AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Bienvenue sur le forum Invité <3
Before Anyone Else a ouvert ses portes le 14 octobre 2016.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
JOYEUX ANNIVERSAIRE A VICTORIA (CHARLOTTE) ET WILL !

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageWe all got nightmares in our dreams - Tarek & Violette + Dim 22 Oct - 16:05

V. Watts &
T. White

Je me faisais un sang d’encre depuis le début de la journée, dû à ce coup de fil qui m’affirmait que le procès de mon frère avait été avancé. Je n’avais aucune nouvelle pratiquement de la situation et ma mère ne pouvait pas m’appeler à tout va à cause de mon père.. Qui sait ce qu’il ferait s’il apprenait qu’elle était encore en contact avec moi. Mais de mon point de vue, je savais très bien qu’il le savait, quelle mère laisserait son fils ainsi ? L’abandonnant complétement ? J’avais eu beau essayer de rappeler, rien n’y faisait la ligne était soit occupé, ou je tombais sur messagerie. Le soucis, était aussi dû au décalage horaire. J’avais finis par abandonner, bien que ca me restait en tête et j’étais bien inquiet. Je n’avais pas que ca comme torture au final dans mon esprit, la rencontre avec Alix était aussi le cas. Ca m’avait beaucoup ébranlé, j’étais assez dégouté de la tournure des choses et je me remettais vachement en question. Cela en valait-il le coup ? Ne devrais-je pas tout simplement tourner la page, tout en apprenant de mes erreurs ? Aucune supercherie dans tout ca, juste prendre conscience de la réalité des choses.

Le sport m’avait aider qu’en surface à me détendre, mes tourments étaient bien trop ancré et profond pour que l’effort me fasse quelques choses. Alors j’avais commencé un peu à me morfondre dans l’après midi, devant ma télé, dans mon canapé, à manger quelques gâteaux, mais ce n’était pas moi ca. Ca m’énervait bien vite, si bien qu’en fin de journée je m’étais doucher, habillé de manière élégante, j’aimais bien porter des petits costumes quand je retournais dans ma situation de civile, et finalement j’étais sorti de mon petit studio.

Je n’avais pas de but précis, de plan établis pour la soirée. Si bien qu’à peine il était dix neuf heures, j’avais atérris dans ce bar luxueux. Je m’étais assis au comptoir, de sorte à ce que personne ne me fasse suer et j’avais commandé un whisky. Finalement je m’étais retrouver à discuter avec deux autres gars, moi et les rencontres s’étaient toujours délicat. Souvent on me cherchait les noises, mais là aucunement. La conversation allaient bon train, un noyait un chagrin d’amour et l’autre le fait est qu’il venait d’être virer de son boulot… Superbe… Au final un des gars émit l’idée de se rendre dans le cabaret à deux quartiers d’ici. Je n’étais pas très emballé au début, j’aimais m’amuser, mais j’étais assez raisonnable et ce genre de chose je ne m’y rendais pas. Seulement j’avais déjà trois verres dans le nez, une faible barrière qui me permettait de lutter contre cette idée, ainsi j’acceptais l’idée de me rendre à ce cabaret pour y voir un spectacle. Je savais bien de quel genre de spectacle il s’agissait. La route ne fut pas très longue, une fois arrivé, on franchit une porte, la façade ressemblait à quelque chose de tout à fait normal, de sorte à ce qu’on ne pense pas qu’un cabaret burlesque se trouve derrière ces portes. Au comptoir de l’accueil, on se chargeait de prendre des places, de donner nos boulons qu’on mis dans des vestiaires et enfin on nous laissait entrer dans une grande salle. Je suivais mes compagnons de beuverie pour la soirée, s’était mieux d’être accompagné s’était sûr. Sans attendre le premier gars s’installait dans un grand fauteuil en force de demi-lune, prenant ses aises, on était proche de la scène et face à cette dernière. Je m’installais à mon tour, mais étant bien mis, tout en regardant autours de moi avec cet air curieux. S’était la première fois que je me trouvais dans ce genre d’endroit, il y avait une ambiance bien charmante et assez de monde pour ce début de soirée. La plupart évidemment était des hommes qui cherchaient à dépenser de l’argent, faire plaisir à leurs yeux et profiter d’un peu de bon temps. Je sortis de mes pensées quand une serveuse s’approchait directement de là où nous nous trouvions, demandant ce qu’on désirait. « On va prendre trois Manhattan s’il vous plaît. » J’avais pris les devants, elle me sourit, ce que je lui rendis et s’en allait. Mon regard se posait sur la scène, pour l’instant vide, puis mon attention se reportait sur mes compagnons qui discutaient par rapport aux jolies filles qu’ils voyaient déjà. Tous les même...


@Violette Watts
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageWe all got nightmares in our dreams - Tarek & Violette + Dim 22 Oct - 17:45

V. Watts &
T. White

Dix-huit heures trente, j'arrivais dans le cabaret. Ce même cabaret que j'avais rejoint il y a maintenant huit ans tout juste après mes études. Au départ, ce n'était que pour quelques temps avant de reprendre les rennes de Watts inc. Mais je dois avouer que je m'étais prise de passion pour ce métier et que je ne faisais que reporter mon entrée dans l'entreprise familiale. Mon père et mon frère se montraient très compréhensif face à la situation même s'ils ne manquaient de me parler de leurs mécontentements pour ce métier. Ce n'était pas digne de notre famille, de notre rang. Mon frère d'ailleurs venait souvent me voir pour m'encourager mais à chaque fois, ça se finissait pareil, il pétait un câble sur tous les hommes qui me draguaient ou même ceux qui venaient juste me féliciter pour le spectacle.

Enfin bref, j'étais arrivée au travail, je filai dans ma loge afin de me préparer. Je commençai par enfiler ma tenue : un corset rouge avec des broderies noires, avec une culotte noire simple, des portes jarretelles et des escarpins à talons noirs. J'avais fait des ondulations dans mes cheveux et placés ceux-ci sur le côté. J'avais maquillé mes yeux d'un trait d'eye-liner, de mascara et j'avais maquillé ma bouche d'un rouge à lèvre de couleur rouge. J'aimais mes costumes de scène, ils étaient sexy sans être vulgaire, tout ce que j'aimais. Je détestais la vulgarité c'est bien pour ça que j'avais exclus tout ce qui touchait à la vulgarité de ma vie.

Dix-neuf heures trente, mon premier spectacle devait commencer, je pris une gorgée d'eau avant de monter sur scène, je me regardai pour la dernière fois dans le miroir et je montai sur scène. Le cabaret était plein, j'adorais l'ambiance qui pesait dans l'air, cet instant où tout les yeux étaient braqués sur moi. J'aimais déjà dans la vie de tous les jours me faire remarquer par tous le monde mais sur scène c'était différent. Et puis qui peut se venter à trente ans continuer à faire du burlesque ? Que Dieu bénisse ma peau de bébé.

Spoiler:
 

Après le show, je retournai en loge afin de me changer et de mettre une robe bustier rouge, des talons noirs et je me dirigeai vers la salle afin d'aller boire un verre et saluer les clients. En sortant de la scène, je trébuchai me prenant les pieds dans mes propres pieds et j’atterris sur les genoux d'un homme assis en face de cette même scène. Je suis tellement maladroite, je suis désolée ! Dis-je en me relevant. Il est vrai que quand je ne faisais pas attention, j'étais d'une maladresse légendaire.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageWe all got nightmares in our dreams - Tarek & Violette + Dim 5 Nov - 10:58

V. Watts &
T. White

Mon verre de Manhattan en main, je regardais droit devant moi alors qu’un spectacle de danse burlesque commençait, au tout début on fut plongé dans le noir avant que des lumières de couleur viennent éclairée les danseuses. Bien évidement que ce genre de chose venait à faire fantasmer plus d’un homme présent dans la salle, quand à moi je restais assez stoïque, oui c’était plaisant pour les yeux, mais je pouvais m’en passer volontiers. Mes camarades quand à eux gloussaient tel des coqs en rut, en attente de pouvoir espérer effleurer la peau des charmante danseuse… Pauvre d’eux, pauvre de moi.

Sirotant mon verre, mes yeux étaient rivés sur la scène continuellement, je préférais me concentrer sur les détails des figures effectuer, les traits du costumes, voir celle des femmes qui le portait pour essayer de déterminer leurs âges, que me en mâle cherchant à satisfaire des travers. Au final je me demandais bien ce que je foutais ici… oui la danse était sympa, mais ce n’était pas mon élément et mon plaisir. Je préférais encore un bon match de football avec une bière, puis une pizza  à déprimer dans mon petit malheur.

Le spectacle se terminait à mon grand soulagement, les autres applaudissaient, sifflaient et en redemandait d’autres, moi tel un robot de joignit simplement mes mains pour féliciter la prestation, alors que les danseuses sortaient de scènes en prenant les escaliers ici et là, et venant donc parmi les invités.

Mais c’était sans compter la chance, ou la malchance qui me poursuivait, car à peine j’eu le temps de réagir à la chute d’une des danseuses que celle-ci vint à atterrir sur mes genoux. J’avais lever les mains sur le coup, pour ne pas la toucher certes, mais plus par effet de surprise. Finalement je posais ma main sur son bras pour l’aider à se redresser, la regardant.  « Non ne soyez pas désolé… J’espère que vous allez bien, vous vous êtes fait mal ? » En même temps je pouvais comprendre, le tout était plongé dans le noir et avec leur costume, leur talon de dix mètres, comment faisait-elle pour ne pas chuter à chaque instant… Le mystère des femmes. N’arrêtant pas de la fixer, je grimaçais de peur qu’elle s’était blesser sur le coup.  « On peux dire que c’est le cloue du spectacle. » Je lâchais une petite vanne, juste pour faire passer ce moment aussi de honte pour la danseuse, puis j’en avais oublié mes camarades qui du coup gloussaient non loin de moi, à dévorer des yeux cette danseuse. Je leur lançais un regard affliger, ces animaux ! Impossible de se tenir… Je me levais de mon siège pour être à la hauteur de la jeune femme, puis au cas où elle avait besoin d’aide. « Vous pouvez marcher ? »


@Violette Watts
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageWe all got nightmares in our dreams - Tarek & Violette + Dim 12 Nov - 23:54

V. Watts &
T. White

Ça n'arrive qu'à moi ce genre de chose... Trébucher sur les jambes d'un client, j'avais beau me confondre en excuse, j'étais tellement honteuse. Quelle image ça donnait de moi ? Habituellement, je tenais bien sur mes jambes mais j'avoue que ce spectacle m'avait épuisé. Il était si gentil, il me demanda si je ne m'étais pas fait mal Non, rassurez-vous, vos jambes on amortit ma chute. Il fit ensuite de l'humour en disant que ma chute était le clou du spectacle, je ris. C'est vrai qu'il était inhabituelle pour une danseuse de tomber sur les clients du club J'espère dans ce cas que le clou de ce spectacle vous a plu ! dis-je en souriant. Il me demanda ensuite si je pouvais marcher. Je fis quelques pas avant de lui dire Aucun soucis à ce niveau là ! Puis-je vous offrir un verre pour vous remercier d'avoir amorti ma chute? J'avoue que ce n'était pas dans mes habitudes d'offrir des verres aux clients mais il se montrait tellement avenant que je pouvais faire un effort. Si mon frère avait été là, je n'imagine même pas la crise de folie qui l'aurait traversé. Cette pensée me fit sourire. Je fis signe au videur pour lui signifier qu'il n'y avait aucun soucis. Je me sentais en sécurité ici, les videurs, le patron étaient si gentils et protecteurs avec nous, les danseuses qu'on ne pouvait pas se sentir autrement. Cet endroit avait le pouvoir de me changer. Moi, habituellement froide et hautaine, je me montrais faible et accessible pour fidéliser les clients. Parfois c'était difficile mais parfois, comme ce soir, ça ne l'était pas. J'étais contente de tomber sur un gars comme lui. Il méritait bien ce verre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageWe all got nightmares in our dreams - Tarek & Violette + Ven 17 Nov - 11:53

V. Watts &
T. White

J’étais inquiet, car une telle chute n’était jamais sans dommage, même minime. De plus j’avais des jambes assez musclés, donc ca pouvait faire aussi mal que le sol, mais elle m’assura qu’elle allait bien, ce qui me soulageait fortement. Je n’aurais pas voulu être la cause de ses souffrances. Je lui souris au final, quand elle me demandait si le final m’avait plu. « On va dire que je n’y m’y attendais pas, c’est un final assez atypique. » Je plaisantais toujours, histoire de détendre l’atmosphère, car je voyais bien qu’elle était gêné de la manière dont tout ca c’était produit. Je la regardait en tout cas avec plus d’intention et voyait bien ses traits tirés malgré tous ce maquillage.

Heureusement pour moi, elle pouvait marcher, j’étais donc soulagé vraiment qu’elle n’est rien. Avec les talons qu’elle portait, une cheville foulée était vite arrivée, mais la catastrophe avait été évité. Puis je fus surpris à sa demande, ou proposition. « Me remercier ? Je n’ai rien fais… » Seulement je sentis un de mes camarades proche de moi me donner un coup de pieds léger dans le tibia, j’essayais de ne pas tiquer ou de grimacer. Je savais bien quel était le message… Mais en avais-je vraiment envie ? « Je ne veux pas vous déranger… Vous avez surement mieux à faire, j’étais content d’être là pour amortir votre chute. » Je ne voulais pas m’imposer, alors j’essayais de décliner poliment, mais je sentis de nouveau un coup dans mon tibia. Merde… il allait me lâcher, cette jolie danseuse avait mieux à faire que de m’offrir un verre. J’étais assez gentleman disons pour refuser. Je n’allais pas profiter d’elle, ni de sa gentillesse. Mais je ne savais pas si elle insisterait. En tout cas j’étais debout, face à elle, je me permis de demander alors. « Vous allez effectuer un autre spectacle ? .. C’est juste au cas où je dois rester à ma place, si vous veniez à tomber de nouveau.. » J’eu un léger sourire amusé, ce n’était pas pour me moquer, mais juste pour être gentil et discuter, comme des gens normaux.


@Violette Watts
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageWe all got nightmares in our dreams - Tarek & Violette + Jeu 7 Déc - 15:44

V. Watts &
T. White

« Me remercier ? Je n’ai rien fais… » Je lui souris parce qu'en effet, il n'avait pas fait grand chose pour moi et il n'avait surement pas calculer que j'allais tomber sur ses genoux Je sais, mais sans le savoir, vous m'avez évité de tomber la tête la première sur le sol devant tout le monde ! Mais il avait l'air très mal à l'aise d'accepter mon invitation me répétant que j'avais surement mieux à faire... Je vous assure que dans l'immédiat, je n'ai rien d'autre à faire. De plus, ce n'est qu'un verre, pas une demande en mariage ! Dis-je en rigolant. Il me demanda alors si je devais effectuer un autre spectacle afin de se replacer pour me rattraper au cas où je tomberais à nouveau. Je ris, il avait de l'humour, c'était agréable. Ne vous inquiétez plus ! La personne la plus maladroite de ce cabaret a fini sa soirée ! Je pris alors son bras même si c'est peut-être un peu familier pour que nous puissions nous diriger vers le bar. Jean, sers moi un mojito et sers ce que le monsieur veut, c'est pour moi. Dis-je en lui souriant. Tout en saluant quelques habitués. Alors ? Après toute cette conversation, je ne connais toujours pas votre prénom. Moi c'est Violette Watts. C'est plus simple de parler à quelqu'un quand on connait son prénom après tout!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageWe all got nightmares in our dreams - Tarek & Violette +
Revenir en haut Aller en bas

We all got nightmares in our dreams - Tarek & Violette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Communication :: And last night you were in my room :: Saison deux :: Scènes-