Revenir en haut Aller en bas



 
Bienvenue sur le forum Invité <3
Before Anyone Else a ouvert ses portes le 14 octobre 2016.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
BAE A UN AN ! JOYEUX BAEVERSAIRE !

Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Ruby Luwski ◈ Ruby Rose   Lun 8 Mai - 12:46



Ruby Adele Luwski

(clique sur les petites fleurs, c'est magique)


mon identité Bonjour love, je m'appelle Ruby Adele Luwski et j'ai 23 ans. Je suis née le 07 mai 1994 à Exeter. Dans la vie je suis dans la Royal Navy et financièrement je suis plutôt issue d'un milieu modéré, mais avec de bonnes économies de côté. Je suis gay,
mais personne ne le sait
et fière de vous annoncer que je suis célibataire. J'ai également deux frères, mais l'un d'eux est mort au combat et ma vie est comme la musique Stone Cold de Demi Lovato et elle a le goût de Rapsberry. PS : je suis inventée.
Mon caractère de cochon et mes habitudes Ruby est l’une de ces filles qu’on aurait pu qualifier de souriante, il y a quelques années. La vie n’était pas simple tous les jours, on ne peut pas dire que sa famille avait beaucoup d’argent, mais ils faisaient avec, ils étaient bien traités, et c’était ce qui importait pour eux. Elle a donc rapidement appris à se débrouiller avec les moyens du bord, et à faire avec ce qu’elle trouve autour d’elle. Débrouillarde et agile, elle a passé avec brio tous les examens requis par la Royal Navy, tout comme son frère jumeau, s’étant engagé en même temps qu’elle. Ils étaient les deux plus brillantes jeunes recrues qu’ils avaient vus depuis bien longtemps, et ils faisaient la fierté de leurs parents.

Aujourd’hui pourtant, les sourires qu’on voyait auparavant sur ses lèvres ne sont plus que des ombres, fantômes du passé, effacés par les horreurs qu’elle a eu l’occasion de voir pendant ses missions à l’étranger. Devenue une personne froide, qui ne se laisse pas attendrir, on pourrait facilement dire qu’elle ressemble bien souvent à un labrador déprimé. Mais elle s’en moque, aujourd’hui, plus grand-chose n’a d’importance à sa vie, qui est d’ailleurs plutôt devenue une survie au quotidien. Elle est passée en mode off, pilote automatique, et n’a plus le goût de grand-chose.

Elle est devenue totalement accroc aux médicaments qui l’aident à dormir, l’aspirine est devenue son bonbon du matin, et elle a l’habitude de se droguer régulièrement, juste pour effacer la souffrance qui est devenue sa pire ennemie. L’alcool aussi coule à flot dans ses veines, et elle refuse d’admettre qu’elle va mal, vivant à présent dans la peur de la faiblesse. Autant dire que s’ouvrir aux gens n’est pas dans ses habitudes.
Derrière l'écran Sinon dans la vraie vie je m'appelle Emelyne, mais sur le net je suis plus connu sous le pseudo Emy.. J'ai 20 ans et je vis en Côte d'Or. J'ai connu BAE grâce à ma copine et cobain ! et je pense être présente cinq jours sur sept. Je trouve BAE cooooool et pour finir je dirais j'espère que ma petite Ruru vous plaira .

Mon histoire en exclusivité

*** Mardi 04 avril 2000***

« - Steeelle !!!! Steele reviens !! Steeeleee !!! »

La petite fille se mit à courir. Âgée d’à peine six ans, elle avait grandis avec ce chien, et il ne se sauvait jamais. S’il ne revenait pas, c’était qu’il n’était pas en mesure de le faire. Cela étant dit, ses petites jambes ne lui permettaient pas de courir bien vite, et elle arriva rapidement à être épuisée. Elle ralentit donc, et posant ses petites mains sur ses genoux, ses cheveux blonds lui arrivant dans le visage, elle souffla très fort, tandis que les larmes coulaient sur ses joues potelées.

« - Steele … Reviens mon chien … s’il te plaît. »

Sa voix s’étouffa dans un sanglot. Elle ne savait pas où chercher, il allait bientôt faire nuit, et ses parents ne savaient pas qu’elle était partie. Et puis, alors qu’elle commençait à se résigner, et à abandonner, comme tout enfant de six ans l’aurait fait, elle entendit un aboiement au loin. Elle releva la tête soudainement, et sans réfléchir, se mit à gambader dans la direction qu’elle avait saisi. De plus en plus l’aboiement lui semblait retentir plus fort que précédemment.

« - Steele ! C’est moi ! »

Et puis, sur le point de tomber, elle comprit pourquoi son chien ne lui était pas revenu plus tôt. Le voilà qui était dans un trou profond de cinq mètres, dans lequel elle-même avait failli tomber. Elle ne pouvait pas le laisser là, et le voir essayer de remonter, mais échouer sans arriver ne serait-ce qu’à la moitié de la hauteur requise, cela ne faisait qu’encourager sa détermination.

« - Attends moi là Steele, je vais revenir, je te le promets. »

Et là voilà qui repartait vers chez elle, tandis que son chien pleurait, parce qu’il avait de nouveau perdu sa petite maîtresse. Elle courut aussi vite que ses petites jambes le lui permettaient, et elle arriva finalement dans le garage de son père. Elle savait qu’elle n’avait pas le droit d’y entrer, car c’était un endroit dangereux, avec des outils coupants, elle avait bien appris sa leçon, mais elle n’avait pas le choix, Steele avait besoin d’elle. Alors elle fouilla, et finit par trouver une corde longue d’une dizaine de mètres, bien épaisse et robuste.

« - Aller mon chien, attrapes ! »

Elle lança la corde dans le trou, et elle agrippa fortement son extrémité de la corde. Mais le croisé berger hollandais ne semblait pas comprendre ce que la petite fille voulait. Alors elle fit remuer la corde, pour l’encourager à la prendre, et à ne plus la lâcher. Et quand enfin elle sentit la puissante mâchoire de son chien se refermer sur la corde, elle sut que ce serait difficile. Il faisait son poids, et à six ans, autant dire qu’elle n’avait que très peu de force. Mais Steele l’aimait, et elle l’aimait. Elle lui devait bien ça. Elle tira, et tira, de toute sa force. Jusqu’à ce qu’elle tombe, en arrière, elle sut qu’elle avait échoué, et qu’elle ne pourrait pas y arriver seule. A moins que …

Soudain elle sentit de grosses léchouilles baveuses sur ses joues.

« - Steele !! Mon chien !!! »

Elle pleura de joie, quelque chose qui ne lui était encore jamais arrivé, il faut dire qu’à six ans elle n’en avait encore pas eu beaucoup l’occasion. Alors elle referma ses bras autour de l’encolure poilue de son Steele. Le chien se plaqua contre sa petite maîtresse, et elle le lui fit promettre de ne plus jamais, jamais, partir sans elle…


***Jeudi 12 juin 2008***

Entre Ruby et son frère jumeau, Nolan, la relation était fusionnelle. Car oui, comme on le dit bien souvent, des jumeaux ne sont-ils pas que deux êtres n’en formant qu’un seul ? Ils se comprenaient comme personne ne les comprenaient, et partageaient les mêmes idéaux. Parfois même, Ruby s’amusait à s’habiller avec les vêtements de son frère, et ils se demandaient ensuite lequel était le plus beau dans ces chemises bien repassées par leur mère et son dur labeur.

Depuis plusieurs semaines, Ruby avait fait son choix. Nolan souhaitait s’engager dans la Royal Navy, et elle en ferait de même. Elle avait choisi de le suivre dans cette aventure, mais encore fallait-il qu’elle l’annonce à ses parents, et ce ne serait pas une chose aisée. En effet, ils ne cautionnaient parfois pas ses décisions, et pour eux, une femme avait bien d’autres choses à faire que de s’aventurer dans la nature jusqu’à pas d’heure le soir, ou revenir totalement terreuse et débraillée le samedi après midi. Comment alors allaient-ils comprendre qu’elle souhaitait s’engager dans l’armée ?

« - Maman ? Papa ? Il faut que je vous parle.
Son père, bien occupé déjà, fronça les sourcils en se demandant ce qui pouvait bien amener Ruby à les déranger.
- Qu’est-ce ?
Sa mère, en train de cuisiner, se retourna et essuya ses mains dans son tablier.
- Que se passe-t-il Ruby ?
Elle prit une grande respiration.
- Eh bien voilà .. J’y ai longuement réfléchi, et je souhaite m’engager dans l’armée… Comme Nolan.
Sa mère resta bouche bée, incrédule. Son père, lui, explosa de rire. Alors, elle ne dit rien, et leur laissa le temps de digérer la nouvelle. Quand au bout de cinq minutes il commença à comprendre que sa fille était peut être sérieuse, il se leva, et approcha lentement. Elle déglutit, non son père n’était pas violent, mais s’il avait décidé d’une chose, et qu’elle n’était pas du même avis, elle ne serait pas celle qui gagnerait le combat.
- Et qu’est-ce qui te pousse à croire qu’ils voudront d’un gringalet comme toi ? Pourquoi est-ce que tu voudrais aller gâcher ta vie à sauver celles de gens qui n’en auront rien à faire de toi ? Ta place est ici, et tu le sais.
Sa mère, silencieuse, baissa la tête. Elle aussi avait parfois droit aux remarques désobligeantes de son mari.
- Je m’entraînerai. Comme il faut, pour qu’ils m’acceptent parmi les leurs, comme n’importe quel soldat et je-
- Voilà le truc Ruby. Tu n’es pas un soldat. Tu ne le seras jamais. Tu es une femme.
Elle serra la mâchoire. Elle avait un respect infini pour son père, et pourtant cette fois, elle ne se démonterait pas.
- Laisses moi trois mois. Tu verras que moi aussi je peux être un bon élément. Tu veras que moi aussi je peux servir mon pays. Tu seras fier de moi… Je l’espère … » Elle finit dans un murmure.
Secrètement, elle savait que son père regrettait de ne pas avoir eu trois garçons. Et alors qu’il allait ajouter quelque chose, sa femme posa sa main sur son bras comme pour l’interrompre.
- Laisses la essayer Jack … Elle verra bien … Si vraiment une femme n’en est pas capable, elle abandonnera. Pas vrai ? »
Il grommela, et c’est ainsi que la discussion se termina. Ce n’était pas concluant, mais Ruby savait d’avance que ça ne se passerait pas si facilement. Alors elle remercia sa mère d’un signe de tête, et s’éclipsa de la cuisine, retournant dans sa chambre.

Ce ne fut que le soir, alors que Ruby somnolait, que sa mère vint la voir.

« - Je crois en toi ma puce. » Elle murmura, et déposa un baiser sur le front de sa fille. Jamais Ruby ne sut si elle avait rêvé de cette visite, ou si elle avait bien eu lieu …


***Vendredi 31 août 2012***

Trois mois que Ruby et Nolan étaient à l’armée. Ils avaient fini leur période d’intégration. Mais à présent, de nombreuses recrues comme eux n’allaient pas être gardées. Pas assez bonnes pour la Royale Navy, pas assez fortes psychologiquement, les raisons étaient diverses et variées, et Ruby angoissait de donner raison à son père qui, elle le savait, ne croyait pas tellement à sa réussite.

Et pourtant, toute leur famille était là. Leurs parents, mais aussi leur frère aîné, qui lui était lancé dans de brillantes études. Il encourageait énormément son petit frère et sa petite sœur, et ne cessait de leur répéter que s’ils le voulaient, ils le pouvaient. Et Dieu sait que oui, ils le voulaient. Ils s’étaient tellement entraîner. Et même si elle ne le disait pas, Ruby adorait ce sentiment de se sentir forte, ce sentiment qu’elle ressentait quand on ne la traitait pas seulement comme une femme, mais comme un véritable soldat. Elle était faite pour ça, elle le savait. Elle aussi voulait être forte, et rendre fière sa famille.

Mais au fur et à mesure que les minutes passaient, les noms défilaient, et ni celui de Ruby, ni celui de Nolan n’avaient été appelées. Il ne restait plus que cinq recrues à appeler, et parmi les meilleures, Ruby le savait. Elle savait que d’après son père, elle n’avait plus aucune chance. Elle serra ses poings dans ses poches, au point de sentir ses ongles abîmer la paume de sa main, mais c’était une chose qu’elle avait appris, être insensible à la douleur. Elle ne voulait pas baisser le regard. Plus maintenant. Il restait encore vingt recrues. Et quinze d’entre elles rentreraient en civils chez eux. Elle ne souhaitait qu’une chose, ne pas en faire partie.

« Le choix fut difficile pour notre meilleure recrue. Alors cette année, ce n’est pas un, mais deux meilleurs jeunes que nous allons appeler. »

Elle ferma les yeux, et elle pria intérieurement pour qu’au moins Nolan soit gardé. C’était son rêve, peut être encore plus que c’était le sien. Et quand des applaudissements se firent entendre, elle n’en croyait plus ses yeux déjà depuis quelques secondes.

« Ruby Luwski et Nolan Luwski sont nos deux meilleurs jeunes cette année. »

Elle se retourna vers ses parents. Sa mère pleurait de joie, et pour la première fois de sa vie, elle crut voir son père la regarder avec fierté. Voilà ce qu’elle voulait faire de sa vie, rendre les gens qu’elle aime fiers, et heureux.


***Jeudi 05 juin 2014***

« Compte tenu de vos résultats, vous avez été sélectionnés pour être envoyés au front. Cependant, laissez moi vous prévenir, leur combat ne ressemble absolument pas au nôtre, et le danger que vous avez connu ici n’est en rien comparable à celui que vous connaîtrez là-bas. Est-ce que je suis bien clair ?
- Oui sergent major. » Ils répondirent, comme un seul homme.

Voilà comment ils en étaient arrivés là. Ils n’avaient jamais pensé être envoyés ici, mais maintenant qu’ils y étaient, il ne leur restait plus qu’à honorer la mission qui leur avait été donnée. Rendre leur sergent fier d’eux, et servir leur pays, aussi bien qu’ils savaient habituellement le faire dans la marine. Voilà pour quoi ils vivaient, et voilà pour quoi ils s’étaient engagés il y a de ça deux ans déjà.

Oui mais voilà, ce jour là, c’était différent. Ils devaient venir en aide à des civils dans un village pris d’assaut par un groupe d’extrémistes. Ils ne connaissaient pas le terrain, mais heureusement ils n’étaient pas seuls sur cette mission. On leur avait même assuré que tout se passerait bien, que ce serait comme un parcours de santé, et qu’ils seraient de retour à la maison pour le dîner.

Sauf que … Rien ne s’est passé ainsi. Ruby et Nolan avaient toujours eu un caractère qui se complète avec celui de leur moitié, et Nolan avait le courage qui manquait de temps à autre à la stratégie de Ruby. Et cette fois-ci, comme de nombreuses autres, quand il avait fallu agir, Nolan avait été celui à se lancer le premier. Comme d’habitude. Et Ruby eut le loisir de voir la scène se dérouler au ralenti sous ses yeux. Cet homme, sniper sur un toit, que Nolan n’eut pas le temps de repérer, occupé à protéger un bambin d’un ou deux ans. La balle, qui fonçait droit sur son frère, qui venait de secourir le petit, et qui allait continuer de sauver la famille à sortir de cette maison en ruine qui menaçait de s’écrouler sur eux d’un instant à l’autre. Mais il n’eut pas le temps d’atteindre la petite à qui il tendait la main que la balle le heurta de plein fouet. D’une seconde à l’autre Ruby vit la vie s’éteindre dans le regard de son frère, et le sniper, de son côté, se mit à fuir, comprenant qu’il venait d’être pris par cible par les soldats alliés de celui qu’il venait d’assassiner.

Ruby, sans réfléchir au danger, pour la première fois de sa vie, couru sur le corps sans vie de son frère. Mais il était à présent trop tard. Il n’y avait plus rien à faire. Son esprit avait déjà quitté son corps, et venait d’abandonner lâchement la moitié solitaire qui restait à présent de Ruby. Elle cria, et hurla, contre ce monde, cet univers, qui avait osé les diviser. Mais elle hurla surtout contre elle, restée dans l’ombre, sans pouvoir protéger celui qui était son autre moitié. Elle aurait dû agir, elle devait le ramener, faire quelque chose, quoi que ce soit, afin qu’il revienne. Elle allait de toute manière se réveiller, et découvrir que cela n’était qu’un affreux cauchemar, pas vrai ?


***Vendredi 28 avril 2017***

Sauf que le cauchemar ne cessa jamais. C’est à présent comme si Ruby avait pris l’habitude de vivre dans ce monde auquel elle était devenue étrangère. Son sourire était mort sur ses lèvres. Elle n’avait plus jamais vu les choses de la même manière. L’espoir était parti avec Nolan, c’était lui qui l’encourageait toujours à aller au bout de ses rêves, et à présent que ses parents avaient été coupés de tout contact avec elle, à sa propre demande, elle était seule.

Elle ne savait d’ailleurs même pas pourquoi elle avait récupéré ces animaux. Deux chiens affreux, et un chat qui ne pensait qu’à dormir sur elle à longueur de journée, comme si le respect n’avait jamais existé chez les félins. Elle les avait tous les trois sauvés de leur vie dans la rue, et aujourd’hui ils allaient bien, mais elle n’arrivait pas à les combler de bonheur, car elle n’avait plus aucune notion de ce qu’était le bonheur. Elle s’en voulait parfois de leur faire subir sa perpétuelle tristesse. En fait, elle avait souvent l’impression qu’elle n’avait plus aucune chance de redevenir un jour la jeune femme joyeuse qu’elle était fut un temps. Comment le pourrait-elle ?

Incomprise, paria, elle se mettait elle-même à l’écart du monde qui l’entourait, et préférait sombrer dans la drogue et l’alcool que de refaire toujours le même cauchemar. Elle n’avait plus jamais été capable d’utiliser une arme à feux, et malgré cela elle ressentait toujours le besoin de se battre au côté de son armée. Les combats se déroulaient à présent différemment pour elle, et elle savait que parfois, son sergent major s’inquiétait sincèrement pour elle, mais elle ne le voyait pas du même œil. Il lui arrive même souvent de se dire que si elle venait à ne plus être de ce monde, ce serait une délivrance, mais elle ne pouvait décemment pas abandonner les gens qui comptaient encore aujourd’hui sur elle. Elle vivait pour l’adrénaline du combat, sans pour autant avoir de raison de se battre, allez comprendre …  

En repos à Londres, elle profite donc de ce que les gens normaux osent appeler « la vie », sans plus aucun rêve, rien ni personne en qui croire. La nuit, il lui arrivait parfois d’errer dans la rue, ses chiens détachés, marchant à son rythme, comme s’ils avaient peur de la perdre en s’éloignant un peu trop. Se pourrait-il que dans ces moments, ils étaient encore la seule chose capable de la maintenir en vie ?

Code:
<pr>►►</pr> Ruby Rose ◈ [i]Ruby Luwski[/i]


Dernière édition par Ruby Luwski le Lun 8 Mai - 15:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tragi-comédie.

avatar


Arthur Connor
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 22/04/2017 et j'ai déjà raconté : 305 mensonges. Je ressemble à : Eddie Redmayne Sur le forum je suis aussi, : Raphaël de Cambridge - le Prince extravagant
rides et tu dois savoir que je suis : en couple avec elle, mais cela suffira-t-il pour nous sauver de nos angoisses?
Répertoire des récompenses

Mes petits secrets bien gardés: : 41

MessageSujet: Re: Ruby Luwski ◈ Ruby Rose   Lun 8 Mai - 13:26

Bienvenu sur BAE et courage pour le reste de ta fiche captain! *chantonne In The Navy*

_________________
I love every parts of you

Even the scars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t793-arthur-connor-eddie-redmay

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ruby Luwski ◈ Ruby Rose   Lun 8 Mai - 15:31

Merciii !
Revenir en haut Aller en bas
Tragi-comédie.

avatar


Néo Callaghan
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 10/01/2017 et j'ai déjà raconté : 787 mensonges. Je ressemble à : selena gomez Sur le forum je suis aussi, : Mackenzie Moore et Aloïs Rosenwald
rides et tu dois savoir que je suis : célibataire, pour le plus grand bonheur de tous évidemment.
qui est quoi ?:
 


Mes petits secrets bien gardés: : 183

MessageSujet: Re: Ruby Luwski ◈ Ruby Rose   Lun 8 Mai - 16:29

Bienvenue par ici cute


Félicitation à toi

Le petit mot du staffien en charge Pour moi tout est parfait, j'adore déjà ton personnage, j'ai hâte d'en découvrir plus sur elle cute
Premièrement Ta fiche lien tu créeras des amis tu auras.
Deuxièmement Tes recensement tu feras au plus vite on les acceptera. (ta célébrité, ton nom et prénom
Troisièmement Les demandes de ton métier et de  ton logement) tu feras.
Quatrième :  Les absences tu auras, au plus vite tu préviendras.
Cinquièmement Un soucis tu auras, une Administratrice tu préviendras ! (Lucy; Victoria; et Holden)

Enfin, amuse-toi ! Éclate-toi ! Et surtout, encore bienvenue à la maison l'amour  

Toutefois, gentil staff que nous sommes, nous allons te donner les moyens pour une meilleure intégration avec les membres et dans l'histoire du forum par ces liens ci-dessous :

Sixièmement Si tu as vraiment du mal à t'intégrer nous avons mis en place des annonces pour des recherches de liens ainsi qu'une disponibilité de rp, d'une loterie de rps puis un sujet pour les rps libre.

Voilà, tu as désormais toutes les cartes pour pouvoir t'intégrer chez nous avec toutes les nouveautés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ruby Luwski ◈ Ruby Rose   Lun 8 Mai - 19:22

Ruby !!! bave coeur
Revenir en haut Aller en bas
Tragi-comédie.

avatar


Alice Dalgaard
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 13/12/2014 et j'ai déjà raconté : 1613 mensonges. Je ressemble à : Nina Dobrev. Sur le forum je suis aussi, : Everest Julia Lawson et Skyla Rose Connor.
rides et tu dois savoir que je suis : célibataire, mais je suis toujours amoureuse de mon ex petit ami.
Mes petits secrets bien gardés: : 150

MessageSujet: Re: Ruby Luwski ◈ Ruby Rose   Mar 9 Mai - 2:26

Bienvenue et félicitation pour le forum !!! :D

_________________
i'm bigger than these bones

⋆ Some people are just born to fight, I think.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ruby Luwski ◈ Ruby Rose   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ruby Luwski ◈ Ruby Rose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: And last night you were in my room :: Saison une. :: présentations & liens-
Sauter vers: