Revenir en haut Aller en bas



 
Bienvenue sur le forum Invité <3
Before Anyone Else a ouvert ses portes le 14 octobre 2016.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
BAE A UN AN ! JOYEUX BAEVERSAIRE !

Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tragi-comédie.

avatar


Victoria E. Lawson
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 06/05/2016 et j'ai déjà raconté : 974 mensonges. Je ressemble à : Sophia Bush Sur le forum je suis aussi, : Charlotte de Cambridge & Chris Harrelson.
rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire mais amoureuse
Mes petits secrets bien gardés: : 152

MessageSujet: Interrogatoire de Natasha L. Kennedy   Mer 18 Jan - 21:58

Interrgatoire
Natasha Kennedy & Victoria Lawson

Toute a police de Londres devait travaillé dès que possible sur la disparition de Marie Clinton. Ayant du temps devant moi. Je m'étais chargé de convoquée, Natasha Kennedy pour l'interrogée sur la disparition de la jeune héritière, et de divers événements qui ce sont produits à Londres ces derniers temps. En tout cas, le professionnel prenait le dessus, il n'y avait pas de lien d'amitié ou de famille qui tenait dans la sale dans laquelle j'allais rentré, seulement le lieutenant de police que je suis.

Miss Kennedy était arrivée, et avait été installée dans la salle d'interrogatoire. Je rentrais avec un sourire, mais juste par politesse car il se pouvait que je fasses face au suspect de notre enquête. Bonjour Miss Kennedy, je suis le lieutenant Lawson, c'est moi-même qui dirigera votre interrogatoire. Pour ne pas que vous puisez vous retournez, cette conversation sera enregistrer. Vous pouvez faire appelle à votre avocat à n'importe quel moment. Avez-vous bien compris.

L'interrogatoire, pourrais être long comme court. Mon chef savait ce que je faisais, je ne risquais donc pas d'être déranger. Et ayant l'habitude de faire ça, je serais rapidement reconnaître qui cache quelque chose.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Interrogatoire de Natasha L. Kennedy   Lun 23 Jan - 17:54




Interrogatoire de Natasha Kennedy


NATASHAVICTORIA
Mercredi 18 Janvier 2017

“La prison, cette fleur noire de la société civilisée.”
La ville est sans dessus-dessous, des affiches de la jolie Marie sont placardées partout dans les rues, sur les murs, les affiches publicitaires et même les lampadaires. Une enquête est ouverte, tous les policiers de la ville sont à la recherche de Marie Clinton, des suspects sont interrogés et un appel à témoins est lancé.Seulement, les londoniens ont également leur vie, leurs histoires à régler, leurs soucis. Et ça, une charmante personne semble le savoir. Prête à tout pour semer la zizanie dans la vie des habitants, cette personne sait tout sur leurs habitudes, leurs secrets les plus noirs. Peut-être pense-t-elle pouvoir faire craquer le ravisseur de Marie sous la pression ? Une chose est sûre, la personne qui a enlevé Marie Clinton est parmi nous, à Londres.
Natasha est une jeune femme bien sous presque tous les rapports. Elle avait deux merveilleuses filles qui faisaient son bonheur au quotidien. Elle avait également un métier qui la passionnait. Puis elle aimait cette ville, elle aimait les habitants les monuments, elle était vraiment heureuse de faire partie de ces londoniens pure souche. Bien sur, il y avait l’amour, ce mot dont elle avait perdue le sens depuis que celui qui fut son mari, avait trouvé en elle, un parfait défouloir. Puis il y avait cette addiction à la bouteille, dont elle luttait depuis des années. Elle se montrait forte pour ses filles, mais il était tellement facile de se procurer de l’alcool, c’était vraiment un travail de tout les instants.

Bien sur comme tout le monde elle avait entendu parlé de la disparition de Marie, cette riche héritière, comme tout le monde, elle avait également eu peur pour ses filles. Un kidnappeur et peut être même un tueur rodait dans la ville. Elle aussi avait eu peur que cela soit le premier d’une longue série. Mais il en était resté là, et la vie de la jeune femme ainsi que celle de ses filles avaient depuis repris son cours, tout du moins jusqu’il y a encore quelques jours. Elle s’en souvient bien, elle reçu un coup de téléphone, alors qu’elle venait de rentrer après une longue journée de classe. Son interlocuteur lui annonça qu’elle était convoquée pour un interrogatoire, au poste de police. Il n’avait même pas voulu lui dire pourquoi elle, ce que l’on pouvait rien lui reproché.

L’heure fatidique était arrivée. Elle était un peu angoissée, c’était bien la première fois qu’elle se retrouvait dans un poste de police, depuis son divorce, depuis qu’elle avait du porter plainte contre son premier amour, pour coups et violences. Elle alla à l’accueil et on la conduisit jusque dans une petite salle, une salle d’interrogatoire. Une jeune femme arriva ensuite. Elle se présenta, ce sera elle qui fera son interrogatoire. Natasha était un peu rassurée, une femme comprenait toujours mieux les choses qu’un homme, tout du moins, elle l’espérait sincèrement à cet instant présent.

Bonjour Mademoiselle Lawson. J’ai très bien compris. Mais je ne désire pas d’avocat pour le moment.


Il était nécessaire de préciser pour le moment. Natasha ne savait pas quelle tournure allait prendre cet interrogatoire, et il pourrait être nécessaire de prendre un avocat dans les minutes à venir, même si elle aimerait éviter de devoir en arriver jusque là, et ce pour deux raison. La première, le prix bien évidemment, pour avoir un bon avocat, il fallait y mettre le prix, et la jeune femme, n’en avait pas forcément l’envie. Puis, si elle avait besoin d’un avocat c’est que les choses tournaient mal, même si elle savait qu’elle n’avait absolument rien à se reprocher.


Crédit ☸ Benedict L. Mills



Dernière édition par Natasha L. Kennedy le Ven 3 Fév - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tragi-comédie.

avatar


Victoria E. Lawson
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 06/05/2016 et j'ai déjà raconté : 974 mensonges. Je ressemble à : Sophia Bush Sur le forum je suis aussi, : Charlotte de Cambridge & Chris Harrelson.
rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire mais amoureuse
Mes petits secrets bien gardés: : 152

MessageSujet: Re: Interrogatoire de Natasha L. Kennedy   Ven 27 Jan - 17:35

Interrgatoire
Natasha Kennedy & Victoria Lawson

Avant de prendre place, j'avais expliqué à Natasha Kennedy pourquoi, je l'avais convoqué, une fois qu'elle me dit qu'elle ne voulait pas d'avocat. Je m'installais donc devant la jeune femme. Je ne connaissais pas du tout cette jeune femme. C'est même surement la première fois que je la vois, car je me souvenais souvent des gens que je croissais surtout si c'était e rapport avec mon travail. J'allumais le magnétophone, et pris la parole.

Miss Kennedy, si nous vous avons convoqué ici, c'est pour parler de la disparition de mademoiselle Clinton, et de d'autres disparitions suspectes. Je regardais donc le dossier de la disparition de Marie Clinton et repris. Miss Kennedy, connaissez-vous Marie Clinton ? Marie quoi qu'il arrive tout le monde la connaissait maintenant. mais le nom Kennedy n'avait jamais apparu dans cette enquête. Mais nous devions convoquer tous les habitants de la ville de Londres, car la famille Clinton avait le bras long et exerçait une pression sur la police. Je ne pouvais pas me permettre d'enchaîner, car si je posais plusieurs questions d'un coup, cela risquerait de fausser l'enquête.

Je me devais d'être prudente et vigilante sur tout ce que j'allais dire. Même faire. Car il ne serait pas judicieux de ma part, de perdre mon sang-froid ou autre devant n'importe qu'elle personne convoquée. Car je savais que certaines personnes étaient connues des services de police, et qui ne sont pas du tout coopérant.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Interrogatoire de Natasha L. Kennedy   Dim 5 Fév - 15:58




Interrogatoire de Natasha Kennedy


NATASHAVICTORIA
Mercredi 18 Janvier 2017

“La prison, cette fleur noire de la société civilisée.”
La ville est sans dessus-dessous, des affiches de la jolie Marie sont placardées partout dans les rues, sur les murs, les affiches publicitaires et même les lampadaires. Une enquête est ouverte, tous les policiers de la ville sont à la recherche de Marie Clinton, des suspects sont interrogés et un appel à témoins est lancé.Seulement, les londoniens ont également leur vie, leurs histoires à régler, leurs soucis. Et ça, une charmante personne semble le savoir. Prête à tout pour semer la zizanie dans la vie des habitants, cette personne sait tout sur leurs habitudes, leurs secrets les plus noirs. Peut-être pense-t-elle pouvoir faire craquer le ravisseur de Marie sous la pression ? Une chose est sûre, la personne qui a enlevé Marie Clinton est parmi nous, à Londres.
Natasha savait enfin pourquoi elle se trouvait là. Elle ne savait pas encore pourquoi l’avoir convié, elle, plus qu’une autre personne mais au moins elle savait autour de quoi tourner cet interrogatoire. Elle connaissait le principe et les méthodes d’un interrogatoire, en travaillant comme psychologue, elle avait déjà assisté à certains. Mais c’était toujours au travers d’une vitre teintée et jamais en y étant acteur et encore moins la personne suspectée d’un quelconque délit. Mais aujourd’hui, elle était là et maintenant une partie de son avenir se jouait peut être. Elle qui avait deux petites filles à charge, ne se voyait pas du tout vivre derrière les barreaux et les laisser à leur tante ou un père violent qui s’en fiche bien d’elles deux. Mais heureusement, nous n’en sommes pas encore là.

Je ne connais pas personnellement Marie Clinton, je ne sais d’elle que ce qui a été dit aux informations depuis sa disparition.


Natasha avait répondu tout naturellement, tout simplement ce qui lui était venue en tête, être franc et honnête dans un interrogatoire, n’était pas forcément la meilleure solution mais dans ce cas elle n’avait rien à cacher. Elle avait suivi par un moment les démêlés de l’enquête, plus pour ses petites princesses, pour leur sécurité, que pour un quelconque intérêt pour cette femme dont elle ne connaissait rien. Elle avait bien sur de la compassion pour cette dernière mais sa priorité était de savoir si ses filles courraient un quelconque danger dans la ville où elle avait elle même grandit. Il faut bien reconnaître que savoir qu’il n’y avait eu qu’une seule disparition avait rassuré la psychologue.


Crédit ☸ Benedict L. Mills

Revenir en haut Aller en bas
Tragi-comédie.

avatar


Victoria E. Lawson
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 06/05/2016 et j'ai déjà raconté : 974 mensonges. Je ressemble à : Sophia Bush Sur le forum je suis aussi, : Charlotte de Cambridge & Chris Harrelson.
rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire mais amoureuse
Mes petits secrets bien gardés: : 152

MessageSujet: Re: Interrogatoire de Natasha L. Kennedy   Mer 15 Fév - 15:57

Interrgatoire
Natasha Kennedy & Victoria Lawson

Bon cet interrogatoire risquait d'être le plus court que j'aurais fait. Mais il ne vas pas être fini pour autant j'avais d'autres questions. J'écoutais donc Miss Kenedy. Je l'écoutais tout en secouant mon stylo entre mon index et mon majeur. Je n'étais pas stressée pour faire cela, mais il fallait que je m'occupe les doigts en attendant la fin de cet interrogatoire. Je regardais le dossier de Marie et demanda.

Et selon vous miss Kenedy, la disparition de Miss Clinton aurait-elle un lien avec les autres disparitions de la ville ? Car Marie Clinton n'était pas la seule de la ville à avoir disparue. Certes pour Marie on en entendait parler car elle venait d'un milieu aisé, et en plus de cela sa famille avait de l'argent. Donc les autres disparitions à côté on en entendait pas parler, ou très peu. Mais cela ne restait pas pour autant des personnes que nous recherchions.  

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Interrogatoire de Natasha L. Kennedy   Lun 20 Fév - 11:33




Interrogatoire de Natasha Kennedy


NATASHAVICTORIA
Mercredi 18 Janvier 2017

“La prison, cette fleur noire de la société civilisée.”
La ville est sans dessus-dessous, des affiches de la jolie Marie sont placardées partout dans les rues, sur les murs, les affiches publicitaires et même les lampadaires. Une enquête est ouverte, tous les policiers de la ville sont à la recherche de Marie Clinton, des suspects sont interrogés et un appel à témoins est lancé.Seulement, les londoniens ont également leur vie, leurs histoires à régler, leurs soucis. Et ça, une charmante personne semble le savoir. Prête à tout pour semer la zizanie dans la vie des habitants, cette personne sait tout sur leurs habitudes, leurs secrets les plus noirs. Peut-être pense-t-elle pouvoir faire craquer le ravisseur de Marie sous la pression ? Une chose est sûre, la personne qui a enlevé Marie Clinton est parmi nous, à Londres.
Natasha n’avait jamais été à la place de l’accusé, mais cette place était très inconfortable. Heureusement qu’elle ne connaissait pas la jeune femme en face d’elle. Natasha n’osait pas imaginer ce qui aurait pu se passer si c’était une des policières de la brigade des mineurs, qui se tenait là en face d’elles. Qu’aurait-elle bien pu penser de la nouvelle psychologue du service ? Natasha n’osait pas l’imaginer, elle n’osait pas imaginer l’image que cela aurait pu renvoyer d’elle même. Mais heureusement c’était une parfaite inconnue en face d’elle. Natasha regardait faire la policière, cette dernière n’était peut être pas stressée, mais ce tic souvent nerveux avait le don d’agacée la blondinette en face de Victoria. Elle écouta ensuite la question de la policière.

Avec les autres disparitions, quelles autres disparitions ? Est ce qu’il serait possible que vous arrêtiez de jouer avec votre stylo ?


Natasha savait bien qu’elle n’était absolument pas en position pour négocier quoique ce soit, bien qu’elle sache qu’elle n’y était pour rien dans la disparition de Marie. Mais ce geste répétitif effectué par la jeune femme avait le don d’agacer la jeune psychologue. Par contre l’histoire des autres disparitions inquiéta la maman, d’instinct, elle repensa à ses petites princesses qui rentraient parfois de l’école avec juste la maman d’une amie. Elle pensa immédiatement qu’elles pouvaient être en danger, que finalement personne n’était sur. Est ce que c’était des enfants qui étaient enlever, est ce que c’était un marché noir d’adoption ? Elle suppliait intérieurement que ce ne soit que des adultes et que ses petites princesses soient hors de tout danger.


Crédit ☸ Benedict L. Mills

Revenir en haut Aller en bas
Tragi-comédie.

avatar


Victoria E. Lawson
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 06/05/2016 et j'ai déjà raconté : 974 mensonges. Je ressemble à : Sophia Bush Sur le forum je suis aussi, : Charlotte de Cambridge & Chris Harrelson.
rides et tu dois savoir que je suis : Célibataire mais amoureuse
Mes petits secrets bien gardés: : 152

MessageSujet: Re: Interrogatoire de Natasha L. Kennedy   Mer 1 Mar - 23:34

Interrgatoire
Natasha Kennedy & Victoria Lawson

Je m'arrêtais nette. J'avoue ce geste était agaçant, mais pour les interrogatoire, je préférais avoir à faire à des coupables c'était beaucoup plus drôle.  Ensuite, je lui avis demandé si elle pensait que les autres disparitions pouvaient être liés à celle de Marie Clinton. Elle répondit par une autre question, encore une personnes ignorant que d'autres avaient disparus..

Miss Kennedy, connaissez-vous Clea et Mavie Oxburry, Gemma Fergusson, Aden West, Rebecca Brava, Slavinka Jeken, Arianna Carlton, William Carlton, Dylan Anderson, Žarko Adzovic et Erika Denvers? Bon oui ça faisait beaucoup de nom d'un coup. Mais bon, je me devais de lui poser la question.

La liste était longues, toutes ses personnes disparues restaient un mystère pour la police et maintenant les habitants de la ville/ Car même si avant ils ignoraient tout cela, ils seront désormais au courant.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Interrogatoire de Natasha L. Kennedy   Mer 22 Mar - 11:59




Interrogatoire de Natasha Kennedy


NATASHAVICTORIA
Mercredi 18 Janvier 2017

“La prison, cette fleur noire de la société civilisée.”
La ville est sans dessus-dessous, des affiches de la jolie Marie sont placardées partout dans les rues, sur les murs, les affiches publicitaires et même les lampadaires. Une enquête est ouverte, tous les policiers de la ville sont à la recherche de Marie Clinton, des suspects sont interrogés et un appel à témoins est lancé.Seulement, les londoniens ont également leur vie, leurs histoires à régler, leurs soucis. Et ça, une charmante personne semble le savoir. Prête à tout pour semer la zizanie dans la vie des habitants, cette personne sait tout sur leurs habitudes, leurs secrets les plus noirs. Peut-être pense-t-elle pouvoir faire craquer le ravisseur de Marie sous la pression ? Une chose est sûre, la personne qui a enlevé Marie Clinton est parmi nous, à Londres.
Ce que Victoria oubliait à cet instant, c'est que dans cette enquête, il y avait de nombreuses personnes innocentes qui se retrouvaient accablées uniquement parce que la famille de la victime avait beaucoup de moyens et mettait la pression sur la police pour avoir des résultats le plus rapidement possible.

Non aucun de ces noms ne me sont familiers, est ce qu'il y a des enfants dans cette liste ?


C'était encore la maman de deux petites princesses qui parlait à cet instant. Natasha angoissait comme toutes les mamans qu'un jour il puisse arriver malheur à ses filles. Elle ne savait que trop bien qu'elle ne s'en remettrait pas, ses filles lui avaient si souvent permis de ne pas sombrer, de ne pas devenir une petite alcoolique de merde, mais sans elles, elle perdrait pied, elle le savait. Puis, en travaillant au  sein de la brigade des mineurs, elle avait vu de nombreux cas d'enfants qui plus jeunes avaient subis des violences et qui à leur tour en infligé. Natasha ne pouvait pas imaginer que l'on puisse lui enlever ses filles, et les pervertir de la sorte.


Crédit ☸ Benedict L. Mills

Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Interrogatoire de Natasha L. Kennedy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interrogatoire de Natasha L. Kennedy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: And last night you were in my room :: Saison une. :: scènes-
Sauter vers: