Revenir en haut Aller en bas



 
Bienvenue sur le forum Invité <3
Before Anyone Else a ouvert ses portes le 14 octobre 2016.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
BAE A UN AN ! JOYEUX BAEVERSAIRE !

Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
J'ai débarqué à Londres le : 19/02/2017 et j'ai déjà raconté : 215 mensonges. Je ressemble à : la jolie Dakota Johnson. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire mais amoureuse de mon patron.


Mes petits secrets bien gardés: : 99

MessageSujet: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   Mar 28 Fév - 9:59



       
       Steven et Lacey
       L'entretien d'embauche.

   
C
hercher du travail, c’est épuisant et parfois déprimant. Passer des heures à rédiger des lettres à l’attention de différentes entreprises, téléphoner, y aller au culot et n’obtenir aucuns résultats, c’est déprimant. Alors quand j’ai eu cette bonne femme à la voix d’homme au téléphone, qui me proposait un entretien dans l’une des boîtes d’édition que je convoitais, j’étais contente. Vraiment contente. Une première réponse parmi toutes les demandes que j’avais fait, c’était peu, mais je voulais me montrer optimiste pour une fois, ça changeait, on est bien d’accord. J’étais arrivée au rendez-vous en avance, avec beaucoup trop d’avance. Je portais une jupe de couleur grise avec un chemisier bleu lavande, ce qui faisait ressortir mes yeux. Nerveuse, je n’arrêtais pas de taper du pied par terre, ce qui me valait des regards compréhensifs de la fille de l’accueil. J’essayais d’arrêter pour ne pas la gênée, mais plus les minutes passaient et plus je me sentais stressée, et plus je tapais du pied. Jusqu’à ce la fille de l’accueil m’annonce que monsieur Pace allait me recevoir. J’eu l’impression d’avoir avaler un truc qui ne passe pas. Pace ? Comme Andrew Pace ? Il y avait peu de chance pour qu’il s’agisse de lui. Je connaissais personne d’autre portant ce nom et je n’avais jamais revu ce type depuis mon séjour à l’hôpital, néanmoins, c’était bizarre. Je devenais sans doute paranoïaque, ça ne pouvait pas être lui ? Ou quelqu’un de sa famille. J’essayais de m’en convaincre tandis que je me levais pour rejoindre le bureau de l’homme qui devait me recevoir. Et quand je vois son visage, je fige. Et merde ! C’est son frère ! Le frère d’Andrew. Pas de doute, je reconnais son visage, il est juste plus âgé, mais il a les mêmes yeux. Je me ratatine sur place et je dois me faire violence pour ne pas que mes genoux flanchent. Néanmoins, j’ai assez de présence d’esprit pour faire demi-tour en courant presque.
WILDBIRD
   

_________________

Lacey Coalman
she just ran away ⊹ I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. (by anaëlle)

Happy Birthday Beafore Anyone Else !


Dernière édition par Lacey Coalman le Sam 4 Mar - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué à Londres le : 26/02/2017 et j'ai déjà raconté : 120 mensonges. Je ressemble à : Jamie Dornan. Sur le forum je suis aussi, : Nous allons bien pour le moment.
rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire.
Mes petits secrets bien gardés: : 36

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   Ven 3 Mar - 10:53

L'entretien d'embauche
On a pas tous cette chance d'exercer le job de nos rêves, moi par exemple j'exerce sans nul doute le métier qui m'exaspère le plus au monde, je m'ennuie dans cette foutue boîte, l'édition définitivement je n'y comprends rien et de toute façon ça ne m'intéresse vraiment pas, ça ne m'a jamais intéressé et ça ne m'intéressera sans doute jamais. Donc, d'une façon ou d'une autre je me sens relativement assez mal dans cette boîte, parfois j'ai une forte envie de me barrer en courant, de ne plus revenir dans cette boîte et de monter ma propre entreprise. Ce serait plus simple pour moi, beaucoup plus simple parce qu'en fin de compte je m'ennuie dans cette boîte et j'ai juste envie de me barrer. Alors, tandis que j'acquiesce à cette pensée je grimace lorsqu'une secrétaire vient vers moi et m'annonce que mon rendez-vous est arrivé, je la fixe longuement et soupire. « Okay, dis lui de me rejoindre. » Dis-je à la secrétaire rousse qui acquiesce tandis que je me positionne de sorte à être face à la porte puis lorsqu'une jeune femme rentre je me fige et il en est de même pour elle. Aussitôt je la reconnais, Lacey, la petite nana avec qui mon frère était sortit des années auparavant, quand je la vois je me sens mal me rappelant de certains souvenirs et rapidement elle quitte la pièce en courant. Je me pince la lèvre et la suis aussitôt la trouvant alors rapidement devant l'ascenseur, je la fixe longuement et pose ma main sur son bras pour qu'elle se retourne. « Lacey... Fuis pas comme ça s'il te plaît. Le temps est passé tu sais.. » Dis-je dans un premier temps tout en la dévisageant longuement toujours en gardant mes yeux posés sur elle...
Lacey & Steven

_________________
Steven Mattéo Pace
« Sourire malgré les difficultés n'est pas un crime. »


Dernière édition par Steven M. Pace le Sam 4 Mar - 10:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1053-steven-m-pace-jamie-dorna
J'ai débarqué à Londres le : 19/02/2017 et j'ai déjà raconté : 215 mensonges. Je ressemble à : la jolie Dakota Johnson. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire mais amoureuse de mon patron.


Mes petits secrets bien gardés: : 99

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   Sam 4 Mar - 10:24



       
       Steven et Lacey
       L'entretien d'embauche.

   
O
h mon Dieu ! Telles sont mes pensées, lorsque je reconnais l’homme qui doit me recevoir pour cet entretien. Je ne savais pas que le frère d’Andrew bossait dans l’édition. Pourtant, j’aurais dû le savoir, il était déjà dans la vie active à l’époque. L’avoir su, je n’aurais pas postulé dans cette boîte, et cela, même si cette maison d’édition est celle que je préfère, que je convoite plus que les autres. Je ne me sens pas très bien, j’ai l’estomac complètement à l’envers. Néanmoins, j’arrive tout de même à faire demi-tour en courant presque. J’espère de tout mon cœur qu’il ne me suivra pas, qu’il ne m’aura pas reconnue. Seulement voilà, à peine suis-je arrivée devant l’ascenseur, qu’il est là. Il m’appelle par mon prénom, il se souvient donc de moi et ça me retourne l’estomac encore plus. Sur le moment, je ne suis pas capable de prononcer le moindre mot, je regarde simplement sa main, posée sur mon bras. Puis, au bout de quelques secondes, je retrouve mon courage et je me dégage. « Pas pour moi. J’ai passé plusieurs mois à l’hôpital à cause de ton taré de frère ! » je rétorque, plus sèchement que je ne l’aurais souhaité. Car au fond, Steven n’y est pour rien. Je ne le connais pas vraiment, mais je sais qu’il était venu me rendre visite à l’hôpital, mais j’avais refusé de le voir. J’eu un sourire d’excuses, je n’avais pas à lui parler de la sorte, ce n’était pas de sa faute. Il n’empêche, je ne savais pas si j’étais capable de bosser pour le frère du salopard qui m’avait envoyée à l’hôpital ! Si ça se trouve, les photographies de moi qu’il avait prise, circulaient encore sur internet, bonjour la honte. Je dansais d’un pied sur l’autre, mal à l’aise. Je voudrais pouvoir disparaitre sous la terre, tant je me sentais mal. « Alors comme ça, tu travailles ici ? » je dis, tout à coup. Remarque totalement stupide, puisqu’effectivement, s’il me recevait pour un entretien d’embauche, c’est qu’il bossait ici.
WILDBIRD
   

_________________

Lacey Coalman
she just ran away ⊹ I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. (by anaëlle)

Happy Birthday Beafore Anyone Else !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué à Londres le : 26/02/2017 et j'ai déjà raconté : 120 mensonges. Je ressemble à : Jamie Dornan. Sur le forum je suis aussi, : Nous allons bien pour le moment.
rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire.
Mes petits secrets bien gardés: : 36

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   Lun 6 Mar - 11:08

L'entretien d'embauche
Lacey c'est un peu la petite demoiselle qui m'a montré, involontairement, à l'époque le vrai visage de mon frère et pour ça je lui en suis plus que reconnaissant parce qu'en fin de compte le petit con d'Andrew était un enfoiré pur et dur. Il est quand même allé jusqu'à soutenir ma mère quand il y a eu de sérieux soucis entre elle et mon paternel, et ça uniquement pour m'atteindre, pour me montrer qu'il y avait un fossé entre nous. En bref c'est un vrai petit con ce mec et même si c'est malheureux à dire je m'estime tout de même satisfait qu'il ne soit plus dans ma vie parce qu'en vérité Andrew je me suis rapidement rendu compte qu'il faisait tout pour qu'on le remarque tout même jusqu'à passer pour le plus gros connard que tout Londres peut avoir en ville. Et pourtant Londres est une très grande ville c'est dire à quel point mon frère est un boulet, ça fait environ deux ans que je n'ai plus le moindre contact avec lui, je ne cautionne pas les infidélités de ma mère et je ne cautionne certainement pas les conneries à répétition de ce petit con qui était censé être mon frère de ce fait je m'estime beaucoup plus heureux maintenant que ces deux là ne sont plus dans ma vie. Alors, me retrouver face à Lacey clairement ça me fait tout drôle, déjà parce que ça fait des années que je ne l'avais pas vue, en vérité je ne l'ai croisée qu'à deux ou trois reprises c'est à dire pendant qu'elle était avec Andrew et qu'il se jouait d'elle mais ça s'est arrêté là, j'ai tenté de la voir quand elle a finit à l'hosto mais elle a refusé de me voir. Maintenant qu'elle se retrouve face à moi et qu'elle a prit la fuite je ne peux m'empêcher de me sentir mal et de courir vers elle en la rattrapant par le bras mais elle me fait la relâcher d'un geste et me fusille du regard. « Au moins nous sommes bien d'accord sur le fait est qu'il est complètement cinglé ! » Dis-je en roulant des yeux alors que je scrute longuement comme pour lui faire comprendre que je ne lui veux aucun mal. Je tente de reposer ma main sur son bras mais je me ravise à la dernière seconde jugeant que ça ne sert à rien et qu'elle va me dégager aussitôt. Puis elle me demande l'air de rien si je bosse ici j'acquiesce alors. « Oui je bosse ici depuis plusieurs années... Je suis l'éditeur de cette boîte depuis maintenant dix ans. » Répondis-je à la brunette tout en la fixant longuement alors que je me mordille la lèvre inférieure. « S'il te plaît... Viens passer cet entretient, depuis toutes ces années, depuis que tu as refusé de me voir quand t'étais à l'hôpital je pense à toi... J'ai envie de discuter avec toi un petit peu. Dis oui s'il te plaît, ne serait-ce que pour converser.. » Lançais-je limite en la suppliant du regard d'accepter tandis que je la scrute longuement avec une mine plutôt mal à l'aise et c'est normal je suis mal à l'aise, beaucoup...
Lacey & Steven

_________________
Steven Mattéo Pace
« Sourire malgré les difficultés n'est pas un crime. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1053-steven-m-pace-jamie-dorna
J'ai débarqué à Londres le : 19/02/2017 et j'ai déjà raconté : 215 mensonges. Je ressemble à : la jolie Dakota Johnson. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire mais amoureuse de mon patron.


Mes petits secrets bien gardés: : 99

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   Mer 8 Mar - 10:21



       
       Steven et Lacey
       L'entretien d'embauche.

   
J
e perdais mon attitude revêche lorsque j’entendis ses paroles. Quoi ? Il est d’accord avec moi lorsque je parle de son frère ? Lui aussi pense qu’Andrew est un salop ? Je dois dire que je n’ai pas vu venir celle-là et du même coup, je me trouve bien bête. Moi qui pensait qu’il prenait sa défense, qu’il avait toujours prit la défense. Moi qui pensait que s’il était venu à l’hôpital ce n’était pas pour savoir comment je me portais mais plutôt pour me demander de m’éloigner de sa famille. Alors qu’apparemment, il voulait vraiment savoir comment j’allais, comment je m’en sortais, peut-être même savoir pourquoi j’en était arriver là. Et bien à cause de son imbécile de frère ! Ce n’était pas facile pour moi de regarder Steven. Il lui ressemblait beaucoup. Il avait le même sourire, les mêmes yeux bleus. Je l’avais presque oublié et c’était déstabilisant pour moi. « Ha bon ? » dis-je, complètement perdue suite à ses paroles. Je gardais néanmoins mes distances. J’avais bien vu qu’il avait à nouveau tenter de me toucher, mais je ne devais pas me laisser faire. J’avais craqué pour Andrew au lycée et on sait tous comment ça s’est finit, alors son frère pouvait bien me regarder avec ses beaux yeux, je ne tomberais pas dans le panneau. Je croisais alors les bras avant de lui demander s’il travaillait ici, question idiote, je me doutais bien que c’était le cas. Mais en prenant la fuite, j’avais d’avantage creuser le fossé que son frère a construit. Il m’expliqua qu’il travaillait comme éditeur depuis dix années maintenant, ce qui n’avait l’air de l’emballer, je trouvais étrange, mais mieux valait ne rien dire. Il reprit la parole, et je restais à nouveau abasourdie. C’est limite s’il n’allait pas se foutre à genou pour me demander de passer l’entretien. Je me mordis l’intérieur de la joue pour ne pas rire, ce n’est pas gentil de se moquer. Je poussais un soupire, comme pour me donner plus de courage. J’allais en avoir besoin. « Tu penses à moi ? » Seigneur ! De tout ce qu’il m’a dit c’est la seule chose que j’ai retenue ? « Euh … Oui, d’accord. De toute façon, ta maison d’édition est la seule à avoir répondu à ma candidature ! » dis-je, en me ratatinant sur place. La honte. Je ne pourrais pas être plus gênée qu’en cet instant. J’ai vraiment l’art de retenir que ce qui m’arrange dans une conversation. C’est à cause de ça que je me suis fait avoir avec son frère, parce que je n’ai pas su lire entre les lignes. Je n’ai pas vu le danger.
WILDBIRD
   

_________________

Lacey Coalman
she just ran away ⊹ I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. (by anaëlle)

Happy Birthday Beafore Anyone Else !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué à Londres le : 26/02/2017 et j'ai déjà raconté : 120 mensonges. Je ressemble à : Jamie Dornan. Sur le forum je suis aussi, : Nous allons bien pour le moment.
rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire.
Mes petits secrets bien gardés: : 36

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   Ven 10 Mar - 10:14

L'entretien d'embauche
Mon frère a commit de très nombreuses erreurs au cours de sa vie ça c'est une valeur certaine mais sa plus grosse erreur reste quand même Lacey, moi quand j'y pense je me dis que c'est terriblement grave ce qu'il a fait et lui non il n'en a jamais rien eu à foutre de toute cette histoire. Je me dis qu'elle aurait très bien pu mourir, en arriver à se suicider, laisser tout tomber parce qu'en fin de compte elle avait eu la honte de sa vie. Fort heureusement ce n'est pas arrivé mais moi je considère que c'est très grave ce qu'il s'est passé entre lui et elle, c'est vraiment très grave. Néanmoins Andrew a toujours été du genre à ne jamais réfléchir à quoi que ce soit, pour mettre une femme dans son lit il est prêt à tout même a ridiculiser cette femme et je trouve ça absolument tordu d'être allé jusqu'à balancé des photos sur internet. D'ailleurs à l'époque quand il a fait ça c'est allé beaucoup trop loin, vraiment trop loin, j'ai mis une sacré volée à mon frère en apprenant ce qu'il avait fait, il avait beau être mon frère je ne cautionne pas qu'un homme fasse une chose pareille et encore moins à une jeune femme comme Lacey. Il se vantait sans cesse que cette fille était pucelle quand il s'est occupé d'elle et il était fier de lui cet imbécile en plus, mon frère est un enfoiré à l'état pur et je lui ai bien fais comprendre à l'époque. Alors, lorsque je vins à confirmer les mots de Lacey elle semble surprise j'acquiesce alors en entendant ses mots. « Ce n'est pas l'endroit le plus approprié pour en discuter Lacey, tu ne crois pas ? » Lançais-je mal à l'aise tandis que je la scrute longuement avec un air mal à l'aise planté sur ma tronche. Après quoi je tente le tout pour le tout pour qu'elle accepte au moins de passer cet entretien avec moi et je m'ose à espérer que j'y arriverais. Quand je l'entends finalement me parler avec une tronche étonnée je ricane. « Il m'arrive encore de penser à toi oui ainsi qu'à ce que tu as pu vivre. » Répondis-je simplement tout en haussant des épaules tandis que je continue de la supplier du regard de passer cet entretient et fort heureusement elle acquiesce, je soupire de soulagement et la prends par le bras. « Formidable. Allons y ! » Dis-je joyeux tandis que je l'entraine jusqu'à mon bureau, referme la porte et la laisse s'installe sur l'un des fauteuils en cuir en face de mon bureau tandis que je prends place à mon tour en face d'elle. « Comment vas-tu ? » Demandais-je histoire de commencer un peu la discussion avec elle parce qu'en fin de compte c'est ça que je veux pour le moment...
Lacey & Steven

_________________
Steven Mattéo Pace
« Sourire malgré les difficultés n'est pas un crime. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1053-steven-m-pace-jamie-dorna
J'ai débarqué à Londres le : 19/02/2017 et j'ai déjà raconté : 215 mensonges. Je ressemble à : la jolie Dakota Johnson. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire mais amoureuse de mon patron.


Mes petits secrets bien gardés: : 99

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   Dim 12 Mar - 10:23



       
       Steven et Lacey
       L'entretien d'embauche.

   
E
n effet, je ne m’attendais pas à ce qu’il parage mon point de vu concernant son frère. Pour moi, il était tout simplement d’accord avec lui. Sauf que s’il était d’accord avec lui, pourquoi serait-il venu me voir à l’hôpital ? Quand j’y pense, c’était une explication logique, mais je m’étais laissée emportée à croire qu’il l’avait fait uniquement dans le but de venir me narguer, me dire que j’avais louper mon coup. Le psychologue qui m’avait suivie à l’hôpital avait parlé d’un appel au secours, selon lui, je ne voulais pas vraiment mourir. Quand on le désire vraiment, on y arrive. Ouais, peut-être bien. En tout cas, j’avais refusé de le voir pour les mauvaises raisons. Avoir su qu’il ne pensait pas comme son frère, j’aurais agi de manière différente. J’aurais accepté sa visite. Mais bon, je ne pouvais pas changer le passé. « C’est jamais le bon endroit, jamais le bon moment, de toute façon ! » dis-je, vexée par ses paroles. Je ne sais pas pourquoi, je le prends comme une remontrance. De toute façon, quoi dire de plus ? Il sait déjà toute l’histoire. Il sait que son taré de frère m’a dépucelée et à balancer des photos de moi à poil sur internet, pour gagner son pari stupide ! La seule bonne chose dans cette histoire c’est que ça a permis à ma sœur de découvrir qu’elle tenait à moi. Mieux vaut tard que jamais. Finalement, il admet avoir pensé à moi depuis mon séjour à l’hôpital et je me fais tout de suite de fausses idées. Il n’a pas pensé à moi, juste à ce qui m’est arrivé. Nuance. Et en plus, il me le dit en ricanant, ce qui fait que je me méfie aussitôt de lui. A coup sûr, il veut terminer ce que son frère à commencer. Non, je deviens paranoïaque. Le mieux, c’est que je fasse ce que je suis venue faire ici, passer un entretien d’embauche, ensuite, on verra bien ce qui se passera. Mais je ne lui fais pas confiance. Son frère m’a poussée à tenter de me suicider, il doit forcément avoir une tare. Un énorme défaut qu’il planque derrière ses yeux magnifiques. J’accepte finalement de passé l’entretien, ce qui semble lui faire plaisir et je ne comprends pas pourquoi. Il m’attrape par le bras, je me raidis, mais ne me dérobe pas. Je me contente de regarder son bras, puis, nous entrons dans le bureau et il me fait signe de s’assoir avant de prendre place, face à moi. Là, il me demande comment je vais. Je me tortille sur ma chaise, mal à l’aise. « Comme quelqu’un qui cherche du travail ! » je réponds, simplement. Autrement dit, ni bien, ni mal. Je vais mieux, j’ai clairement été choquée de découvrir l’identité de l’éditeur de cette boîte. Choquée au point de faire la seule chose qui me semblait, censé : prendre la fuite.
WILDBIRD
   

_________________

Lacey Coalman
she just ran away ⊹ I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. (by anaëlle)

Happy Birthday Beafore Anyone Else !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué à Londres le : 26/02/2017 et j'ai déjà raconté : 120 mensonges. Je ressemble à : Jamie Dornan. Sur le forum je suis aussi, : Nous allons bien pour le moment.
rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire.
Mes petits secrets bien gardés: : 36

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   Lun 13 Mar - 11:11

L'entretien d'embauche
D'aucune façon je ne lui veux le moindre mal, mais je peux pleinement concevoir que face à moi elle se sente très mal à l'aise après tout je reste quand même le frère de Andrew, même si j'ai énormément de haine à son égard il reste malgré tout mon petit frère. Et ce même si je suis en froid avec lui désormais quoi que je fasse ou que je dise il sera toujours mon petit frère et j'ai juste à l'y faire une raison même si ça ne me plaît pas forcément. Néanmoins il y a toujours eu une certaine différence entre mon frère ainsi que moi, effectivement au cours de ma vie j'ai fais de très graves erreurs, je n'ai pas toujours été un homme parfait ou adorable mais quand même de là à me prendre pour un Andrew version deux il y a quand même des limites et ça j'aimerais qu'elle le comprenne. Bien que lui et moi avons le même sang je suis loin d'être comme lui. Moi comparé à lui j'ai de l'humanité en moi, j'ai de la gentillesse, j'ai du respect envers les gens. Lui non il n'en a que faire, il couche avec des femmes et ensuite il les dégage à grand coup de pompes dans le cul. Donc je l'admets moi aussi pendant un temps je couchais sans jamais me prendre vraiment la tête mais de là a agir comme lui il y a quand même un monde et lui pour le coup il a vraiment fauté. Surtout avec elle et le pire dans cette histoire c'est qu'il n'en a que faire. Alors, lorsque je vins à entendre les mots de Lacey je hoche de la tête légèrement. « Ce n'est pas par rapport à ça disons simplement qu'on a des spectateurs et je ne tiens pas à parler de ma vie ici et encore moins devant tout le monde. » Dis-je simplement à la jeune brune tandis que je la conduis dans mon bureau où l'on se pose tous les deux. Je lui demande alors comment elle va et quand j'entends ses mots je souris et acquiesce. « Parle moi de toi, qu'est-ce que tu es devenue ? » Demandais-je curieux tandis que je la scrute longuement de mes grands yeux clairs tout en affichant un petit sourire sur mes lèvres...
Lacey & Steven

_________________
Steven Mattéo Pace
« Sourire malgré les difficultés n'est pas un crime. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1053-steven-m-pace-jamie-dorna
J'ai débarqué à Londres le : 19/02/2017 et j'ai déjà raconté : 215 mensonges. Je ressemble à : la jolie Dakota Johnson. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire mais amoureuse de mon patron.


Mes petits secrets bien gardés: : 99

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   Mer 15 Mar - 10:51



       
       Steven et Lacey
       L'entretien d'embauche.

   
J
e n’arrive pas à le regarder en face, il ressemble bien que de trop à Andrew et ça me perturbe. Non, c’est pire que ça, ça me déstabilise. Je n’ai pas pour habitude de regardé ailleurs quand je parle avec des gens, question de politesse, mais Steven, je ne suis pas capable de le regardé en face. Mon dieu, pourquoi ne suis-je pas déjà partie comme j’en avais eu l’occasion ? C’est bien ce que je m’apprêtais à faire quand il est venu me parler, et pourtant, je suis encore là, à essayer de trouver le moyen de lui parler sans être obligée de le regardé. Je fixe un point derrière son dos, ça ressemble à une plante verte. Mais logique, puisque c’est une plante verte. Un caoutchouc. Non, un yucca, c’est un yucca, j’aime les yuccas. Mon père en avait offert un à ma mère quand j’étais petite et quand je suis partie à l’université, elle m’a fait une repousse et il se plait bien dans mon petit appartement. Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à Steven. J’ai bien envie de lui dire qu’il ressemble à son frère et que ça me perturbe, mais je n’y arrive pas. En fait, il m’intimide, j’ai l’impression d’être encore une adolescente. Je suis ridicule. Quand il me fait savoir que ce n’est pas le bon endroit pour en parler, je me braque, j’ai limite l’impression de me faire engueulé, alors que je suis une victime ! Victime de son taré de petit frère ! Mais quand je lui réponds, il me savoir que c’est parce qu’il n’a pas envie d’avoir de spectateurs. Je le regarde sans comprendre, car la pièce est déserte, mais je ne dis rien, il doit avoir ses raisons. Finalement, je décide, sans trop savoir pourquoi, de faire cet entretien. Je vais peut-être le regretter, je n’en sais rien, mais je sais aussi que si je ne le fais pas, je le regretterais aussi, bref, j’ai le cul entre deux chaises, c’est pas évident. Je m’assieds finalement en face de lui avec l’air de ne pas savoir ce que je fabrique là, puis il me demande comment je vais, je lui réponds, il ne fait pas de commentaires et enchaine avec une autre question. J’ai envie de rire, je suis nerveuse. « Je viens de terminer mes études, j’ai suivi un cursus littéraire. J’ai aussi écrit une nouvelle, mais seule une de mes amies l’a lu et comme je te l’ai dit, maintenant que j’ai terminé mes études, je cherche du travail. » je réponds, toujours en regardant un point derrière lui. Cette fois, il s’agit d’un truc en verre qui ressemble à un saladier, mais je dois être loin du compte.
WILDBIRD
   

_________________

Lacey Coalman
she just ran away ⊹ I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. (by anaëlle)

Happy Birthday Beafore Anyone Else !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué à Londres le : 26/02/2017 et j'ai déjà raconté : 120 mensonges. Je ressemble à : Jamie Dornan. Sur le forum je suis aussi, : Nous allons bien pour le moment.
rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire.
Mes petits secrets bien gardés: : 36

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   Jeu 16 Mar - 11:05

L'entretien d'embauche
Honnêtement le fait est de revoir Lacey ça me chamboule quand même pas mal, ça me rappelle certaines choses comme les horreurs que ce petit con de Andrew, mon frère, lui a fait il y a de cela des années. Je me rappelle de tout ceci comme si c'était hier et pour tout dire je me sens mal pour Lacey et pour tout ce qu'elle a pu vivre à cause de lui. A l'époque j'ai pourtant essayé de l'en empêcher, j'ai essayé de faire tout ce qui était en mon pouvoir pour qu'il retire les photos d'internet et finalement j'ai réussi d'une façon dont je n'avais pas été fier à l'époque, je l'ai tabassé bien comme il faut jusqu'à ce qu'il ai une dent de pétée, à ce moment-là il a paniqué et a retiré les photos de Lacey d'internet et il avait monté notre mère contre moi. Notre père non parce qu'à l'époque j'en avais parlé avec lui de ce qu'il avait fait à cette jeune femme et notre père n'avait pas été content. Quand on se dit que maintenant nous sommes chacun du côté de l'un de nos parents c'est juste pathétique cette situation mais je ne m'en plains pas, ma mère est une connasse infidèle et mon frère est sans nul doute le plus gros con de tout Londres et pour tout dire il ne me manque pas du tout. Alors, lorsque je vins à entendre les mots de Lacey au sujet de sa situation personnelle du moment je souris et acquiesce en entendant ses mots. « Une nouvelle ? C'est formidable ! As-tu déjà pensé à la faire éditer ? » Lançais-je curieux tandis que je la scrute longuement de mes grands yeux clairs tout en affichant un grand sourire sur mes lèvres. « Tu as postulé pour le travail de correctrice ici si je ne m'abuse, c'est bien ça ? » Dis-je en attendant sa réponse à ma question même si j'ai peu de doutes sur le fait est que ce sera bien ça qu'elle voulait à la base...
Lacey & Steven

_________________
Steven Mattéo Pace
« Sourire malgré les difficultés n'est pas un crime. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1053-steven-m-pace-jamie-dorna
J'ai débarqué à Londres le : 19/02/2017 et j'ai déjà raconté : 215 mensonges. Je ressemble à : la jolie Dakota Johnson. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire mais amoureuse de mon patron.


Mes petits secrets bien gardés: : 99

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   Sam 18 Mar - 11:05



       
       Steven et Lacey
       L'entretien d'embauche.

   
J
e ne sais rien du tout de ce qui s’est passé dans la famille d’Andrew après qu’il ait fait ce qu’il a fait, avec moi. Après qu’il est balancé sur le net des photographies de moi. Je n’ai jamais cherché à savoir si elles étaient toujours en ligne ou pas, parce que je n’ai pas envie de voir ça. Je n’ai pas envie de me souvenir de ce que ce salop m’a fait. J’ai beaucoup souffert les semaines qui ont suivies notre petite aventure amoureuse, au point d’avoir voulu en finir. Je n’ai pas réussi, ma sœur m’ayant trouvé à temps. Je ne pourrais pas oublier ce qu’Andrew m’a fait, jamais, d’ailleurs, je suis restée célibataire depuis cette histoire, préférant regardé des films romantique en m’imaginant dans le rôle de l’héroïne, parce que tout finit toujours bien pour elle. Au moins, je sais qu’en étant spectatrice, en faisant marché mon imagination, je ne risque rien. Je ne risque pas d’en souffrir. Parce que je sais, que ce que je vois dans mes films, ça n’existe pas en vrai. Alors non, je ne sais pas ce qu’a fait Andrew après mon entrée à l’hôpital, et je préfère éviter d’en parler. De toute façon, si je suis devant Steven aujourd’hui, ce n’est pas pour parler de son frère, mais pour un entretien d’embauche. Je me demande s’il savait que je devais venir aujourd’hui ? Si c’est pour cette raison qu’il me reçoit ? Je viens d’avoir mon diplôme, on ne peut pas dire que je brille par mon expérience. Je lui explique avoir écrit une nouvelle, chose que je n’aurais pas dû évoquer, car il me demande si j’ai pensé à la faire éditer. Seule deux personnes l’ont lu et elles ne font pas parties de ma famille, puisque ce sont deux amies. Je secoue négativement la tête. « Non. Je ne préfère pas. Je l’ai écrite parce que j’avais besoin de mettre ce que je ressentais sur le papier, mais je n’ai pas envie que le monde entier le lise. Je n’ai pas envie qu’on me dise que ce que j’ai écrit est nul et que j’aurais dû m’en abstenir. » Indiquais-je, toujours en regardant autre chose que ses yeux, que je sens pourtant posés sur moi. Il me demande ensuite si j’ai bien postulé pour un poste de correctrice. « Oui, c’est bien ça. Mais je fais aussi de la traduction. » Je réponds, nerveuse.
WILDBIRD
   

_________________

Lacey Coalman
she just ran away ⊹ I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. (by anaëlle)

Happy Birthday Beafore Anyone Else !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué à Londres le : 26/02/2017 et j'ai déjà raconté : 120 mensonges. Je ressemble à : Jamie Dornan. Sur le forum je suis aussi, : Nous allons bien pour le moment.
rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire.
Mes petits secrets bien gardés: : 36

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   Mar 21 Mar - 8:53

L'entretien d'embauche
Je me sens mal pour elle ainsi que pour tout ce qu'elle a pu vivre à cause de mon frère et plus les secondes passent et plus je me sens encore plus mal parce que je vois bien que malgré les années qui sont passées elle garde tout de même cette histoire au fond d'elle. C'est normal d'ailleurs elle a faillit mourir à cause de cette histoire, cette tragédie l'a menée jusqu'à l'hôpital c'est quand même grave. Et dire qu'à l'époque mon frère n'en avait rien à foutre, et dire qu'il a simplement voulu tirer son coup avec cette nana et balancer ses photos nues sur internet. Moi ça me choque. Qu'on puisse coucher sans se prendre la tête d'une quelconque façon ça je le conçois parfaitement je l'ai fais durant de très nombreuses années avec des femmes toutes plus différentes les unes des autres mais maintenant je me suis calmé, je suis passé à autre chose. J'ai évolué quoi, je suis devenu une bien meilleure personne, tout du moins c'est l'impression que j'en ai actuellement. Pour tout dire je m'estime être devenu quelqu'un de meilleur au fil des années qui passent, j'ai cessé complètement des relations d'une nuit et je me dis maintenant que si je dois coucher ce sera avec une femme avec qui je me sentirais bien. Pourquoi pas tomber amoureux un jour, ce serait une bonne chose et une première en prime mais ce n'est pas la priorité pour le moment. On verra plus tard ce que ça donne. Alors quand elle vint à me parler de son bouquin qu'elle a écrit il y a quelques temps j'acquiesce en entendant ses mots et la scrute longuement. « Si tu as besoin de l'avis d'un expert qui pourrait te dire si ton bouquin est bon ou non moi je suis là pour t'aider tu sais... » Offrais-je simplement avec un léger sourire jonché sur mes lèvres quand je vins à prononcer ces quelques mots. Après ça je la questionne sur la nature de sa venue ici quand elle me confirme qu'elle est bien là pour un poste de correctrice je souris tandis qu'elle ajoute qu'elle fait aussi de la traduction. « De la traduction ce serait génial ! Notre traductrice est enceinte et du coup elle aura un congé maternité de six ou sept ans vu qu'elle attend des triplées. » Expliquais-je à la jeune brune tout en affichant un grand sourire sur mes lèvre quand je prononce ces quelques mots. « Tu saurais assimiler les deux en même temps ? Donc autant la correction que la traduction ? » Demandais-je à Lacey tout en la fixant longuement de mes grands yeux bleus en entendant ces quelques mots...
Lacey & Steven

_________________
Steven Mattéo Pace
« Sourire malgré les difficultés n'est pas un crime. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1053-steven-m-pace-jamie-dorna
J'ai débarqué à Londres le : 19/02/2017 et j'ai déjà raconté : 215 mensonges. Je ressemble à : la jolie Dakota Johnson. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire mais amoureuse de mon patron.


Mes petits secrets bien gardés: : 99

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   Jeu 23 Mar - 11:30



       
       Steven et Lacey
       L'entretien d'embauche.

   
J
e lui parle de mon livre, enfin, de la nouvelle que j’ai écrit après Andrew, après ma tentative de suicide. Je lui dis que je n’ai pas voulu le faire publier, parce que je ne veux pas essuyer des remarques négatives sur mon texte. Je ne veux pas qu’on me dise que c’est trop personnel, parce que justement, ça l’est, mais c’est autobiographique, donc c’est normal. Mais, en vérité, ce n’est qu’une excuse, je n’ai pas écrit cette nouvelle dans le but d’être publiée. Je ne veux pas être auteur, je veux être correctrice ou traductrice, voir même éditrice, si je le peux un jour. Mais en aucun cas je ne veux être auteur. Il se propose de lire mon texte, afin que j’ai l’avis d’un expert. Lui. Mais je préfère décliner sa proposition. Je secoue négativement la tête. « Merci, mais non, ça ira. J’ai écrit ce texte parce que la psychanalyse, ça ne marche pas avec moi. Je n’ai pas vraiment envie que toute la vie ou pire encore, puisse savoir ce … connaitre cette histoire ! » dis-je, bien vite. Steven n’est pas comme son frère, au fond de moi, je le sais. C’est un homme bien, sauf si je suis encore une fois trop naïve, ce qui reste possible, malheureusement. Mais je ne pense pas me tromper. Si tel avait été le cas, il ne m’aurait pas fait comprendre que l’endroit état mal choisit pour évoquer son abruti de frère. Néanmoins, je reste tout de même méfiante et je ne pense pas que l’on puisse m’en vouloir. Finalement, nous revenons au but de ce rendez-vous, mon entretien. J’avais presque oublié que si j’étais devant lui, c’était pour du travail, mais c’est assez étrange. Je ne dois pas avoir la moindre chance … C’est tout moi ça, pessimiste, comme ce n’est pas possible ! Il faudrait que j’apprenne être avoir confiance en moi. Il me demande si j’ai bien postulé pour un poste de correctrice, je fais signe que oui, avant d'ajouté que je m’y connais aussi en traduction ce qui semble le ravir. Ah bon. Je dois dire que je n’y comprends plus rien. Il n’est pas du tout comme Andrew, ça m’impressionne. Il m’explique alors que la traductrice de la boîte va partir en congé maternité car elle attend des triplés. Je siffle, impressionnée. « Des triplés ? Wouah ! C’est plutôt rare ! » dis-je. Mais là n’est pas la question, puisqu’il me demande ensuite si je serais capable de faire les deux. Vu que j’ai vraiment besoin d’un travail et que, même avec mes préjugés par rapport à son frère et tout ça, je suis prête à prendre ce poste, je décide d’être honnête. « Je suis une femme Steven ! Les femmes savent faire plusieurs choses à la fois ! » dis-je, en pouffant. « Oui, j’en serais capable. Bien sûr ! » dis, plus sérieuse. De toute manière, je n’ai pas vraiment de vie. J’ai deux très bonnes amies, c’est vrai, mais elles ont toutes les deux un travail, ce qui n’est pas encore mon cas, malheureusement.
WILDBIRD
   

_________________

Lacey Coalman
she just ran away ⊹ I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. (by anaëlle)

Happy Birthday Beafore Anyone Else !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué à Londres le : 26/02/2017 et j'ai déjà raconté : 120 mensonges. Je ressemble à : Jamie Dornan. Sur le forum je suis aussi, : Nous allons bien pour le moment.
rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire.
Mes petits secrets bien gardés: : 36

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   Dim 26 Mar - 8:53

L'entretien d'embauche
Il y a des choses comme ça dans nos vies que l'on préfère garder pour nous et je considère que c'est totalement normal, il y a certaines choses qui ne se disent pas à voix haute et il est évident qu'on ne discute pas nécessairement de ce qui nous dérange. Moi en tout cas c'est ma façon de voir les choses, elle par exemple j'imagine qu'elle ne parle pas forcément de ce qu'il s'est passé dans sa vie il y a de cela des années. De la honteuse trahison de Andrew à son égard, de tout ce qu'il a pu se passer avec sa tentative suicidaire et son séjour à l'hôpital. Pour sûr j'imagine qu'elle a dû se sentir mal, très mal même. Je comprends parfaitement ça, toute personne plus ou moins normale auraient réagis de la même façon que Lacey et c'est logique, vivre une telle trahison aussi monstrueuse que celle de Andrew a son égard c'est bien difficile a accepter. Alors, tandis que j'acquiesce à cette pensée je pose mon regard sur elle alors qu'elle refuse catégoriquement ma proposition pour que je lui donne mon avis sur sa nouvelle. « Je te comprends parfaitement, il y a des choses qu'on préfère garder pour nous et donc que le monde n'aie pas à connaître, c'est normal. J'imagine bien l'état d'esprit dans lequel tu pouvais être quand tu as écris cette nouvelle. Néanmoins, ça a marché ? Est-ce que ça t'a fait du bien de l'écrire ? » Lançais-je d'une voix douce tout en la fixant longuement de mes yeux clairs sourire aux lèvres tout en attendant sa réponse. Après quoi je lui explique que nous avons une place également de traductrice en plus de celle de base à savoir correctrice étant donné que notre traductrice de base est enceinte et attend des triplés, en entendant ses mots je souris. « Oui des triplés c'est formidable. Surtout qu'avec son mari ils attendaient un tel évènement depuis des années donc c'est encore plus une bonne nouvelle. Ils n'ont jamais eu d'enfants. » Contais-je sourire aux lèvres en pensant à cette femme d'environ le même âge que moi qui va bientôt avoir son vœu le plus cher se réaliser enfin, c'est une excellente chose. Après quoi Lacey me passe un commentaire sur le fait est que les femmes savent faire deux choses en même temps ce qui me fait sourire immédiatement puis elle me confirme qu'elle y arriverait. « Saches déjà que si on venait à te prendre dans cette boîte ce serait en remplacement en tant que traductrice et en temps complet et sans durée précise pour le poste de correctrice. Donc si vraiment t'es motivée j'en discuterais plus en profondeur avec mes collègues de travail. A l'heure actuelle nous n'avons reçu aucune demande et ton CV est plutôt intéressant je trouve. » Dis-je à la jeune brune que je scrute longuement tout en examinant furtivement son CV de mes yeux clairs. Que des bonnes notes, des appréciations agréables de la part de ses profs, une bonne université et le diplôme de fin d'études en poche, pour moi c'est suffisant pour la prendre. Et, je dois bien avouer que ce qui me pousse encore plus à la prendre dans la boîte c'est parce que je la connais... « Quoi qu'il en soit à mes yeux tu ferais une excellente candidate pour le poste de correctrice et à mon avis ils seraient d'accord avec moi là-haut. Quant au fait que tu remplacerais Angela pour le poste de traductrice j'en discuterais également avec eux pour avoir leur avis sur la question. » Complétais-je avec un sourire tandis que je croise les bras contre mon torse tout en continuant d'examiner son CV qui est très intéressant, une élève sérieuse et motivée voilà ce que ses profeseurs disaient à son sujet, c'est intéressant...
Lacey & Steven

_________________
Steven Mattéo Pace
« Sourire malgré les difficultés n'est pas un crime. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1053-steven-m-pace-jamie-dorna
J'ai débarqué à Londres le : 19/02/2017 et j'ai déjà raconté : 215 mensonges. Je ressemble à : la jolie Dakota Johnson. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire mais amoureuse de mon patron.


Mes petits secrets bien gardés: : 99

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   Mar 28 Mar - 19:55



       
       Steven et Lacey
       L'entretien d'embauche.

   
L
a psychanalyse n’ayant eu aucun effet sur moi, parce que je n’y croyais pas du tout et qu’en plus, parler de ce qu’Andrew avait fait devant un parfait inconnu, j’en était tout simplement incapable. Pas par timidité, mais parce que je n’avais pas besoin de parler avec un inconnu de ma tentative de suicide, simplement parce que je savais pourquoi j’en était arrivée là. C’est pour cette raison, que j’avais choisie d’écrire ce que je ressentais. Ecrire, c’était pour moi bien plus utile que n’importe quel rendez-vous chez le psy. Quand je sortais de mes séances avec lui, j’allais encore plus mal, alors que quand j’écrivais, je me sentais mieux. J’avais refermé la page sur Andrew en mettant un point final à ma nouvelle. Seule deux de mes amies les plus proche l’avaient lu, parce que je n’avais pas de secrets pour elles. Je n’avais pas l’intention de faire publier cette histoire, d’une part, parce qu’elle ne regardait que moi et d’autre part parce que je ne voulais pas m’entendre dire que je n‘avais aucuns talents pour l‘écriture. Enfin voilà, j’expliquais tout ça à Steven, qui sembla comprendre ou je voulais en venir. Je n’avais même pas eu besoin de préciser de quoi parlait ma nouvelle, il avait compris tout seul, en même temps, ce n’était pas difficile, cette histoire m’avait tellement marqué. « De toute façon, je crois que si j’avais eu envie de la publier, je l’aurais fait sous pseudo ! » avouais-je. J’ai eu l’occasion d’être celle dont tout le monde parle lorsque Andrew avait mis ces photographies de moi sur Internet, se retrouver parmi les pages les plus consultés sur Google, c’était horrible et en aucun cas je ne voudrais revivre ça, même pour quelque chose de bien. Il me demanda ensuite si ça avait marché, si le fait d’écrire m’avait été utile. Plus utile qu’une thérapie. « Et bien oui. Je n’avais plus repensé à ton frère et à ce qu’il a fait jusqu’à ce que … euh … je te vois toute à l’heure ! » fis-je, mal à l’aise. Maintenant, on comprenait mieux les raisons de ma fuite en avant. Nous revenons ensuite au but premier de cette rencontre, le travail. Il m’explique que l’actuelle traductrice vas bientôt être en congé maternité car elle attend des triplés, ce me fait pousser un sifflement admiratif. Il m’indique qu’elle et son mari ont eu beaucoup de mal à réussir à enfanter, ce qui est une très bonne nouvelle, en effet. Ceci dit, bien que j’aie encore le temps vu mon âge, je ne suis pas certaine que je serais ravie d’en avoir trois d’un coup, un seul, ça me parait déjà énorme. « En effet, c’est une bonne nouvelle ! » dis-je, en souriant. Il me parle ensuite du travail et donc, du contrat que je signerais, si on venait à me choisir. « Mais je n’ai aucune réelle expérience !? » dis-je, quand il m’indique que mon curriculum est intéressant. Encore une fois, je me dévalorise. Putain, je devrais faire le contraire, merde ! Je suis en train de passé un entretien pour du travail et je trouve le moyen d’évoquer mon inexpérience. J’aurais bien envie de me mettre des baffes tiens. « Un temps complet, c’est parfait ! » dis-je, d’un ton plus professionnel. Il faut que je me reprenne, j’ai peut-être été choquée de le voir, ça n’est pas une raison pour foutre en l’air le seul entretien que j’ai réussis à décrocher. « Si je n’obtiens que le poste de correctrice, c’est très bien ! » fis-je, sans vouloir m’imposer. Je trouvais juste normal de me proposer comme telle, car j’ai toujours été très bonne pour les langues étrangères.
WILDBIRD
   

_________________

Lacey Coalman
she just ran away ⊹ I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. (by anaëlle)

Happy Birthday Beafore Anyone Else !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Lacven#01] L'entretien d'embauche   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Lacven#01] L'entretien d'embauche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: And last night you were in my room :: Saison une.-
Sauter vers: