Revenir en haut Aller en bas



 
Bienvenue sur le forum Invité <3
Before Anyone Else a ouvert ses portes le 14 octobre 2016.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
LA SAISON DEUX DE BAE EST OUVERTE
C'est le moment de vous recenser pour la saison 2 : ici et d'envoyer un Londres pour les BAE AWARDS

Partagez | 
 

 It's nice to talk with you again. (Arthur & Louka)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t793-arthur-connor-eddie-redmay
Arthur Connor
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 22/04/2017 et j'ai déjà raconté : 273 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Eddie Redmayne Sur le forum je suis aussi, : Raphaël de Cambridge - le Prince extravagant
rides et tu dois savoir que je suis : en couple avec elle, mais cela suffira-t-il pour nous sauver de nos angoisses?
Répertoire des récompenses

TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 364

It's nice to talk with you again. (Arthur & Louka) | Lun 24 Avr - 23:09



Louka - Arthur
It's nice to talk with you again.


Les jours passaient sans réelles saveurs. Je continuais mon petit bonhomme de chemin: travail, écriture, dodo... Ce cycle recommençait encore et encore. Le temps d'avant me manquait.
Dans ma quête de solitude j'avais "perdu" des être chers, des amis qui ne supportaient plus le blanc funeste de mon visage dès qu'il me voyait; aucun d'entre eux n'avaient essayer de me sauver, ni même de me remonter un tantinet le moral. C'était triste à voir. Je vivais presque en ermite si je n'avais pas gardé ce contact avec les membres de ma famille et quelques uns de mes amis les plus fidèles.
J'avais fais de nouvelles rencontres, certaines d'entre-elles avaient même fini dans mon lit. Mais elles n'avaient eu que cette occasion car je laissais place à l'Arthur qui buvait et qui oubliait. Il n'était pas moi, mais on l'appréciait plus, il était souriant. Il était plus vivant que je ne pourrais l'être.

Il y avait une personne que je connaissais qui, contrairement à moi, s'en était mieux sorti. Mon cher ami Louka Jones, c'est un musicien hors pair. Avec une personnalité que j'appréciais. Avant qu'il ne développe son commerce et qu'il développe ses talents dans la musique, il traînait dans les rues sans un sous. Je l'avais alors aperçu dans une rue alors qu'il chantonnait un petit air. Nous avions discuté, j'étais alors joyeux à cette époque qui me paraît tellement éloignée de maintenant, je l'avais accueillis chez moi. Hannah était contente que je fasse une "bonne action". Nous 'avions nourris, blanchis et logé. Nous n'avions peut-être pas énormément d'argent mais vu que j'avais mes réserves et que j'étais également d'un naturel assez généreux, même nous étions nous même dans une situation précaires, j'aurai donné le couvert à ce gars. Mais il avait dû m'oublier avec le temps... Je ne suis qu'un homme parmi les autres de toute façon.

Alors que je marchais me remémorant les souvenirs du passé, je bouscula un passant et le regarda. Je ne voulais pas chercher querelle, pas aujourd'hui, ni dans mon état.
Cependant mes yeux s'ouvrirent en grand quand je reconnus le visage en face de moi, celui de la personne que j'avais bousculé par hasard.

"Mince... En voilà une surprise."


_________________
I love every parts of you

Even the scars.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Louka Jones
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 01/03/2017 et j'ai déjà raconté : 229 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Sebastian Stan rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire :3
Mes petits secrets bien gardés: : 202

Re: It's nice to talk with you again. (Arthur & Louka) | Lun 24 Avr - 23:55
It's nice to talk with you again.Arthur et LoukaJournée de congée donc tournée des bars, et qui sait peut être un peu de shopping. Bah oui il parait que les gays sont pires que les femmes. Ils aiment les fleurs,
les fringues, les chats. Que des idées puériles lancés à qui veut l'entendre.
Ca commence à vraiment m'énerver ce genre d'enfantillage, depuis quand n catalogue ainsi les gays ? J'étais épuisé de me battre, pour si peu,
alors comme souvent je me rend dans les boutiques pour craquer mon pognon, comme les femmes feraient. J'ai longtemps été dans la merde,
maintenant que j'ai beaucoup de tunes, autant que j'en profite comme il se doit non ?

Assis en terrasse, mes lunettes sur le nez, je profite des rayons du soleil qui viennent avec douceur caresser mes joues bronzées. Je porte la bière à mes lèvres, laissant le liquide glissé tout le long de ma gorge, me refroidissant comme il se doit mon corps. Je me vois en train de ferme les yeux et repenser à ce parcours asardeux, ce chemin remplie d'embuche qui m'a fait atterrir dans cette vie plus confortable. Niveau argent je n'ai pas à me plaindre, niveau boulot et musique nickel! Le plus gros soucis reste tout de même ce côté, que j'ai. Ce côté qui à de nombreuses reprise m'a couter chère. Le fait que j'aime les hommes et non les femmes à toujours gêné les autres, au point que parfois certains ont des propos haineux envers moi me blessant au plus profond de mon corps. Vous savez, comme la lame d'un couteau qui vous transperce le coeur, parce qu'on vous repéte que vous etes un moins que rien, pour au final vous dire, qu'ils n'ont pas tellement tord. C'est surtout cette facette qui me bloque énormément pour me faire des potes. Pour tout dire, amis confondu, je les compte sur les doigts d'une seule main. Je m'en souviens d'un. Un homme formidable qui à tant fait pour moi, sans jamais rien demandé en retour. Cela fait des années, mais je me souviens être plongé dans des grandes discussion avec lui accompagné de sa femme. Hannah et Arthur. Un magnifique couple qui m'avaient tant marqué. Ils étaient tellement adorable. C'est certainement grâce à eux si j'en suis arrivé là. Des personnes vraiment incroyable.

Un bruit assourdissant éclate à côter de moi. Une bande de petit con se sont amusé à frappé sur ma table pour tout simplement me réveiller. Enerver, je quitte la terrasse pour payer le serveur et surtout quitter ce lieu infernal. J'entends leurs rire, se propager avec force dans les rues de Londres, je tente de garder la tête haute, mais c'est trop dure pour moi. Les yeux rivés au sol, je ne fais pas attention à la personne en face de moi. Lui non plus à ce que je comprends. Je me retrouve déboussolé sur le coup, rien de méchant. Lui n'ont plus ne doit pas l'être, je n'ose même pas le regardé, de peur que je ne me prennes un coup une fois de plus.Je...Excusez moi, je n'ai pas fais exprés... C'est cette voix si familière qui me force à planter mes iris dans son magnifique regard. Mon vielle ami...
Arthur ? C'est vraiment toi ?
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t793-arthur-connor-eddie-redmay
Arthur Connor
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 22/04/2017 et j'ai déjà raconté : 273 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Eddie Redmayne Sur le forum je suis aussi, : Raphaël de Cambridge - le Prince extravagant
rides et tu dois savoir que je suis : en couple avec elle, mais cela suffira-t-il pour nous sauver de nos angoisses?
Répertoire des récompenses

TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 364

Re: It's nice to talk with you again. (Arthur & Louka) | Mar 25 Avr - 0:44



Louka - Arthur
It's nice to talk with you again.


J'avais vraiment du mal à croire que la personne qui était en face de moi était bien Louka. Il me demanda si j'étais bien Arthur, j'eu alors un rire et je le regarda dans les yeux, un sourire au coins des lèvres.

"Au dernière nouvelle c'est bien mon nom."

je ne savais pas quoi faire, le serrer dans mes bras ou juste une poignée de main. Il avait toujours ce petit air rêveur qui lui allait si bien. Je me posta sur le côté pour éviter de me faire bousculer par la foule qui se pressait autour de nous.
J'en profita pour l'observer, il n'avait plus les habits des moments où il habitait sous notre toit. Il gardait toujours ce visage d'ange qui en avait fait craquer plus d'un. Je me souviens encore des soirées passées où Hannah le réprimandait avec gentillesse quand il ramenait un de ses "amis" à la maison. Je pouffais toujours de rire devant la gêne qu'il avait de devoir demander pardon comme un enfant à Hannah. Même si elle était un peu plus jeune que lui, elle avait eu cette empreinte maternelle sur lui.

"Alors, monsieur est devenu un grand homme?"

Cela me faisait légèrement rire étant donné que nous avions pratiquement le même âge.
Mais une bribe de souvenir revint alors. Une dispute? Oui. Entre moi et Hannah. Elle s'était renfermée sur elle depuis quelques temps. Depuis qu'elle était rentrée tard de son travail.
Louka était encore à la maison à ce moment-là et tandis que moi j'avais abandonné le "combat" il avait poursuivi. J'avais alors entendu "homme", "honte", "quitter la maison". Sur le coupe, j'avais pensé qu'elle exprimait son désir que Louka quitte la maison, sûrement sous le coup de la colère. Mais avec le temps je m'étais demandé si ce n'était pas autre chose... eut-être avait-elle dit des choses à Louka, des choses qu'elle aurait emmené dans sa tombe sans jamais me les dévoiler.
En parlant de ça, je en savais pas si ouka était au courant qu'elle n'était plus parmi nous...



_________________
I love every parts of you

Even the scars.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Louka Jones
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 01/03/2017 et j'ai déjà raconté : 229 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Sebastian Stan rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire :3
Mes petits secrets bien gardés: : 202

Re: It's nice to talk with you again. (Arthur & Louka) | Mar 25 Avr - 18:11
It's nice to talk with you again.Arthur et LoukaQui aurait qu'un jour, je tomberai sur lui. Ce gars courageux, au coeur sur la main. Mainte fois, j'avais tenté de renouer contact avec eux, mais jamais je n'avais réussi. J'avais été boulversé de ne pas pouvoir leurs montrer ou j'avais finis. Les remercier de m'avoir pousser jusqu'au bout pour que je réussisse. Il avait été un peu comme ma famille, celle que j'avais pendant de longues années chercher. Je rougis légerement passant mes mains dans mes cheveux pour faire un semblant de me recoiffer.
C'est vrai... Mais ça fait tellement longtemps qu'on ne s'est pas revu, que je pensé rêver!
Si lui ne me prends ma dans ses bras, moi je n'hésite pas. Je ne vais pas lui cacher que je suis heureux de le retrouver. Je m'approche donc de lui, passant mes bras autour de son cou pour le serrer contre mon torse. Espèce d'idiot tu m'as manqué...

Si physiquement j'ai changé depuis nos derniers moments ensemble, lui aussi. Mais il n'avait plus cet air de garçon adorable, soigné, et aimant. Non, cet homme avait disparut laissant place à un inconnu, au teint blafard et à la mine décomposée. Il n'était plus physique ce gars qui m'avait secouru il y a plus de 10 ans. Est-ce que mentalement, il était encore parmi nous ? Je voulais le savoir, je m'imaginais tellement de scénarios, que mon inquiétude s'emplifié.
Un homme ? J'ai juste suivis vos bons conseils jusqu'au bout.
Et me voilà, avec une vie plutôt bien remplie! Mon magasin tient la route,
les clients sont plutôt satisfait. N'empêche sans toi et Hannah, je n'aurais jamais eu le courage de le faire! Je vous dois tellement!

C'était l'une de mes inquiètudes, Hannah. Ou était-elle ? avait-il rompu ?
Ce qui expliquerait la tête qu'il tire depuis que l'on s'est vu. Ou alors c'est ma présence qui le gène ? Etant un peu maladroit je me hate à lui demandé des nouvelles de la jeune femme.
Hannah... Elle n'est pas avec toi... ?

Cette jeune femme m'avait longuement écouté, m'avait aider à surmonter certaine épreuves qui me parraisser trop difficile pour moi. Lorsque je voulais quitter ce monde sans que personne ne le sache. Du moins elle découvrait chacune de mes failles et savait très bien comment me remettre sur le droit chemin. Je ne pensais pas qu'une mauvaise nouvelle aller me tomber sur les bras.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t793-arthur-connor-eddie-redmay
Arthur Connor
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 22/04/2017 et j'ai déjà raconté : 273 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Eddie Redmayne Sur le forum je suis aussi, : Raphaël de Cambridge - le Prince extravagant
rides et tu dois savoir que je suis : en couple avec elle, mais cela suffira-t-il pour nous sauver de nos angoisses?
Répertoire des récompenses

TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 364

Re: It's nice to talk with you again. (Arthur & Louka) | Mar 25 Avr - 22:25



Louka - Arthur
It's nice to talk with you again.


Son câlin me fit beaucoup de bien. Je serra mes bras autour de sa taille, il était toujours aussi sensible. Mais je remarqua aussi qu'il avait prit du muscle.
Par la suite, il m'expliqua sa nouvelle situation, depuis qu'il avait quitté notre foyer. Cela me rendait heureux de le voir en meilleur situation que lorsque je l'avais ramassé dans la rue. Mais j'étais déçu de ne pas avoir pu voir son succès de mes propres yeux, ni avoir entendu ou ressentis sa joie quand il commençait à devenir quelqu'un dans cette ville.
Ce qui me rassurait était qu'au moins l'un de nous deux avait réussi à tenir son "bateau" à flot. La frontière invisible entre nous s'était alors formée: il était parti de rien, de la misère et s'était à présent fait un nom. Même si les autres avaient encore du mal à accepter son orientation sexuel, il était tout de même respecté par son métier et son talent; tandis que moi j'étais presque né avec une cuillère d'argent dans la bouche, j'étais sur le point de me marier, de peut-être fondé une famille et j'avais tout perdu du jour au lendemain sans pouvoir faire quoi que se soit.

C'est alors qu'il osa la question que je redoutais. J'avala ma salive avec difficulté et le regarda dans les yeux. D'un coup j'avais l'impression que mes jambes allaient me lâcher.

Je pense que tu n'es pas au courant... Elle... Ça fait quatre ans qu'elle nous a quitté. Elle s'est jetée dans un canal.

Je me frotta nerveusement l'épaule, en regardant le sol. Je n'avais as dit qu'elle m'avait quitté juste avant de faire ça; ça me faisait trop mal.



_________________
I love every parts of you

Even the scars.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Louka Jones
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 01/03/2017 et j'ai déjà raconté : 229 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Sebastian Stan rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire :3
Mes petits secrets bien gardés: : 202

Re: It's nice to talk with you again. (Arthur & Louka) | Mer 26 Avr - 18:50
It's nice to talk with you again.Arthur et LoukaCe fut comme laché une bombe dans mon coeur, dans mon esprit. Toute cette joie en moi, avait disparut en l'espace d'un instant, comme un grin de sable face au vent, emporté sans la moindre force. J'étais désemparé, sans aucun repaire. Je retenais ces foutus larmes de coulaient sur mon visage. Je ne suis pas le genre de mec qui lit le journal, ou même attirer par les fait divers.
Alors non, je n'étais pas au courant de cette tragédie. Peut aurais je du ? Au moins j'aurais pu être au près de mon ami, et l'aider à avancer comme il faut, au lieu de jouir de ma réussite tel un hypocrite. Je glisse ma main sur mon visage. Je ne savais plus quoi faire. Deux secondes avant je retrouve un viel ami, un frère, et maintenant voilà qu'on m'annonce le décès de de cette magnifique femme. Le geste qui suit aurait pu être déplacé pour certain, mais pour moi il était essentiel.
Mon corps se colle rapidement au sien, mes bras encercle de nouveau sa nuque, et mon visage se cache dans le creux de son cou. Les larmes ayant percaient cette fine barrière invisible, que je tentais de contenir, se deverssent sur mes joues rosie. Arthur! Je suis tellement désolé... Puis les remords montèrent avec force en moi. Je lui en voulais de ne pas me l'avoir dis, de ne pas avoir tenté de me retrouver pour me l'annoncer. Elle était mon amie, ma famille.
Il aurait du le faire. Tout comme j'aurais du lui dire la vérité, alors qu'elle me l'avait interdit.
J'aurais du le faire, on aurait pu éviter tout ca. Mais une fois de plus j'ai agis comme un lâche,
et au lieu d'être le seul à en payer le prix, j'avais embarqué son amant avec moi.
Je voulais me frappé, me punir, m'insulter de pauvre con, d'idiot, de..
. Hannah était partit. Elle nous avait quitté, et maintenant je me retrouve culpabilisant à cause d'une petite erreur de ma part. Tu aurais du me le dire plutôt... Je... J'aurais été la pour toi, au lieu de tout me cacher...
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t793-arthur-connor-eddie-redmay
Arthur Connor
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 22/04/2017 et j'ai déjà raconté : 273 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Eddie Redmayne Sur le forum je suis aussi, : Raphaël de Cambridge - le Prince extravagant
rides et tu dois savoir que je suis : en couple avec elle, mais cela suffira-t-il pour nous sauver de nos angoisses?
Répertoire des récompenses

TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 364

Re: It's nice to talk with you again. (Arthur & Louka) | Jeu 27 Avr - 0:15



Louka - Arthur
It's nice to talk with you again.


J'avoue que je n'avais pas eu de tact d'annoncer la nouvelle à Louka. Mais il devait le savoir, il tenait à Hannah autant que je tenais à elle. Je voyais bien que cela l'affectait et c'était tout à fait compréhensible. Il s'était alors collé à moi, exprimant ainsi la tristesse qu'il ressentait. Je l’accueillis à bras ouvert et le serra contre moi. Elle était notre pilier, à tout les deux.

Je m'en voulais de ne pas lui avoir dis. Mais j'étais tellement aveuglé par la douleur que je ne voulais en aucun qu'à le mêler à tout ça. Je ne voulais pas interférer dans sa ascension sociale, ça aurait été cruel de ma part. Avec le temps j'aurai tout de même pu lui dire, mais vu dans l'état d'épave dans lequel je me suis logé, il m'était quasiment impossible de m'exprimer sur ce sujet sans craquer si je comptais ouvrir la bouche pour en parler. Louka me confia que j'aurai dû lui faire part plus tôt de cette situation. Je m'en voulais encore plus alors qu'il prononçait ses mots.

Pardonne moi Louka. Mais je ne voulais pas t'imposer cela. j'ai été un véritable abruti et j'espère que tu me pardonneras.

Je prenais la responsabilité de la mort d'Hannah. Son suicide était dû au fait que je ne l'avais pas aidé quand elle en avait besoin. Je m'étais encrée cette idée en tête depuis le jour de son enterrement kusqu'à aujourd'hui.
Je me mis droit et regarda Louka dans les yeux.

Marchons un peu, et discutons de ça si le coeur t'en dis.

Je sortis mon paquet et tira une cigarette. Je la coinça entre mes lèvres et l'alluma. Une fois ma latte tirée j'attendais la réponse de Louka. J'était certain qu'il voudrait en savoir plus sur les moments qui s'étaient déroulés après son départ de la maison.


_________________
I love every parts of you

Even the scars.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Louka Jones
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 01/03/2017 et j'ai déjà raconté : 229 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Sebastian Stan rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire :3
Mes petits secrets bien gardés: : 202

Re: It's nice to talk with you again. (Arthur & Louka) | Lun 8 Mai - 1:37
It's nice to talk with you again.Arthur et LoukaToujours blottis contre Arthur, je profite de cette nouvelle étreinte, pour le serrer contre moi, caresser sa nuque, d'un main ferme mais douce. Mon corps est parcourus de sanglots, mais je me contiens, pour lui, mon ami depuis toujours. Je ferme les yeux déposant mon front contre son épaule, cherchant un moyen de me ressaisir et surtout de lui faire face à nouveau, en me sachant responsable de la mort de notre amie. Alors qu'il se redresse, je pose mes deux mains sur ses joues, déposant un baiser sur son front. Il ne s'est jamais rien passer entre nous. Sexuellement parlant, mais on avait à l'époque une sorte de lien qui nous lié tout les 3. J'aimais mes amis plus que tout, et je leurs montrai de différentes façon pour ne pas qu'ils l'oublient. Ce genre d'attention, comme une bise volé sur une joue, ou même une simple caresse sur un visage, m'arrive souvent avec mes amis vraiment très proche. J'ai toujours été une personne tactile en secret, surement mon côté gay qui ressort.

Je ne peux t'en vouloir Arthur... Tu as perdu la femme de ta vie. Ce que je te reproche juste, c'est de l'avoir garder pour toi, de ne pas m'avoir laisser une chance de t'aider comme vous aviez pu le faire tout les deux pour moi... Quelque soit ma situation à l'époque, j'aurais tout fait pour t'aider Arthur... Tu ne peux traverser ca tout seul...

Je hoche la tête d'un air entendu, caressant à nouveau sa joue. J'ai tellement de question qui se cognent dans ma tête, en attente d'une réponse, cela fait tellement longtemps que l'on ne sait pas revu... Et bien je voulais surtout savoir commet aller mon ami après tout ce temps, si il tenait le coup, ou si je devais lui venir en aide, comme il avait fait avec moi auparavant.

Tu as raison, marchons un peu, ca va nous faire du bien!

Lorsque je le vois sortir une cigarette, j'approche ma main de son paquet pour lui en piquet une. Chose que je faisais quand nous vivions tout les 3, j'avais toujours ce réflexe quand j'avais la flemme de rouler une clope, de lui en piquer une. Bien entendu, je les lui redonné! Je n'étais pas de ce qui profite de la situation.
© 2981 12289 0

_________________

I'm just a story
I'm just a hero
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t793-arthur-connor-eddie-redmay
Arthur Connor
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 22/04/2017 et j'ai déjà raconté : 273 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Eddie Redmayne Sur le forum je suis aussi, : Raphaël de Cambridge - le Prince extravagant
rides et tu dois savoir que je suis : en couple avec elle, mais cela suffira-t-il pour nous sauver de nos angoisses?
Répertoire des récompenses

TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 364

Re: It's nice to talk with you again. (Arthur & Louka) | Mar 9 Mai - 20:31



Louka - Arthur
It's nice to talk with you again.


L'étreinte de mon ami me faisait du bien. C'était une des premières fois, depuis longtemps, où je me sentais à peu prêt bien. Je m'en voulais de lui avoir fais des cachotteries mais je voulais le préserver de tristesse, de lui éviter de tomber dans la dépression que j'endurais en ce moment. Nous étions tout les trois liés par une profonde amitié, sincère et désintéressée. Des gens que je connaissais m'avaient alors prévenu de ne pas sortir ainsi un homme dans la rue, mais je leur avais prouvé que les gens qui mendiaient ainsi dans nos rues londoniennes avaient droit à leur chance. Et d'autres avaient "peur" que, dû à ma sexualité un peu ambiguë (par rares moments), je remplace Hannah par Louka. J'avais eut la fierté de leur prouver le contraire. C'était comme une sorte de coloc.
Contrairement en lui, je n'étais tant démonstratif dans ma manière de leur dire que je tenais à eux. Les seuls moments où je l'étais, c'était dans l'intimité avec Hannah. Mais même avec mon attitude au quotidien, Louka et elle savaient pertinemment que je tenais autant à l'un qu'à l'autre. Je sourie alors à mon ami pour le rassurer.

Tout en marchant, Louka me piqua quelques clopes en acceptant de faire un bout de chemin dans la rue en ma compagnie. Il avait toujours cette habitude qui me faisait rire. Bien sûr que mon ami me les rendait, le nombre exact de cigarettes qu'il me prenait mais dès qu'il avait le dos tourné je les remettais dans son paquet. Je ne voulais que notre amitié soit basé sur ce genre de choses. Il avait cette âme d'âme, cette même âme que j'avais sorti de la misère de la rue, car je voyais déjà son potentiel.

"Sinon, comment vont les affaires depuis le temps?"

Assez parlé de malheur, parlons un peu de choses positives comme la réussite de Louka.



_________________
I love every parts of you

Even the scars.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Louka Jones
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 01/03/2017 et j'ai déjà raconté : 229 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Sebastian Stan rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire :3
Mes petits secrets bien gardés: : 202

Re: It's nice to talk with you again. (Arthur & Louka) | Jeu 1 Juin - 23:09
It's nice to talk with you again.Arthur et LoukaOn ne va pas se mentir, tout le monde le sait. Je suis un mec qui aime les autres mecs. Je ne regarde pas les femmes, mais bien les hommes. Je suis comme tout le monde j'ai une vie sexuelle, actif ou non, j'en ai une comme n'importe qui d'autre. Alors oui il m'arrivait de fantasmer en cachette sur mon ami, sur ce gars qui m'avait sortie de la merde, d'envié Hannah parce qu'elle pouvait faire de son corps ce qu'elle souhaitait. Je rêvais souvent de me retrouver dans son lit, de l'embrasser, de le caresser. Mais à quoi bon, il avait Hannah. Il préférait les femmes, je n'avais donc aucune chance à cette époque... Et puis je ne voulais pas non plus brisé l'amitié qui s'était lié entre nous trois.

J'avais fait en sorte, de ne pas craquer tout le long du chemin. On venait tout juste de ce retrouver, je n'allais tout de même pas pleurer à chaque pas que je faisais. Alors pour éviter cette scène, je lui piquais clope sur clope, les enchainant sans en prendre conscience.

Et bien... Je dois dire, que tout vas pour le mieux! Tout cela c'est grâce à toi, enfin à vous deux!
A force de me pousser, vous avez réussi à faire de moi, un Luthier renommé et un chanteur et musicien hors pair... Je ne joue pas dans des zeniths, mais je réussi à remplir des salles assez rapidement!


 
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t793-arthur-connor-eddie-redmay
Arthur Connor
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 22/04/2017 et j'ai déjà raconté : 273 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Eddie Redmayne Sur le forum je suis aussi, : Raphaël de Cambridge - le Prince extravagant
rides et tu dois savoir que je suis : en couple avec elle, mais cela suffira-t-il pour nous sauver de nos angoisses?
Répertoire des récompenses

TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 364

Re: It's nice to talk with you again. (Arthur & Louka) | Lun 5 Juin - 20:08



Louka - Arthur
It's nice to talk with you again.


Je souriais à ses mots et je l'avais alors emmené dans un petit parc non loin de la rue piétonne  où nous sommes retrouvé à nouveau. Je m'étais assis sur un banc avec lui.

"C'est normal. Tu étais seul à l'époque, et rien ne semblait possible. Pour être honnête mes autres amis ne croyaient pas en ta réussite mais pour moi c'était évident. Quand je t'avais demandé ce que tu savais faire et quand j'ai entendu ta voix je me suis dit qu'il serait dommage de gâcher un tel potentiel."

Mais tout en discutant avec lui je remarquais qu'il enchaînait les cigarettes. Ce n'était évidemment pas bon pour lui. Alors qu'il en reprenais une je lui pris doucement la main.

"Je pense que tu devrais arrêter Louka. Je sais que je ne suis pas bien placer pour dire ça mais tu devrais ralentir sur la clope, je ne voudrais pas que ta voix en souffre."

Je rangea alors le paquet et le briquet et posa mon regard sur mon ami. Un sourire se dessina alors sur mon visage et je posa alors une question en apparance simple ais qui m'intéressait tout de même.

"Sinon... Tu as trouvé quelqu'un avec le temps? Une personne avec qui tu t'es posé?"

Pour ma part, j'avais l'impression d'avoir trouvé mais je devais être sincère, j'étais libre depuis la mort d'Hannah, plein de remords mais libre.


_________________
I love every parts of you

Even the scars.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Louka Jones
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 01/03/2017 et j'ai déjà raconté : 229 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Sebastian Stan rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire :3
Mes petits secrets bien gardés: : 202

Re: It's nice to talk with you again. (Arthur & Louka) | Mar 6 Juin - 19:19
It's nice to talk with you again.Arthur et LoukaMes fesses posées sur ce banc, j'admire le paysage écoutant la voix de mon ami. J'ai l'impression d'être dans une sorte de bulle féerique. Je ne dis pas que je délire en voyant des fées et des chevaliers partout loin de là. Seulement je me sens apaisé de tout ces petits bobos qui m'entoure. Je viens d'apprendre la mort de notre amie, je devrais me morfondre sur moi même, mais sa présence m'en empêche. D'où les sourires que je réussis à lui adresser.

J'ai vraiment eu de la chance de vous avoir rencontré tout les deux. Je pense que j'aurais finis éboueur, si tu ne serais pas intervenu!

Je ris légèrement, face à ma petite boutade nullissime. Alors que je porte une énième cigarette à ma bouche, la voilà qui s'enfuit dans les mains d'Arthur. Je le regard mécontent, avant de me ressaisir, au vu de ses explications. Au fond il n'a pas tort. A force de trop fumé, je vais finir par perdre ma douce voix, pour à la place retrouver une voix de rockeur fou.

Excuse moi, c'est une mauvaise habitude que j'ai pris. Avec tout ce stress accumulé, c'était soi la clope à gogo, soit l'alcool. Je dois avouer que j'ai violemment plongé dans les deux... Mais la clope est bien le pire...

Je ne m'attendais vraiment pas à cette question. Et pourtant, elle est si banale, venant de la part d'un ami, à qui on a pas parler depuis un baille. Je baisse les yeux sur mes pieds, avec lequels je jouais depuis un moment. Comment expliquer, que mise à part me faire traiter de trainer ou de me faire tabasser, j'ai personne ? De toute façon il va bien s'en rendre compte par lui même, alors autant lui dire la vérité, enfin non pas toute la vérité!

Non. Personne qui n'accepte une tarlouze comme moi.

Mes mots sont sortie si vite, que l’intonation employé ne fut pas celle que j'aurais voulu utiliser.

 
© 2981 12289 0

_________________

I'm just a story
I'm just a hero
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t793-arthur-connor-eddie-redmay
Arthur Connor
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 22/04/2017 et j'ai déjà raconté : 273 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Eddie Redmayne Sur le forum je suis aussi, : Raphaël de Cambridge - le Prince extravagant
rides et tu dois savoir que je suis : en couple avec elle, mais cela suffira-t-il pour nous sauver de nos angoisses?
Répertoire des récompenses

TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 364

Re: It's nice to talk with you again. (Arthur & Louka) | Ven 9 Juin - 21:56



Louka - Arthur
It's nice to talk with you again.


Il remémorait et ses mots me faisant naître un petit sourire en coin tandis que je venais de terminer ma première et ma seule cigarette de la journée.
Il riait alors à sa blague, cela me faisait juste sourire car j'avais toujours craint qu'il retourne dans la rue quand il est parti de la maison. Je me souvenais alors du temps passé où, peu de temps après avoir sorti Louka de la rue, j'avais eu peur du destin qu'il aurait pu avoir si Hannah et moi ne l'avions pas accepter dans notre foyer.

Il riait aussi de mon avertissement sur les dégâts de la cigarette sur ses cordes vocales. Bon, il n'avait pas plongé avidement dans l'alcool ou bien la drogue, la cigarette était un outil moyen de s'abîmer la santé, moindre comparé aux autres. Mais bon, je ne pouvais pas tant parler négativement de ça, fumant comme un pompier dans les moments de nostalgie ou de mélancolies. Je riais d'un rire silencieux, les yeux rivés sur le sol.

Louka répondit alors à ma question, et on regard se tourna instinctivement vers lui, mes yeux exprimèrent alors le sentiment que je ressentais à ce moment-là dû aux mots de mon ami.

Comment peux-tu dire ça? Tu sais bien ce que je penses de ceux qui emploie ce mot.

Il savait bien de quel mot je parlais. Je n'aimais pas ces expressions que certains employaient, les gays ou lesbiennes étaient des humains comme les autres donc je ne comprenais pas pourquoi les autres employaient des mots si négatifs. Je soupira alors et posa ma main sur l'épaule de mon ami.

Personne qui ne remarque l'homme incroyable que tu es. Mais je suis convaincu qu'un jour, quelqu'un verra la perle que tu es et saurai te saisir et être celui qu'il te faut.


_________________
I love every parts of you

Even the scars.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Louka Jones
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 01/03/2017 et j'ai déjà raconté : 229 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Sebastian Stan rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire :3
Mes petits secrets bien gardés: : 202

Re: It's nice to talk with you again. (Arthur & Louka) | Mer 5 Juil - 23:08
It's nice to talk with you again.Arthur et LoukaCette main sur mon épaule, qui se voulait rassurante, fut une sorte de choque électrique. Parler de mes soucis, parler de mes emmerdes quotidiennes, c'est impensable. Mais sa main sur moi, me donne l'envie de tout balancer de tout lui révêler. De lui balancer toute la vérité dans la figure. J'ai envie de craquer, de tout plaqué. C'est bien trop dure pour moi. Le nombre de personne que je croise dans la rue, qui me regarde avec ce même air dégoûté. Parfois je me demande ce que je fais encore ici. Des mecs comme Arthur ce font rare. Des personnes qui vous accepte tel que vous êtes, croyez moi vous, les trouvez pas n'importe ou.

Je ne fais qu'interprèter leurs paroles Arthur. Je savais dans quoi je me lançais en faisant ce choix, je n'ai plus qu'à assumer qui je suis et ce qu'ils me font...

Voilà c'est dit c'est fait. A voire si il va réagir, si il va comprendre ce que je sous entend. Je ne l'ai pas vraiment voulu. Lui tendre une perche ainsi. J'ai du mal à en parler, même à des spécialistes,
qu'on me colle de force, mais avec Arthur, c'est différent. Je me sens en confiance, je sais que je peux compter sur lui, que rien ne m'arrivera à c'est côter. Parfois je me demande pourquoi je suis partis de chez eux ? J'étais tellement bien et en sécurité dans leur petit cocon..
© 2981 12289 0

_________________

I'm just a story
I'm just a hero
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t793-arthur-connor-eddie-redmay
Arthur Connor
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 22/04/2017 et j'ai déjà raconté : 273 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Eddie Redmayne Sur le forum je suis aussi, : Raphaël de Cambridge - le Prince extravagant
rides et tu dois savoir que je suis : en couple avec elle, mais cela suffira-t-il pour nous sauver de nos angoisses?
Répertoire des récompenses

TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 364

Re: It's nice to talk with you again. (Arthur & Louka) | Lun 10 Juil - 19:32



Louka - Arthur
It's nice to talk with you again.


Je le sentais bien dans sa voix, ce sentiment de tristesse et de détresse que je connaissais mais pas pour les même raisons mais cette même détresse dans les yeux, bien plus criante que lorsque je l'avais ramené de la rue.
Je savais pertinemment ce que ça faisait d'être cible de moqueries et autres choses pas franchement honorables, surtout envers quelqu'un comme Louka qui avait réussi par lui-même. J'avais été aussi la cible de nombreuses remarques plutôt négatives dès lors que j'avais eu ma période de déprime. "M. Connor est un alcoolique notoire, ses œuvres ne sont que des restes de ses déboires sortant de son esprit perverti. Devenu un homme corrompu par ses démons, il ne mérite pas de recevoir une quelconque attention d'un public même un public d’illettrés.", avais-je lu dans une critique d'un magazine qui se voulait avant-gardiste.
Mais bon, j'avais bien évidemment fait abstraction de cette critique odieuse d'un homme qui ne connaissait rien à la littérature et qui se permettait de critiquer quelqu'un qui avait déjà écrit plus d'oeuvres aimés par le public que lui n'en écrirait jamais.

Je regarda alors Louka dans les yeux, avec un air compatissant et tapota son épaule pendant qu'il tentait d'expliquer sa vision des autres sur sa personne. Cela m'énervait car je savais bien que c'était la vérité; je ne m'attendais pas à ce que les gens soient tolérants, surtout qu'ils devaient ressentir de la jalousie vis à vis de Louka car il avait réussi contrairement à certains de ces détracteurs.

Louka... Louka... Ce n'est pas...

C'est alors que la suite de ses mots me faisait comme l'effet d'un coup de poignard dans le coeur. Venait-il d'insinuer qu'on l'avait agressé vis à vis de ça.
Je suis certain que si je ne l'avais pas abandonné j'aurai pu le protéger. Je le pris à nouveau dans mes bras et tapota son dos.

Oh non... Louka... Je suis... C'est en parti ma faute... J'aurai dû te recontacter pour au moins être au courant de ça et te protéger... Tu en parles avec un médecin comme un psy ou autre?

Je le connaissais bien, même si il souffrait il avait des facilité à cacher son mal-être, seul Hannah et moi savions reconnaître à peu près sa souffrance et ses problèmes quand il en avait.


_________________
I love every parts of you

Even the scars.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Re: It's nice to talk with you again. (Arthur & Louka) |
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Communication :: And last night you were in my room :: Saison une. :: scènes-
Sauter vers: