Revenir en haut Aller en bas



 
Bienvenue sur le forum Invité <3
Before Anyone Else a ouvert ses portes le 14 octobre 2016.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
LA SAISON DEUX DE BAE EST OUVERTE
C'est le moment de vous recenser pour la saison 2 : ici et d'envoyer un Londres pour les BAE AWARDS

Partagez | 
 

 havin' fun | lucy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net
Annabella Grimaldi
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 13/12/2014 et j'ai déjà raconté : 1369 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Nina Dobrev. Sur le forum je suis aussi, : Everest Julia Lawson.
rides et tu dois savoir que je suis : Promise au prince héritier, plus une alliance entre deux patries qu'un mariage d'amour.


Mes petits secrets bien gardés: : 654

Re: havin' fun | lucy | Mer 19 Avr - 21:08


◈ havin' fun
l u c y. c a l l a g h a n. a n d.  s t e p h e n. w i l s o n


Ce soir, je me mettais la tête à l’envers et j’en avais le grand besoin. J’allais être en examen de retour des vacances, l’homme que j’aimais était mort et je venais de perdre l’enfant que j’avais… Mes amies qui n’étaient pas au courant de cela me voyaient juste terriblement mal, mettant cela sur le dos de ma sœur qui venait de m’abandonner comme le reste de ma famille. J’étais entouré de Calyope, Ciliah, Mia et Lacey. Je m’étais tellement sentie mal de les voir si joyeuse que j’avais bu je ne sais pas combien de verre à la suite et franchement, j’avais moins mal au cœur.

Je rigolais avec les filles, oubliant les douleurs et les événements qui venaient de me tomber dessus ces dernières semaines, je me sentais libre et légère, mon cœur était paisible cependant au fond de moi je savais que toute cette mascarade n’était qu’illusoire et que demain je serais autant brisée et autant meurtrie que je le suis. Car c’est un fait, j’avais le cœur en miette et je pense que jamais il ne pourrait guérir, je veux dire comment il le pourrait ? Comment on pouvait s’en remettre ?

J’affirmais aux filles que je payais ma tourner et alla donc au bar, attendant de prendre commande, je fermais un peu les yeux. Wahou, cela se voyait que je n’avais pas bu depuis un moment, je n’avais pas été dans un état de la sorte depuis longtemps. Bon, je n’étais pas complètement bourrée, j’étais festive. Voilà, j’étais festive. Je fis signe au barman quand un homme s’approcha de moi. Je le dévisageais un moment, mon cœur rata un battement, il me faisait tellement pensée à Aaron. Ouais, je n’allais vraiment pas bien.

Je me mis à rougir tandis que de toute évidence, il était en train de me draguer « Je vous connais, vous » Répliquais-je alors en penchant la tête sur le côté, j’étais certaine de l’avoir déjà vu.. Mais mon cerveau ne semblait pas vouloir chercher. Je tournai la tête vers les filles qui me regardaient morte de rire en me faisant des signes salaces ou bien qu’on m’approuvait. En sommes, elles me disaient carrément de rester avec cet homme.

Il faut dire que ces derniers temps, j’étais un véritable zombie, et en plus elles n’étaient pas au courant que j’avais revu Aaron entre temps donc pour elle j’étais seule depuis des mois, des mois et des mois. Je fis les yeux ronds à Calyope et Mia qui avaient l’air surexcitée ce soir. Je me tournai donc vers le bel inconnu « Alors que fête-t-on ? » Acceptais-je avec un grand sourire et les joues légèrement rose. Je préférais nettement mettre ça sur le dos de l’alcool et de la chaleur de la pièce.

_________________

I CAN LIVE UNDERWATER

Et c'est à cet instant précis, c'est lors de ce silence, qu'elle a senti son coeur se briser.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net
Annabella Grimaldi
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 13/12/2014 et j'ai déjà raconté : 1369 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Nina Dobrev. Sur le forum je suis aussi, : Everest Julia Lawson.
rides et tu dois savoir que je suis : Promise au prince héritier, plus une alliance entre deux patries qu'un mariage d'amour.


Mes petits secrets bien gardés: : 654

Re: havin' fun | lucy | Mer 19 Avr - 22:05


◈ havin' fun
l u c y. c a l l a g h a n. a n d.  s t e p h e n. w i l s o n


Ce soir, j’avais mis au placard la Lucy triste et démoralisée pour sortir avec ma cousine et mes meilleures amies. J’étais en dilemme entre la Lucy triste et la Lucy alcoolisée pendant un bref moment. Finalement c’était la Lucy alcoolisée qui avait gagné et c’est donc pour cela que j’avais décidé de payer ma tournée aux filles. Cependant cela ne se passa comme prévue puisqu’un homme très sexy vient me rejoindre. J’étais persuadé de l’avoir vu quelque part ou bien alors il me faisait beaucoup penser à Aaron, un brun ténébreux aux yeux bleus électrisant.

Il m’invitait à passer la soirée avec lui et c’est donc avec l’encouragement des filles que j’acceptais donc son invitation. Je m’étais mise à rougir, j’étais souvent mal à l’aise quand un homme s’intéressait de près ou de loin à moi. Ou bien était-ce l’alcool ou bien était-ce la chaleur de la pièce « Oh oui alors il faut fêter ça » Affirmais-je donc un grand sourire. J’étais ravie que la vie réussie à une personne au moins même si je ne la connaissais pas « Félicitation à vous » Le félicitais-je avec un grand sourire « Je suis Lucy » Me présentais-je donc.

Je me mis à rire quand il se mit à me parler de mes copines « Oh oui, ça j’en doute pas, elles sont survolté ce soir » Affirmais-je. Je fus toutefois sur le cul quand il prit la note de notre table à son compte. Je ne dis rien et je me mordais juste les lèvres inférieures. Je me tournai donc vers le barman avec un grand sourire « Je prendrais une vodka rebull » Commandais-je en souriant. Je me tournais donc vers mon compagnon de buverie « J’adore boire sucrée » Fis-je avec une petite moue malicieuse pour ensuite remerciant le barman qui venait de me servir le verre.

Je levais mon verre « Au travail » Fis-je en souriant grandement pour trinquant avec le mec canon. Je pris une gorgée de plus dans mon nouveau verre. Je savais déjà que mon foie n’allait pas être content demain matin, mais pour le moment j’en avais rien à faire parce que je me sentais bien pour la première fois depuis des semaines et que j’étais jeune encore, il fallait que je profite. J’étais bien placée pour savoir que la vie pouvait nous échapper d’une seconde à l’autre.

_________________

I CAN LIVE UNDERWATER

Et c'est à cet instant précis, c'est lors de ce silence, qu'elle a senti son coeur se briser.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net
Annabella Grimaldi
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 13/12/2014 et j'ai déjà raconté : 1369 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Nina Dobrev. Sur le forum je suis aussi, : Everest Julia Lawson.
rides et tu dois savoir que je suis : Promise au prince héritier, plus une alliance entre deux patries qu'un mariage d'amour.


Mes petits secrets bien gardés: : 654

Re: havin' fun | lucy | Mer 19 Avr - 22:56


◈ havin' fun
l u c y. c a l l a g h a n. a n d.  s t e p h e n. w i l s o n


J’étais au bar en compagnie de cet homme charmant qui venait tout juste de m’offrir un verre afin de fêter son nouveau travail. J’avais acceptée sous l’encouragement des filles et aussi parce que je n’avais pas toutes mes facultés de pensées, mais pour l’heure j’en avais rien à faire à vrai dire. Je me mis à rire à sa réflexion, il est vrai que j’avais tendance à vouvoyez sans m’en rendre compte « Très bien, mais en échanges pourrais-je au moins savoir votre euh ton prénom ? » Lui demandais-je car bon, je ne savais même pas comment il s’appelait au final.

Je commandais donc ma boisson et bus une gorgée, je fronçais alors les sourcils quand il me fit une proposition « Ah oui ? Comme ? » Fis-je alors de manière innocente. Je me rendis compte que plus tard du sous-entendu et je fis les gros yeux. Je me sentais tellement conne de ne pas avoir compris plus tôt et plus vite. J’avais vraiment perdue l’habitude de ce genre de chose. Je me mis à rougir fiévreusement. C’est alors que j’engloutis de ce qu’il restait de mon verre afin de faire passer ma honte.

Je fis signe au barman « A mon tour de t’en offrir un ? » Proposais-je alors. Je savais que j’avais déjà beaucoup et que ce n’était peut-être pas une bonne idée de continuer à boire car il était évident que je ne serais pas être maître de tous mes moyens. Mais pour une fois, je ne voulais pas être maître de ce que je faisais, je voulais être une autre personne « Oui, je suis ici en vacance pendant quelques jours » Affirmais-je avec un grand sourire « sauf que je dois avouer que j’ai un peu du mal à me lâcher en générale » Répliquais-je.

Bon bien entendu ce n’était le cas ce soir, je pris le verre que j’avais commandé entre temps pour le boire d’une traite à nouveau. Okay, c’est bon, ce qu’il se passait pendant les vacances restaient en vacances « Oui… Oui je suis célibataire, totalement célibataire et définitivement libre » Répliquais-je en souriant grandement. Ouais, je n’étais plus la petite Lucy réservée, la Lucy toute triste, la Lucy qui avait besoin de ses copines pour parler à un homme.

_________________

I CAN LIVE UNDERWATER

Et c'est à cet instant précis, c'est lors de ce silence, qu'elle a senti son coeur se briser.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net
Annabella Grimaldi
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 13/12/2014 et j'ai déjà raconté : 1369 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Nina Dobrev. Sur le forum je suis aussi, : Everest Julia Lawson.
rides et tu dois savoir que je suis : Promise au prince héritier, plus une alliance entre deux patries qu'un mariage d'amour.


Mes petits secrets bien gardés: : 654

Re: havin' fun | lucy | Jeu 20 Avr - 17:20


◈ havin' fun
l u c y. c a l l a g h a n. a n d.  s t e p h e n. w i l s o n


Il était évident que je n’avais pas prévue ce genre de programme ce soir et mêmes dans les années qui qui devaient arriver tellement mon cœur en avait pris un coup. Mais faut croire que le miracle de l’alcool avait bien faire leur travail puisque j’étais devenue une fille totalement différente de ce que j’étais depuis un moment maintenant et je dois avouer que j’avais l’impression de retrouver la jeune Lucy qui s’amusait à la fac sans se prendre la tête et ne penser qu’à son travail.

Je souriais à cet homme sexy qui portait le prénom de Stephen « Eh bien je suis enchantée Stephen » Répliquais-je avec un sourire chaleureux. L’alcool dans mon sang me rendait plus audacieuse, car il est évident que ce n’était pas du tout mon genre de parler avec autant de courage et de confiance en soi à un homme et encore moins à un inconnu. Bon je n’étais pas une petite sainte non plus, j’ai eu des copains dans ma vie tout de même. Mais je n’étais non plus le genre à coucher avec le premier venu non plus.

Bien entendu mon manque de distraction me fit passer pour une conne quand je ne compris pas le sous-entendu salace de sa phrase. Je me mis à rougir furieusement « Ouh il fait chaud, non » Fis-je en toujours les joues en feux. Etais-je en train en rougir dû à ma naïveté, à cause de l’alcool ou bien parce que cet homme me plaisait même simplement, me rendant compte que je lui plaisais également, de toute évidence.

Enfin bon, je continuai à boire et j’avais vraiment besoin de ça pour me détendre car ce n’était pas tellement dans mes études et je souriais quand il répliqua « Tant de générosité » Répliquais-je de manière amusée quand il me proposa de m’aider pour me détendre. Bien entendu je n’étais pas stupide non plus, je savais ce qu’il voulait par la suite et ses plans pour moi, pour non. Et je me surprenais à ne pas être contre, au contraire, je me surprenais à le vouloir aussi.

Je souriais alors quand il me demanda si j’étais célibataire, étrangement, je retrouvais de la chance dans mon malheur au final. Etre libre, c’est vrai que je n’avais pas tellement l’habitude « Ah oui, et pourquoi ça ? » Répliquais-je de manière joueuse en rapprochant mon visage près du siens. L’alcool et réalisé que j’étais libre, que je n’avais aucun compte à rendre me rendit donc plus joueuse, et j’étais enfin prête à jouer moi aussi à cette partie forte intéressante et promettante.


_________________

I CAN LIVE UNDERWATER

Et c'est à cet instant précis, c'est lors de ce silence, qu'elle a senti son coeur se briser.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net
Annabella Grimaldi
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 13/12/2014 et j'ai déjà raconté : 1369 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Nina Dobrev. Sur le forum je suis aussi, : Everest Julia Lawson.
rides et tu dois savoir que je suis : Promise au prince héritier, plus une alliance entre deux patries qu'un mariage d'amour.


Mes petits secrets bien gardés: : 654

Re: havin' fun | lucy | Jeu 20 Avr - 22:29


◈ havin' fun
l u c y. c a l l a g h a n. a n d.  s t e p h e n. w i l s o n


Je le regardai et je me sentais de plus en plus attiré par lui. D’accord, il y avait beaucoup d’alcool dans mon organisme qui pouvait altérer mon jugement et mes agissements, mais indéniablement, je le trouvais amusant, charismatique et manifestement très attirant. Une chose est certaine, c’était que depuis qu’il était venu vers moi dans ce bar, c’était comme si j’étais une Lucy différent, plus libre, moins torturé, moins triste, et cela me faisait un bien fou.

Je ne me sentais pas oppresser et je ne sentais pas non plus le poids de la douleur. J’avais l’impression d’être une jeune femme et enfaîte ce n’était pas qu’une impression, je l’étais vraiment alors peu importe… J’avais le droit, pour une fois, de faire quelque chose de fou et de me laisser aller avec un charmant garçon « Je vois ça, oui » Répliquais-je alors en entrant dans son jeu. Je me mordais la lèvre inférieure en le regardant toujours, mais cette fois-ci, de manière incandescente « Plus simple pourquoi faire ? » Lui demandais-je de manière faussement innocente.

Bien entendu, je savais très bien ce qu’il avait en tête et je souriais grandement quand il se mit à évoquer son chalet « C’est vrai ? Ça tombe bien, j’adore le feu et avoir chaud » Répliquais-je mes lèvres frôlant alors les siennes pour ensuite me lever et me dirigeai vers la sortie, je fis un clin d’œil à mes copines, leur signifiant que je ne terminerais pas la soirée avec elles. Je n’avais rien de la petite fille innocente d’il y a quelques minutes, oh non, j’avais la sensation d’être mon moi maléfique.

On dit merci l’alcool qui me donnait autant de confiance en moi et d’assurance. Puis bon, je ne le voyais qu’une fois, une fois ce soir et les vacances terminées, j’allais reprendre ma vie tranquille. J’étais près de la sortie, mon cher compagnon venait de finir de régler la dette et je lui fis signe de venir me rejoindre avec le petit doigt et me mordant la lèvre, par automatisme pour finir à lui faire un sourire charmeur. Totalement prête à ce qu’il me ramène à son chalet.

_________________

I CAN LIVE UNDERWATER

Et c'est à cet instant précis, c'est lors de ce silence, qu'elle a senti son coeur se briser.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net
Annabella Grimaldi
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 13/12/2014 et j'ai déjà raconté : 1369 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Nina Dobrev. Sur le forum je suis aussi, : Everest Julia Lawson.
rides et tu dois savoir que je suis : Promise au prince héritier, plus une alliance entre deux patries qu'un mariage d'amour.


Mes petits secrets bien gardés: : 654

Re: havin' fun | lucy | Jeu 20 Avr - 23:54


◈ havin' fun
l u c y. c a l l a g h a n. a n d.  s t e p h e n. w i l s o n


Je me mis à sourire grandement tandis que mes joues prenaient des couleurs bien rouges. Au moins, il ne passait pas par n’importe quel chemin, il savait ce qu’il voulait et il ne perdait pas une minute pour me le faire comprendre. Je ne répondis rien à son affirmation. Je jouais également le jeu tandis qu’il me proposait d’aller chez lui « J’attends de voir » Le défiais-je malicieusement pour ensuite quitter le bar et me diriger vers la sortir tandis qu’il était en train de payer l’addition.

J’avais l’impression d’être comme possédée et j’aimais ça, j’aimais cette insouciante et cette excitation qui naissait en mois au fur et à mesure. J’étais certaine que j’allais m’en mordre les doigts demain, mais pour l’heure c’est ce que je désirais. Je souriais grandement quand il arriva vers moi. Ses mains sur mon corps me donnaient des idées pas très catholiques, mais après tout, ce soir… Avec lui, je voulais être damné. Mon pouls s’accéléra quand il me plaqua contre le pilier.

J’étais d’une part gênée car nous étions en publique et même avec de l’alcool, je restai tout de même pudique. Alcool ou pas. Mais je succombais littéralement à cet homme si mystérieux, si brûlant « J’espère bien » Répliquais-je tandis qu’il affirma que je lui plaisais « Allez montre-toi cette cheminée si chaude » Répliquais-je alors de manière joueuse. Je regardai ses lèvres si proche des miennes, je n’attendais qu’une seule chose, c’est qu’elle touche les miennes et qu’il me possède enfin.

C’est alors que nous allâmes dehors et le vent nous refroidissait. C’est pour cela que nous allons très rapidement dans son chalet. Il m’avait assuré sur le chemin qu’il n’y avait personne ce soir à part lui et cette réponse me satisfaisait parfaitement. Quand nous arrivâmes chez lui, il faisait assez sombre, une ambiance tamisée, la pièce éclairée par la cheminé qui était allumée. Je me dirigeai vers cette dernière pour enfin me tourner face à mon hôte.

Je défis alors un peu mes vêtements, me dévoilant juste un petit peu afin de l’attiser sans trop non plus me montrer « Alors Stephen, que veux-tu faire maintenant » Lui dis-je chaudement en le regardant, mes yeux brillants et mes lèvres cachant une moue malicieuse. Mi-ange, mi-démons. Moitié innocente, moitié diabolique.

_________________

I CAN LIVE UNDERWATER

Et c'est à cet instant précis, c'est lors de ce silence, qu'elle a senti son coeur se briser.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net
Annabella Grimaldi
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 13/12/2014 et j'ai déjà raconté : 1369 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Nina Dobrev. Sur le forum je suis aussi, : Everest Julia Lawson.
rides et tu dois savoir que je suis : Promise au prince héritier, plus une alliance entre deux patries qu'un mariage d'amour.


Mes petits secrets bien gardés: : 654

Re: havin' fun | lucy | Mar 25 Avr - 0:06


◈ havin' fun
l u c y. c a l l a g h a n. a n d.  s t e p h e n. w i l s o n


J’étais dans ce chalet, près de la cheminé donnant une lumière tamisée à la pièce et une chaleur qui me rendait encore plus hardi en plus de l’alcool que j’avais consommée, qui faisait ressortir une personnalité que je ne me connaissais peu, qui me faisait oublié la peine et la douleur que j’avais pu ressentir ses dernières semaines. En cet instant, j’étais joueuse, enjôleuse et charmeuse. Je voulais me sentir bien, désirable et surtout je voulais me sentais libre.

C’est exactement ce que je ressentais alors que je laissais entrevoir un peu de ma peau à cet homme que je ne connaissais que depuis une heure ou deux, je ne sais pas. En tout cas, je souris en coin en le regardant dans les yeux et sa réaction me donna encore plus d’idée tandis que mon cœur battait plus vite à chaque seconde. J’avais l’envie de toucher son corps, que ma langue ses lèvres, sa langue et qu’elle parcourt son corps. Mais j’avais tout de même un peu de retenue voyons.

Je le regardai de haut en bas tandis qu’il était torse-nu, mon regard noir de désir, je savais que je devenais de plus en plus incontrôlable et que si je continuai j’allais arriver au stade de non-retour, je ne savais pas si c’était vraiment ce que je voulais dans mon être le plus profond, si j’allais le regretter demain ou non… Mais je continuais à jouer, quitte à me brûler les ailes… De toute façon, je ne voyais pas comment me sentir pire que je ne l’étais ces derniers temps.

Je passai ma main doucement, me caressant, la passant entre ma poitrine, dévoilant encore un peu plus « Et qu'elle est ton idée, je t’écoute ? » Répliquais-je doucement, suavement, chaudement alors que je venais de dégrafer ma robe, celle-ci tomba à mes pieds me retrouvant alors en sous-vêtement et en talons aiguilles devant lui. J’avais eu raison de mettre de la dentelle noire. Un ensemble, soutien-gorge, tanga et porte-jarretelle. Je le regardai toujours dans les yeux, faisant un pas vers lui, laissant ma robe derrière moi. Je pouvais dire littéralement adieu à la prude Lucy.  

_________________

I CAN LIVE UNDERWATER

Et c'est à cet instant précis, c'est lors de ce silence, qu'elle a senti son coeur se briser.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net
Annabella Grimaldi
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 13/12/2014 et j'ai déjà raconté : 1369 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Nina Dobrev. Sur le forum je suis aussi, : Everest Julia Lawson.
rides et tu dois savoir que je suis : Promise au prince héritier, plus une alliance entre deux patries qu'un mariage d'amour.


Mes petits secrets bien gardés: : 654

Re: havin' fun | lucy | Ven 28 Avr - 3:29


◈ havin' fun
l u c y. c a l l a g h a n. a n d.  s t e p h e n. w i l s o n


Ce soir, cette nuit, avec cet homme j’étais devenue une autre Lucy, une Lucy qui s’en foutait de tout et qui ne pensait qu’à s’éclater, une Lucy agissant véritablement comme une femme et prête à jouer à des jeux d’adultes. Cela changeai de celle que j’étais constamment, je ne pensais plus à ce qui pouvait être bien ou non, je m’en fichai un peu, j’étais en compagnie d’un homme que je ne connaissais pas certes, mais qui était divinement sexy.

J’étais pratiquement nue en train de carrément l’allumé, j’étais véritablement une allumeuse audacieuse et j’aimais bien ça, cela m’amusait beaucoup. Je prenais un peu confiance en moi, chose que je n’avais pas habituellement. Je continuai à jouer à l’innocente tandis qu’il se mit entièrement nu. Je ne privai pas pour me rincer l’œil, la tête penché sur le côté, je regardai avec intérêt la virilité bien tendu de mon cher camarade de jeu.

Je ne risquai pas de m’ennuyer avec ce qu’il me proposait, pas du tout d’ailleurs. Je m’approchai de nouveau vers lui, n’étant qu’à quelques centimètres de lui, j’enlevai alors mon soutien-gorge toujours en le regardant droit dans les yeux. Je ne pouvais toutefois m’empêcher de rougir, même avec l’alcool j’étais toujours un peu intimidé et aussi gênée de montrer mon corps « Ah oui ? Dis-moi à quoi tu penses et je te dirais si j’ai la même idée » Répliquais-je en souriant.

J’étais à présent juste en tanga et toujours avec mes talons aiguilles, malgré ces derniers, Stephen était toujours plus grand que moi. Je passai de manière innocente, toujours le regardant droit dans les yeux, un bout de mes doigts effleurant sa peau au niveau des clavicules, de ses épaules. Mes yeux noirs de désir et d’envie ne demandait qu’une seule chose.


_________________

I CAN LIVE UNDERWATER

Et c'est à cet instant précis, c'est lors de ce silence, qu'elle a senti son coeur se briser.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net
Annabella Grimaldi
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 13/12/2014 et j'ai déjà raconté : 1369 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Nina Dobrev. Sur le forum je suis aussi, : Everest Julia Lawson.
rides et tu dois savoir que je suis : Promise au prince héritier, plus une alliance entre deux patries qu'un mariage d'amour.


Mes petits secrets bien gardés: : 654

Re: havin' fun | lucy | Mer 3 Mai - 4:28


◈ havin' fun
l u c y. c a l l a g h a n. a n d.  s t e p h e n. w i l s o n


Mon cœur cognait violement dans mon corps, résonnant dans tout mon être. Mais ce n’était pas douloureux, enfaîte ce qui était douloureux c’était le désir puissant et si intense de vouloir que Stephen soit contre moi, de sentir ses mains, ses lèvres sur mon corps, de le sentir en moi et que nous fassions plus qu’un. Et dans le fond cela été perturbant, je n’arrivais pas ressenti celui depuis un moment. Mais mon esprit bloqua cette pensée instantanée qui me ramenait à cette personne qui était partit bien trop tôt laissant un manque intersidérale dans le plus profond de mon être.

J’étais qu’à quelques millimètre de cet homme magnifique et entièrement nu, je pouvais sentir la chaleur de son corps près du mien alors que j’étais la poitrine libérée avec juste un petit bas en dentelle et des talons aiguilles. Je continuai de jouer un peu les innocentes, car à vrai dire, c’est ce que j’étais la plupart de mon temps, heureusement que l’alcool avait enlevé toutes mes inhibitions, me rendant alors moins timide, plus confiante, plus audacieuse. Bien que pour la confiance en soit, je devais avouer que je ne l’avais pas acquise complètement et cela même avec l’alcool.

Je souriais en entendant ses paroles tandis que je sentis sa main au-dessus de mes fesses, un frisson parcouru tout le corps tandis que je pouvais sentir la chaleur me monter aux joues. Je lui souriais et dans un même temps je sentais sa virilité contre ma féminité humide d’impatience et d’excitation dont seule mon sous-vêtement sépara nos deux sexes. J’ouvris la bouche quand il vint poser ses lèvres contre les miennes, entamant un combat entre nos deux langues qui s’avouèrent invaincus dans cette fougueuse altercation.

Mes mains se passèrent dans ses cheveux, les agrippant afin de le coller un peu plus contre moi si c’était possible. Puis guidé par mes pulsions et mes instincts les plus primaires, je le fis reculer, le faisant tomber sur le canapé non loin afin de me mettre à la califourchon sur lui, le dominant alors tandis que par automatisme, mes hanches déondulé créant alors une friction entre nos deux sexes, des caresses incandescentes. Totalement embrasées.



_________________

I CAN LIVE UNDERWATER

Et c'est à cet instant précis, c'est lors de ce silence, qu'elle a senti son coeur se briser.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net
Annabella Grimaldi
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 13/12/2014 et j'ai déjà raconté : 1369 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Nina Dobrev. Sur le forum je suis aussi, : Everest Julia Lawson.
rides et tu dois savoir que je suis : Promise au prince héritier, plus une alliance entre deux patries qu'un mariage d'amour.


Mes petits secrets bien gardés: : 654

Re: havin' fun | lucy | Ven 12 Mai - 6:35


◈ havin' fun
l u c y. c a l l a g h a n. a n d.  s t e p h e n. w i l s o n


Mon cœur battait vite et fort, tous mes sens étaient en éveilles et mon corps brûlait de mille feux. J’avais littéralement la sensation de me consumer sur place, le désir et l’envie embrasait mon bas ventre bien plus que cela pouvait être permis. Je n’avais pas ressentis cela depuis un moment et je devais dire que cette sensation me faisait plus que du bien. J’avais perdu toutes mes inhibitions et j’étais devenue une autre Lucy, pour dire vrai, c’était réellement ce dont j’avais besoin ce soir. De ne plus être celle que je suis en tant normale, et de lui. J’avais besoin de cet homme que je connaissais à peine, j’avais besoin de lui près de moi, de ses mains et sa langue sur mon corps, de lui en moi.

C’est donc avec un élan que je nous dirigeai sur le canapé pour ensuite le chevauché, j’en profitais par la même occasion d’enfin enlever mes talons tandis que ma féminité très humide de désirs caressait son phallus dur et bien dirigé vers mon entrée. Je fis des mouvements afin que nos deux sexes se caressent bien que je ne désirais qu’une seule chose c’est qu’il me possède entièrement et profondément. Je ressentais ce besoin comme si cela m’était devenu vitale. Dans un même temps, j’emprisonnai mes lèvres des siennes mélangeant ma langue à la sienne pour un combat épic et démentielle, j’avais l’impression que mon cœur allait réellement éclater.

Cependant, le moment où je commandais, où j’avais les rênes de la situation toucha à sa fin quand il prit le contrôle et qu’il m’arracha littéralement ma petite culotte et qu’il nous allongea sur le canapé, me surplombant alors de tout son corps. Je sentis alors son sexe à l’entrée de mon entré si humide d’excitation cependant une frustration naquit en moi alors qu’il s’arrêtait juste à l’entré Instantanément, mon corps réclamé plus et mes hanches se soulevèrent quémandant d’avantage de sa personne. Pendant ce temps, sa boucha parcourra mon corps, de ma poitrine à mon cou m’arrachant alors des gémissements de plaisir et d’envie.

Je profitais de ses lèvres sur mon cou pour attraper son oreille à ma bouche, léchant, suçant, mordillant le lobe de l’oreille tandis que mes mains se firent de plus en plus baladeuse, caressant alors son sexe gonflé et si près d’être en moi, chose que j’attendais ardemment « Je te veux » Soufflais-je alors « S’il te plait » Finis-je par dire avant d’attraper à nouveau sa bouche afin de l’embrasser de nouveau de manière sensuelle, de manière violente, aussi violente que mon envie de lui, de manière bestial, aussi bestiale de mon besoin de lui.

_________________

I CAN LIVE UNDERWATER

Et c'est à cet instant précis, c'est lors de ce silence, qu'elle a senti son coeur se briser.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net
Annabella Grimaldi
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 13/12/2014 et j'ai déjà raconté : 1369 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Nina Dobrev. Sur le forum je suis aussi, : Everest Julia Lawson.
rides et tu dois savoir que je suis : Promise au prince héritier, plus une alliance entre deux patries qu'un mariage d'amour.


Mes petits secrets bien gardés: : 654

Re: havin' fun | lucy | Ven 19 Mai - 2:54
Stephen Wilson et Lucy Callaghan
⚜ HAVIN FUN. ⚜

Le plaisir était tel que j’en oubliais tous mes soucis du quotidien, mes soucis d’examen, mes soucis familiaux et la douleur de mon cœur suites aux épreuves si meurtrières que j’avais vécus ces dernières semaines et qui pourtant donnait l’impression de plus. Tout cela disparaissait en cet instant si bon, qui me faisait du bien me rappelant alors que j’étais aussi une femme, une femme qui avait des besoins, et ces besoins-là, cet inconnu si charmant s’en occupait avec brio. Je passais réellement une très bonne soirée pour le coup et surtout en une agréable compagnie même si je n’avais pas l’habitude d’avoir ce genre de comportement.

En tout cas pour l’heure, j’étais nue avec cet homme me dominant de tout son corps, sur le canapé de son chalet, ses caresses enivrantes me rendait tellement folle que je le suppliais de me prendre dès maintenant, car j’avais véritablement envie de le sentir en moi et ce n’est que quelques instants plus tard qu’il obtempéra à ma demande et je lâchai un gémissement et fronçai des sourcils quand il me pénétra d’un seul coup, mais la douleur vive du moment s’estompa très rapidement en plaisir indéniable. J’ouvris difficilement les yeux, croisant alors son regard si bleu et si sombre par le plaisir et je lui souriais grandement.

Ses lèvres vinrent à la rencontre des miennes et je répondis instantanément à son baiser tandis que mon corps, mon bassin bougeait au rythme du siens, l’écho de notre échange résonnait partout dans la pièce mêlé à nos gémissements de plaisir et de nos respirations bruyantes. J’avais mes doigts, mes onglets enfoncé dans ses omoplates, le griffant alors tandis que je l’embrassais passionnément, bestialement. J’avais envie de plus, comme si c’était possible. Je voulais que ce soit plus vite, plus fort, je voulais tout de plus tellement le plaisir était divin en sa compagnie.
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________

I CAN LIVE UNDERWATER

Et c'est à cet instant précis, c'est lors de ce silence, qu'elle a senti son coeur se briser.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net
Annabella Grimaldi
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 13/12/2014 et j'ai déjà raconté : 1369 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Nina Dobrev. Sur le forum je suis aussi, : Everest Julia Lawson.
rides et tu dois savoir que je suis : Promise au prince héritier, plus une alliance entre deux patries qu'un mariage d'amour.


Mes petits secrets bien gardés: : 654

Re: havin' fun | lucy | Mar 23 Mai - 18:33


◈ havin' fun
l u c y. c a l l a g h a n. a n d.  s t e p h e n. w i l s o n


Le plaisir que je ressentais chassait tous les maux que j’avais et je devais remercier cet homme que je connaissais à peine pour me faire changer les idées de manières très agréable, bien que je devais aussi mettre ça sur le compte de l’alcool. En tout cas, les vas et viens que Stephen faisait en moi était un pur délice tandis que nos deux corps s’emboitait parfaitement l’une à l’autre, comme si, au final nos deux corps étaient fait pour être ensemble. J’avais les yeux fermés et mes mains, mes ongles enfoncés dans sa peau tandis que mon bassin suivait le rythme que ce brun ténébreux imposait.

J’en avais jamais assez tandis que notre débat charnelle résonné dans toute la pièce, de la violence de nos corps se rejoignant, à nos souffles bruyant et saccadés. J’en voulais toujours plus, plus vite, plus fort… Et comme si il lisait dans mon esprit, il se positionna de manière à ce que je le sente plus. Je ne pouvais faire tes mes gémissements tandis que je le sentais de plus en plus en moi. Mes gémissements échappés étaient une réponse à sa question évidente de savoir si oui ou non j’aimais ça. Et tandis que notre action continua, je sentais de plus en plus ma féminité se resserrer autour de son membre imposant.

Ce n’est que quelques instants plus tard que je me sentis alors un mon paroxysme tandis qu’une énorme bouffée de plaisir m’envahit, m’ébranlant alors au passage. Mon sexe se contractant autour du siens, me cambrant par la même manière tout en ayant la tête basculant en arrière, les yeux toujours fermés et quand bien même voudrais-je les ré-ouvrir, cela m’en était pas possible. Je me mis donc à jouir de manière incontrôlée et je sentais cette sensation de liberté, d’apaisement souverain durant cet instant de pur bonheur.

_________________

I CAN LIVE UNDERWATER

Et c'est à cet instant précis, c'est lors de ce silence, qu'elle a senti son coeur se briser.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Re: havin' fun | lucy |
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Communication :: And last night you were in my room :: Saison une. :: scènes-
Sauter vers: