Revenir en haut Aller en bas



 
Bienvenue sur le forum Invité <3
Before Anyone Else a ouvert ses portes le 14 octobre 2016.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
BAE A UN AN ! JOYEUX BAEVERSAIRE !

Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tragi-comédie.

avatar


Keira S. Murphy
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 15/10/2016 et j'ai déjà raconté : 581 mensonges. Je ressemble à : Kaya scodelario. Sur le forum je suis aussi, : Pas encore.
rides et tu dois savoir que je suis : en couple.. dans une relation.. j'ai encore du mal avec toutes ces choses là.
Mes petits secrets bien gardés: : 60

MessageSujet: Le temps peu guérir les blessures et ramener les fantômes du passé - feat Gary   Mar 14 Fév - 15:49

Le temps peu guérir les blessures et ramener les fantômes du passé
Gary & Keira



Inspirer.. Expirer.. Inspirer.. Expirer.. Voilà ce que se répétait Keira, le visage relever vers le ciel. La neige tombait à petit flocon sur ses joues, sur paupière alors qu'elle venait de finir de sangloter et de crier. Elle laissa juste ses larmes couler le long de ses joues, prenant le temps de respirer pour que son cœur cesse de tambouriner sa poitrine, tandis qu'elle sentait toujours la douleur. La douleur, elle, ne partait pas. Et cela, personne ne pouvait comprendre. Car cette douleur se contredisait elle-même. Elle venait de ressentir le lien. LE lien. Ce lien qui était la connexion entre les jumeaux.. Celui qu'elle pensait mort mais qui ne faisait en réalité que sommeiller en elle. Aujourd'hui, elle avait croiser de nouveau le regard de son frère et son cœur sembla se remettre à battre de nouveau.. Comme s'il avait fait semblant de battre pendant ces cinq dernières années. C'était comme si elle se réveillait de la mort elle-même en même temps qu'un sentiment de rancœur énorme et d'une haine déchirante aussi bien qu'une peine immense. Sa déception n'avait que d'égale sa rage.. Si bien que crier ainsi dans le vide lui avait fait du bien.

Cependant, cela avait semblé attirer l'attention de quelqu'un. Elle entendit son nom prononcer et elle reconnut cette vois. Lâchant le pilier auquel elle se retenait depuis lors, elle se retourne pour croiser le regard de Gary.. Et de nouveau ses émotions et son esprit s'emballèrent pour ne faire que davantage de chao dans son esprit. Il l'a regardait et sembla sous le choc.. Le choc de la voir ainsi.. Le visage maculée de larmes alors qu'elle semblait toujours si froide et distante, comme si rien ne pouvait jamais l'atteindre. Mais elle avait prit le chemin de non retour. Gary sembla vouloir dire quelque chose.. S'approchant d'elle en tendant la main. Et lorsqu'il arriva presque au point de pouvoir la toucher, elle se recula, croisant ses mains contre sa poitrine et se cogna le dos contre le pilier en pierre, qui était dans un style grec très ancien. Elle renifla, son regard se perdant dans le vide alors qu'il approcha plus doucement et elle releva son regard vers lui. Il semblait, par un simple regard, vouloir changer sa vie, vouloir faire en sorte qu'elle ne souffre plus.. Et l'espace d'un instant, elle voulait aussi qu'il soit la solution à toutes ses souffrances.

Il approcha ses lèvres des siennes, tenant une de ses mains et posant l'autre contre sa taille fine et elle ferma les yeux lorsqu'ils s'embrassèrent, bercer par le silence de la nuit et l'air gelée qui faisait danser les flocons autour d'eux. Les choses s'était fait naturellement, comme si c'était évident qu'elle avait besoin de ça. Qu'elle avait besoin de lui. Oh oui elle avait besoin de lui.. Jamais elle ne l'avouerait, jamais.. Mais en cette instant, elle était plus faible que tout. Elle lui rendit son baiser, serrant sa main et ses larmes continuant de glisser sur sa peau blanche et après quelques minutes, elle ouvrit les yeux. La douleur ne partait pas. Elle le repoussa assez brusquement, gémissant dans un sanglot et hoqueta en retenant un nouvelle crise de la prendre. Elle posa sa main sur sa bouche, regardant le sol et inspira avant de regarder Gary, le regard rougit par les larmes et dit, après un silence, d'une voix sèche, et étrangler, essayant de rester le plus neutre et distante possible. :

"Tu m'as suivit...?"

par cobain. pour BAE

HRP - désolée le début est court mais j'espère que ça te va

_________________


Je ne sais pas où je vais. quoi faire. que dire. que pensée...
je me sens peu à peu rechuter dans les abysses©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le temps peu guérir les blessures et ramener les fantômes du passé - feat Gary
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: And last night you were in my room :: Saison une. :: scènes-
Sauter vers: