Revenir en haut Aller en bas



 
Bienvenue sur le forum Invité <3
Before Anyone Else a ouvert ses portes le 14 octobre 2016.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
BAE A UN AN ! JOYEUX BAEVERSAIRE !

Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tragi-comédie.

avatar


Zoé Monteith
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 22/07/2017 et j'ai déjà raconté : 227 mensonges. Je ressemble à : Ashley Benson Sur le forum je suis aussi, : le beau Eliaz.
rides et tu dois savoir que je suis : en couple.
- copyright -
avatar - Shiya
sign - bat'phanie
gifs - tumblr

Mes petits secrets bien gardés: : 130

MessageSujet: Great place to talk ✿ ft. Andrew   Ven 25 Aoû - 22:06

Il était déjà tard mais je devais absolument faire des courses parce que mon frigo était vide ou presque. 15 minutes plus tôt, j’avais quitté le café et j’étais monté dans ma voiture en direction du supermarché. Comme d’habitude, je n’avais pas fait de liste de courses et comme d’habitude j’allais surement oublier la moitié des choses dont j’avais besoin. Pas grave, au pire des cas je retournerais à l’épicerie en bas de chez moi un soir de la semaine. Me garant aussi près de l’entrée que possible je décidais également de ne pas prendre de caddie. J’avais horreur de ça et avec un caddie entre les mains, j’avais la sensation que j’allais passer l’intégralité de ma soirée dans ce supermarché ce qui était hors de question. De toute façon je n’avais pas de jeton pour en prendre un donc mes bras aller devoir suffir et au pire des cas il y avait des paniers à disposition dans le magasin. Du coup, mon sac à main sur l’épaule et mon téléphone fourré au fond de la poche arrière de mon jean je verrouillais à la hâte la voiture et me rendais à l’intérieur en fronçant les sourcils. Le froid du supermarché m’enveloppa et je grimaçais. Vivement que je sois enfin sortie d’ici, les courses c’était une vraie corvée et je préférais encore de faire la vaisselle pendant une semaine que de me taper les courses. Bon, il me fallait quoi déjà ?

Du café, un paquet de farine, une bouteille de lait … bon finalement j’avais opté pour un panier et celui-ci était déjà bien rempli car après tout je n’étais plus seule à la maison. Clément était en effet revenu 3 jours plus tôt et nous étions donc deux à la maison, comme avant… Je ne savais pas vraiment si ce soir il serait là ou pas et je n’avais pas osé lui demandé. Peut-être travaillait-il tard ce soir ou peut-être passait-il la soirée avec ses amis ce qui ne serait pas trop étonnant finalement. Mais dans tous les cas il manquait trop de choses à la maison et qu’il passe ça soirée avec moi ou à l’extérieur, il fallait de quoi tenir au moins la semaine. Alors que j’avais mon panier accroché au bras droit, je tentais d’attraper un paquet des yaourts préférés de Clément en haut d’un rayon. Sur la pointe des pieds, j’arrivais à toucher le paquet mais celui-ci glissa encore un peu plus loin sur l’étagère. « Putain !! ».  Je retombais à plat sur mes pieds et me retournais à la hâte pour trouver une âme charitable et plus grande que moi qui pourrait m’aider. Il n’y avait personne dans le rayon sauf … « Oh merde » chuchotais-je plus pour moi-même que pour la personne qui se trouvait de l’autre côté du rayon. Je ne savais pas s’il m’avait vu mais moi j’avais bien reconnu Andrew à l’autre bout du rayon. A la hâte je me retournais et restais immobile comme une idiote face à la colonne de yaourt. Vu les sales moments que j’avais fait vivre à Clément ces dernières semaines, je me doutais qu’Andrew ne serait pas très heureux de me voir. Bon et si je prenais mes jambes à mon cou ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Andrew O'Connel
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 09/08/2017 et j'ai déjà raconté : 566 mensonges. Je ressemble à : Luke Mitchell rides et tu dois savoir que je suis : Dans une situation compliquée.

Infos:
-> déjeune souvent dans un bookshop
-> aime l'art de rue (musique, dessin, danse etc..)
-> joueur de poker et billard
-> fait de la muscu et de la boxe


Mes petits secrets bien gardés: : 432

MessageSujet: Re: Great place to talk ✿ ft. Andrew   Sam 26 Aoû - 18:16

Depuis hier j’étais en congé maladie. Une gastro, la bonne excuse. Vu qu’on ne voulait pas que je contamine la famille royale on m’avait laissé rentrer chez moi. Enfin chez moi. J’avais d’abord été chez Clément. Petite crise de panique, de dépression et de nerfs. Mais heureusement mon ami avait été là. Du coup aujourd’hui j’avais tourné en rond dans mon appartement vide, faisant les 100 pas. Aucune lecture, ni émission ni autre n’avait su accaparé mes pensées pour oublier les baisers échangé avec le prince. Un secret que je n’avais dit à personne sauf à mon ami. Ce n’était pas le genre de choses qu’on disait à un psy. Pas quand on faisait mon métier. J’étais son garde du corps. Et j’avais paniqué hier soir. Aujourd’hui j’y pensais avec plus de calme mais le dilemme restait le même : on s’était embrassé trois fois et on s’était fait prendre par Annabella. Je risquais mon emploi, le soutient de mon père, et lui sa place dans la famille royale.

Mais bon du coup frigo vide je me forçais à aller faire mes courses le soir, ayant passé ma journée couchée dans mon lit à me tourner et retourner. J’étais excessif de nature. Je savais que mes petites crises l’étaient aussi dans ces cas-là. Mais force de devoir rester stoïque au palais … Et bien voilà. Je me permettais de peter les plombs plus simplement. Du coup en plus des choses nécessaires j’avais opté pour des produits censés me remonter le moral. J’avais déjà le chocolat, du thé aux fruits rouges, des noix et là j’étais en train de choisir des fromages. Un truc que j’adorais était les plateaux de fromages accompagnés de raisins. Du coup je me retrouvais dans le rayon laitier quand je reconnu une silhouette du coin de l’œil. Zoé. Restant face à mon rayon je restais concentré sur les fromages, incertains de comment réagir. Du coin de l’œil je la vis essayer d’attraper quelque chose mais ne pas y arriver. Je n’avais plus vu mon amie depuis un petit moment, ne sachant pas trop quoi lui dire et puis Clément était mon meilleur ami. Cependant je ne voulais pas l’ignorer. Elle faisait partie de mon cercle d’amis quoi qu’il arrive, et ce qui lui était arrivé était horrible. Me mordant la lèvre je finis par choper le bout de brie que je convoitais et m’avançais doucement vers elle. Je notais qu’elle se trouvait face aux yaourts favoris de Cléments. Une angoisse s’envola alors. Clément ne l’aurait jamais envoyé faire les courses à sa place, c’est donc qu’elle essayait de lui faire plaisir. Ou du moins penssais toujours à lui.

« Attends, je vais t’aider. »


J’avais parlé d’une voix douce, avant de m’imposer devant elle et choper le paquet qu’elle convoitait. Lui tendant je lui souris doucement. Je me voyais mal lui « héééé, salut comment ça va ? » comme si de rien n’était. Du coup c’était une bonne entrée dans la matière. Et j’espérais lui faire comprendre que je ne lui en voulais pas ; Même si je soutenais mon meilleur ami, il était plus heureux avec elle que sans. Du coup ma priorité était de les ramener ensemble, pas de les séparer. Je repris, toujours de la même voix :

« Il aimes toujours la même chose à ce que je vois… »

Je ne savais pas quoi dire d’autre, mais je pense qu’il valait mieux que ce soit elle qui me dise sur quel pied on dansait ou pas justement. Après tout ce n’est pas parce que moi je la voyais comme mon ami que c’était toujours réciproque !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Zoé Monteith
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 22/07/2017 et j'ai déjà raconté : 227 mensonges. Je ressemble à : Ashley Benson Sur le forum je suis aussi, : le beau Eliaz.
rides et tu dois savoir que je suis : en couple.
- copyright -
avatar - Shiya
sign - bat'phanie
gifs - tumblr

Mes petits secrets bien gardés: : 130

MessageSujet: Re: Great place to talk ✿ ft. Andrew   Lun 4 Sep - 23:18

Il était partie ? Est-ce qu’il m’avait vu ? Peut-être les deux non ? Apparemment pas. Immobile devant mon rayon de yaourt j’attendais que mon cerveau m’ordonne de faire un geste mais Andrew me devança en s’approchant de moi et me proposant son aide. Je n’eue pas le temps de répondre qu’il avait déjà attrapé le paquet et me le tendait en souriant. Souriant à mon tour, je l’attrapais et le déposais dans le panier. « Merci ». Oui j’étais mal à l’aise et il devait surement le voir. La vérité c’est que ça faisait un petit moment que je ne l’avais pas croisé et vu la situation entre moi & Clément ces derniers temps j’imaginais qu’il soutenait son ami et donc pas moi … ce qui finalement était totalement compréhensible.

Alors oui j’étais mal à l’aise parce que malgré notre amitié, je savais que son amitié avec Clément était bien plus importante pour lui que la nôtre. « Oui, tu le connais, il pourrait manger le paquet entier si je ne l’arrêtais pas ». Mon regard croisa enfin celui d’Andrew et cela me rassura. Il ne semblait pas sur la défensive et ne semblait donc pas trop me détester d’avoir fait souffrir ou de faire encore souffrir son meilleur ami. Clément & lui se connaissait depuis de nombreuses années et ils étaient sans cesse fourrés ensemble. Je n’avais donc pas pu passer à côté de développer une relation amicale avec Andrew et cela c’était révélé fort plaisant. Il était quelqu’un de génial, de drôle et nous nous entendions à merveille depuis que l’on se connaissait. Nous étions de vrais amis désormais et nos taquineries l’un envers l’autre était à mourir de rire. C’était à celui qui allait le plus avoir Clément rien que pour lui… bon je le battais toujours à plate couture mais il avait souvent réussi à me voler mon amoureux le temps d’une soirée entre mec.

Pourtant aujourd’hui est-ce que les choses étaient différentes ? Je n’en savais rien. J’avais déconné avec Clément, j’en étais consciente et nous avions d’ailleurs pu en discuter pour mon plus grand bonheur mais au fond je culpabilisais à mort de ce que j’avais fait alors me retrouver face à son meilleur ami qui devait connaitre tous les détails de l’histoire me mettais mal à l’aise. Mais cela n’allait pas durer. La culpabilité était un sentiment que je ressentais bien trop souvent en ce moment et je m’étais promis à moi-même d’aller de l’avant en assumer ce qui s’était passé. « Ça fait un moment qu’on ne s’est pas vu, tu vas bien toi ? » Je ne savais pas trop comment entamer la conversation et dialoguer entre deux rayons de supermarché était un peu étrange mais je ne me voyais pas lui balancer : « Au fait tu me déteste et tu vas me demander de ne plus jamais approcher Clém ou pas ? ». Mon panier de courses à mes pieds, j'espérais que la conversations soit positive...

_________________
'cause love is everything
Everywhere i'm looking now, i'm surrounded by your embrace. Baby i can see you halo, you know you're my saving grace ▬ it's written all over your face, baby i can feel your halo, pray it won't fade away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Andrew O'Connel
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 09/08/2017 et j'ai déjà raconté : 566 mensonges. Je ressemble à : Luke Mitchell rides et tu dois savoir que je suis : Dans une situation compliquée.

Infos:
-> déjeune souvent dans un bookshop
-> aime l'art de rue (musique, dessin, danse etc..)
-> joueur de poker et billard
-> fait de la muscu et de la boxe


Mes petits secrets bien gardés: : 432

MessageSujet: Re: Great place to talk ✿ ft. Andrew   Mar 5 Sep - 11:45

Je lui tendis les yaourts préférés de Clément en souriant. Zoé était aussi mon amie et avant tout je voulais le voir ensemble avec Clément que de commencer une vendetta contre elle. Je rigolais alors qu’elle me disait qu’il fallait dompter Clément pour ne pas qu’il mange tout d’un coup. Pas étonnant connaissant mon ami. Je notais qu’elle était mal à l’aise, et je devais avouer que moi-même je ne savais pas trop quoi dire, du coup pour m’occuper je regardais les pots dans le rayon et décidais de faire une petite entorse à ma liste de courses et de prendre des yaourts. Il y en avait qui me tentais : une sorte de mousse aux fruits. Ça peut être bon la mousse, mieux que le yaourt liquide dans le pot d’à côté. Je décidais finalement de prendre le paquet quand Zoé reprit la parole. Je relevais mon regard vers elle. Si j’allais bien ? Depuis le baisé la veille avec le prince pas trop, mais bon. Je ne n’avais pas envie d’étaler ma vie devant Zoé. Enfin pas qu’elle n’était pas digne de confiance mais elle avait assez de soucis et je ne voulais pas en rajouter. Et puis j’en avais parlé avec Clément la veille et je ne me sentais pas prêt à le raconter à nouveau sans paniquer. Je pris finalement mon paquet de yaourt pour le poser dans mon panier tout en répondant.

« Ouai… Un peu de stress au boulot, mais ça va, et toi ? »

Je retournais la question de la manière la plus douce possible. Je ne la prenais pas en pitié pour ce qui lui était arrivé, bien au contraire, je la considérais comme une femme forte ! Elle avait survécu à une fausse couche et essayait de reprendre sa vie en main. Peu auraient fait preuve d’autant de forces. J’hésitais une fraction de secondes avant de reprendre d’une voix hésitante :

« Tu sais Clément… Tout ce qu’il veut c’est pouvoir te parler… Il est là pour toi. »


Je ne savais pas formuler autrement ma pensée. Tout ce que voulais clément c’est pouvoir enfin communiquer avec Zoé. Il fallait qu’elle s’ouvre pour lui, sinon elle le perdrait. Je ne voulais pas lui donner d’ordre ni la sermonner, je voulais juste que les choses s’arrange entre eux.

« Je ne dis pas que tu es la méchante dans l’histoire, ce serait idiot de chercher un fautif. Tout ce que je veux c’est que ça s’arrange ! »

Je la regardais légèrement suppliant mais avec un petit sourire encourageant. Il fallait qu’ils reconstruisent leur couple, eux qui s’aimaient tant !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Zoé Monteith
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 22/07/2017 et j'ai déjà raconté : 227 mensonges. Je ressemble à : Ashley Benson Sur le forum je suis aussi, : le beau Eliaz.
rides et tu dois savoir que je suis : en couple.
- copyright -
avatar - Shiya
sign - bat'phanie
gifs - tumblr

Mes petits secrets bien gardés: : 130

MessageSujet: Re: Great place to talk ✿ ft. Andrew   Mar 5 Sep - 22:44

Andrew travaillait pour la famille royale d’Angleterre, en tant que garde du corps ou quelque chose de ce genre. Bref il côtoyait un monde luxe et de paillettes dont finalement il ne faisait même pas partie et avait toujours semblait s’épanouir dans son boulot Je ne savais donc pas d’où venait vraiment son stress mais effectivement, travailler pour la famille la plus importante du pays devait donner parfois des coups de stress. « Du stress royale tu veux dire ? Le prince te fou la pression ou quoi ? » Rigolais-je en tentant de rompre le petit malaise entre nous. J’avais dit ça un peu par hasard mais s’il avait envie de se confier j’étais bien évidemment là pour l’écouter même si j’imaginais que Clément était déjà au courant de l’histoire de ce fameux stress. Il m’avait évidemment retourné la question mais avant que j’ai pu répondre il avait enchainé en m’expliquant que ce que Clément voulait, c’était pouvoir me parler. Je lui souris un peu gêné mais compréhensive. Finalement il avait l’air bienveillant même avec moi. « Je sais … » Je n’ajoutais rien mais lui continua. Il semblait chercher ces mots et les trouva. « Pourtant je suis bien la méchante de l’histoire » répondis-je en acquiesçant de la tête comme pour donner encore plus de puissance à mes paroles. « J’ai un peu perdu pied et j’ai fait l’idiote, je comprendrais que tu m’en veuille d’avoir fait du mal à ton meilleur ami et je comprendrais que lui m’en veuille aussi d’ailleurs ». J’avais baissé le regard, je n’étais clairement pas fière de moi et un rire nerveux sortie de ma gorge. « Enfin bon, j’ai carrément merdé avec lui et je ne sais pas trop si il m’en veut ou pas … Il dit que non mais bon… ».

Quelques jours plus tôt, le soir même du retour à Londres de Clément à vrai dire nous avions eu une discussion et nous avions plus ou moins mis les choses à plat. Pour le coup, je m’étais réellement rendu compte que j’avais fait une erreur et que la douleur, la tristesse que je ressentais après ma fausse couche m’avait poussé à être en colère contre l’homme que j’aimais. Alors oui j’avais déconné mais aujourd’hui j’étais clairement consciente de mes erreurs. Ce que je ne savais pas par contre, c’était comment Clément allait réellement… D’apparence, il m’avait dit que tout allait bien, qu’il ne m’en voulait pour rien mais finalement comment lui vivait-il cette situation ? Au fond j’avais envie d’être là pour lui et de le soutenir surtout qu’il avait plus ou moins insinué que cette fausse couche l’avait également beaucoup touché et qu’il n’était pas près d’oublier cette perte. Dans cette histoire nous avions gardé toute notre douleur et nous l’avions exprimé différemment : moi en me mettant en colère & lui en gardant tout à l’intérieur. Peut-être qu’Andrew allait pouvoir me rassurer ou affirmer mes craintes ? T crois qu'il va bien ?» Je grimaçais, comme si j'avais peur de la réponse.

_________________
'cause love is everything
Everywhere i'm looking now, i'm surrounded by your embrace. Baby i can see you halo, you know you're my saving grace ▬ it's written all over your face, baby i can feel your halo, pray it won't fade away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Andrew O'Connel
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 09/08/2017 et j'ai déjà raconté : 566 mensonges. Je ressemble à : Luke Mitchell rides et tu dois savoir que je suis : Dans une situation compliquée.

Infos:
-> déjeune souvent dans un bookshop
-> aime l'art de rue (musique, dessin, danse etc..)
-> joueur de poker et billard
-> fait de la muscu et de la boxe


Mes petits secrets bien gardés: : 432

MessageSujet: Re: Great place to talk ✿ ft. Andrew   Mer 6 Sep - 19:20

Je tiquais légèrement lors qu’elle me demandait si le prince me mettait la pression. Rigolant simplement je ne répondis pas. Même si Zoé était une super amie, l’histoire était un peu trop délicate et beaucoup trop de gens le savaient déjà. Je profitais alors de la conversation pour essayer d’arranger les choses entre elle et Clément. Elle ne me remballa pas ce qui était déjà une bonne chose. Lorsqu’elle baissa le regard pour me dire qu’elle ne savait pas s’il lui en voulait ou pas, j’avançais d’un pas et posais mes mains sur ses épaules.

« Tu n’es pas la méchante de l’histoire Zoé. Tu as souffert, mais lui aussi. Et tu as réagis comme tu l’as fait et lui à réagit différemment. Il ne te reprochera jamais rien, ce n’est pas une épreuve facile, pour aucun de vous. »


Je ne voulais pas qu’elle se blâme pour tout. J’adorais Clément et je comprenais pourquoi il était partit. Il avait raison d’après moi, mais voilà chacun avait réagis différemment et en pensant à soi d’abord. Mais il était temps qu’ils se retrouvent, ou sinon je ne donnais pas cher de leur couple. Je ne m’étais toujours pas reculé quand elle me demanda s’il allait bien. Je la regardais alors dans les yeu le plus sérieusement du monde avant de répondre.

« Tu lui manques. ‘Vous’ lui manquez, le couple que vous formiez, le duo que vous étiez. Et il est sur le point de craquer. Il a du mal avec ton silence et le fait que tu le rejette. J’ai vraiment l’impression qu’il a du mal avec ça, ça le blesse. Il veut être là pour toi, te montrer son soutient mais tu ne le laisse pas et ça lui fait mal. Et puis je crois qu’il a besoin de réconfort aussi. »


Souriant finalement doucement je finis simplement :

« C’est avec toi qu’il ira mieux. »

Aller dire que Clément allait bien était un mensonge, même si mon ami était souvent souriant c’était sa nature de cacher son mal être. Il n’était pas non plus anéanti, pas encore mais bon. Du coup je ne répondis pas de suite à sa question pour ne pas trop l’inquiéter, mais lui donner plus tôt le meilleur conseil que je pouvais pour l’aider pour que Clément aille mieux. Et je supposais qu’elle allait aller mieux aussi. Je pressais doucement ses épaules essayant que mon sourire soit encourageant avant de me reculer et de récupérer mon panier posé au préalable à mes pieds.

« Tu veux qu’on continue nos courses ensembles ? Il me faut encore des raisins et j’hésite à me faire une petite razzia dans le rayon des plats du traiteur. Des tagliatelles ça me tente bien. »

Je voulais lui montrer qu’elle pouvait compter sur moi à tout moment. Même si j’étais plus proche de Clément qu’elle, elle faisait partie de la famille, et voir Cément sans Zoé c’était comme voir Jack sans Rose dans Titanic ou Han sans Léa. Oui j’avais des références assez différentes et variés, mais c’était la culture filmographique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Zoé Monteith
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 22/07/2017 et j'ai déjà raconté : 227 mensonges. Je ressemble à : Ashley Benson Sur le forum je suis aussi, : le beau Eliaz.
rides et tu dois savoir que je suis : en couple.
- copyright -
avatar - Shiya
sign - bat'phanie
gifs - tumblr

Mes petits secrets bien gardés: : 130

MessageSujet: Re: Great place to talk ✿ ft. Andrew   Dim 10 Sep - 21:18

Je vis un léger malaise sur son visage lorsque je parlais de son « stresse royale » mais il ne répondit pas et je n’insistais pas étant donné la situation un peu étrange. Andrew était un ami en or pour Clément depuis des années et des années mais il l’était également pour moi depuis que je le connaissais. Quelques minutes plus tôt lorsque je l’avais aperçu j’avais eu un peu peur de sa réaction mais finalement il ne prenait pas partie seulement pour Clément et j’appréciais cela. Au contraire, il semblait conciliant envers moi. Il s’approcha et déposa ses deux mains sur mes épaules tout en m’expliquant que Clément et moi avions juste eu deux manières de réagir. Il avait raison mais la culpabilité était quand même présente. « Je sais qu’il ne me reprochera rien mais moi je m’en veut. J’ai vraiment été injuste avec lui… je ne sais même pas pourquoi j’ai réagi comme ça mais j’ai été parfois trop loin » Je grimaçais. J’avais été méchante et égoïste et maintenant il fallait que je me rattrape auprès de Clément. Le point positif était que j’en étais consciente.

Les gestes et les mots d’Andrew étaient rassurants et il continua sur cette lancée lorsque je lui demandais si Clément allait bien. J’avais peur de la réponse mais j’avais quand même envie de la connaitre alors je soutenais son regard en l’écoutant. Il m’expliqua alors que je manquais à Clément et que plus globalement notre couple lui manquait mais qu’également, Clément était sur le point de craquer à cause de mes agissements et de la distance que j’avais imposée entre nous. Mon cœur se serra, j’avais mal agit et je m’en voulais. Au fond j’avais besoin de lui. Je marquais une petite pause et répondit. « Lui aussi me manque beaucoup, énormément même … » Je souriais doucement et continuais. « J’ai été égoïste trop longtemps et j’aimerais bien être là pour lui mais je ne sais pas comment faire. On a un peu discuté mais j’ai la sensation qu’il ne me dit pas tout… enfin ce qu’il ressent tu vois ». Je savais qu’il voulait me préserver et être un soutien pour moi mais je voulais que cela se fasse dans les deux sens et j’avais la sensation que Clément n’avait pas envie de se confier à moi sur toute cette histoire. Peut-être qu’Andrew en savait plus et qu’il me mettrait sur la piste. « C’est avec lui que j’irais mieux aussi » terminais-je avec le sourire.

Andrew finit par lâcher mes épaules et par récupérer son panier avant de me proposer de continuer nos courses ensemble. Il me restait deux ou trois choses à prendre donc j’approuvais avec plaisir récupérant moi aussi mon panier. « Oui avec plaisir, j’ai encore quelques trucs à prendre rayons fruits & légumes aussi d’ailleurs ». Mes yaourts dans le panier, nous quittions le rayon pour terminer au milieu des fruits et des légumes : un de mes rayons préférés. « Merci en tout cas, de le soutenir lui … et de me comprendre moi. Pour le coup je ne le mérite pas … ». Je n’étais pas le genre de personne à culpabiliser bien longtemps mais depuis quelques temps je faisais ça en continue. S’en était presque fatiguant mais je ne pouvais pas enlever ce sentiment.

_________________
'cause love is everything
Everywhere i'm looking now, i'm surrounded by your embrace. Baby i can see you halo, you know you're my saving grace ▬ it's written all over your face, baby i can feel your halo, pray it won't fade away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Andrew O'Connel
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 09/08/2017 et j'ai déjà raconté : 566 mensonges. Je ressemble à : Luke Mitchell rides et tu dois savoir que je suis : Dans une situation compliquée.

Infos:
-> déjeune souvent dans un bookshop
-> aime l'art de rue (musique, dessin, danse etc..)
-> joueur de poker et billard
-> fait de la muscu et de la boxe


Mes petits secrets bien gardés: : 432

MessageSujet: Re: Great place to talk ✿ ft. Andrew   Dim 10 Sep - 22:14

Je souris doucement alors qu’elle me disait que Clément lui manquait aussi. C’était un premier pas. Un premier pas encourageant. Je souris doucement alors qu’elle me disait qu’elle ne savait pas comment l’approcher. Je souris alors qu’elle finit par dire qu’elle ira mieux avec lui. Ca me rassurais de savoir qu’elle comptait s’ouvrir à lui, qu’elle comptait se remettre avec Clément. J’étais heureux pour eux. Un peu de bonheur pour eux.

« Laisse le revenir doucement. Montre lui que tu es là et que tu ne comptes pas t’éloigner à nouveau. Le temps fera le reste. »

Je proposais à Zoé de finir nos courses ensemble, ce qu’elle accepta avec plaisir. Ça me fait sourire qu’elle le prenne bien. La tension entre nous, le malaise ressentit plus tôt s’était effacé. Nous quittions le rayon ensemble. Elle me remercia alors. Pour être la pour lui comme pour elle. Souriant doucement je donnais un petit coup de coude dans son épaule :

« C’est ce pourquoi les amis sont fait, non ? »

Je souris doucement, ne faisait pas de distinction entre elle et Clément. Ils étaient tous les deux des amis pour moi et dans cette situation elle essayait de réparer les pots cassés ce qui était excellent. Je les aimais bien tous les deux et j’avais vraiment cette image en tête qu’ils devaient finir ensemble, ou plus tôt rester ensemble.

« Tu sais Clément est du genre à cacher ce qu’il ressent, à faire des blagues pour détourner l’attention de son mal-être. Lui parler franchement de ce que tu ressens est une bonne chose. Mets-toi à nu… Enfin pas au sens littérale, ce serait trop tôt. »

Lui faisant un clin d’œil je montrais bien que je plaisantais. Une fois arrivé dans le rayons fruits et légumes je m’approchais du stand de raisins.

« Si tu parles, il parlera. Montre lui que tu es là, que tu es prête à écouter. Il ne veut pas te blesser ni rajouter un quelconque poids sur tes épaules. Il ne voudra jamais se montrer faible. Pour lui c’est son rôle de prendre soin de toi… »


Je lui lançais un regard en biais, souriant doucement. Clément avait cette image ancrée dans sa tête effectivement. C’était son devoir de protéger sa bien-aimée. Je le comprenais bien. Mais il fallait qu’il se laisse aller, qu’il la laisse revenir. Mais c’était aussi à elle de jouer. Mais il ne fallait pas qu’elle le pousse trop non plus. Enfin c’était délicat. Je mettais les raisins dans mon panier. Je me tournais vers elle pour voir si elle avait trouvé ce qu’elle voulait. Les tagliatelles me tentaient vraiment après tout !

« Tu as tout ce qu’il te faut ? »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Zoé Monteith
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 22/07/2017 et j'ai déjà raconté : 227 mensonges. Je ressemble à : Ashley Benson Sur le forum je suis aussi, : le beau Eliaz.
rides et tu dois savoir que je suis : en couple.
- copyright -
avatar - Shiya
sign - bat'phanie
gifs - tumblr

Mes petits secrets bien gardés: : 130

MessageSujet: Re: Great place to talk ✿ ft. Andrew   Lun 18 Sep - 0:11

Finalement et malgré l’appréhension que j’avais eu quelques minutes plus tôt, croiser Andrew au supermarché était une bonne chose. Il me proposa alors de terminer les courses avec lui et j’acceptais avec plaisir. Nous n’allions effectivement pas continuer notre discussion en plein milieu du rayon yaourt. Tout en quittant le rayon, je le remercie d’être présent pour Clément comme pour moi et sa réponse me dit sourire. Doucement et amicalement, il me donna un petit coup de coude dans l’épaule en me faisant comprendre que les amis était fait pour ça. Un immense sourire apparu sur mon visage et cette fois j’étais presque totalement soulagé. Evidemment son amitié avec Clément était bien plus forte que la mienne mais après tout je venais de lui avouer que son meilleur ami me manquait alors il n’avait aucune raison de ne pas apprécier cela. Tout en prenant la direction d’un nouveau rayon, Andrew me rappela que Clément était du genre à cacher ses sentiments et la fin de sa phrase me fit rire. « Effectivement peut-être pas tout de suite » lançais-je en rigolant. « Mais j’aimerais bien que lui aussi s’ouvre à moi. Il sait au fond ce que je ressens mais moi je ne sais pas du tout s’il va bien ou pas … Et s’il a vraiment réussi à passer à autre chose… » Ma voix s’éteignit. C’était un peu étrange de parler de ce sujet avec Andrew mais cela faisait un moment que je me posais la question et je voulais savoir : est-ce que Clément avait réellement déjà oublié notre bébé ?

En vérité, j’étais presque sûr qu’Andrew ne s’aventurerais pas sur ce terrain sensible mais peut-être que lui savait des choses que je ne savais pas ? Clément s’était peut-être confié à lui à ce sujet étant donné qu’il ne se confiait pas à moi ? Nous étions finalement arrivés dans un de mes rayons préférés : celui des fruits et des légumes. Andrew s’approcha des raisins tout en continuant de parler. Je l’écoutais attentivement et pris un peu de temps avant de répondre. Pour ma part j’attrapais un régime de 5 bananes que je mettais dans mon panier. « Mouais alors ça laisse-moi en douter » lançais-je à Andrew avec un regard entendu. « Comme tu viens de le dire, il sait très bien cacher ses sentiments et justement j’ai l’impression qu’il ne veut pas me dire tout ce qu’il à sur le cœur » Je déposais les bananes dans mon panier et m’approchais des pommes. « J’étais été affreuse avec lui et il devrait m’en vouloir d’avoir été comme ça mais il ne l’est pas … alors évidemment tant mieux pour moi mais j’ai vraiment peur que cela cache ses véritables sentiments. Peut-être qu’il fait ça pour ne pas me blesser davantage mais… » Je déposais un sac de pomme dans mon panier et me rapprocher d’Andrew « En fait pour une fois, j’aimerais vraiment que ça soit moi qui soit là pour lui … je voudrais vraiment me rattraper et qu’il comprenne que moi aussi je suis présente et que je suis capable de le soutenir. J’ai déconné mais je veux me rattraper… » J’adorais Andrew mais je n’avais vraiment pas l’habitude de me confier à lui comme ça. Pourtant la situation entre Clément et moi me poussait à m’ouvrir à Andrew parce que finalement il était surement une des personnes qui le connaissait le mieux et je savais que ces conseils pouvaient être précieux. « Oui pour ma part j’ai tout je crois … et toi ? » Bon en fait vu que je n’avais pas de liste, il me manquait surement deux ou trois choses mais tant pis. Et puis nous allions peut-être passer devant un rayon intéressant avant de rejoindre les caisses.

_________________
'cause love is everything
Everywhere i'm looking now, i'm surrounded by your embrace. Baby i can see you halo, you know you're my saving grace ▬ it's written all over your face, baby i can feel your halo, pray it won't fade away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Andrew O'Connel
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 09/08/2017 et j'ai déjà raconté : 566 mensonges. Je ressemble à : Luke Mitchell rides et tu dois savoir que je suis : Dans une situation compliquée.

Infos:
-> déjeune souvent dans un bookshop
-> aime l'art de rue (musique, dessin, danse etc..)
-> joueur de poker et billard
-> fait de la muscu et de la boxe


Mes petits secrets bien gardés: : 432

MessageSujet: Re: Great place to talk ✿ ft. Andrew   Ven 22 Sep - 10:16

Je notais que Zoé était plus souriante qu’au début de notre rencontre. Plus calme aussi et sereine. Et elle me souriait plus aussi. J’étais content d’avoir mis les choses au clair avec elle de la sorte. Mon humeur s’assombrit un peu alors qu’elle se demandait s’il était passé à autre chose. J’ouvris la bouche deux fois avant de pouvoir répondre.

« Il n’est pas passé à autre chose. Il avance. Il essaye du moins tous les jours. Mais il n’a pas oublié. Je ne sais même pas s’il veut oublier… »


Je disais vrai. Je ne savais pas s’il voulait oublier. Je savais qu’il n’allait pas faire un culte de cet évènement ou s’y accrocher toute sa vie comme un acharné. Mais il n’avait pas oublié, ça j’en étais sûr. En même temps oublier un évènement pareil c’était compliqué. Sauf peut-être pour des sans cœurs.

« Je crois que c’est à vous d’en discuter, tous les deux. Mais ça ne sera pas simple… »


Je la regardais incertains. Je ne savais pas trop quoi dire. D’après moi je n’avais rien à chercher dans ce sujet de discussion. C’était leur enfant, leur vécu, leur peine. Je me voyais mal lui parler de ça ou donner des conseils sur ce sujet. Je ne voulais pas m’imposer dans une histoire que je trouvais intime à eux deux. Je ne voulais pas les brusquer ni me mettre dans une place qui n’était pas mienne. J’écoutais alors Zoé exposer ses peurs et ses doutes quant aux sentiments de Clément. Je fus étonné quand elle se rapprocha de moi. Elle ne s’était jamais confiée de la sorte auprès de moi et du coup je me sentais légèrement mal. J’avais l’impression de tromper Clément en quelques sortes. J’avais cette image en tête assez hollywoodienne du couple se disputant et la femme allant se confier au meilleur ami de son compagnon pour finir par coucher avec lui, ou du moins finir sur le fait que le mari est persuadé qu’ils couchent ensemble. Enfin j’étais sûr que Zoé ne tromperait jamais Cément mais je ne voulais pas que Clément se sente doublé. Cependant je n’allais pas repousser Zoé pour autant.

« Je crois que tu es sur la bonne voie. C’est idiot mais tu penses à acheter ses yaourts favoris. Soit là pour lui avec des petites attentions, des gestes simples montrant que tu es là, sans pour autant le braquer. Je crois vraiment que ça peut aider pour reconstruire votre relation. »


Je lui fis un sourire encourageant. Si elle le voulait tant j’étais sûr qu’elle y arrivera, qu’elle saura trouver le moyen de parler à Clément. Et j’étais plus serein quant à la survie de leur couple suite à cette petite discussion. Je regardais mon panier quand elle vérifia qu’elle avait tout.

« Oui, il me faudrait juste des tagliatelles au rayons traiteur et j’ai tout. »

Je m’avançais alors vers le rayon avec elle. Je ne savais pas quoi dire d’autre. Je réfléchissais à leur situation. AU fait qu’elle voulait faire des efforts. Ils revenaient de loin. Mais ils avançaient. Et c’était positif.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Zoé Monteith
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 22/07/2017 et j'ai déjà raconté : 227 mensonges. Je ressemble à : Ashley Benson Sur le forum je suis aussi, : le beau Eliaz.
rides et tu dois savoir que je suis : en couple.
- copyright -
avatar - Shiya
sign - bat'phanie
gifs - tumblr

Mes petits secrets bien gardés: : 130

MessageSujet: Re: Great place to talk ✿ ft. Andrew   Ven 3 Nov - 11:00

C’était peut être déplacé de ma part mais les mots d’Andrew me firent du bien. Clément n’avait pas oublié et dans un sens cela me rassurais car cela voulait dire que tout comme moi, cet évènement était encore présent dans son cœur. Ce qui était sur c’est qu’il jouait son rôle à merveille parce qu’il ne laissait rien paraître et semblait bien … presque comme si de rien n’était. Mais je le connaissais, tout cela n’était qu’apparence et Clément était un des meilleurs pour dissimuler à n’importe qui ses propres sentiments … enfin ses sentiments négatifs puisque mon amoureux n’était jamais le dernier à montrer qu’il était heureux lorsque c’était le cas. J’avais vu le visage d’Andrew se fermer et alors que j’acquiesçais pour lui montrer que j’entendais ce qu’il me disait, je décidais de ne pas insister sur ce sujet. « Oui c’est certain … j’espère juste que je n’ai pas déjà tout gâché en fait. C’est dure de savoir ce qu’il a dans la tête parfois ton meilleur ami » dis-je avec le sourire et presque en rigolant. Clément c’était le genre de mec qui avait à cœur de s’occuper des autres et de faire que tout ailles bien pour son entourage mais qui ne se laissait jamais approché de trop près lorsque lui n’allait pas bien. Depuis notre rencontre j’avais évidemment cerné cet aspect de sa personnalité et j’avais même réussi à l’apprivoiser. Au bout de trois ans de relation j’étais une des seules à réussir à le faire parler et à se confier mais en ce moment je n’y arrivais tout simplement pas. En vérité je n’osais plus vraiment lui parler des sujets « qui fâchent » de peur de créer une énième dispute. Notre couple repartait doucement sur une pente ascendante et je n’avais aucunement envie d’inverser la tendance. Pourtant et dans le fond j’avais besoin de savoir si de son côté tout aller bien et c’est pour cette raison que je tentais de faire parler Andrew. Il était son meilleur ami et peut-être que Clément s’était confier à lui ? Moi je n’osais pas poser trop de question à mon cher & tendre mais peut-être qu’Andrew avait certaine réponse ?

Pourtant je voyais bien que celui-ci semblait un peu mal à l’aise et je décidais donc de ne pas trop insister. Ma curiosité m’avait poussé à lui poser déjà trop de question. J’adorais Andrew & nous nous connaissions depuis un moment déjà mais nous n’avions jamais été des « confidents » lui & moi. Il était le meilleur ami de Clément et lorsque nous nous voyions, c’était en présence de Clément pour la plupart du temps. Il me rassura quand même en me disant que j’étais surement sur la bonne voie avec Clément et en me donnant quelques petits conseils. Je ne pouvais qu’apprécier ses paroles et son geste. Lui aussi voulait que ça s’arrange finalement et cela me faisait chaud au cœur … « Il adore ces yaourts, demain il n’y en a plus dans le frigo tu peux en être certain » commençais-je en souriant. « Merci pour tes conseils & désolé de poser trop de question. En ce moment je ne sais plus trop sur quel pied danser pour que ça ailles mieux alors je me suis dit que peut-être toi tu avais des réponses. Mais bon c’est à moi de réparer mes conneries » terminais-je en souriant davantage. Ce sourire était un peu crispé mais sincère.

Nous avancions désormais vers le rayon traiteur. Je n’avais rien à y chercher mais il n’était pas impossible que j’y trouve quand même quelques choses. J’étais à la fois gourmande et feignasse lorsqu’il s’agissait de faire à manger parfois (sauf pour faire de la pâtisserie évidemment). Un petit froid s’installa entre nous et je décidais de briser la glace en parlant de tout autre chose. « Bon et toi alors tu vas bien ? Avec tout ça, ça fait longtemps que je n’ai pas eu de tes nouvelles » Ce qui était totalement vraie. Prendre des nouvelles des proches de Clément était important pour moi mais ces derniers temps je n’en avais pas eu l’occasion alors j’en profitais.

_________________
'cause love is everything
Everywhere i'm looking now, i'm surrounded by your embrace. Baby i can see you halo, you know you're my saving grace ▬ it's written all over your face, baby i can feel your halo, pray it won't fade away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Andrew O'Connel
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 09/08/2017 et j'ai déjà raconté : 566 mensonges. Je ressemble à : Luke Mitchell rides et tu dois savoir que je suis : Dans une situation compliquée.

Infos:
-> déjeune souvent dans un bookshop
-> aime l'art de rue (musique, dessin, danse etc..)
-> joueur de poker et billard
-> fait de la muscu et de la boxe


Mes petits secrets bien gardés: : 432

MessageSujet: Re: Great place to talk ✿ ft. Andrew   Lun 6 Nov - 11:38

Je rigolais doucement alors qu’elle me disait que c’était assez compliqué de cerner Clément par moment. Elle avait bien raison.

« J’espère aussi que ça ira mieux. Et puis pour ce qui se passe dans sa tête, c’est vrai que parfois c’est un bazar pas possible. »

J’étais content que Zoé me parle et qu’elle s’ouvre un peu à moi en posant ses questions. Elle s’inquiétait pour lui, montrait de l’intérêt à son couple. C’était un bon signe, ça signifiait que tout n’était pas perdu. J’essayais du mieux que je pouvais de répondre à ses questions, mais c’était difficile. Je n’étais pas Clément, je n’étais pas Zoé. Mais je voyais d’un point de vue extérieur ce qui permettait de donner des conseils sans pour autant donner des solutions finies. Je finis par m’arrêter dans le rayon pour poser une main sur son épaule, lui souriant de manière réconfortante :

« Ne te blâme pas entièrement ! Tu essayes de rattraper le coup, c’est déjà une bonne chose ! »


Je fis alors un clin d’œil avant de faire un petit geste efféminé de la main, lâchant son épaule.

« Ah mais trésors, c’est pour ça que des amis gay sont faits ! »

Rigolant doucement on se mit en route vers le rayon traiteur. Avec cette conversation plus qu’intéressante et importante aussi j’avais quasi oublié mon souci avec Raphaël. Mais cette situation me revint bien vite à l’esprit alors qu’elle brisait le silence en me demandant de mes nouvelles.

« Oui tout vas bien ! Toujours célibataire, toujours à aimer une bonne bière après le boulot et à passer mon temps mort à la salle de sport ! Rien de neuf quoi. »

Je souriais grandement, essayant de ne pas montrer mes tracas. J’avais peut-être répondu avec un peu trop d’empressement mais en même temps sa question me rendait nerveux. Ouvrant finalement une des portes en verre du frigo je me penchais pour prendre mes pâtes, avant de les mètres dans mon panier. Me mordillant doucement la lèvre je finis par me tourner vers elle :

« Dis…. Comment t’as su que Clément c’était le … Le bon ? Enfin le gars avec qui tu voulais construire quelque chose de durable ? »


Je la regardais incertain. Ma question avait pour but d’essayer de voir si Raphaël était seulement un fantasme ou quelque chose de plus. On s’était embrassé, je m’étais enfuis mais en même temps… Si ce n’était qu’un fantasme je pourrais peut être reprendre mon boulot comme si de rien n’était… Si c’était plus… Mon dieu si c’était plus j’étais dans la merde ! Jamais je n’aurais un avenir avec le prince… Et je ne voulais pas passer ma vie à souffrir ou courir après un mirage… Je voulais aimer et être aimer… Mais je me disais que ça risquait d’être incompatible avec lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Zoé Monteith
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 22/07/2017 et j'ai déjà raconté : 227 mensonges. Je ressemble à : Ashley Benson Sur le forum je suis aussi, : le beau Eliaz.
rides et tu dois savoir que je suis : en couple.
- copyright -
avatar - Shiya
sign - bat'phanie
gifs - tumblr

Mes petits secrets bien gardés: : 130

MessageSujet: Re: Great place to talk ✿ ft. Andrew   Mer 8 Nov - 14:26

Je souriais à Andrew alors que nous nous dirigions vers le rayon traiteur. Cela me faisait plaisir de lui parler et bizarrement il m’avait plus ou moins rassuré. La partie était évidemment loin d’être gagné mais il était hors de question que je baisse les bras aussi vite. Je sentie Andrew s’arrêter en plein milieu du rayon et déposer une main sur mon épaule. D’une voix réconfortante il me conseilla de ne pas ma blâmer totalement et me fit comprendre que mes efforts étaient un très bon premier pas. Oui il n’avait pas tort mais au fond de mon estomac j’avais cette boule au ventre qui me donnait la sensation que tout était déjà perdu et que malgré mes efforts, il était impossible de réparer mes bêtises. « Merci » répondis-je simplement avant d’éclater de rire face à la mimique exagérément gay qu’il venait de faire. Le cliché type du gay !! « Heureusement que tu es là oui avec tes supers conseils mon ami gay » fis-je avec un clin d’œil.

Nous avions repris notre chemin vers le rayon traiteur et j’avais décidé de changer de sujet. Ami oui mais le pauvre je n’allais pas l’assommer avec mes problèmes de couples. Je lui avais donc demandé des nouvelles de lui-même et instinctivement il m’avait répondu qu’entre son célibat, la bière, le boulot et la salle de sport il n’y avait rien de très neuf dans sa vie. Pourtant cette réponse m’avait paru un peu trop … instinctive justement pour être totalement honnête. Il ouvrit la porte d’un frigo d’où il sortit une barquette de tagliatelle et avant même que je n’ai pu lui répondre je vis sur son visage une petite gène. Amusée et surprise de la situation, je fronçais les sourcils avec un petit sourire en coin. Il se tourna alors vers moi et me demanda comment moi j’avais su que Clément était le « bon ».

Un immense sourire apparu sur mon visage et d’un air entendu je déposais ma main libre sur ma hanche. « Et toi tu es célibataire ? Tu es sur ? » Commençais-je d’un air amusé. « Non parce que dis-moi si je me trompe mais si tu me pauses ce genre de question c’est que tu dois penser à quelqu’un de bien particulier » terminais-je avec un clin d’œil. Mmh Mmh, la Zoé curieuse et fouineuse venait de se réveiller au fond de moi. Je voulais en savoir plus !!! « C’est qui ? » demandais-je en soutenant son regard. Puis nous reprirent notre chemin cette fois-ci en direction des caisses. Il m’avait quand même posé une question & je voulais lui répondre. « Mais pour te répondre, avant que tu m’avoue tout » commençais-je en lui lançant un regard entendu – Bah oui, il n’allait quand même pas s’en tirait en ne me disant rien de plus. « J’ai presque tout de suite su que Clément c’était le bon justement. Entre nous il y avait ce feeling, ce petit truc en plus que je n’avais jamais ressenti avant avec un autre, quelque chose de particulier que je ne pourrais pas vraiment expliquer avec des mots en fait … » Je me stoppais et essayant de m’imprégner de cette sensation. « Mais si tu veux plus de précision, je m’en suis vraiment rendu compte lorsqu’un jour ses collègues m’ont appelé pour me dire qu’il se trouvait à l’hôpital, ce jour-là j’ai cru mourir, j’ai vraiment cru qu’il lui était arrivé quelques chose de très grave et tu n’imagines pas à quel point j’étais effondré. Je me suis vraiment rendu compte que je ne pouvais pas vivre sans lui ». Je frissonnais rien qu’à ce souvenir, ce jour-là, j’avais eu la peur de ma vie !! « Bon alors c’est qui ? » Redemandais-je en souriant.

_________________
'cause love is everything
Everywhere i'm looking now, i'm surrounded by your embrace. Baby i can see you halo, you know you're my saving grace ▬ it's written all over your face, baby i can feel your halo, pray it won't fade away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Andrew O'Connel
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 09/08/2017 et j'ai déjà raconté : 566 mensonges. Je ressemble à : Luke Mitchell rides et tu dois savoir que je suis : Dans une situation compliquée.

Infos:
-> déjeune souvent dans un bookshop
-> aime l'art de rue (musique, dessin, danse etc..)
-> joueur de poker et billard
-> fait de la muscu et de la boxe


Mes petits secrets bien gardés: : 432

MessageSujet: Re: Great place to talk ✿ ft. Andrew   Ven 10 Nov - 21:21

Je rigolais alors qu’elle répondit à ma vanne sur les amis gays. J’aimais bien faire rire les gens quand ils n’avaient pas le moral. Surtout ceux qui le méritaient ! On était finalement arrivé au rayon traiteur quand elle me posa la question si tout allait bien. Naturellement je répondis de manière évasive. Je n’allais pas non plus lui sortir mes soucis actuels. Surtout qu’ils n’auraient jamais dû exister ces soucis. Jamais je n’aurais du me laisser aller et embrasser Raphaël. Nous ne pouvions juste pas nous mettre ensemble ou commencer une histoire a deux.

Et pourtant Raphaël ne me sortait pas de la tête. Il y restait accroché. Du coup j’avais demandé à Zoé. J’avais juste demandé comment elle avait su. Peut-être que ce n’était qu’une obsession ? Une attirance physique ? Et pourtant… Je me demandais s’il n’y avait pas plus. Je rougis doucement alors qu’elle me demandait si j’étais bien célibataire. Oui. Oui je l’étais. Mais oui je pensais aussi à quelqu’un en particulier ! Quelqu’un avec des yeux verts. Enfin yeux verts. J’étais daltonien pour moi ses yeux étaient gris, d’ailleurs j’avais été étonné quand on m’avait dit qu’ils étaient verts. Au moins ce n’était pas la couleur qui faisait l’étincelle dans ses yeux. Je me détournais cependant légèrement mal à l’aise quand elle demanda qui s’était. Si tu savais ! Enfin on se dirigea vers les caisses et aux moins elle me répondit à ma question.

J’essayais de comprendre ses mots. Je n’avais pas dès la première fois que j’avais vu Raph ressentit quelque chose, mais je l’avais trouvé mignon. Quand elle parla d’accident je me dis que je n’avais encore jamais eu une situation semblable. En espérant que ça n’arrive jamais. En tout cas je voyais ou elle voulait en venir. Alors que je la laissais poser ses achats sur le tapis roulant, galanterie apprise, je lui souriais taquins.

« Ah ça ma chère… Tu sais bien que Clément est le seul et unique homme de ma vie ! »

Un clin d’œil plus tard je commençais à déposer mes trucs à mon tour.

« Faut pas lui dire par contre, il va finir par avoir les grosse cuisses, et dieu seul sait que ce serrait mauvais pour son physique ! »

Naturellement je n’étais pas sérieux dans mes propos. Loin de moi l’idée de vouloir commencer une histoire avec Clément. C’était mon frère de cœur. Et puis i était trop grand, trop musclé. Je les préférais plus petit que moi, légèrement demoiselle en détresse. Pas que Raph était totalement sans défense mais s’était mignon quand il essayait de paraitre intimident. Un chaton qui essayait de rugir comme un lion. Un petit chaton que je me devais de protéger.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Zoé Monteith
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 22/07/2017 et j'ai déjà raconté : 227 mensonges. Je ressemble à : Ashley Benson Sur le forum je suis aussi, : le beau Eliaz.
rides et tu dois savoir que je suis : en couple.
- copyright -
avatar - Shiya
sign - bat'phanie
gifs - tumblr

Mes petits secrets bien gardés: : 130

MessageSujet: Re: Great place to talk ✿ ft. Andrew   Mar 14 Nov - 16:57

Elle était étrange cette question, surtout de la part d’Andrew et surtout de la manière dont il me l’avait posé. Ca se voyait comme le nez au milieu de la figure que lorsqu’il m’avait posé cette fameuse question il pensait à quelqu’un de précis, de très très précis. Alors forcément je ne suis pas née de la dernière plus et malheureusement ma curiosité avait pris le dessus. Je lui avais toujours malicieusement demandé à qui il pensait lorsqu’il m’avait demandé ça et j’avais finis par lui répondre. Quand est-ce que j’avais su que Clément était le bon ? Un sourire doux et sincère s’était dessiné sur mes lèvres. C’était une question a laquelle il était difficile de répondre parce que pour que la réponse soit bien comprise il fallait tout simplement qu’elle soit vécu.

Nous étions arrivés aux caisses désormais et avions même commencé à faire la queue. Il ne m’avait pas répondu et alors que je déposais sur le tapis roulant mes quelques articles je vis un sourire taquin apparaitre sur son visage. Dans la foulée il m’annonça que le seul homme de sa vie n’était autre que Clément. Me stoppant dans mon geste, un paquet de yaourt à la main je le regardais d’un air faussement outrée « Oh alors n’y compte même pas, tu n’as pas le droit de me piquer mon mec !!! » fais-je avant d’éclater de rire. Encore un qui n’allait pas parler et qui aller actionner mon mode curieuse. Grrr, je voulais savoir de qui il pouvait bien parler moi !! « Je ne dirais rien à la condition que toi tu me dises qui fait battre ton cœur » lancais-je avec un clin d’œil en déposant mon dernier article sur le tapis.

A tous les coups il n’allait évidemment pas me répondre mais bon je tentais quand même … sur un malentendu il allait peut-être faire une gaffe et me révéler le nom de l’heureux élu… Je n’y croyais pas vraiment mais je tentais. J’avais ce défaut d’être trop curieuse et pour moi les potins étaient une vraie merveille. J’aimais tout savoir et tout connaitre des gens qui m’entouraient et surtout, j’avais tout simplement horreur que l’on me cache quelque chose. Attrapant le séparateur, je laisser à son tour Andrew déposait ses articles. « Clément est au courant je suis sure … j’ai des atouts que tu n’as pas pour le faire parler. A ta place j’avouerais tout !! » Rigolais-je en lançant un clin d’œil amusé de la situation. En vérité je n’allais évidemment rien demandé à Clément, surement pas en ce moment où entre nous rien n’allait vraiment bien. Les choses s’arrangeaient oui mais une tension était toujours présente dans notre couple. Dans tous les cas j’abattais ma dernière carte pour tenter d’assouvir ma curiosité sur l’amoureux mystère d’Andrew.



_________________
'cause love is everything
Everywhere i'm looking now, i'm surrounded by your embrace. Baby i can see you halo, you know you're my saving grace ▬ it's written all over your face, baby i can feel your halo, pray it won't fade away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Great place to talk ✿ ft. Andrew   

Revenir en haut Aller en bas
 
Great place to talk ✿ ft. Andrew
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Center of London-
Sauter vers: