Revenir en haut Aller en bas



 
Bienvenue sur le forum Invité <3
Before Anyone Else a ouvert ses portes le 14 octobre 2016.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
BAE A UN AN ! JOYEUX BAEVERSAIRE !

Partagez | 
 

 Elijah E. Davidson ◈ Billie Joe Armstrong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité


Elijah E. Davidson ◈ Billie Joe Armstrong | Ven 3 Fév - 21:54
Elijah Erik Davidson
rider on the storm
Bonjour love, je m'appelle Elijah Erik Davidson et j'ai 35 ans. Je suis né le 13 Décembre 1981 à Oakland en Amérique. Dans la vie je suis professeur de musique et financièrement je suis plutôt dans la moyenne, on se débrouille comme on peut. Je suis bisexuel et fière de vous annoncez que je suis veuf. J'ai également  un grand-frère et une petite-soeur et ma vie est comme la musique you belong yo me de Taylor Swift. PS : je suis inventé.


Il est une tristesse profonde cachée dans un sourire. Il est le clown jusqu'à retirer son nez rouge. Il est un père bienveillant mais profondément meurtris. Il est l'homme bon malgré les coups dures. Elijah est un menteur. Une illusion de bonheur. Pour ne pas inquiéter qui que ce soit, il ira se terrer dans un coin pour pleurer. Incrédule sur les bords, le petit brun donne avec plaisir des cours de guitares. La seule chose qui lui permet de se nourrir d'ailleurs. Au fond, tant mieux qu'il ne soit pas un gros mangeur et un gourmand. Il prend sa comme un défaut de succomber au vice de la gourmandise. Vilaine dame qu'elle est. Elijah est le genre de type qui fait de son mieux. Les mains dans les poches, un sourire hasardeux, il prend souvent l'apparence du petit gars timide et perdu. Oui, il est maladroit mais, c'est ce qui le rend attachant à sa façon. Il est un peu comme ces jours gris avec une pointe de soleil. On ne sait pas s'il est triste ou bien heureux. S'il profite ou bien se tue à petit feu. Parce qu'il ne dit rien. Secret donc, il est le propre bourreau de sa torture depuis la mort de Sarah, sa fiancée il y a quelques mois. Cela faisait dix-huit ans. Une idylle entre fan de musique punk et de marijuana à fumer. Donnant naissance à une petite Sally en hommage au films Nightmare Before Christmas. Il était le Roi Citrouille, elle était sa Poupée de chiffon. Et dans son esprit, elle est toujours auprès de lui. Ce qui pourrait être à l'origine de certaine rumeur. Comme par exemple le fait qu'il soit fou ou bien trop malheureux pour arrêter de boire. Elijah a ce petit vice de du whisky et des bangs. Il boit, fume et s'esclaffe dans un rire illusoire sous les effets de ces poisons. Il est le maître de sa propre illusion et de celle qu'il donne aux autres pour les rassurer. Pour ne pas qu'il s'inquiète. Au point que lui-même ne se rend plus compte de sa propre situation. Mais c'est aussi une âme qui veut donner de l'espoir. Qui s'évade dans la musique et l'enseignement. Il fredonne et laisse son subconscient évacuer la douleur d'être seul. Lorsqu'il est avec ses élèves, il se sent moins solitaire, moins en proie aux chagrins. Il s'amuse et chantonne pour donner de la bonne humeur et des envies de rébellion.

Anecdote :


Elijah est un collectionneur de guitare et de capsule de bière. À ce jour, il compte plus de trente instrument différent entreposés dans une salle rien que pour eux. Et pour les capsules, impossible à compter, il en perd tous les jours ♦️ Il a une fille qui se prénomme Sally. Mais suite à un écart de conduite de sa part, d'un petit séjour en garde-à-vue et d'une vieille chouette commère, elle a été placé en famille d'accueil ♦️ Il est facilement en proie au craquage et c'est pour ça qu'il préfère s'isoler lorsqu'il les sent venir ♦️ C'est un ancien chanteur dans une groupe punk qui faisait fureur il y a vingt ans. C'est d'ailleurs durant une tournée de son groupe qu'il a rencontré sa femme Sarah ♦️ Celle-ci est morte il y a quelques mois par un accident de la route. Un chauffard ivre qui l'a percuté. Ce qui a fais tomber Elijah dans une profonde dépression. Il quitte celle-ci tout juste d'ailleurs ♦️ Il n'est pas bon de laisser une bouteille de whisky près de lui durant ses rechutes, il est capable de se l'enfiler en une soirée et en solitaire ♦️ Il ne pleur pas souvent et quand il le fait, il ne le dit pas et va se cacher ♦️ Il a horreur de la musique classique et du rap. Surtout le R'n'B qu'il trouve particulièrement insupportable ♦️ C'est un grand fan de l'univers d'Harry Potter et de Tolkien. Il a lu une centaine de fois les livres et se réconforte devant les films pour passer les mauvais moments. ♦️  Il n'est pas rare de faire des covers d'autres titres qu'il aime bien. Et vu son fanatisme pour Rolling et les Hobbits, autant vous dire qu'il a jouait les OST plus d'une fois. ♦️ Il a quelques tics comme se ronger les ongles quand il est nerveux ou bien se frotter l'arrière du crâne lorsqu'il est embarrassé ♦️ Il ne fume pratiquement pas hormis les joints. ♦️ Plus jeune, il avait un petit réseau de stup' sans aucune ambition. Mais son addiction au drogue l'a conduit à devoir aller en cure de désintoxication Il consomme beaucoup moins qu'auparavant ♦️ Il a tous les disques de The Ramones et de Nivarna. Et même un vieux vinyles de Deep Purple dédicacé qu'il conserve précieusement ♦️ C'est loin d'être un dragueur mais, si l'humeur est présente, il se prête volontairement au jeu.



Sinon dans la vraie vie je m'appelle Shirosaki, mais sur le net je suis connu sous le pseudo de Shirosaki. J'ai 23 ans et je vis en France. J'ai connu BAE via Keira qu'est venu avec ses yeux doux et comme je suis une âme faible, j'ai accepté. Par contre, je suis pas hyper productif en city, je vous préviens tout de suite, j'ai du mal avec ce genre. C'était pour lui faire plaisir   et je pense être présent dès qu'il y a besoin de moi. Je trouve BAE sympatoche, à voir au fur et à mesure   et pour finir je dirais que la force soit avec vous

Code:
[color=#ff0000][b]Billie Joe Armstrong[/b] ◈ [i]Elijah E. Davidson[/i][/color]
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: Elijah E. Davidson ◈ Billie Joe Armstrong | Ven 3 Fév - 21:54
Mon histoire en exclusivité
I Wanna Be Your
Comme toutes les histoires, celle-ci comme par il était une fois en Amérique. Au cœur d'Oakland, dans les banlieues miteuses et défavorisées vivait un garçon. Un petit brin tout chétif qui n'avait pas froid aux yeux et qui est née de l'union d'un dealer et d'une fille de joie. Il la détestait, cette vie miséreuse. Très jeune déjà, il ne voyait quasiment jamais sa mère, celle-ci toujours accolé dans des coins peu recommandables. Il la détestait, il la trouvait si répugnante à la même image que sa vie. Comment peut-on sortir d'un trou où des centaines d'hommes sont passés par là avant lui. Il y a de quoi se sentir dégouttant, non ? Mais, comme elle le disait si bien « c'est ce qui te permet de bouffer alors tais-toi ! ». Oui, se taire... Ce mot résume plutôt bien sa vie finalement. Se terrer dans le silence au risque de déplaire ou de passer pour le dernier des machos. Elijah voulait seulement que sa mère vienne pour lui raconter des histoires le soir. Pour qu'elle le borde et qu'elle s'en occupe au lieu d'aller se faire ruer de coups au moindre refus. Une âme de Troublemaker qui était nourrit par les paroles de son père. D'accord, il n'avait pas un travail très légal. Il était en permanence défoncé. Il s'occupait mieux de ses plants que de son propre fils mais au moins, il était drôle et intelligent. Le genre de petit malin qui se cache derrière les cernes et la déconnade. Et puis au moins, lui avait le mérite de ne pas montrer son cul pour gagner du fric. Ni l'un, ni l'autre n'ont levé la main sur le brun. Jamais. Et c'est bien pour ça qu'au fond, Elijah relativise. Que la situation pourrait être bien pire qu'elle ne l'était. Il n'y a pas grand chose à raconter sur son enfance. Le gamin vivait entre sa mère le jour et son père le soir. S'occupant du mieux qu'il pouvait dans le salon imbibé de fumer. L'odeur de la beuh planait en permanence toutes les pièces de la maison. Si bien qu'elle est devenue familière et indétectable pour lui. Souvent, à cause de cet air imbibé de neurotoxine, Elijha est tombé malade. Être chétif, c'est aussi avoir une santé en verre. C'est d'ailleurs ce qui coûtait le plus cher à ses parents, le médecin. Mais malgré les milliers de dollars engloutis par les docteurs, ça ne les empêchait pas de continuer.
C'est peut-être pour ça qu'il a dû mal à se souvenir de son enfance. Un état second, dès lors qu'il rentrait dans la maison. Une vie ennuyante. Mais aussi, un garçon avec une âme de révolutionnaire qui grimpait les échelons de l’ambition. Si bien qu'arrivé à l'âge d'aller au collège, Elijah était plus souvent avec ses deux acolytes à roder dans les rues plutôt que chez lui. Des petites blagues au passant et, un goût certain pour la musique. Un Golden Trio à la Harry Potter. Mais, sans Miss-Je-Sais-Tout et avec des joints. Car à défaut d'avoir des baguettes magiques, ils avaient des instruments et ça, c'était amplement suffisant pour eux. Elijah allait souvent squatter le garage du plus vieux d'entre eux d'ailleurs : Michael. Un petit fils de bourge qui avait du mal avec sa condition de fils unique. Pas comme un de ces cons de politicien, non. Juste un petit gars qui se cherchait et qui faisait tout pour ne pas suivre la trace de ses parents. Il n'était pas rare que Elijah et son groupe soit solliciter pour aller jouer au Bal de fin d'année ou bien à des soirées entre amis. Un cercle très fort dans lequel le bâtard se plaisait.

Mais qui dit jeunesse dit aussi, petit connerie. Ou grosse connerie d'ailleurs. Parce que Erik avait beau ne pas aimer ses parents, il avait suivi la voix de son père. L'addiction au drogue et au petit trafique en faisait le dealer de la cours du lycée avec le temps à défaut de trouver du succès en chanson. Le groupe avait bien du mal à décoller lorsque le public avait pris de l'âge. La mode était au bière, à la musique techno miteuse et au grosse caisse. Il n'y avait plus de place pour les guitaristes, les bassistes ou bien les batteurs. Cela n'était plus que du loisir. Couplé à quelques ennuis. Parce que Elijah et l'école, ça fait deux. Et ses parents étaient bien mécontents de le voir se laisser aller et oublier que ce sont eux qui payaient les études. À quoi bon ? Il ne faisait qu'hausser les épaules à de tels paroles, le sourire fin aux lèvres. Il savait pertinemment pourquoi ils s'inquiétaient. Ce n'était ni pour sa réussite ni pour les diplômes. Seulement parce qu'il leur coûtait cher et que l'argent semblait être jeté par les fenêtres avec lui. Jusqu'à ce que son arrogance ne le mène à la porte. Oui, ses propres parents l'ont virés de chez-lui. Il ne faisait rien, il ne voulait pas comprendre mais, c'était une situation réciproque. Elijah ne pouvait que sourire devant ses amis, jusqu'au moment de malaise total : un foyer. Il espérait qu'un de ses amis soit assez généreux pour accepter de l'héberger. Et c'est Michael qui ne s'était pas fait prier pour l'inviter à dormir. Un autre monde pour le Jésus des Banlieues qui regardait cette maison comme s'il découvrait une vie nouvelle ou un monde parallèle. Les Johnson's étaient bien plus chaleureux que ses propres parents. Si bien que le brun avait très vite pris le coup de remplacer sa propre famille par celle-ci. C'était comme une bouffée d'air frais, le jeune homme retrouvant des couleurs malgré son air de déterré. Il prenait de nouveau plaisirs à jouer et à chanter sans se préoccuper des autres et de leurs soucis. Il avait laissé les petits deals de drogues même s'il continuait d'en consommer mais, moins. Juste durant une fête ou bien pour se détendre. Jusqu'à ce que le groupe trouve un nom et un studio. Les Black Angel's, c'était le nom que le trio se donnait pour se produire dans les bars et enregistrer leurs disques dans les studios. C'était devenu leur gagne-pain et, après un début difficile, ils sont montés en flèche. Les ventes explosés et les interviews s’enchaînaient. Elijah ne prenait pas la tête malgré son succès. Ils restaient une bande d'amie à vouloir allier passion et travail. Et autant vous dire que dans la banlieue d'Oakland, deux s'en mordaient les doigts. Oui, les parents d'Elijah. Parce que leurs succès, ils l'ont traîné jusqu'à leur vingt-ans. Jusqu'à ce que Elijah la rencontre.

Une jeune femme atypique, magnifique et qui se promenait toujours avec le sourire. Un coup de foudre. C'était une des nombreuses femmes des Black Angel's, une petite brune à peine plus petite que lui mais, bien différentes des autres. Elle avait la simplicité dans son regard et elle ne courrait pas forcément après le bonheur. Elle se contentait de le prendre lorsqu'il passait au lieu de le saluer d'un revers de la main. Sarah, la fameuse Sarah. Elijah se souviendra toujours de sa tenue lorsqu'il a entamé le dialogue avec. Elle avait un sarouelle noire qui arborait quelques petits motifs florales rouges. Un débardeur jaune avec la bouille de Pikachu dessus et ses dreadlocks attaché en queue de cheval.  Il n'a jamais couru après les mannequins, tellement surfaite. Pour lui, elle était une vraie femme. Naturelle et sans artifice. L'image de sa mère lui ayant ancré une image bien trop sale des demoiselles en minijupe et maquillée comme une voiture volée. Il ne parle pas beaucoup d'elle. Trop récent, trop douloureux. Mais si un jour, Elijah se décide à ouvrir sa bouche, il parlera de cette femme comme celle qui lui a volé son cœur et qui est partit dans l'au-delà avec. Que si c'est larme coule tous les soirs, c'est pour que, durant cinq minutes, il pense à elle et qu'elle ne se sente pas oublié de là où elle est. Et que durant les cinqs suivantes, il boit son whisky en essayant d'oublier son chagrin et de la laisser se reposer. Sarah était une femme qui s'était très facilement intégrée au groupe des garçons. Son petit côté fille-macho sans doute. Elle était une ange noire pour eux qui veillait mais, c'était Elijah parmi les trois qu'elle avait choisi. Et qu'entre deux coups de ciseaux dans ses cheveux pour éviter de les lui laisser aussi longs que les siens, elle se montrait terriblement terrible dès lors que Michael la charriait en voyant ses joues rouges. Elle avait un sacré caractère. Imprévisible surtout. Mais dès lors qu'elle était dans ces petits moments d'embarras, Elijah venait l'embrasser avec une petite caresse sur la joue pour la rassurer. Elle n'avait pas à s'en faire, ce n'était que des gamins dans le fond.
Sarah avait pris l'habitude partir en tourner avec eux. Au plus grand bonheur du leader qui n'était pas obligé d'attendre des semaines avant de la revoir. C'est aussi Sarah qui lui a fais arrêté définitivement l'alcool et les stupéfiants. Qui la rendu vivant tout simplement. Sauf que la vie de bohème sur les routes, ça ne dure qu'un temps. Peu à peu, les membres des Black Angel's se sont disloquaient, chacun souhaitant aussi faire leurs vies à la plus grande déception d'Elijah. Il ne savait rien faire hormis jouer de la guitare et chanter. Sauf que seul, ce n'est pas la même chose. Sarah aussi voulait s'installer et se poser. Un dernier voyage, celui pour se rendre au pays des Beatles et s'installer : l'Angleterre. Elijah a quitté définitivement l'Amérique cette année-là pour s'installer à Londres. Ce n'était pas une ville déplaisante. Bien que deux ricains qui débarquent dans la ville du thé et des petits gâteaux, ça ne passe pas inaperçu. Il s'en fichait éperdument, il était bien ici avec Sarah. C'était aussi synonyme d'un nouveau départ. Les années passèrent et l'angoisse montait. L'idée de devenir père semblait effrayer grandement Elijah malgré une Sarah bien plus imprévisible qu'en temps normal qui tentait de la rassurer. Elle lui demandait souvent quel noms il voulait donner au futur Davidson. Ou à la future. Elijah n'avait pas spécialement d'idées jusqu'à s'extasier une nouvelle fois devant Nigthmare Before Christmas. Si c'est un garçon, Jack. Si c'est une fille, Sally. Deuxième option qui avait été la bonne. Une fille, une de plus. Le père qu'il était devenu espérait seulement pouvoir faire bien mieux que celui qui l'avait éduqué. Il avait eu peur de prendre sa fille dans ses bras à cause de sa maladresse. Surtout qu'il avait bien du mal à y voir clair à cause des larmes qui montaient dans ses yeux. Mais cette fois-ci, c'était des larmes de bonheur. Il l'avait remise à Sarah qui attendait patiemment pouvoir la prendre à son tour dans ses bras. C'était la plus méritante cela dit, vu les neufs mois qu'elle avait passé à souffrir. Souffrir

Elijah avait fini par trouver un boulot dans une université. Un ancien punk qui enseigne la musique, pourquoi pas après tout, non ? C'est un travail plutôt tranquille quand on s'arrange pour filer du boulots aux élèves afin d'avoir la paix. Il regardait Sally grandir avec un petit pincement au cœur tout de même. Elle allait fêter ses 4 ans, il y a deux mois et cinq jours pour être exact. Quand l'alarmes des ambulances ont résonné en plein cœur de Londres. Il devait terminer plus tard ce soir à cause d'une représentation qu'il devait organiser pendant que Sarah allait récupérer Sally à l'école. Un chauffard qui roulait en état d'ivresse. Sarah avait tout juste eu le temps d'écarter la poussette avant de se faire percuter de plein fouet. Comme quoi, ce genre de connerie, ça n'arrive pas que dans les films après tout. Les médecins et les pompiers dépêchaient sur place avaient appelé de toutes urgences Elijah qui était encore au lycée à cette heure-ci. Le brun n'avait pas mis longtemps à décoller de la salle. Il avait laissé tout tomber pour rejoindre Sarah au plus vite mais, c'était trop tard. Elle était morte sur le coup. À ce moment précis, c'est la première fois qu'une envie de meurtre aussi sincère le prit. Il voulait retrouver cet ordure et lui faire manger le pare brise de sa voiture. Elijah était tiraillé entre le chagrin et la colère mais, devant sa fille, il ne pleurait pas. Sally avait l'air si interrogé, si triste, comme si elle comprenait la situation à son âge. Il ne pouvait pas se permettre, il devait attendre d'être seul. Cet accident a plongé Elijah dans une profonde dépression, ayant du mal à accepter la mort de Sarah. Il était détruit. Mais, la présence de Sally lui permettait de se changer les idées et de penser avant tout aux vivants. Quand il avait besoin d'être seul, il faisait confiance à sa voisine de pallier pour garder sa fille. Sauf que, quand il avait besoin d'être seul incluait aussi le fait qu'il voulait partir boire un verre. Une bagarre de trop avait éclaté dans un bar style pub irlandais. Elijah avait voulu défier plus grand que lui, renvoyant les coups jusqu'à ce que la police s'en mêle pour l'emmener au poste avec les autres fouteurs de troubles. Il pensait que ça irait mieux, que ce n'était qu'une petite arrestation de routine. Mais, à cause de sa fameuse voisine, cet incident était arrivé dans les oreilles des assistantes sociaux qui se sont empressés d'enlever Sally à Elijah à cause de son comportement violant une fois ivre. Jamais il n'oserait toucher à sa fille, jamais. Il s'est retenu de coller des tartes à sa pute de mère, ce n'est pas pour en coller à sa petite perle. Jamais il ne sait permis de frapper une femme, jamais. Il n'en pouvait plus, il était à bout. Ce serait mentir de dire qu'il n'a pas déjà songé à se tirer une balle ou bien faire une overdose. Mais, c'était la solution de lâcheté. Il ne pouvait qu'attendre, le cul cramponné sur le canapé, des nouvelles. Faire bonne figure, c'était son objectif. D'où le fait qu'il est reprit son emploi et qu'il soti revenu à son poste d'enseignant. Pour pouvoir récupérer Sally. Heureusement d'ailleurs que la famille d'accueil où elle a été placée soit compréhensive. Il pouvait aller la voir autant de fois qu'il le pouvait. Donc maintenant, vous savez pourquoi il sort toujours pile à l'heure du boulot. Pourquoi il prend toujours le même bus et à quelle adresse il se rend. Il va voir sa fille à 17h40 pile.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Keira S. Murphy
Tragi-comédie.

J'ai débarqué à Londres le : 15/10/2016 et j'ai déjà raconté : 564 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Kaya scodelario. Sur le forum je suis aussi, : Pas encore.
rides et tu dois savoir que je suis : en couple.. dans une relation.. j'ai encore du mal avec toutes ces choses là.
TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 27

Re: Elijah E. Davidson ◈ Billie Joe Armstrong | Ven 3 Fév - 22:35
Oouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh !! Bienvenue !!!!

Pour qui tu me fais passer Surprised genre j't'ai forcé à rien du tout juste tu peux pas te passer de moi que veux-tu

Surtout NE COUCHE PAS avec tout le forum ... quoique tu fais ce que tu veux et hâte que tu es finis ta fiche pour qu'on se trouve un ptit lien sympa et j'ai déjà une idée avec ma petite Elizabeth


_________________


IL Y A TOI A QUI JE NE CESSE DE PENSER. IL Y A TOI QUI A SU ME SAUVER. IL Y
A TOI QUE JE PEUX EMBRASSER. IL Y A TOI QUI SAIT M'ENLACER. IL Y A VOUS MES HOMMES QUE JE SAIS AIMER.— Clarice Lispector.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: Elijah E. Davidson ◈ Billie Joe Armstrong | Ven 3 Fév - 23:01
Tu passes juste pour une chipie, trois fois rien, j'croyais que t'avais l'habitude Twisted Evil
J'SUIS PAS UNE CATIN feu Quoi que
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Eva J. Lawson
Tragédie

J'ai débarqué à Londres le : 27/10/2016 et j'ai déjà raconté : 1244 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Lily Collins. Sur le forum je suis aussi, : Annabella Kelly Grimaldi et Skyla Rose Connor.
rides et tu dois savoir que je suis : assez libre niveau partenaire sexuelle tant que ce sont des hommes
Mes petits secrets bien gardés: : 315

Re: Elijah E. Davidson ◈ Billie Joe Armstrong | Ven 3 Fév - 23:04
MDRRRRRRRRRR' Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta présentation !!! :D

_________________

She's got a bad reputation
Nobody gets too close
a sight of a soul when it's breaking.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: Elijah E. Davidson ◈ Billie Joe Armstrong | Ven 3 Fév - 23:09
Pas une catin J'attend de voir ça ... quoique la seule vrai catin sur le forum c'est Keira

Puis j'suis pas une chipie j'suis un ange !!!! Regarde mon auréole !!! <---- là tu vois ??
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: Elijah E. Davidson ◈ Billie Joe Armstrong | Ven 3 Fév - 23:16
En vrai, je suis sage, hein ?
Merci :D j'ai plus que l'histoire à organiser dans ma tête, ça devrait bien se passer lol

Je ne suis pas une catin partout, c'est ça ma force Cool
Non non, je vois rien du tout
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: Elijah E. Davidson ◈ Billie Joe Armstrong | Ven 3 Fév - 23:17
<--- et là ??
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: Elijah E. Davidson ◈ Billie Joe Armstrong | Ven 3 Fév - 23:24
Non non, toujours pas, je vois rien
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frederic Richardson
Drame.

J'ai débarqué à Londres le : 24/10/2016 et j'ai déjà raconté : 514 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Alberto Rosende Sur le forum je suis aussi, : nop'
rides et tu dois savoir que je suis : un handicapé des relations amoureuses
Mes petits secrets bien gardés: : 12

Re: Elijah E. Davidson ◈ Billie Joe Armstrong | Sam 4 Fév - 12:32
BIENVENUUUUUUUE! bon courage pour la suite de ta fiche en tous cas ton perso semble très prometteur et puis... il est beau aussi

_________________

This is Halloween.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: Elijah E. Davidson ◈ Billie Joe Armstrong | Sam 4 Fév - 13:04
On calme ses ardeurs mon grand, que vas dire ta femme voyons Merci, je finis sa fiche au plus vite
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t988-natasha-l-kennedy-lauren-c
Natasha L. Kennedy
Tragi-comédie.

J'ai débarqué à Londres le : 14/01/2017 et j'ai déjà raconté : 1411 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Lauren Conrad. rides et tu dois savoir que je suis : en couple depuis très peu de temps. C'est encore assez nouveau pour moi. J'ai luté tellement de temps contre mes sentiments, contre ce que je ressentais pour Liam qu'aujourd'hui, j'ai du mal à réaliser, qu'il n'y a plus lui et moi, mais qu'il y a bien nous.
◈ Citation

« Et oui, le passé c'est douloureux. Mais à mon sens, on peut soit le fuir, soit tout en apprendre. » - Rafiki dans Le Roi Lion

◈ Crédits

Avatar et image de Signature : @Laure (moi) ◈ Code de Signature : XynPapple (Codeuse) de PRD ◈ GIF de Profil : Printerest

◈ Histoire de Natasha

Natasha est née le 1 février 1988, dans l'un des hôpitaux de la ville de Londres. Natasha et une autre petite fille sont nées le même jour. C'était également le jour d'un grand drame. Un bus scolaire a eu un souci et n'a pas pu redémarrer au niveau d'un passage d'un train, et s'est fait percuter par ce dernier. Le jour de la naissance de la petite fille était aussi pour la ville le jour de l'un de ses plus grands drames, un drame qui reste gravé encore de nos jours. Dans la précipitation, les sages-femmes n'ont pas regardé et ont reposé les deux petites filles qui étaient nées avec peu de temps de différence. Malheureusement, les deux enfants ont été intervertis. ◈ En 1995, Natasha vivait dans une famille qui n'était pas la sienne depuis plus de sept ans maintenant. La petite fille avec qui elle a été échangée a eu un grave accident et s'est transpercé un rein. Elle avait donc besoin d'une greffe de toute urgence. C'est là que ses parents aidés par le médecin en charge de son cas, commencèrent à chercher la vérité. Ils regroupèrent les informations, de ces deux petites filles nées à peu de temps d'intervalle. Ils finirent par retrouver la trace des parents de Natasha et la femme qui avait toujours considéré Natasha comme sa fille donna l'un de ses reins pour sa fille biologique. ◈ Natasha a rencontré celui qui allait devenir son mari alors qu'elle était encore une lycéenne. Ils se sont rapidement mariés peut être trop d'ailleurs.Alors que Natasha était tout juste en première année de licence de psychologie, elle tomba enceinte. À la naissance de ses jumelles, quand elle venait tout juste d'avoir 22 ans, son mari commença à se montrer très distant. Au fil des mois, c'était de pire en pire. Mais tout ne s'arrêta pas ici, son mari commença à se montrer violent envers elle. La première fois, c'était une gifle, mais cela s’accéléra et rapidement, il la rua de coup. C'est ainsi qu'elle comprit, qu'elle devait fuir pour protéger ses filles. Une longue procédure de divorce commença alors qu'elle n'avait pas encore 24 ans. ◈ Natasha habite depuis plusieurs années dans un appartement avec ses deux filles. Natasha a fait des petits boulots avant de trouver il y a quelques mois une vraie place de psychologue, une place dans la brigade des mineurs de Londres.


TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 153

Re: Elijah E. Davidson ◈ Billie Joe Armstrong | Dim 5 Fév - 11:40
Bienvenue parmi nous

Bonne continuation pour la rédaction de ta fiche de présentation

Amuses toi bien parmi nous

_________________
Natasha Kennedy
Parfois j'ai encore du mal à réaliser qu'il n'y a plus seulement toi et moi, mais qu'il y a nous. Si tu savais comme je t'aime, et comme je suis heureuse d'avoir enfin eu le courage d'assumer ce que je ressens pour toi.
•• AMAARANTH ♫♪
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: Elijah E. Davidson ◈ Billie Joe Armstrong | Dim 5 Fév - 15:56
Merci :)
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t993-milo-s-grimaldi-cole-sprou
Milo S. Grimaldi
Tragi-comédie.

J'ai débarqué à Londres le : 10/01/2017 et j'ai déjà raconté : 728 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Cole Sprouse. Sur le forum je suis aussi, : Mackenzie Moore, Aberdeen Cloverfield et Maarten Van Diemen
rides et tu dois savoir que je suis : fiancé à la princesse Adina de Norvege, mais bien trop accro à la jolie Holly.
qui est quoi ?:
 


Mes petits secrets bien gardés: : 86

Re: Elijah E. Davidson ◈ Billie Joe Armstrong | Dim 5 Fév - 16:52
OMG Billie Joe feu feu feu Bienvenu par ici et bon courage pour ta fiche hola

_________________
Elle m'a dit "Si tu me quittes, je pars avec toi"
J'ai côtoyé des gens qui parlaient d'amitié, mais qui n'avaient pas du tout les mêmes valeurs que moi. Ceux qui te font rigoler quand tout va bien, mais qui ne seront jamais là quand le malheur te noie. La mort avant le déshonneur, la mort avant le déshonneur, pour mes mauvaises graines.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Re: Elijah E. Davidson ◈ Billie Joe Armstrong | Dim 5 Fév - 17:07
Merci à toi
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Re: Elijah E. Davidson ◈ Billie Joe Armstrong |
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: And last night you were in my room :: Saison une. :: présentations & liens-
Sauter vers: