AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur le forum Invité <3
Midnight Sun a ouvert ses portes le 16 Aout 2018.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
SI TU VEUX AVOIR DES RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LE CONCEPT
C'EST ICI QUE TOUT CE PASSE : JUSTE LAAAAA !
Hey, Invité, qu'est-ce que tu dirais de boire quelques coktails dans une villa de riche
La soirée des Kingston t'attends !.

 

 LET IT GO.

Aller en bas 
Auteur
Message
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
pnj

En ligne

J'ai débarqué à San Francisco le : 13/12/2014 et j'ai fêté mes : 24 J'ai déjà raconté : 1967 histoire et je suis le sosie de : Zoé Kravitz. J'en profite pour remercier : des astres. pour mon avatar. Sur internet je suis : moon stone.

et côté coeur je suis : célibataire. J'ai actuellement : 512

MessageSujet ☆ LET IT GO.   
le sujet à été posté Ven 6 Avr - 0:55


- Let it go -
Charlotte Callaghan & Lucy Callaghan
- - - - - - - - - - - - ✯ ✯ ✯ ✯ ✯ - - - - - - - - - - - -
La vie était difficile, elle était cruelle et meurtrière. Je venais de tout perdre, tout sur ce foutu pont, tout dans cette putain de ville. Je ne pouvais plus respirer, je ne pouvais plus faire semblant, je ne pouvais pas continuer ma vie avec le même travail, le même entourage, le même quotidien. C'était tout bonnement impossible. Matthew, Holden. Mon cœur se brisa davantage. j'étouffais, je suffoquais, je mourais. Mon beau-frère le voyait très bien et ce n'était pas pour rien qu'il me proposa de le suivre, de l'accompagner.

Mon beau-frère, le copain de ma sœur qui est également mon mentor, celui qui m'a donné envie de me spécialiser dans la traumatologie. Il repartait en guerre en tant que médecin de l'armée, il était affecté dans la même zone de combat que ma sœur, ma sœur était la seule personne qui me restait désormais et surtout, elle ne savait pas que notre frère venait de se retirer la vie en sautant de ce maudit pont. Je devais le lui dire, je devais lui annoncer cette nouvelle, lui dire que désormais ce n'était qu'elle et moi, juste nous deux.

Bien entendu, je me doutai que j'allais voir tellement d'horreur, et même si je me préparais, je savais très bien que je me préparais pas assez pour cela, je sais très bien que ce sera toujours pire là-bas. Que je verrais des hommes, des femmes, des enfants dans des états pas possible, je sais très bien que plus d'uns allaient mourir tandis que j'essaierais de leur sauver la vie, que j'aurais envie sûrement de pleurer tellement ces hommes si vaillants souffrirons. Mais dans le fond, je suis déjà pratiquement morte de l'intérieur, que je meurs un peu plus ou un peu moins, je n'étais plus spécialement à ça près. Ou peut-être, je me trompe.

Mais c'est fait, j'avais donné ma décision au chef de la chirurgie, et j'étais sur le point d'embarquer dans l'avion, tandis que mon beau-frère me faisait un résumé de comment ça se passait, notre mission principale, ce que nous devions faire pour assurer notre protection à nous. J'écoutais attentivement, je ne devais pas prendre ça à la rigolade. Je ne savais pas non plus comment ma sœur allait prendre le fait que j'aille dans cet endroit de danger, surtout quand elle va apprendre pour Holden. Je regardai l'heure et je me demandai si Jessy avait lu ma brève lettre lui disant que je partais rejoindre ma sœur et son frère là-bas.

Je me demandais comment elle allait le prendre, elle était ma meilleure amie, ma colocataire et pourtant, je ne lui avais rien dit. Rien sur la mort de Matthew, rien sur ma grossesse et ma fausse-couche, je ne lui avais rien dit sur mon départ juste ce petit bout de papier froissé accroché sur la porte de notre frigo. Comme une vague petite note, comme ça, sans la moindre importance. Une note de course, un petit mémo.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet ☆ Re: LET IT GO.   
le sujet à été posté Lun 9 Avr - 23:33


LET IT GO
feat Lucy Callaghan

Cela faisait maintenant un mois que nous étions sur le terrain, un mois que je n'avais pas pu prendre de nouvelles de ma petite-soeur et de mon petit-frère, j'espérais que tout allait bien pour eux. Je suis très proche de ma famille mais voilà mon métier me forçait à m'éloigner d'eux. Heureusement que ceci n'étais qu'une histoire de six mois. Car pareil mon petit ami, enfin plus précisément mon fiancé était resté à Londres, donc cela était un peu plus dur pour moi.

Mais voilà, Will m'avait apprit que ce dernier devrait bientôt arrivé avec de nouveau médecin, et autant dire que je n'avais qu'une hâte c'était de le revoir. Avec Will et Kevin nous étions charger justement d'aller les récupérer à l'aéroport, c'est donc avec précipitation que je montais dans la voiture. Bon nous étions certes sur un terrain en guerre, mais cela ramènerait un peu de bonheur à ma vie.

Car ici tout est sombre, les soldats, sont de plus en plus blesser, on manquait de médecins, c'est pour cela que le renfort arrivait. Cela n'était pas rassurant car c'était de mettre d'autres vies en dangers, mais on ne se faisait attaquer que en dehors du campement. Du coup eux, ne risquait pas grand chose contrairement à d'autres, mais leur santé morale et psychologique c'était autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
pnj

En ligne

J'ai débarqué à San Francisco le : 13/12/2014 et j'ai fêté mes : 24 J'ai déjà raconté : 1967 histoire et je suis le sosie de : Zoé Kravitz. J'en profite pour remercier : des astres. pour mon avatar. Sur internet je suis : moon stone.

et côté coeur je suis : célibataire. J'ai actuellement : 512

MessageSujet ☆ Re: LET IT GO.   
le sujet à été posté Jeu 12 Avr - 1:34


- Let it go -
Charlotte Callaghan & Lucy Callaghan
- - - - - - - - - - - - ✯ ✯ ✯ ✯ ✯ - - - - - - - - - - - -
Je jetai un coup d'oeil à mon beau-frère et il me fit un sourire rassurant. Bien sûr, je m'étais préparé à vivre l'enfer, et j'avais bien connue mon beau-frère quand il est revenu de mission, qu'il avait un peu perdu la tête, je me doutais bien que je n'allais pas en sortir sans séquelles... Mais j'avais déjà tout perdu, il ne me restait que ma sœur et je devais être avec elle, je devais lui dire pour notre frère, je devais lui dire que nous n'étions que toutes les deux désormais. J'avais appelé nos parents, ils étaient sur répondeurs... Comme toujours. Je leur ai annoncée la nouvelle par message vocal, je n'avais pas eu d'autres appels en retour.

Est-ce qu'ils s'en foutent réellement de nous ? Nous n'étions rien du tout ? On importe si peu ? Je veux dire, leur fils vient de perdre la vie et ils ne réagissent pas ? Mais c'est quoi cette connerie, putain, dans ce cas-là, ne fais pas d'enfants. Je fus interpellé par mon beau-frère qui me demandait si j'étais sûre d'aller bien. Bien entendu qu'il prenait soins de moi, j'étais la petite sœur de la femme qu'il aimait, forcément qu'elle lui avait demandé de faire attention à moi. Comme j'avais demandé au meilleur ami de ma sœur (qui est le frère de ma meilleure amie) de faire attention à elle, c'était naturelle. Nous avions eu que nous pour nous soutenir toute notre putain d'enfance.

Nous étions enfin arrivée et je me demandais comment allait réagir ma sœur, je savais que mon beau-frère n'avait pas évoqué à ma sœur que je faisais partie des nouveaux médecins, je savais aussi que ma sœur ne sera pas tellement ravie. Pas qu'elle ne voulait pas me voir, au contraire je suppose, mais surtout je savais qu'elle voudrait que je sois loin de cet enfer et que je sois en sécurité. Le truc c'est que mon enfer à moi, se trouve dans notre ville. Je fis un sourire à mon beau-frère, tout le monde savait qu'il était mon mentor comme tout le monde savait aussi le lien qui nous unissait, j'étais la petite protégée du major, ça ne rigolait plus.

Bien que certains pouvait voir en cela une aide facile pour grimper les échelons, mais en réalité ce n'était pas du tout le cas. Au contraire, il était plus dur avec moi car il voulait que j'excelle, il m'empêchait de prendre trop de risque également pour me protéger donc au final, c'était aussi bien un inconvénient qu'un avantage. Bref, nous arrivions et je le sentais rien qu'à la chaleur. Le climat était tellement plus différent qu'à Londres et l'atmosphère, le panorama. J'étais pas effrayée, j'étais impatiente au contraire, l'adrénaline commençait déjà à monter tandis que nous étions accueillis par les militaires de la base et où je pouvais voir ma sœur tandis que j'étais cachée en premier lieu par mes camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet ☆ Re: LET IT GO.   
le sujet à été posté

Revenir en haut Aller en bas
 
LET IT GO.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Midnight Sun ::  :: And last night you were in my room :: Saison trois. :: Scènes.-
Sauter vers: