Revenir en haut Aller en bas



 
Bienvenue sur le forum Invité <3
Before Anyone Else a ouvert ses portes le 14 octobre 2016.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
LA SAISON DEUX DE BAE EST OUVERTE
C'est le moment de vous recenser pour la saison 2 : ici et d'envoyer un Londres pour les BAE AWARDS

Partagez | 
 

 Après la tempête... || Lily & Clément

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1112-clement-leroy-chris-wood
Clément LeRoy
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 08/08/2017 et j'ai déjà raconté : 357 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Chris Wood. Sur le forum je suis aussi, : Tristan Ford le tueur à gage aux multiples facettes.
rides et tu dois savoir que je suis : totalement amoureux, même si mon couple traverse une dure période.

● Crédit avatar : Moi
● Crédit gif : Cobain (1) - Cadeau du staff de BAE (2/3)




TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 690

Après la tempête... || Lily & Clément | Ven 8 Sep - 11:56

Lily & Clément

Parc du centre - Retrouvailles  

Cela faisait vingt quatre heures que Clément était rentré de son voyage, qui était plus une rétrospectives que des vacances. Rentrer à Londres avait eut du bon ma fois, même s’il avait beaucoup appréhender le retour, surtout ses retrouvailles avec Zoé. S’était difficile d’autant plus que s’était sa compagne et ils vivaient ensemble. Mais dès qu’il était arrivé, il avait eut l’erreur de venir directement au café, pour se montrer et surtout la voir. Ce café, où elle travaillait avec Lily, la meilleure amie de Clément, mais aussi celle de Zoé. Bien sûr, les retrouvailles n’avaient pas été de tout repos et finalement Clément était partie blessé, du comportement de Zoé qui pensait qu’il était juste arrivé pour Lily et qu’en faite il n’avait rien à faire presque ici. Il était donc partie… Mais contre toute attente en fin de journée, une discussion avait eut lieu entre eux, mettant le plus gros des choses à plat, une discussion qui avait fait du bien… Même s’il restait beaucoup de choses à aborder et beaucoup d’effort à faire, mais une chose était sûr ils voulaient tous les deux sauver leur couple.

Ce matin, Clément n’était pas de service, sachant que s’était aussi le jour de repos de Lily, le brun en avait profiter pour l’appeler alors qu’il était encore assez tôt, tombant sur sa messagerie, il avait juste laisser un message lui demandant ce qu’elle faisait et si elle désirait passer la fin de matinée avec lui, voir déjeuner ensemble. Pour se retrouver, et pourquoi pas parler. Clément savait bien que ce n’était pas facile aussi pour elle. Elle avait assisté à leur dispute hier… Elle avait essayé de rester en retrait mais aussi de les pousser l’un vers l’autre, en demandant à Clément de rester pour un café et ensuite en poussant Zoé à aller le voir à la table avec ce café. Lily était quand même de la famille. Elle avait vue leur couple naître et s’entre déchiré depuis la tragédie survenue il y a quelques mois. Puis il voulait la rassurer dans un sens, quand même passer du temps avec sa meilleure amie, qu’il connaissait depuis ses dix ans, s’était comme sa sœur pour lui.

En milieu de matinée, Lily l’appelait acceptant sa proposition. Clément était assez enthousiasme pour le coup à l’idée de passer du temps seulement avec elle. Il ne l’avait pas vue depuis un peu plus de deux semaines en plus, même s’ils avaient échangés beaucoup par téléphone et les réseaux sociaux, mais ce n’était pas pareil. Clément avait donc finis de se préparer et avait fermé l’appartement avant de le quitter. Zoé travaillait au café toute la journée, Clément quittait l’immeuble situé en pleins centre ville et allait prendre sa voiture, pour se rendre au point de rendez-vous.

Garant la voiture sur un parking qui était déjà presque complet, Clément sortie et se dirigeait au parc. Ils avaient prévue de se retrouver ici, un lieu assez commun car le brun faisait souvent son sport ici, ou venait s’aérer la tête quand il en avait besoin. Empruntant le début du chemin, il se rendit jusqu’à l’air de jeu, l’endroit où Lily devait le retrouver. Pour l’instant ce dernier était désert, alors pour patienter et comme l’endroit était libre, Clément se rendit jusqu’à la balançoire et posant une main sur une chaîne qui faisait la suspension, il posait ses fesses sur la planche en plastique, bien sûr avec son poids, cela s’affaissait un peu, mais il passait niquel. Regardant sa montre, il était, fallait l’avouer de cinq minute en avance, alors il se mit à se balancer légèrement, en regardant devant lui.
e&a

_________________

Etats d'amour
Point final, t'as semé des points d'interrogation. Je passe mon temps à les escalader toutes ces montagnes de questions. Toi ma beauté, mon addiction, j’rejoue notre partition. Faisons le vide avant qu'la coupe soit pleine. Faisons le plein pour fuir loin de la peine. Si ton cœur détale en rupture brutale, moi l'animal, j'retiens ma respiration. Je compte à rebours. Je guette ton retour dans tous mes états d'amour. - Amir
   
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1248-lily-macy-alexandra-dadda
Lily Macy
Comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 31/08/2017 et j'ai déjà raconté : 40 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Alexandra Daddario. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire, amoureuse des histoires d'amours.
Si tu as un rêve, tu dois le protéger. Tu verras que les gens incapables d’y arriver feront tout pour te décourager. Si tu veux vraiment quelque chose, t’as qu’à te battre, point-barre - A la recherche du bonheur.

Mes petits secrets bien gardés: : 83

Re: Après la tempête... || Lily & Clément | Dim 10 Sep - 16:07
Après la tempête.
Les amis d’enfance... Si vous vous en débarrassez pas à l’adolescence, c’est un truc que vous trainez toute votre vie. Δ Lily et Clément.

En temps normal, j'adore la journée de la semaine où je suis en repos. Non pas que je n'aime pas aller travailler au café, au contraire j'adore être là-bas, mais c'est aussi agréable de ne penser qu'à sois pendant 24 heures. J'en profite souvent pour faire un peu de sport pour ensuite m'empiffrer de frites ou encore sortir de la ville pour aller faire une belle balade avec Clooney. Mais le problème ce matin, c'est que je ne peux pas arrêter de penser à Zoé et Clément, mes deux meilleurs amis. Depuis 4 ans, nous formons une petite famille ensemble et, même si j'avais un peu de mal avec leur idylle dans un premier temps, je n'ai pu qu'être heureuse en les voyant si bien l'un avec l'autre. Mais depuis la tragédie qui leur est arrivée quelques mois auparavant, les choses ont changé. J'ai du mal a trouver ma place dans cette histoire : je me dois d'être présente pour les deux dans les moments difficiles, mais lorsqu'ils se disputent, je ne peux pas prendre parti et je me retrouve souvent avec le cul entre deux chaises comme dirait l'autre. J'aimerais tellement pouvoir arranger les choses d'un simple coup de baguette magique, mais ce n'est malheureusement pas aussi simple que dans les contes de fées.

S'il y en a bien un qui ne se rend pas compte des choses, c'est Clooney mon fidèle berger australien. Ce monsieur semble ne pas comprendre mon état larvaire dans le lit à cette heure-ci de la matinée. "Grimpe loulou, promis on sort dans 10 minutes max" lui dis-je en tapotant sur le bord de mon lit. Il ne lui en faut pas plus pour se jeter sur ma literie et venir se nicher dans mes bras. Je crois que je n'ai plus trop le choix maintenant, il faut que je sorte. En même temps, je n'allais pas non plus passer ma journée au lit, j'aurais au moins du sortir pour aller me préparer un café alors quitte à être debout. Après quelques mamours, j'attrape mon jogging spécial promenade qui traine sur ma chaise et l'enfile ainsi qu'un petit pull histoire de ne pas attraper une pneumonie si le temps est un peu frais. Lorsque j'ouvre la porte d'entrée de mon appartement, Clooney dévale les marches d'escaliers plus vite que s'il avait vu une entrecôte. En fermant, je jette un coup d'oeil un peu nostalgique à la porte de l'ancien appartement de ma meilleure amie. Elle ne vivait plus ici depuis qu'elle avait emménagé avec Clément, et même si j'étais toujours très heureuse pour eux, je dois dire que la voir le matin comme ça me manqué plus que je ne voulais bien l'avouer.

Une petite demie-heure plus tard, j'étais de retour avec Clooney. Je n'avais pas pris le temps de déjeuner avant de partir et mon ventre commençait sérieusement à gargouiller. Alors qu'une tartine chauffe dans le grille-pain, j'attrape mon téléphone qui était posé sur la table basse. Je ne peux pas m'empêcher de sourire quand je découvre un appel manqué de Clément. Il m'avait vraiment manqué durant ses deux semaines en Italie, et la situation d'hier ne nous avait pas vraiment laissé le temps de discuter et de se retrouver. Je l'appelle aussitôt pour accepter sa proposition de se voir ce midi. Comme d'habitude, nous avons rendez-vous au petit parc à côté où il a l'habitude de faire son sport. Quand il fait beau, c'est là également que je vais faire un peu de yoga tôt le matin histoire d'être seule et au calme. Après un petit déjeuné expresse, je file sous la douche et je m'habille rapidement. Un petit contrôle rapide dans le miroir avant de partir : les dents c'est ok, les cheveux ça passe et je n'ai pas de trace de mascara. On peut y aller.

Une fois sur place, je jette un coup d'oeil aux alentours pour voir si je n'aperçois pas mon meilleur ami d'enfance. Il ne me faut pas longtemps pour le découvrir assis sur une balançoire, dans l'espace enfant. Je n'ai pas l'impression qu'il m'a vu alors discrètement, je m'approche par derrière et j'arrive en posant mes eux mains sur ses yeux. "Monsieur, vous savez qu'avec vos grosses fesses, vous risquez une chute mortelle sur cette balançoire pour enfant ? 30 centimètres de hauteur ça ne pardonne pas !" Je viens rapidement poser un bisous sur sa joue avant de lui afficher un sourire. Je m'installe à côté de lui sur l'autre balançoire libre, posant ma tête contre la corde en le regardant. "Je voudrais rien dire, mais j'attend toujours mon cadeau italien moi. Et si tu m'as ramené un truc débile qu'on colle sur le frigo, je n'hésiterais pas à cracher dans ton café la prochaine fois monsieur LeRoy". Je sais bien que j'agis comme si rien ne s'était passé hier, mais c'est comme ça, je préfère repousser un peu le moment fatal de la discussion à propos de Zoé. Je sais que c'est inévitable mais pendant 5 minutes j'aimerai faire comme s'il n'y avait aucun problème et que je retrouvais simplement mon meilleur ami après un voyage trop long à mon goût. 





© GASMASK

_________________
On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien. Être capable de se transformer en quelque chose de mieux, même si personne ne croit en vous.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1112-clement-leroy-chris-wood
Clément LeRoy
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 08/08/2017 et j'ai déjà raconté : 357 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Chris Wood. Sur le forum je suis aussi, : Tristan Ford le tueur à gage aux multiples facettes.
rides et tu dois savoir que je suis : totalement amoureux, même si mon couple traverse une dure période.

● Crédit avatar : Moi
● Crédit gif : Cobain (1) - Cadeau du staff de BAE (2/3)




TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 690

Re: Après la tempête... || Lily & Clément | Dim 10 Sep - 21:19

Lily & Clément

Parc du centre - Retrouvailles  

Clément était dans ses pensées, Lily allait arrivé et il devait avoué qu’il appréhendait un peu le moment, surtout dû à hier. Mais s’était important qu’ils se voient pas que par rapport à tous ces problèmes, mais aussi pour eux deux, leur amitié tout simplement. Clément accordait beaucoup d’importance à l’amitié, car cela remplaçait la famille. Cette famille qui ne l’avait jamais aimé. Au fil des années ses parents n’étaient devenus que de simple étranger et sa grande sœur de même. A présent il n’y avait presque plus aucun échange, sauf quelques ‘’Joyeux noël’’, ‘’Joyeux anniversaire’’ voir même ‘’Bonne année’’. Voilà les échanges plus que cordiaux qu’ils avaient entre les LeRoy. Alors dès le moment où il avait compris qu’il n’obtiendrait rien de ceux qui l’avait mis au monde, ni l’amour, ni la compassion et le soutiens, il avait décidé de ne vivre que par ses amis. Il fallait tout de même se raccrocher à quelque chose dans ce monde. Pour certains ca aurait été la drogue, l’alcool, une dépendance autre… Mais Clément avait eut la chance d’avoir des rencontres plus que saine, donc sa meilleure amie d’enfance qui ne l’avait jamais lâché. L’amitié, la vraie, sa famille.

Le regard étant sur l’herbe, il n’entendit aucunement les pas de quelqu’un qui arrivait par derrière. Il était loin de se douter sur l’instant que Lily arriverait de cette façon, même si bon, il la connaissait que trop bien et en effet c’était tout à fait dans son genre. Et il devait avouer que lui même aurait fait exactement la même chose. Alors tout d’un coup, Clément se retrouvait être aveugle. Plus aucune lumière et paysage était percevable, ses yeux étant plongé dans le noir. Bien évidemment l’effet de surprise était immédiate et en une fraction de seconde son coeur eut un sursaut de peur, mais bien vite la voix de Lily parvint à ses oreilles et ca le rassurait sur la personne qui venait de lui cacher la vue. A ses mots, il ne pu s’empêcher de sourire de manière amusé. Il avait des grosses fesses ? Bah bien sûr… Que de gentillesse Lily !

« Ne t’en fais pas pour moi, je suis sûr qu’avec mes grosses fesses et les 30 centimètres de hauteur je ferais l’effet trampoline que de courir à une mort certaines. Donc en soit, mes grosses fesses me sauverons la vie, remercions les donuts et le fast food pour ca ! »

Un bisou claquait sur la joue de Clément et il regardait sa meilleure amie venir prendre place sur la balançoire jumelle à la sienne. Deux semaines, une petite visite de dix minutes hier et elle lui avait vraiment manqué. Alors qu’elle parlait du cadeau Italien, Clément arquait un sourcil en faisant une petite moue.

« Ne critique pas mes magnets super stylé que je te ramène parfois. En plus ca tes bien utiles pour mettre des photos de Clooney avoue le ! Puis tu n’es pas sérieuse, je suis ton plus fidèle client, jamais tu ne cracherais dans mon café… De plus tu m’aimes trop pour ca.»

Clément essayait de rester sérieux tout en parlant, même une once de rire était perceptible. Il était bien là avec Lily, ils venaient de se retrouver tout juste, mais leur complicité était intacte malgrés les soucis et les inquiétudes autours. Pourtant, sur l’instant il avait oublié ces problèmes au juste, l’humour qu’ils partageaient faisait juste qu’ils étaient bien. Clément levait une main ensuite en signe de patiente, et plongeait son autre main dans sa poche en tirant un petit sachet. Il n’était pas revenu les mains vide d’Italie, non du tout. Il tendit le petit sachet, coloré de vert et blanc à sa meilleure amie, ce dernier contenait un cadeau. Un petite boîte qui refermait un bracelet fin et jolie avec un petit pendentif qui rappelait la fontaine à vœux en gravure et l’inscription ‘’ Amore, Sole, Amica’’, un truc tout bête, mais assez mignon, a côté il y avait un magnet Italien qui rappelait la pizza notamment… et oui, elle n’y échapperait pas.

« Je ne suis pas venu sans rien, voici ton cadeau ma chère. Et je t’interdis de me proférer encore de tel menace sur mon café… De plus je suis sûr que ca pourrait te plaire. »
e&a

_________________

Etats d'amour
Point final, t'as semé des points d'interrogation. Je passe mon temps à les escalader toutes ces montagnes de questions. Toi ma beauté, mon addiction, j’rejoue notre partition. Faisons le vide avant qu'la coupe soit pleine. Faisons le plein pour fuir loin de la peine. Si ton cœur détale en rupture brutale, moi l'animal, j'retiens ma respiration. Je compte à rebours. Je guette ton retour dans tous mes états d'amour. - Amir
   
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1248-lily-macy-alexandra-dadda
Lily Macy
Comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 31/08/2017 et j'ai déjà raconté : 40 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Alexandra Daddario. rides et tu dois savoir que je suis : célibataire, amoureuse des histoires d'amours.
Si tu as un rêve, tu dois le protéger. Tu verras que les gens incapables d’y arriver feront tout pour te décourager. Si tu veux vraiment quelque chose, t’as qu’à te battre, point-barre - A la recherche du bonheur.

Mes petits secrets bien gardés: : 83

Re: Après la tempête... || Lily & Clément | Jeu 14 Sep - 20:07
Après la tempête.
Les amis d’enfance... Si vous vous en débarrassez pas à l’adolescence, c’est un truc que vous trainez toute votre vie. Δ Lily et Clément.

Même si je n'ai jamais eu la chance d'avoir des frères et soeurs d'un point de vue biologique, la relation que j'ai avec Clément correspond exactement à ce que je me fais de cette idée. Nous ne sommes pas vraiment passés par la phase "connaissance" où l'on doit paraître bien et correcte, non, à 10 ans on ne connait pas ce genre de soucis. Alors pour faire renaître un peu notre âme d'enfant, c'est avec la discrétion d'un ninja que je m'approche de lui pour poser mes mains sur ses yeux. Quand il compare l'effet de ses fesses sur le sol à celui d'un trampoline, je ne peux pas m'empêcher de rire. En même temps, je rigole TOUJOURS pour rien, et encore plus lorsque ça vient de lui. "C'est moi que tu dois remercier oui, je m'arrange toujours pour te filer le plus gros donuts au café. Donc si tu survis, c'est grâce à moi et au gras !"

Bien sur, Clément sait que je n'en pense pas un mot. Enfin que je ne pense pas qu'il a des grosses fesses. Si notre amitié est si belle, c'est justement parce que nous pouvons rire de tout sans prendre peur d'être mal compris. Après un petit bisous sur sa joue, j'annonce la couleur : il est où mon cadeau ? Je l'excuse gracieusement de ne pas y avoir penser hier, la situation n'était pas vraiment propice aux retrouvailles mais maintenant, il n'a plus d'excuse ! "C'est vrai qu'ils sont bien pratiques ces magnets mais il faudrait que je songe à mettre une photo de nous aussi, j'ai l'impression d'être une vielle fille avec son chien." En même temps, j'ai 31 ans aujourd'hui et je vis effectivement seule avec mon petit Clooney. Mais ce n'est pas non plus comme si j'avais des chats. Ca ça fait vieille fille... Non ? "Bon, c'est vrai que je t'aime trop pour cracher dans ton café, mais je pourrais très bien te donner un petit gâteau attention" J'affiche un large sourire en signe de victoire, comme si la main libre sur les gâteaux me donner tous les pouvoirs du monde.

Quand Clément lève la main pour sortir quelque chose de sa poche, mon sourire double de volume. Je sais, je ressemble à une enfant le jour de Noël mais j'aime les cadeaux, je n'y peux rien. Mais n'importe quel cadeau : la semaine dernière, le petit garçon d'une habitué du café m'a fait un petit dessin de sa maison et de sa famille. J'ai passé la journée à le regarder tellement j'étais contente. Quand je découvre un jolie sachet blanc et vert, j'ai hâte de découvrir ce qu'il y a à l'intérieur. "Promis parole de scout, plus jamais je ne crache dans ton café" Je lève la main droite en signe d'honneur et j'ajoute : "C'est un cadeau de ta part, tu sais bien qu'un caillou me rendrait heureuse !"

Quand je prend le fameux sachet entre les mains, je ne me fais pas prier pour l'ouvrir. A l'intérieur, je découvre un magnifique bracelet avec une inscription qui, même si je ne suis pas sur de la signification, me fait instinctivement sourire. Je suis littéralement fan de ce petit bijoux que je suis bien décidée à garder sur mon poignet. Et en regardant de plus près, je découvre également un magnifique mangnet en forme de pizza à l'effigie de la nourriture typique du pays. Je relève aussitôt la tête : "Ok, je suis méga méga fan du bracelet, mais e mangnet vient de détrôner tous les autres ! Je sais avec quoi je vais accrocher notre photo !" Après l'avoir regarder de plus près, je prend le bracelet pour l'accrocher à mon poignet. Comme j'ai un peu de mal à le fermer je le tend à mon meilleur ami pour qu'il m'aide. Toute fière j'annonce : "C'est Zoé qui va être jalouse avec mon beau bracelet".

Merde, je viens de faire une boulette. Moi qui ne voulait pas aborder le sujet tout de suite, je met les deux pieds dans le plat. Mon visage change alors d'expression et je deviens toute gênée. Je ne sais pas si Clément voulait en parler d'ailleurs, j'imagine que ça aurait finit par tomber mais quand ? J'affiche une petite moue et j'ajoute : "Enfin, je vais peut être éviter d'en rajouter une couche... Enfin pas qu'il y ai une couche à rajouter sur quoi que ce soit hein, mais.. Mais je ce n'est peut être pas le moment, enfin..." J'ai vu Zoé hier et je sais que les choses se sont un peu arranger, mais je ne sais pas comment est Clément lui, ce qu'il pense...

 

© GASMASK

_________________
On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien. Être capable de se transformer en quelque chose de mieux, même si personne ne croit en vous.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1112-clement-leroy-chris-wood
Clément LeRoy
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 08/08/2017 et j'ai déjà raconté : 357 mensonges. On me dit souvent que je ressemble à : Chris Wood. Sur le forum je suis aussi, : Tristan Ford le tueur à gage aux multiples facettes.
rides et tu dois savoir que je suis : totalement amoureux, même si mon couple traverse une dure période.

● Crédit avatar : Moi
● Crédit gif : Cobain (1) - Cadeau du staff de BAE (2/3)




TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 690

Re: Après la tempête... || Lily & Clément | Sam 16 Sep - 15:11

Lily & Clément

Parc du centre - Retrouvailles  

Clément venait de bien rire au propos de sa meilleure amie à qui apparemment il devait sa survie car s’était elle qui l'engraissait. Bien évidemment s’était faux, Clément avait bien sûr un corps imposant, mais plus à cause de sa musculature, il n’était pas du tout gros, il faisait au juste attention à lui, tout en se faisant plaisir, puis il ne pouvait pas réellement se laisser aller. Il était un flic, et les entraînements allaient de soit pour entretenir sa condition physique, car quand un malfrat détalait sur plusieurs kilomètre en sprintant, il fallait bien sûr le suivre et de plus les obstacles étaient souvent présent.. Alors entre sauter, grimper, esquiver, tout allait bon train.

« Je te remercie Ô toi, grande prêtresse, qui me nourris et m’engraisse pour ma survie ! »

Le brun arquait un sourcil ensuite quand Lily parlait de ses magnets et des photos. Il allait souvent chez sa meilleure amie pour en effet savoir l’état de son frigo et les photos de Clooney qui était partout.

« Mais non… il faut juste en effet mettre quelques photos de ton meilleur ami partout et le tour est joué ! »

Souriant de manière amusé, quand elle parlait de lui donner un gâteau, ca s’était pour l’acheter mais il n’allait pas s’en plaindre. Il était un fin gourmand et il était vrai que les gâteaux du café était bien bon, il y a un temps, pas si éloigné que ca non plus il adorait passer même pendant son service au café pour déjà dire bonjour à Lily, voir aussi Zoé et prendre un café et une viennoiserie, surtout quand il travaillait dans le centre, ce qui n’était pas toujours le cas à vrai dire, et depuis la tragédie il était soulagé d’avoir pu éviter d’être affecté dans la zone. Finalement, il avait donné le petit cadeau surprise à Lily. S’était important pour lui d’avoir à offrir quelque chose à sa meilleure amie, elle était quand même la personne la plus importante dans sa vie, tel que sa petite sœur. Prenant une mine chosé à ses paroles, Clément répliquait d’un ton de réprimande, mais quand même exagéré.

« Ca veut dire que tu as déjà craché dans mon café ?! Lily ! »

Bien sûr, du moins il espérait que ce soit faux, même si ce que venait de dire Lily était une affirmation. Il n’avait pas rêvé, puis il sourit et fit un signe de main pour dire qu’il n’y avait pas de quoi.

« Ce n’est rien de plus… Mais d’accord, la prochaine fois je te ramène un caillou. »

Finalement il attendait un peu pressé que Lily ouvre et découvre ce qu’il lui avait pris. Et quand ce fut le cas, il se mit à rire, car elle lui disait avoir bien plus apprécier le magnet que le bracelet. S’était un petit jeu entre eux, une tradition… Le magnet avant tout !

« Je m’en doutais que t’allais adorer ca ! Surtout la pizza… En effet ca sera parfait pour notre photo… »

Puis Lily lui tends le bras, Clément vint alors aussitôt à fermer le fermoir du bracelet pour qu’il ne s’échappe pas, puis à ses mots concernant Zoé et sa jalousie il relève un peu vivement la tête pour regarder Lily. C’était sur que s’était un peu délicat comme sujet, surtout la jalousie… Il ne pensait pas que Zoé l’était, de lui et Lily… Peut être qu’hier si, elle le lui avait clairement dit, mais s’était à cause de bien des choses. De plus, il ne pensait que Zoé viendrait aussi vite sur le tapis, il savait que Lily s’inquiétait autant pour lui, que pour elle, que pour ce qu’ils formaient ensemble dont un couple. Ce n’était pas simple, car elle était au milieu d’eux, partagé entre ses deux meilleurs amis. Clément ne lui demanderait jamais de choisir, même s’il connaissait Lily depuis l’enfance et donc bien plus que ce que Zoé la connaissait, mais pouvait-on vraiment prendre à parti les années ? Non.. Ce n’était pas légitime. Aussitôt Lily renchaînait pour un peu s’expliquer sur sa phrase. Clément n’étant pas bête avait pour ainsi dire compris le sens tout de même… S’était une perche sur Zoé.

« Le moment de quoi Lily? »

Clément avait dit ca calmement, car sa meilleure amie ne s’exprimait pas très clairement et même s’il avait saisit qu’elle voulait aborder le sujet sans doute, il voulait en être sur. Le brun se remit à se balancer que très légèrement, la balançoire se déplacant d’a peine quelques centimètres. De plus, il savait que Zoé avait rejointe Lily hier pour la soirée, lui étant partie au bar avec Andrew et ensuite ayant été appelé au boulot en urgence. Ce n’était donc pas un secret, bien sur il se demandait si elles avaient parlés de la situation, que ce soit du couple qu’il formait avec Zoé ou de la position de Lily… Ca il n’en savait rien pour le coup. Du coup il se risquait un peu, à savoir… En tout cas Lily semblait en demande d’information et de plus il savait que lui devait s’excuser pour la mettre autant mal à l’aise dans cette situation.

« Tu as vu Zoé hier… Je pense que vous avez parlé non ? .. Enfin… »

Il se tut avant de reprendre, regardant le sol et faisant trainait ses pieds sur ce dernier. Le brun se pinçait les lèvres doucement, avant de reprendre et de se lancer.

« Je suis désolé Lily de te faire vivre tout ca… Toutes ces disputes entre moi et Zoé… Les malentendus… Nos crises.. Je sais que ce ne doit pas être si facile que ca. »
e&a

_________________

Etats d'amour
Point final, t'as semé des points d'interrogation. Je passe mon temps à les escalader toutes ces montagnes de questions. Toi ma beauté, mon addiction, j’rejoue notre partition. Faisons le vide avant qu'la coupe soit pleine. Faisons le plein pour fuir loin de la peine. Si ton cœur détale en rupture brutale, moi l'animal, j'retiens ma respiration. Je compte à rebours. Je guette ton retour dans tous mes états d'amour. - Amir
   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Re: Après la tempête... || Lily & Clément |
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Center of London-
Sauter vers: