Revenir en haut Aller en bas
Mise en avant du moment

LE SCÉNARIO ATTENDU PAR NOTRE GRAND GAGNANT
JEFFREY DEAN MORGAN (ami et mentor)
LA RAZZIA SUR LES LIENS
Andrew's link
Lacey's link
Raphaël's link
Clément's link
Alix's link


 
Bienvenue sur le forum Invité <3
Before Anyone Else a ouvert ses portes le 14 octobre 2016.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
BAE A UN AN ! JOYEUX BAEVERSAIRE !

Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
J'ai débarqué à Londres le : 26/02/2017 et j'ai déjà raconté : 124 mensonges. Je ressemble à : Jamie Dornan. Sur le forum je suis aussi, : Nous allons bien pour le moment.
rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire.
Mes petits secrets bien gardés: : 44

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   Ven 16 Juin - 11:50

L'entretien d'embauche
Nullement mon intention de lui faire du mal ou pire encore, de la prendre en pitié parce que j'ai une famille pathétique et un frère immonde qui s'est joué d'elle des années auparavant. A l'époque où ça s'est produit je ne m'entendais plus forcément très bien avec Andrew et ça je compte lui en parler lorsque nous serons dans ce bar et donc à l'abri des oreilles indiscrètes qu'il peut y avoir dans la maison d'édition où je bosse. En effet beaucoup aimeraient connaître ma vie et ce que je fais en-dehors du boulot mais n'étant pas du genre à beaucoup parler avec untel ou untel et bien jusqu'à présent j'ai préféré tout simplement me taire. Je sais très bien qu'adopter une telle conduite au quotidien ça éveille la curiosité des uns et des autres mais je suis comme ça je n'aime pas forcément parler de moi et de ma vie de ce fait le fait est d'emmener Lacey dans ce bar pour converser avec elle de tout ça, clairement, ça ne me ressemble pas du tout mais je vais le faire pour qu'elle comprenne qu'elle peut me faire confiance. Alors, tandis que nous prenons l'ascenseur je reste près d'elle la fixant longuement tout en affichant mon plus beau sourire. Puis nous arrivons en bas de l'immeuble et quittons la maison d'édition, je la rattrape à nouveau par le bras et me rends jusqu'au bar avec elle. Le trajet ne dure pas bien longtemps étant donné que le bar est à deux minutes à pieds et une fois devant le bar je me tourne vers Lacey. « C'est ici. » Informais-je d'une voix douce tandis que je m'installe à une chaise extérieure avec elle tout en la scrutant longuement de mes yeux bleus. « Si je t'ai emmené ici c'est en grande partie pour te parler librement chose que je ne fais pas en règle générale. » Avouais-je à la brune tout en me mordillant la lèvre inférieure. « Je voulais te parler de ma famille et donc par conséquent de l'autre idiot. Te donner des informations tout ça, bref que tu saches un peu ce qu'il en est. » Complétais-je puis je décide de m'arrêter là afin de lui laisser l'opportunité de dire quelque chose à son tour...
Lacey & Steven

_________________
Steven Mattéo Pace
« Sourire malgré les difficultés n'est pas un crime. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1053-steven-m-pace-jamie-dorna
J'ai débarqué à Londres le : 19/02/2017 et j'ai déjà raconté : 226 mensonges. Je ressemble à : la jolie Dakota Johnson. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire mais amoureuse de mon patron.


Mes petits secrets bien gardés: : 122

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   Sam 24 Juin - 11:18



       
       Steven et Lacey
       L'entretien d'embauche.

   
J
e suis la seule à trouver ça étrange de me retrouver dehors avec lui ? Je dois avoir que je ne sais plus quoi penser. J’ai pris la fuite toute à l’heure, lorsque j’ai vu qui était l’homme qui devait m’interrogé pour le poste que je convoite et finalement, je suis restée. L’entretien de travail, en lui-même, il n’a pas duré bien longtemps. Le tout a été conclu très vite et au final, si j’ai fait bonne impression après de lui, je ne sais pas si c’est à cause de ce que son abruti de petit frère m’a fait ou si c’est à cause de mes qualités professionnelles. Car si Steven pense que j’ai les compétences requises pour occuper ce travail, ça ne sera pas forcément le cas de ses collaborateurs. Et je dois dire que j’ai peur de me planté en beauté. Pourtant, si je l’ai suivi dans ce café, je sais pertinemment que ça n’a rien à voir avec le travail pour lequel j’ai postulé. Et je ne sais pas si j’ai eu raison de le faire. Vais-je le regretté ? Steven peut prétendre être différent de son frère, alors que ce n’est pas le cas et je me ferais avoir, aussi facilement que la première fois ? Juste parce que je crois que les gens peuvent changés, qu’ils peuvent être comme je voudrais qu’ils soient. Qu’ils peuvent être comme dans mes films. Il me tient par le bras, craint-il qu’une fois dehors je me sauve en courant ? Possible. Ou alors, c’est juste par politesse. Certainement pas par galanterie comme j’aimerais que ça soit. Finalement, nous arrivons que je le pensais et il est obligé de me dire que c’est ici, car j’allais continuer de marché. « Ha bon ! » fais-je, gauchement. Je suis empotée, c’est impressionnant et je me tords le pied en me tournant pour le suivre à une table. Je ne me casse pas la figure, c’est déjà ça. Déjà qu’il soit me trouvé bizarre, si je m’étale devant lui, il me prendra pour une imbécile. Je m’assoie en face de lui, mal à l’aise et c’est encore pire lorsqu’il prend la parole. Il m’indique qu’il m’a emmené ici pour me parler de sa famille, loin des oreilles indiscrètes, et je comprends que ce n’est pas quelque chose qu’il fait souvent. Ainsi, nous avons un point commun. Car moi non plus, je n’ai pas l’habitude de parler de ce qui me tracasse. « Quel genre d’informations ? » je demande. Je ne sais pas trop où il veut en venir. Il faut dire que la dernière fois où il a voulu me parlé, quand il est venu me voir à l’hôpital, j’ai refusé qu’on le fasse entré. Il fait comme moi, il se mordille la lèvre inférieur et putain, ça le rend encore plus séduisant. Mais je fais comme si je n’avais rien remarqué. Il veut juste me parler, il veut que je travaille avec lui mais je ne l’intéresse pas. Pas comme ça en tout cas.
WILDBIRD
   

_________________

Lacey Coalman
she just ran away ⊹ I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. (by anaëlle)

Happy Birthday Beafore Anyone Else !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué à Londres le : 26/02/2017 et j'ai déjà raconté : 124 mensonges. Je ressemble à : Jamie Dornan. Sur le forum je suis aussi, : Nous allons bien pour le moment.
rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire.
Mes petits secrets bien gardés: : 44

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   Ven 7 Juil - 12:05

L'entretien d'embauche
Je ne suis pas du genre a traiter les femmes comme des morceaux de viande ou que sais-je encore. Auparavant, je ne vais pas mentir, j'étais comme ça, mais j'étais jeune et vraiment très con et je ne jurais que par le sexe, le reste ne m'intéressait pas du tout. Désormais j'ai changé et je suis une bien meilleure personne, pour dire vrai je cherche même à me caser, à trouver ma moitié donc rien que ça, ça exprime bien que j'ai changé. Je suis passé d'un extrême a un autre et pour moi c'est une très bonne chose. Alors, lorsque je vins à me barrer de la maison d'édition dans laquelle je bosse avec Lacey dans le but de l'emmener boire un verre je la prends par le bras signe de respect et aussi par galanterie parce que je suis de ce genre. Suite à ça lorsque nous furent devant le bon bar je lui informe que c'est bien ici que je souhaitais l'emmener elle me répond de façon sarcastique mais je ne relate pas et passe rapidement à autre chose tout en m'installant tandis que la brune fait de même et s'installe juste en face de moi. Je lui souris alors tendrement tout en lui faisant part de mon envie de lui donner des informations au sujet de ma famille elle semble alors surprise et me demande quelle genre d'informations. « Et bien tout d'abord Andrew. Je ne le vois plus depuis plusieurs années. En vérité après ce qu'il t'a fait je me suis battu avec lui parce que je ne cautionne pas qu'on fasse des choses monstrueuses comme ça a une autre personne. Donc déjà à partir de ce moment-là un fossé s'était creusé entre lui et moi. » Commençais-je tout en fixant la brune longuement tout en affichant une légère grimace sur mes lèvres en repensant à tout ceci. « Suite à ça il y a eu diverses embrouilles dans le mariage de mes parents. Pour faire simple ma mère a trompé mon père et je ne cautionne pas ce genre de choses, j'ai donc pris le parti de mon père qui était la victime dans cette histoire et Andrew a prit le parti de notre mère juste pour me défier moi. C'est encore allé un peu plus loin. Donc depuis plusieurs années maintenant je ne vois plus Andrew ni notre mère. Pour moi ils n'existent plus. » Continuais-je tout en grimaçant en parlant de toute cette histoire parce qu'en fin de compte ça m'horripile plus qu'autre chose et c'est normal. « Je voulais que tu saches tout ceci, c'est important et d'un certain point de vue ça te regarde toi aussi en vue de ton histoire avec l'autre idiot. » Concluais-je tout en fixant la brune longuement de mes yeux clairs...
Lacey & Steven

_________________
Steven Mattéo Pace
« Sourire malgré les difficultés n'est pas un crime. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1053-steven-m-pace-jamie-dorna
J'ai débarqué à Londres le : 19/02/2017 et j'ai déjà raconté : 226 mensonges. Je ressemble à : la jolie Dakota Johnson. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire mais amoureuse de mon patron.


Mes petits secrets bien gardés: : 122

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   Lun 17 Juil - 9:58



       
       Steven et Lacey
       L'entretien d'embauche.

   
J
’ai presque envie de rire de la situation tellement elle est bizarre. Je crois que mes nerfs me lâchent. J’ai été tellement surprise de voir Steven toute à l’heure que ça n’est guère étonnant. Par chance, il ne remarque rien, je sais très bien jouer la comédie. Sans ça, tout le monde aurait compris que je n’allais pas bien après qu’Andrew m’ait humiliée comme il l’avait fait et je n’aurais pas essayer de me tuer. Mais, Andrew aussi avait bien jouer la comédie, pour sûr, puisque j’étais tombée dans le piège. Me revenais alors les paroles de ma meilleure amie, Steven était un Pace lui aussi, et de ce fait, il pouvait également jouer la comédie. Mais voilà, comme toujours, un sourire, une parole gentille et je fond. Je craque. Je suis faible. Je suis une guimauve. Je voulais lui faire confiance, parce que Laurel lui faisait confiance. C’est aussi simple que ça. Elle ne pouvait pas se tromper sur lui. Nous entrons dans le bar dont il m’a parlé, puis je me pose face à lui, légèrement paniquée lorsqu’il m’indique avoir des informations à me donner. Je le questionne, mais il ne cherche pas à se dérober. Il me parle d’Andrew et du fait qu’il n’a pas accepté ce qu’il m’a fait et qu’il s’est même battu avec lui. J’ouvre des yeux ronds de surprise à l’écoute de ses paroles. « C’est à cause de ça que tu es venue me voir à l’hôpital ? » je lui demande alors. Parce que c’est vrai, je sais qu’il est venu, mais je n’ai pas souhaité le voir et il est reparti. Du moins, c’est ce que ma sœur m’a dit. Il m’avoue ensuite que ses parents se sont séparés après que sa mère est trompée son père, et qu’il est pris le parti de ce dernier ; j’aurais fait pareil. Il m’avoue ensuite ne plus avoir revu, ni son frère, ni sa mère, depuis cette terrible histoire. « C’est de ma faute ! » fis-je, soudain. Oui, je me sens responsable. Si je n’avais pas été si bête, si je n’avais pas compris qu’Andrew jouait avec moi, la famille de Steven serait encore unie. J’ai tout gâché et c’est entièrement de ma faute. Je ne mérite pas qu’il me donne me chance, je mérité plutôt qu’il me fiche hors de son entreprise à coup de pied dans les fesses.
WILDBIRD
   

_________________

Lacey Coalman
she just ran away ⊹ I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. (by anaëlle)

Happy Birthday Beafore Anyone Else !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Lacven#01] L'entretien d'embauche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: And last night you were in my room :: Saison une.-
Sauter vers: