pour sauver son équipe au prix de vie moins importante…

« Et toi alors ? Qu’est-ce que tu fais quand tu n’es pas occupée à courir après Leighton ? »

Elle regarda Kiara dans les yeux un instant, comme pour être sûre de comprendre sa question. Oui oui, elle lui demandait bien ce qu’elle faisait dans la vie, d’une manière particulière mais quand même… Elle prit alors une grande inspiration et elle se racla la gorge.

« Je suis sous officier dans la Royal Navy, l’armée de mer, en gros, et parfois, un peu trop souvent d’ailleurs, parce que je suis la meilleure dans ma catégorie, je suis envoyée sur terre pour les combats. Là je suis en repos, mais je ne sais pas dans combien de temps on me renverra là bas... »

Elle pinça ses lèvres en baissant les yeux, de peur de choquer. Parce qu’une petite chose toute frêle comme elle ne pouvait certainement pas être digne de ce genre de chose… C’est ce qu’on lui avait dit tellement de fois… Trop souvent on l’avait rabaissé pour sa carrure très peu imposante, et c’est comme ça qu’elle avait commencé à se faire tatouer. Elle ne voulait plus être la « petite fragile » de la base, elle voulait qu’on l’en croit capable, et elle avait réussi à prouver qu’elle en valait la peine.

Elle récupéra son verre et soupira. Elle remercia le barman, ne lui offrant que l’ombre d’un sourire, puis elle se dirigea vers la sortie après avoir posé l’argent sur le comptoir. Avec un pourboire assez conséquent.
Elle tira chaise de Kiara, en terrasse, et elle l’invita à se poser. Elle s’installa également sur la chaise juste en face, et posa son verre.

Se laisser aller… Si elle se laissait aller, elle n’aurait plus de sang dans les veines aujourd’hui, et ce, depuis déjà trois ans. Mais elle était d’accord. Elle devait se laisser aller, avec de l’aide, et un suivi régulier. Des gens sur qui compter, et surtout, quelque chose à quoi s’accrocher pour ne pas sombrer.

« Tu fais comme si tu étais lesbienne, en m’appelant « beauté » ou « ma belle », mais est-ce que c’est vraiment le cas où c’est juste pour me faire plaisir ? Parce que je pourrai répondre à tes avances, mais seulement une fois sûre de ce à quoi je dois m’attendre tu vois… T’es absolument mon type de fille, et tu as l’air délicieuse mais j’aime pas les faux espoirs.  »

Elle finit par avouer, dure, encore une fois, mais en même temps, montrant son caractère. Beaucoup de femmes étaient parties après ce genre de réponse auparavant… Plus qu’à attendre que cela se passe également ici… Ou pas.


made by © Winter Soldier
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: [TERMINE] "Look like a beauty, train like a beast" [Ft. Ruby] | Sam 13 Mai - 21:15
"Look like a beauty,
train like a beast"

feat. Kiara & Ruby

Kiara n’était même pas déçue par le fait que Ruby n’ait pas retenu son prénom, surtout vu l’état dans lequel elle était lorsque’elle l’avait rejointe quelques heures plus tôt ce matin. Elle parvenait même à se dire qu’au final, si elle était intéressée par son prénom, c’était qu’indirectement elle était intéressée par elle et quand on y réfléchit, c’est finalement un raisonnement qui tient bel et bien debout ! Cela dit, elle ne pouvait encore être sûre de rien. Oui, elle parvenait à faire sourire Ruby. Oui, elle avait l’air d’apprécier sa compagnie. Mais cela ne faisait pas tout, et elle avait presque l’impression que la jolie tatouée serait son challenge personnel du jour. Et si finalement ça ne durait pas qu’un seul jour, eh bien qu’à cela ne tienne ! Kiara était actuellement prête à faire le nécessaire pour finir par avoir Ruby dans son lit. Parce qu’elle n’était pas du genre à abandonner facilement, et qu’à présent qu’elle avait cette jolie idée en tête, elle ne comptait pas s’en départir !

Et pourtant, elle ne savait plus quoi penser de cette rencontre… Une chose était sûre, elle ne cessait d'encourager Ruby à se laisser aller. Pourquoi donc ne pourrait-elle pas en faire de même ? Se laisser aller, elle le faisait, mais il y avait tout de même une chose qu'elle surveillait toujours, et si elle s’abandonnait totalement, comment pourrait elle garantir sa sécurité… ?

En même temps, Ruby n'avait pas l'air d'être une menace. Loin de là. Elle semblait avoir un équilibre, fragile, certes, mais elle avait l'air d'une personne saine d'esprit. Pire même, elle plaisait à Kiara, et elle n'osait pas se l'avouer. Elle qui craquait rarement pour de vrai savait que s’attacher était dangereux. Pour elle, mais également pour la personne pour qui elle pourrait éventuellement se prendre d'affection. Elle ne savait pas ce qu'était l'amour, ni ce que l’on  pouvait caractériser comme étant une relation stable et saine... Non vraiment, elle n'était pas faite pour les sentiments. Mais alors que penser de ce qu'elle ressentait actuellement ? L’attraction physique était bel et bien là, elle aurait eu tort de la nier. Mais elle aurait également eu tort de penser qu’il n’y avait que ça quand, c’est une évidence, Ruby réveillait en elle des émotions bien enfouies. En tout cas, jusqu’à présent…

Cela dit, quand Ruby lui demanda ce qu’elle faisait dans la vie, Kiara lui offrit un aperçu de son quotidien au Texas, sa vie, qu’elle s’était construite petit à petit. Car si elle disposait de toutes les installations nécessaires grâce à sa famille, elle avait souhaité se construire sa propre réputation, sans aucune aide de leur part. Aujourd’hui, elle pouvait prétendre y être parvenue. Et résultat, maintenant qu’elle a eu ce qu’elle désirait, elle ne peut en profiter pleinement. En effet, au Texas le sentiment de perte qu’elle ressentait après le décès de Grace of an Angel subsistait encore et toujours, et Londres avait au moins eu le mérite de lui apporter une sorte d’échappatoire … Cela l’attristait un peu, de savoir qu’elle ne pouvait pas retourner auprès de ses autres équidés pour le moment, mais elle le savait, il valait mieux qu’elle se reconstruise suffisamment ici, avant de se lancer à nouveau. Comme on dit, le temps guérit toutes les blessures, non ?

Elle ne semblait pourtant pas être la seule à souffrir de la réalité des choses, car quand elle retourna la question à Ruby, la réponse fut plus que mitigée. Elle bossait donc dans la Royal Navy, détail que Kiara eut bien du mal à se retenir de relever, sachant qu’elle aurait trouvé ça terriblement sexy dans d’autres occasions. Elle ne s’était encore jamais tapé un soldat, raison de plus pour avoir ce qu’elle veut avec Ruby. En même temps, l’émotion dans la jolie voix de la tatouée était perceptible, et elle avait même l’air de regretter être la meilleure de sa catégorie. Kiara fronça les sourcils, curieuse, avant de demander :

« On dirait que ça n’est pas simple tous les jours … » D’autant plus que Ruby venait de lui apprendre qu’elle ne savait pas quand est-ce qu’elle aurait à retourner au front. « Alors il me faudra profiter de toi tant que tu seras ici, ça me va … » Elle dit, en se mordillant quelque peu la lèvre inférieure. Au final, quand Ruby baissa la tête, Kiara hésita à caresser sa joue, pour lui dire qu’elle trouvait ça totalement canon d’être dans l’armée. Mais elle n’eut pas le temps de le faire car leurs verres leur furent servis, et elles décidèrent donc d’aller profiter du temps relativement ensoleillé en terrasse.

Quand Ruby décida de reculer la chaise de Kiara pour lui permettre de s’asseoir confortablement, la Texane lui sourit sans gêne :

« Et en plus de ça elle est galante ! Que demande le peuple ? »

Elle venait ainsi presque d’admettre que depuis tout à l’heure elle listait tous les avantages de Ruby. Et Dieu sait qu’en si peu de temps elle en avait tout de même noté quelques uns, et pas des moindres. Cette fille avait du charme, et elle devait probablement avoir une petite amie quelque part, qui l’attendait, ça ne pouvait être possible autrement. Essayons d’en avoir le cœur net…

Ou pas. Ce fut Ruby qui prit la parole la première, et sa question eut le don de surprendre Kiara. Ainsi elle avait encore des doutes sur l’homosexualité de la Texane ? Après toutes ces actions de sa part ? Comment était-ce possible ? En voilà un mystère. Cela dit, quand elle lui dit qu’elle avait l’air délicieuse, elle ria silencieusement, habituée à ce genre de compliments. Elle n’avait pas encore tout à fait pris la grosse tête, mais elle savait parfaitement ce qu’elle valait, et c’est donc totalement sûre d’elle qu’elle répondit à Ruby :

« On me dit souvent que je joue avec le feu… Mais je ne t’aurais pas autant taquinée si tu ne me plaisais pas. Je suis gay. » Elle dit, en hochant la tête. Sa langue effleura sa lèvre inférieure : « Quant au fait que tu pourrais répondre à mes avances … Vas-y Beauté, j’attends de voir ce dont tu es capable. » Elle lui dit, avec un sourire en coin, avant de prendre une fine gorgée de son cocktail, passablement appréciable soit dit en passant.


made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: [TERMINE] "Look like a beauty, train like a beast" [Ft. Ruby] | Lun 15 Mai - 21:31


"Vous êtes bien sur le répondeur de ..."

Untel & Machin



Ruby eut un petit sourire en entendant Kiara lui dire que ça ne devait pas être simple tous les jours. Elle secoua la tête. Non en effet, elle aurait aimé que ce soit plus simple, elle aurait aimé ne perdre personne, elle aurait aimé vivre dans la joie et la bonne humeur, dormir correctement, ne plus faire de cauchemars, ne plus voir que le négatif, ne plus être alcoolique pour oublier, ne plus se droguer… Mais la vie n’était pas simple, et elle l’avait appris à ses dépens… Aujourd’hui, elle souhaitait vivre une vie à peu près normal, peut-être qu’un jour elle trouvera un job moins sanglant, et moins traumatisant, et qu’elle pourra ouvrir son cœur afin d’y laisser entrer quelqu’un qui la comblera de bonheur, qui lui fera oublier ses misères, et qui lui fera de nouveau battre son cœur ? Tout le monde semblait trouver l’amour au coin des rues, comme si la foudre leur était tombée dessus, mais ça, Ruby n’arrivait pas à y croire. Tant que ça ne lui arriverait pas, elle n’y croira pas.
Puis cette Kiara, qu’elle ne connaissait pas tant que ça, mais qui lui faisait un effet inattendu se mis à la tester et à la chauffer. Alors là, il ne fallait pas s’attendre à beaucoup de patience chez notre tatouée. Elle se lécha les lèvres, avant de boire une gorgée de sa boisson. Elle releva les yeux vers ceux de Kiara et lui sourit très finement.

« Tu sais ce que tu veux, et tu penses l’obtenir ? Tu sais, je suis difficile, à combler. Va falloir travailler la méthode de drague… »

Dit-elle en souriant en coin, taquine au possible. Bah quoi ? Elle n’a pas le droit de jouer elle ? C’est pas du jeu sinon… Elle croisa les bras sur sa poitrine, qu’elle avait avant de s’habiller, totalement écraser avec un bandeau. Elle avait appris à cacher sa poitrine, pour ne pas subir à l’armée. Un mec mal intentionné était vite arrivé, il aurait pu l’humilier en lui déchirant son t-shirt, mais ça n’était jamais arrivé. Et au contraire, elle s’était faite plein d’amis garçons, passant elle-même pour la « bonne pote ».
Ruby était unique. A l’époque, elle était le type de fille à n’avoir que des amis, jamais un seul ennemi. Aujourd’hui, elle n’a pas plus d’ennemis qu’à l’époque, mais elle n’a plus autant d’amis. Elle ne cherche pas non plus à s’en faire, trouvant cela inutile. Elle, elle voulait son frère. Son unique vrai « ami » dans sa vie. Celui qui ne l’avait jamais déçu, et celui qui restera pour toujours un souvenir. Un triste souvenir. Pour sûr, si elle ne l’avait pas vu mourir, elle serait moins triste et traumatisée. Mais là, la situation est toute autre, et elle souffrira de cette perte pour le reste de sa vie. A voir si sa vie sera longue ou si elle sera écourtée…

« T’es mignonne, tu as l’air d’être très sûre de toi quand même… ça va les chevilles ?  »

Elle demande avant de te faire du pied. Son sourire était présent. C’était tellement exceptionnel qu’il aurait fallut immortaliser le moment…


made by © Winter Soldier
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: [TERMINE] "Look like a beauty, train like a beast" [Ft. Ruby] | Dim 21 Mai - 1:59
"Look like a beauty,
train like a beast"

feat. Kiara & Ruby

Kiara ne parvenait pas à trouver un qualificatif qui décrivait ce qu’elle ressentait actuellement. Etait-elle perdue ? Fascinée ? Dans l’incompréhension ? Un mélange un peu flou de tout ça ? Oui, sûrement un mélange de tout ça. Et pourtant, il était plutôt rare qu’une femme réussisse à la perturber. Ruby était spéciale, elle en avait conscience, mais elle ne voulait pas s’avouer vaincue. Après tout, elle aussi avait quelques cartes à jouer, et si vraiment elle voulait se la faire, elle pourrait y arriver. La question était en fait, combien de temps cela lui prendrait ? Bien évidemment, elle ne pouvait pas juste se contenter de la coucher là, sur ce comptoir, et de la faire taire une bonne fois pour toute en écrasant sa bouche sur la sienne … Bon, l’idée était tentante, mais peu réalisable. Surtout que pour le moment, elles n’avaient pas un sujet de conversation des plus intéressants. En effet, Kiara était pour le moment plus intéressée par le corps tatoué de Ruby que par ses paroles, et par son histoire. Oui, c’était là l’un de ses défauts majeurs, mais que voulez-vous, elle était ce que bon nombre de personnes auraient qualifié de bon vivant … Elle ne se prenait pas la tête bien longtemps lorsqu’elle avait vraiment envie de quelque chose. Etait-ce une qualité, un défaut, ça dépendait des personnes …

Et puis, Ruby lui dit qu’elle allait devoir travailler sa méthode de drague. Elle arqua un sourcil. « Serait-ce un défi ? Tu sais, de nous deux, tu serais la première à craquer … Je suis irrésistible. Et tu le sais. » Comment ça ? Oui, elle était un tout petit peu prétentieuse, mélangez-ça à un peu de confiance en soi, et voilà la Kiara imbue d’elle-même à qui Ruby avait affaire.

Quand Ruby lui dit qu’elle était mignonne, Kiara sourit en coin. Oui, elle en avait totalement conscience. Puis, la tatouée lui demanda si ça allait les chevilles. Impulsive, elle allait répondre, quand elle sentit le pied de la soldat contre sa cheville. Elle sourit de plus belle, et se lécha les lèvres à son tour.

« Méfies toi, il se pourrait qu’on ne joue pas dans la même cour, et si tu continues comme ça, tu n’auras peut être pas de retour en arrière possible. Dans la vie il faut savoir ce qu’on veut Ruby, et à cet instant, mon corps a très envie de se retrouver contre le tien… » Elle dit, sans aucune honte, aucune gêne, et surtout, aucun doute.

