Revenir en haut Aller en bas



 
Bienvenue sur le forum Invité <3
Before Anyone Else a ouvert ses portes le 14 octobre 2016.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
BAE A UN AN ! JOYEUX BAEVERSAIRE !

Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
J'ai débarqué à Londres le : 24/10/2016 et j'ai déjà raconté : 518 mensonges. Je ressemble à : Alberto Rosende Sur le forum je suis aussi, : nop'
rides et tu dois savoir que je suis : un handicapé des relations amoureuses
Mes petits secrets bien gardés: : 21

MessageSujet: We did not... have sex right?? Feat Holden   Dim 19 Fév - 20:29

*début du fashback* Bar/boîte de la Debauchery, 3h du matin

La fête était tellement déjantée, je me sentais comme sur un nuage. Bon c'était peut-être la drogue que j'avais confisquée à Eva qui me faisait cet effet-là aussi. Pipper m'avait jeté depuis une semaine, mais concrètement, dans cet environnement, j'étais si hors du temps que je n'y pensais plus. Tout ce à quoi je pouvais aspirer c'était sentir les fêtards se trémousser les uns contre les autres sur cette piste de danses enflammées. Mon regard séduisant passait d'une personne à l'autre jusqu'à tomber dans un regard brun ensorcelant. Je vous jure je n'avais jamais été attiré par un homme, mais ce soir-là, il n'avait pas de sexe. Il était juste une personne désirable... dont je me sentais très attiré. Merci la drogue et l'alcool, je me retrouvais à danser avec lui sensuellement avant de l'embrasser sauvagement et passionnément sans savoir ce que j'étais entrain de faire. *fin du flashback*

Zachary's place, 13H


La chambre était tellement baignée par le soleil que je du plisser les yeux à peine ceux-ci ouverts. Pourquoi n'avais-je pas fermé les volets hier soirs? J'étais du genre maniaque en plus. Du coup j'essayais de me souvenir ce qu'il s'était passé hier en me grattant l'arrière de la tête, mais black-out total. C'est alors que j'entendis un gémissement sous la couverture, mon coeur manqua un battement, on aurait dit un ours. Bêtement et effrayé, je me suis levé de mon lit en tirant sauvagement la couverture sur mon corps nu, dévoilant sans le vouloir le corps de la bête. " AAAAHH!! " un mec était dans mon lit, à poil !! " Merde! Qu'est-ce que vous faites chez-moi vous!!? " questionnais-je l'inconnu, peinant à avaler ma salive tout en essayant de pas regarder ses fesses que je trouvais... comment vous dire... très bien faites... Mais merde Zach! Depuis quand tu mates le cul des gars! J'étais un pur hétéro moi! J'aimais les belles poitrines et les vagins, pas le ... Oookk il venait de se retourner et il en avait une bien ... bien trop grosse pour un début de matinée... Fermement je fermais les yeux pour m'empêcher de regarder. Mais il n'avait quand même pas pu rentrer ÇA en moi... Et pourtant j'avais comme cette sensation de fourmillement en moi comme si... AAAH ! NON! NON! NON! PAS QUESTION!!!  C'était sûrement une blague d'un de mes potes pour me remonter le moral suite au départ de Pipper! Oui cela devait être cela! Alors je me suis mis à rire " C'est qui? C'est Cayden qui t'a envoyé me jouer cette farce? " le questionnais-je en essayant de deviner... souriant enfin, retrouvant mon calme. Refusant l'éventualité même que j'ai pu coucher avec un homme... C'était trop... impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Néo Callaghan
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 10/01/2017 et j'ai déjà raconté : 787 mensonges. Je ressemble à : selena gomez Sur le forum je suis aussi, : Mackenzie Moore et Aloïs Rosenwald
rides et tu dois savoir que je suis : célibataire, pour le plus grand bonheur de tous évidemment.
qui est quoi ?:
 


Mes petits secrets bien gardés: : 183

MessageSujet: Re: We did not... have sex right?? Feat Holden   Jeu 2 Mar - 21:23


« and it was just a... nightmare ? » soirée déjantée pour changer, depuis mon retour à Londres, je n'avais pas encore eu le temps de me défouler malgré tout ce qui était arrivé. Je n'avais absolument pas eu le courage d'annoncer à Nao et Lu que j'avais hm... renoncer à ma carrière de coureur pour pouvoir les retrouver ici et j'avais de plus, fait face à la chose la plus étrange qui soit. Assister aux fiançailles de mon meilleur ami était un fait, qu'il les annules parce que finalement, il n'aime pas sa copine mais ne pense qu'à moi depuis presque notre rencontre en est une autre. Jamais je n'avais poser les yeux sur un homme en pensant pourvoir... hm avoir des sentiments pour lui et même s'il m'était arrivé de regarder parfois, des hommes en les trouvant beaux ou mignons, rien d'autres ne m'auraient traversé l'esprit. Sous l'influence d'une quinzaine de verres de vodka et certainement de ce que j'avais pu fumer juste avant, je n'avais pas fait volte face pour m'enfuir quand j'avais été aborder par un homme et plus si affinité.

le lendemain matin

Les rayons du soleil qui me frappe de plein fouet ne m'auraient une autre fois, pas dérangé, pour autant, la gueule de bois que je me tapais ce matin était plutôt violente. Sans prêter attention à ce qui m'entourait, je laissais échapper un grognement de mécontentement et me couvrait le visage d'une main. Aucun souvenirs de la veille et c'était bien la première fois depuis longtemps, il faut dire que j'avais noyé ma crainte et mes doutes sur moi-même dans l'alcool et la fumette. Bad complet. Et un peu de repos ne ferait pas de mal. Un peu de repos, ouais, chose qui apparemment ne m'est pas autorisé puisqu'alors que je commence à me rendormir tranquillement, du mouvement à mes côtés et un... hurlement ainsi qu'un petit air frais sur mon corps me fait me relever en vitesse, ouvrant les yeux affolé et complètement perdu.
Désarrois total. Je me retrouve face à un homme, certainement nu sous les draps qui le recouvre, dans un appartement que je ne connais pas et... sans une once de tissus sur moi. Je crois maintenant comprendre pourquoi on me hurle dessus. Qu'est-ce que... je fais ici moi ? Très bonne question bel inconnu, j'en ai aucune idée non plus. « Hm il semblerait que je me remette d'une nuit agité... Au vu de nos... tenues si je puis dire. » Ce qui me choque le plus entre le fait que je sois nu et le fait qu'un autre, nu aussi, se trouve devant moi ? Honnêtement, je n'en sais rien du tout. Réalisant que je suis totalement nu sous son regard, je me couvre comme je peux d'une main. j'ai toujours été quelqu'un de très pudique alors imaginez bien que me retrouver à poil face à un autre mec, c'est pas tellement agréable pour mon pauvre petit cerveau prude et complètement perdu.
Et voilà que monsieur se met à hurler, chaque mots résonnant dans ma pauvre tête souffrant déjà d'affreux maux de têtes. « Euh... C'est qui Cayden ? De quelle farce tu parles ? Arrête de gueuler cousin, je me souviens déjà pas de ce que j'ai fais hier soir, comment tu veux que je sache quoi que ce soit de ce que je fais ici ? » Ma tête va exploser et il continu de crier. C'est bon, on est deux à pas savoir ce qui s'est passé, pas besoin de t'en prendre à moi. « Y'a pas moyen que t'arrête de hurler, ma tête va exploser! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
We did not... have sex right?? Feat Holden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: And last night you were in my room :: Saison une. :: scènes-
Sauter vers: