Revenir en haut Aller en bas



 
Bienvenue sur le forum Invité <3
Before Anyone Else a ouvert ses portes le 14 octobre 2016.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
BAE A UN AN ! JOYEUX BAEVERSAIRE !

Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tragi-comédie.

avatar


Violette Watts
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 20/10/2017 et j'ai déjà raconté : 42 mensonges. Je ressemble à : Adelaïde Kane. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire.
Mes petits secrets bien gardés: : 83

MessageSujet: Le hasard fait mal les choses - Eliaz & Violette   Mer 15 Nov - 15:26


ft. Eliaz & Violette

Le hasard fait mal les choses.




Aujourd’hui était un jour sans travail, enfin j’avais pris congé pour passer du temps avec papa. La journée s’était très bien passée jusqu’au moment où il me parla de mon travail. Il n’appréciait pas que je sois danseuse dans ce cabaret, lui qui voulait me voir rejoindre l’entreprise familiale. J’avoue que c’était mon rêve mais je ne voulais pas vivre de ça tout de suite. Je voulais vivre de la danse jusqu’au moment où je ne me sentirais plus à ma place. Nous avions donc terminé notre après-midi sur une dispute où je l’avais planté au resto sans même une explication pour partir me réfugier dans un bar.
J’avais besoin d’un verre, me dire que je décevais papa et Liam était atroce mais j’étais heureuse comme ça et je ne savais pas pourquoi ils n’acceptaient pas mon bonheur. De plus, il était rare qu’à trente ans on puisse continuer à danser. Généralement, on devient trop vieux et le corps ne suit plus. Enfin, je m’installai au bar pour commander un verre de vin blanc, je checkais mes réseaux sociaux. Et je répondis à quelques mails. Je passai également un coup de fil à mon frère qui ne me répondit pas alors je lui laissai un message Salut, c’est V. je viens de m’engueuler avec papa, j’ai vraiment besoin de te parler… Rappelle moi au plus vite s’il te plait. Mon frère et moi étions très proche depuis la naissance de notre petit frère, j’avais fini par oublier la haine que je lui portais pour la reporter sur le petit dernier. Enfin, après mon premier verre j’en commandai un deuxième et je sortis de mon sac le dossier que mon père m’avait donné pour m’attirer chez lui. Il s’agissait d’établir un climat de confiance entre Watts inc et une autre entreprise afin d’évincer une troisième. Je commençai à bosser dessus, papa savait que j’aimais faire ce genre de truc et je voulais lui prouver que malgré la danse, je pouvais toujours gérer en communication. J’étais vraiment concentré sur mon dossier que plus rien ne comptait autour de moi…



- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Eliaz Ashmore
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 11/11/2017 et j'ai déjà raconté : 43 mensonges. Je ressemble à : Richard Madden. Sur le forum je suis aussi, : la jolie zoé.
rides et tu dois savoir que je suis : bientôt divorcé mais papa.
- copyright -
avatar : timeless
gif : timeless


Mes petits secrets bien gardés: : 87

MessageSujet: Re: Le hasard fait mal les choses - Eliaz & Violette   Lun 20 Nov - 16:17

Comme souvent en ce moment, mes journées étaient épuisantes et aujourd’hui encore plus que d’habitude. Ce matin je m’étais levé aux aurores avant même que le soleil ne se lève et j’avais commencé ma journée en m’occupant du dossier Marie Clinton. Je passais le plus clair de mon temps sur ce dossier et je me démenais pour faire sortir ma cliente de là où elle se trouvait depuis plus d’un an. Vers 7h j’avais réveillé mon fils et je m’étais occupé de lui jusqu’à l’arrivée de sa nourrice. J’avais ensuite filé au bureau où j’avais repris mon travail sur le dossier toute la journée. Je n’avais même pas eu l’occasion de voir ma sœur et d’ailleurs c’était tant mieux. La journée avait été éprouvante mais finalement elle était passée à une vitesse folle. Quelques heures plus tôt, j’avais donné rendez-vous à témoin important dans le dossier Clinton. Le procès avait lieu dans très peu de temps et il fallait vraiment que je m’accorde avec les derniers témoins. Je savais d’avance que rien n’était gagné et cela me rendait totalement dingue. A New-York, j’étais réputé comme étant l’un des meilleurs avocats de la ville et mes clients s’en sortaient très bien, même parfois mieux que ce qu’il méritait réellement. Mais depuis mon arrivée à Londres j’étais sur ce dossier critique et j’avais peu d’espoir d’épargner ma cliente de la peine capitale. Pourtant j’étais persuadé de son innocence.

Le témoin avec qui j’avais diné venait de quitter les lieux du restaurant et moi j’étais en train de régler la serveuse. « Merci, bonne soirée » dis-je avais d’entourer mon cou de mon écharpe et d’affronter le froid londonien. Je sortais dans la rue animée du centre de Londres et sortais de ma poche mon paquet de clope. J’en prenais une que je portais à mes lèvres. Je ne voulais pas rentrer, du moins pas maintenant. Mon fils devait déjà dormir et la nounou était à la maison, pour une fois j’avais l’occasion d’aller boire un verre. J’allumais ma clope et tirais une première taffe dessus. Rangeant mon briquet j’en profiter pour récupérer mon téléphone dans ma poche en envoyant un texto à Evan. Avec un peu de chance il serait dispo pour m’accompagner. Marchant sans vraiment regarder où j’allais, je pris le temps de terminer ma clope et après l’avoir écrasé sous mon talon j’entrais dans le premier bar un tant soit peu sympa que je voyais.

Ouai, un verre me ferrait le plus grand bien. J’entrais donc dans le bar en retirant mon écharpe. La chaleur m’envahit soudainement et j’ouvrais mon manteau. Marchant vers le bar, je m’y accoudais et commandais un whisky au serveur. Mon regard s’attarda autour de moi et se posa sur une jeune femme brune assise un peu plus loin. Mes sourcils se froncèrent jusqu’à ce que je la reconnaisse vraiment. Violette Watts !! Le serveur déposa mon verre devant moi. Je l’attrapais et me dirigea vers elle, m’assayant sur le tabouret à coté du sien. « Violette Watts ! J’y crois pas » Commençais-je avec mon air rieur et faussement surpris. Elle et moi n’avions jamais été amis et cela faisait une éternité que je ne l’avais pas vu. « Violette Watts en train de bosser en plus. Tu n’as pas de bureau pour faire ça ? » la taquinais-je toujours avec le sourire. C’était un peu ma manière de fonctionner : la taquinerie avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Violette Watts
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 20/10/2017 et j'ai déjà raconté : 42 mensonges. Je ressemble à : Adelaïde Kane. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire.
Mes petits secrets bien gardés: : 83

MessageSujet: Re: Le hasard fait mal les choses - Eliaz & Violette   Lun 20 Nov - 19:35


   
ft. Eliaz & Violette

   
Le hasard fait mal les choses.

   
   

   

   J'étais donc au bar en train de boire un verre de vin et travailler sur le dossier que m'avait laissé papa. Il savait qu'en me laissant du travail de communication, je le ferais et cela me donnerait envie d'abandonner mon poste de danseuse dans le cabaret pour rejoindre Watts inc. Mais plus j'avançais dans ce dossier et plus j'étais persuadée que je pouvais combiner les deux et ainsi satisfaire Liam et papa et me satisfaire moi-même. Mais en attendant de prendre cette décision, j'allais travailler afin que ce dossier soit parfait et prendre quelques verres.

Je vérifiais avant de reprendre mon travail si Liam n'avait pas essayé de me contacter mais à mon avis, il devait être avec Lauren... Avant même que j'eus le temps de replonger ma tête dans le travail, j'entendis mon prénom avec une voix que je connaissais. Je me retournais et je vis Eliaz, et merde, il manquait plus que ça... Eliaz Ashmore... Dis-je avec un goût amer dans la bouche, à vrai dire, on aurait pu s'entendre au lycée mais ce n'est jamais arrivé et je voue une haine immense aux gens que je n'apprécie pas.

Violette Watts en train de bosser en plus. Tu n’as pas de bureau pour faire ça ? Cette remarque ne me plu pas du tout sachant que j'étais une très bonne élève à l'école et que j'avais toujours bosser pour avoir les mérites. J'avais même été élue présidente des élèves du lycée... Tout ce qui pouvait m'apporter de la popularité, il fallait que je le fasse. Les gens ne passent pas leur vie à rien foutre tu sais ? Tu as bac +5 en observation et perspicacité non ? Tu crois que si j'avais un bureau je serais ici ? Dis-je sèchement. C'est pas comme si ce boulot était mon boulot principal après tout. Je me voyais mal travailler sur des dossier de mon père au cabaret. Tu es toujours... Comment dire... Aussi... Oui, non, il n'y a pas de mot, tu es toi...  



   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Eliaz Ashmore
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 11/11/2017 et j'ai déjà raconté : 43 mensonges. Je ressemble à : Richard Madden. Sur le forum je suis aussi, : la jolie zoé.
rides et tu dois savoir que je suis : bientôt divorcé mais papa.
- copyright -
avatar : timeless
gif : timeless


Mes petits secrets bien gardés: : 87

MessageSujet: Re: Le hasard fait mal les choses - Eliaz & Violette   Mer 22 Nov - 1:25

Violette Watts s’était ce genre de personne que je ne pouvais que soit adorer, soit détester. Bon à priori après tant d’années sans l’avoir vu je ne pouvais pas dire que je la détestais mais elle et moi n’avions absolument jamais été en bon terme, toujours en guerre et toujours à se chamailler. Une amitié entre nous avait toujours été impossible et la retrouver là face à moi des années après le lycée me faisait bizarre. C’était le bon vieux temps. Je l’avais donc abordé en m’asseyant à côté d’elle. Elle se tourna vers moi et me reconnue instantanément. Sa réaction et le ton de sa voix me firent sourire. Apparemment, je n’étais pas une belle surprise. « Lui-même !! Ne fait pas cette tête, je suis sûr que tu es ravie de me revoir après tout ce temps » lançais-je avec un clin d’œil et en buvant une gorgée de mon whisky. Elle continua et sa voix sèche me confirma que je n’étais pas spécialement le bienvenu. Tant pis, j’allais faire sans, j’avais bien envie de voir ce qu’elle avait pu devenir Miss Parfaite. « Oh mais ça j’en suis persuadé Mlle Watts, mais la plupart des gens bossent leur dossier dans des bureaux, au calme et pas dans un bar. Et pas besoin d’avoir même le bac pour ça. » Continuais-je toujours avec le sourire. « Enfin bon je ne vois pas pourquoi je suis étonné, tu aimes te faire remarquer non ? Ton objectif de vie est de savoir qu’on te voit » lançais-je à nouveau sur le ton de la taquinerie.

« Tu es toujours... Comment dire... Aussi... Oui, non, il n'y a pas de mot, tu es toi... » Je rigolais cette fois-ci de bon cœur. Mmmh c’était vrai, j’étais moi. « C’est toi qui a un bac +5 en perspicacité finalement : je suis moi, le seul & l’unique Eliaz » dis-je d’un air théâtral avant d’avaler une nouvelle gorgée de ma boisson. Regardant devant la jolie brune, je m’apercevais qu’en plus d’un sacré gros dossier, elle était en compagnie d’un verre de vin. Continuant sur ma lancée, j’attrapais un des papiers qui trainait devant elle et feignit de le lire. « Woaw ça a l’air important tout ça. C’est quoi exactement ? » J’attendais sa réaction avec impatience. Etait-elle la même qu’au lycée ? Etais-je le même qu’au lycée ? Cette conversation allait surement nous le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le hasard fait mal les choses - Eliaz & Violette   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le hasard fait mal les choses - Eliaz & Violette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Center of London :: The Bar of Debauchery-
Sauter vers: