AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Bienvenue sur le forum Invité <3
Before Anyone Else a ouvert ses portes le 14 octobre 2016.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
BAE A UN AN ! JOYEUX BAEVERSAIRE !

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
avatar
Invité


Messagedon't let the water drag you down [OKSANA] + Jeu 17 Aoû - 22:02

La lumière me manquerait presque et pourtant, je n'ai pas quitté ma chambre depuis que je suis rentrée de l'aeroport où j'avais récupérer Elyott. En fait, je n'avais quitté l'appartement qu'à deux reprises depuis la fameuse soirée qui avait mal tourné. Malgré les tentatives de mes colocataires et de ma cousine, ainsi que de mes meilleurs amis, dès que j'en avais eu l'occasion, je m'étais enfermé dans ma chambre, ne sortant que pour aller aux toilettes et manger occasionnellement un morceau. Je n'avais encore rien dit à personne et seule Natasha était au courant, je n'avais pas même eu la force d'en parler à celle que je considérais comme ma sœur, ma moitié, Oksana, qui pourtant vivait dans la chambre juste en face de la mienne.

Il est actuellement trois heures du matin et je sais qu'elle ne dort pas parce qu'elle est encore active sur les réseaux sociaux. J'aurais pu penser à un problème dû au décalage horaires, mais elle est arrivée depuis assez longtemps pour ne plus en subir les dommages, ce qui peut donc être signe qu'elle est préoccupé ou simplement qu'elle vit la nuit et dort le jour. N'arrivant pas à trouvé le sommeil, les yeux rivés sur mon téléphone, épiant chacun des faits et gestes de mes plus proches amis pour ne rien louper qui puisse être important pour eux, je reste emmitouflé sous mes couvertures alors même que la température extérieur doit être de vingt-huit degrés. Terrorisé à l'idée d'avoir le moindre flash si je sors de la pièce, je me suis beaucoup renfermé et le besoin irrépressible d'être seule laisse finalement place à la peur de me retrouver seule.

Tremblotante, je me décide à sortir de mon lit, ce besoin de me confier à la seule personne à qui je pourrais raconter chaque détails de ma misérable vie m’oppressant depuis finalement trop longtemps pour que je continue à lutter, je devais me mettre en tête qu'Oksana ne me jugerait pas et qu'elle saurait trouver les mots pour m'aider à m'en sortir. Simplement vêtu d'un short et d'un t-shirt bien trop grand pour moi, j'ouvre le plus silencieusement possible la porte de ma chambre, constatant qu'hormis la lumière qui s'échappe de la porte de ma meilleure amie, tout est noir et silencieux. Je ne voudrais pas réveiller qui que ce soit. Je frappe doucement à la porte d'Oksana et entre, passant la tête pour la retrouver allonger tranquillement dans son lit, télé allumé.

« Tu aurais un peu de place pour une petite fille terrorisée ? »

Je pose la question d'une petite voix appréhendant sa réaction. J'avais pris cette habitude lorsque j'avais été prise par mes terreurs nocturnes et qu'elle avait été avec moi de me réfugié vers elle, elle avait été la seule pendant longtemps à savoir ce que je vivais les nuits où je ne dormais pas et aujourd'hui encore, je ne me sentais apaiser que lorsque je pouvais lui parler. Il était difficile pour moi d'aborder le sujet de mon réveil au motel, dans un total trou noir, sans aucun souvenir et si je devais me confier à quelqu'un et en parler, la première personne ne pouvait être que ma meilleure amie. J'aurais évidemment pu en parler aux garçon, à Wolfgang, mais j’appréhendais tout autant sa réaction, puisque Nathan aurait du être avec moi à cette soirée. Son impulsivité pourrait tout aussi bien le poussé à régler ses comptes avec lui qu'à lui demander pourquoi il n'avait pas été présent. Oksana était bien la seule  qui je pouvais me confier sans crainte de jugement. Natasha ayant également ce côté analyse de psychologue réprobateur, je ne pouvais pas lui en parler aussi facilement que je le pourrais avec la Russe qui partageais mon appartement. Et bien entendu, j'aurais voulu me confier à Elyott, mais sa froideur et la distance qu'il avait instauré entre nous m'empêchais de faire le moindre pas vers lui. Je ne voulais pas qu'il sache quoi que ce soit de ce qui avait pu arriver.

Citation :
@Oksana M. Ikonomova Je te l'avais promis y'a un petit temps déjà, mais le voilà enfin    Puis bien sûre tu as tout ton temps pour répondre puisque tu es en absence et que je t'aime d'amour tout plein  
Revenir en haut Aller en bas
La Colère.
avatar
J'ai débarqué à Londres le : 24/07/2017 et j'ai déjà raconté : 183 mensonges. Je ressemble à : Gigi Hadid rides et tu dois savoir que je suis : une princesse qui attend son prince.

My baby love #BFF


Mes points : 218

Messagedon't let the water drag you down [OKSANA] + Mer 6 Sep - 12:11
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1800-b-lennox-jagger-gigi-hadi
Come on and sleep with me
Ce matin je me suis encore levé tellement tard que ce soir je n’ai aucune envie de dormir. Je ne sais pas si c’est encore du au décalage horaire ou c’est juste moi qui suis en décalage par rapport à mon nouveau pays. Pourtant il est environ 3 heures ici ce qui fait environ 5 heures du matin chez moi en Russie donc mon décalage n’a tout simplement aucun sens. J’ai l’impression de souffrir d’insomnie le soir et pourtant je dors comme un bébé le matin, je sais que je devrais me coucher. Bon aller Oks à 3h15 tu vas te coucher, à la fin de ta vidéo quoi. Oui c’est mon truc, le soir quand la lumière de ma chambre est allumée, c’est sur Youtube que je suis en train de me perdre pour passer le temps. En effet j’aime bien mettre mon téléphone en lien avec ma télé pour regarder mes vidéos sur grand écran. Ca fait plus de 4 heures que j’y suis, je vais finir par avoir de vrais problèmes aux yeux.
J’entends d’un coup frappé tout doucement à ma porte qui ne tarde pas à s’ouvrir pour laisser passer la petite tête de ma meilleure amie. Je souris quand elle me dis : « Tu aurais un peu de place pour une petite fille terrorisée ? » Je souris et lui tend les bras pour qu’elle vienne me faire un câlin. « Viens mon petit bébé d’amour, t’arrive pas à dormir ? » Je viens arrêter ma vidéo pour concentrer sur ma meilleure amie qui n’a pas l’air au mieux.


☆☆☆ Beerus

_________________

BLOND & BEAUTIFUL

Bambi Lennox Jagger ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


Messagedon't let the water drag you down [OKSANA] + Ven 6 Oct - 23:23

Elle est belle, elle est tout, elle est ma vie. Oksana, depuis le début est l'ange, la lumière et mon issue de secours. Oksana est mmon refuge, de ces rares personnes en qui ma confiance est infinie. De ces rares personnes à qui j'offre ma vie sans hésitations aucune. De ces rares personnes pour qui je reste en vie. Ma destruction mise de côté en cette désolante soirée, je me penche un instant sur la question, est-ce une bonne idée de ne rien dire à personne ? Et la réponse revient, toujours la même, sans changement. "Qu'est-ce que tu branles Mackenzie, bouge toi ou tu vas te laisser crever."

Me lever a été une épreuve. J'aurais pu juste aller pisser et continuer à faire semblant d'aller bien en harcelant Nate de SMS auxquels il ne répondra que par des appels insistants. Appels auxquels je ne répondrais pas, parce que je sais qu'à l'instant même où il entendra ma voix, il saura. Et qu'à l'instant même où j'entendrais la sienne, je me laisserais aller  à pleurer toutes les larmes que je retiens depuis trop longtemps. Et j'aurais pu, essayer, tenter de rejoindre Elyott. J'aurais pu, parce que j'en avais envie. Je voulais pouvoir de nouveau me confier à lui, lui dire que même si j'avais essayé, il était toujours là dans ma tête, même s'il s'éloignait, il était toujours là. Omniprésent. Un fantôme douloureux qui revient chaque fois pour me rappeler les souvenirs les plus blessant. Tranchants. Destructeurs. J'aurais pu. Mais je suis là. Devant la porte de ma meilleure amie. De la femme de ma vie. J'ai redoutée qu'elle me rejette, parce que j'ai été distante depuis ce fameux jour au motel. Mais elle ne le fait pas et c'est rassurée que j'entre dans la pièce pour aller me blottir dans ses bras. Je n'ai pas même pris la peine d'enfiler une veste pour essayer de cacher la misère de ce que je me suis fais subir cette dernière semaine. Elle doit savoir.Je dois arrêter mais si elle ne sait pas, si elle ne m'aide pas j'en serais incapable. Incapable, comme je l'ai été de tout dire à Wolfgang alors que j'en avais l'occasion. Incapable, comme je n'ai rien dit à Nathanaël, Reed, Wes ou Elyott. Quelqu'un devait savoir et je ne pouvais pas me confier à une autre personne qu'Oksana.

Je m'allonge près d'elle, acceptant sans un bruit le réconfort de sa présence. Comme je l'ai fais de nombreuses fois déjà. Je reste silencieuse un petit moment, presque trop long. « J'avais peur que tu me rembarres... » laissais-je échapper pour seule réponse à sa question. « Il s'est passé quelque chose. C'est en train de tout faire partir en vrille. » murmurais-je.
Revenir en haut Aller en bas
La Colère.
avatar
J'ai débarqué à Londres le : 24/07/2017 et j'ai déjà raconté : 183 mensonges. Je ressemble à : Gigi Hadid rides et tu dois savoir que je suis : une princesse qui attend son prince.

My baby love #BFF


Mes points : 218

Messagedon't let the water drag you down [OKSANA] + Jeu 30 Nov - 18:57
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1800-b-lennox-jagger-gigi-hadi
Come on and sleep with me
Je ne peux rien refuser à Kenzie, elle est ma meilleure amie, la femme de ma vie, celle qui a toute ma confiance et quand elle est venu frapper à ma porte en pleine nuit je ne peux que lui ouvrir la porte et les bras. Elle entre finalement pour venir s’allonger vers moi avant de venir se blottir dans les bras que je lui ouvrais avec plein d’amour. Elle a l’habitude de venir dans ma chambre et je la prends toujours dans mes bras comme pour lui prouver que je suis là que je ne disparaitrais pas, maintenant que je suis installé dans ce pays je ne lâcherais jamais ma Kenzie. Elle reste un moment silencieuse avant d’enfin ouvrir la bouche pour me sortir une connerie monumentale : « J'avais peur que tu me rembarres... » « Tu sais bien que tu peux compter sur moi jour et nuit et je dormais pas de toute façon » Je pense que même endormi si elle m’avait réveillée je lui aurais fait une petite place pour qu’elle vienne dormir avec moi. Parler m’aurais été difficile si j’avais été en train de dormir. Mais qu’importe ce n’est pas le cas, je suis là pour elle là maintenant. « Il s'est passé quelque chose. C'est en train de tout faire partir en vrille. » « Tu peux m’en parler Kenzie, faut pas que ça t’empêche de dormir comme ça, vas-y fait sortir ce que t’as sur le cœur » J’ai horreur de la voir mal comme ça, je suis sensible au fond comme fille et ça m’atteint énormément quand on touche à ma meilleure amie. Je viens frotter ma main dans son dos pour la réconforter comme je peux en attendant qu’elle me parle.


☆☆☆ Beerus

_________________

BLOND & BEAUTIFUL

Bambi Lennox Jagger ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Messagedon't let the water drag you down [OKSANA] +
Revenir en haut Aller en bas

don't let the water drag you down [OKSANA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Communication :: And last night you were in my room :: Saison deux :: Scènes-