Elle était sûre d’elle, sûre de ses désirs. Et pour cause, elle avait travaillé toute sa vie à satisfaire ses envies primaires aussi vite que possible. Elle ne savait pas patienter, c’était sûrement l’un de ses plus grands défauts, mais que voulez-vous, quand on se retrouve face à un spécimen comme la tatouée, dur de ne pas craquer en moins de deux heures…

« Alors, qu’est-ce que tu en dis ? Je te fais visiter mon appartement, et ma chambre ? » Elle proposa, son regard plongé dans celui de la tatouée, un sourire pleins d’avance sur les lèvres.


made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: [TERMINE] "Look like a beauty, train like a beast" [Ft. Ruby] | Sam 27 Mai - 13:23


"Vous êtes bien sur le répondeur de ..."

Untel & Machin



Ruby n’était absolument pas du genre à se laisser influencer par quiconque. Dans la vie, elle avait connu moult situations désagréables dans lesquelles elle avait du faire des choix pour tout un groupe de personne. Histoire de leur sauver la vie…

Il était donc hors de question de se laisser sauter dessus par une pure inconnue, bien qu’elle soit magnifique et à son goût. Depuis quelques temps déjà, la tatouée avait fait un choix entre la vie et la survie. Pour elle, la vie, faite de choses bien, de bons souvenirs, de « se laisser aller » et de libre arbitre - ou pas d’ailleurs – elle l’avait mise de côté pour la survie dans laquelle elle ne profitait plus, dans laquelle elle essayait à peine de sortir la tête de l’eau, et où elle avait oublié à quel point c’était pourtant simple de vivre normalement.. Alors, non, il n’était pas question de se laisser aller, pas maintenant en tout cas. Trop de choses encore bien douloureuses se baladaient dans son esprit pour se laisser aller aux multiples plaisirs corporels dont elle raffolait autrefois…

« Serait-ce un défi ? Tu sais, de nous deux, tu serais la première à craquer … Je suis irrésistible. Et tu le sais. »
La prétention était une chose non-enfouie dans ce personnage qu’était Kiara. Elle était ravie de l’apprendre bien qu’elle ne sache pas trop quoi en faire. Elle secoue la tête en ricanant face à cette affirmation dont Kiara devait être sûre à quasi 1000% au moins ? Et elle se lèche les lèvres.

« Je suis loin d’être une fille facile, il te faudra bien du courage pour réussir à me séduire, et à me faire craquer. Même si je te trouve mignonne, rien n’est joué et ça, tu le sais… »  

Après cette remarque, la tatouée se met à sourire en coin. Ce n’était pas une menace, mais plutôt un défi, certes énorme, mais la récompense en serait toute autant meilleure, et attendue.

« Méfies toi, il se pourrait qu’on ne joue pas dans la même cour, et si tu continues comme ça, tu n’auras peut être pas de retour en arrière possible. Dans la vie il faut savoir ce qu’on veut Ruby, et à cet instant, mon corps a très envie de se retrouver contre le tien… »

Ruby, bizarrement, fut assez satisfaite de cette réponse, et, alors qu’elle avait tenté de résisté jusque là, elle se supplia elle-même de ralentir, le chemin qu’elle avait pris été parsemé d’obstacles, sans doute qu’ils allaient faire perdre patience à cette magnifique prétendante ? Pas sûre… Mais ne sait-on jamais…

« Alors, qu’est-ce que tu en dis ? Je te fais visiter mon appartement, et ma chambre ? »

Ruby finit sa menthe à l’eau avant de se lever, poussant sa chaise avec l’arrière de ses genoux. Elle laissa quelques billets sur la table, avant de tendre son bras à Kiara afin de l’inviter à avancer.

« Et si on faisait connaissance, pour commencer ? »


made by © Winter Soldier
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Re: [TERMINE] "Look like a beauty, train like a beast" [Ft. Ruby] |
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: And last night you were in my room :: Saison une. :: scènes-
Sauter vers: