Revenir en haut Aller en bas



 
Bienvenue sur le forum Invité <3
Before Anyone Else a ouvert ses portes le 14 octobre 2016.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
BAE A UN AN ! JOYEUX BAEVERSAIRE !

Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tragi-comédie.

avatar


Clément LeRoy
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 08/08/2017 et j'ai déjà raconté : 882 mensonges. Je ressemble à : Chris Wood. Sur le forum je suis aussi, : Tristan Ford le tueur à gage aux multiples facettes.
rides et tu dois savoir que je suis : totalement amoureux, même si mon couple traverse une dure période.

● Crédit avatar : Moi
● Crédit gifs : Tumblr - Cadeau du staff de BAE




TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 861

MessageSujet: [TERMINE] A child is missing alert - Unité des renseignements + aides aux victimes   Mar 15 Aoû - 11:20

Enzo & Clément ~ A child is missing alert
« Bippp biip bipp » Clément ouvrit les yeux soudainement, son téléphone était en train de sonner. Entrain d'émerger difficilement, il tendit la main et se mit à tâter la table de nuit pour trouver son portable. Le saisissant enfin, il plissait les yeux en allumant le téléphone et décrochant en voyant le nom s'afficher, se redressant et le portant à l’oreille, il jetait un coup d’oeil au passage à sa petite-amie qui dormait à côté de lui dans le lit. Se levant et se pressant à sortir de la chambre, il commençait à parler. S’était un de ses coéquipiers au téléphone.

Coéquipier « Clem dépêche toi, je suis en bas, le boss nous veux immédiatement au district. On a une affaire. »

« J’arrive tout de suite. »

Regagnant la chambre en raccrochant, il vit l’heure sur le téléphone même pas six heures du matin. Londres n’était jamais tranquille bon sang. Clément prévint Zoé, la réveillant que légèrement qu’il était appelé et s'en allait, puis il allait se préparer en vitesse. Il n’avait pas le temps de manger, il avait fait juste le strict minimum en enfilant des vêtements, passant un coup d’eau froide sur sa figure et prenant son sac pour enfin sortir de l’appartement. Une fois en bas, il regagnait le véhicule de son ami, il faisait souvent du co-voiturage vu que deux collègues habitaient non loin de chez lui. Après des salutations et quelques mots échangé, ce dernier n’était pas au courant de ce qu’il se passait, mais ils se dépêchaient de reprendre la route pour regagner le poste de police de Londres.

Arrivant dans le bâtiment, Clément ajustait son insigne contre sa ceinture et filait à l’étage, passant la grille en mettant sa main pour le scanner digitale, avant d’entrer dans les bureaux du renseignement. Déjà quelques collègues étaient là et bien sûr le boss qui était au tableau et semblait expliquer un peu ce qu’il se passait déjà, Clément aperçu les photos sur le tableau… Des suspects, un crime… un enfant.. Mais il y avait une autre photo de gamin avec un point d’interrogation.

Boss « LeRoy, Maliko vous voilà enfin, ils ne manquaient plus que vous… Je fais un résumé rapide de la situation. Hier, Monsieur et Madame Russel ont déclaré a dix sept heures la disparition de leur fils Maxim, treize ans. Enlevé au domicile des parents, après qu’ils aient été tabassés. A minuit un vigile du cimetière au nord retrouve son corps entre deux tombes. A présent, on a leur voisin les Gordon qui viennent de lancer une alerte enlèvement sur Emilie douze ans, même schéma a priori et nous devons nous rendre sur les lieux ! Pour le coup, il y a l’unité d’aides aux victimes qui va enquêter avec nous, car ils étaient déjà sur l’affaire de Maxim. A priori ils sont déjà sur place. Équipez vous on y va ! »

Aussitôt dit, aussitôt fait que l’unité des renseignements s’équipait et pris les véhicules. Clément se trouvait avec Maliko, son coéquipier affecté depuis le début. Enfin ils arrivèrent dans la rue du quartier qui semblait tranquille de Londres, où vivaient des familles. Mais pourtant un quartier un peu moins cool se situait un peu plus loin. Clément sortit de son véhicule, un gilet par balle au dessus son t-shirt et son arme a la ceinture, il suivit le reste de son équipe qui se rendait jusqu’à la bande qui bloquait le périmètre. Le boss saluait les collègues déjà sur place de l’unité d’aides aux victimes, une ambulance se trouvait présent et les parents étaient pris en charge.

L’équipe du renseignement se séparait pour le coup, et Clément suivit de son collègue allait trouver deux policier d’aides aux victimes, Clément prit les devant, devant poser les questions nécessaire pour récolter les informations. Croisant ses bras, il reconnu aussitôt le lieutenant Lowell et son coéquipier, ils avaient déjà travailler ensemble sur plusieurs affaires… Et parfois les renseignements leur avait volé la place même.

« Salut, triste début de journée… Qu’est ce que vous avez comme infos ? »

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Always & Forever.


Dernière édition par Clément LeRoy le Lun 13 Nov - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1112-clement-leroy-chris-wood
Tragi-comédie.

avatar


Enzo Lowell
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 12/11/2016 et j'ai déjà raconté : 413 mensonges. Je ressemble à : Jesse Lee Soffer. rides et tu dois savoir que je suis : Malgré tout je l'aime encore.
TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 162

MessageSujet: Re: [TERMINE] A child is missing alert - Unité des renseignements + aides aux victimes   Lun 21 Aoû - 17:43

Clément & Enzo ~ A child is missing alert
5 heure 30 du matin, ce qui est arriver afficher sur le réveille qui venait tout juste de sonner. Allonger sur le ventre, les yeux encore fermés j’avance ma main vers le réveille et donne un coup dessus pour l’arrêter puis passe une main sur mon visage. Je me retourne pour être sur le dos, j’ouvre les yeux doucement en regardent quelques minutes le plafond, je tourne ma tête sur le coter gauche de mon lit la place était vide y a quelques mois cette place était prise par Victoria mais plus maintenant, elle me manque mais notre histoire est devenue tellement compliquée aujourd’hui, sa grossesse, de ne pas savoir qui est le père du bébé tout ça est un vrai bordel dans ma tête. Je lâche un soupire puis je me décide enfin de sortir de mon lit. Je me dirigeai vers la cuisine pour préparer le café, à l’entendent que le café soit prêt je fil dans la salle de bain prendre une douche.

Ma douche finie je me dirigea ensuite je poursuis ma route vers ma chambre et enfile, un jeans bleu foncé, un tee-shirt à manche longue gris et enfila mes chaussures de ville, je repassais dans la salle de bain pour passer un coup de gel dans les cheveux et un parfum par la même occasion. Fini de me préparer je me dirigeai à nouveau dans la cuisine la cafetière était pleine, je sors ma tasse du placard et verse du café dedans, je dois une gorgé de mon café puis regarde ma montre qui indique sept heures moins le quart, ouh je vais être en retard moi. Je pose rapidement ma tasse dans levier j’attrape mon assigne mon flingue et ma veste et quitta mon appartement rapidement direction le poste de police.

Arriver au poste de police, je salue quelques collègues que je croise dans les couloirs du poste, je m’apprête à rentrer dans mon bureau pour déposer mes affaires lorsque mon père m’interpela dans le couloir. Enzo dans mon bureau tout suite. Quand mon prend ce ton là c’est que quelque chose de gave c’est produit, pitié faite qu’ils sont retrouvé le petit gars en vie. Avec Mike l’un de mes collègues nous étions sur une affaire de kidnapping d’enfant, un enfant avait disparue en fin d’après-midi après qu’il se soit fait agresser. Je me dirigeai donc vers le bureau de mon père, Mike s’y trouvait déjà, tous les deux me regarde avec un drôle de tête je comprends tout suite qu’il est arrivé quelque chose à ce garçon. Le corps du jeune Maxim a été découvert par l’un des gardiens du cimetière à minuit, son agresseur l’a déposé entre deux tombe et on vient de nous signaler un autre enlèvement et cette fois ci c’est une jeune fille qui a était kidnapper, le kidnapping a eu lieu dans le même quartier les parents de la jeune fille kidnapper été les voisins du garçon qu’on avait retrouvé au cimetière. Je passe une main sur mon visage cette histoire me toucher vraiment comment on pouvait s’en prendre à des enfants, des êtres dans défenses sa me met hors de moi tout ça et je me mets à la place des parents la peur au ventre lorsque son enfant disparaît et la douleur de perdre son enfant. L’idée qu’on touche à mon enfant je deviendrais carrément fou.

Autrement dit nous avons affaire à un malade qui s’en prend aux enfants du même quartier, mais pourquoi ? Demandai-je à mon père en le regardent. C’est justement pour ça que toi et Mike vous aller retourner dans ce quartier et retrouver des indices qui pourrait nous aider à retrouver la petite le plus vite possible ses chances de vivre son compter. Vous travaillerais avec l’équipe des renseignements sur cette affaires et je vous préviens je ne veux pas d’histoire c’est compris la vie d’une petite fille en dépend. Sur ces dernières paroles avec Mike nous quittions le bureau de mon père et on se rendit dans le quartier d’où les enfants ont disparue.

Arriver dans ce quartier quelques voitures de nos patrouilles était déjà sur place, une ambulance était aussi sur la place pour prendre en charge les parents qui été en état de choc dû à la disparition de leur fille. Je me dirigeai vers l’un de nos collègues et lui demande quelque info. Ensuite je me dirigeai vers les parents qui été vraiment effondrés mais je n’avais pas eu le choix de leur poser de questions concernant la disparition de leur fille, toute piste peut nous aider la retrouver rapidement. Ensuite me rendais dans la chambre de la petite je regardais autour de moi mais rien pouvait me donner un indice quelconque, je retourne donc dehors en parlant avec Mike pour découvrir ce qu’il avait découvert de son coter dans l’équipe des renseignements arriver, l’un de ces agents se dirigea vers nous. Salut, vous pouvais le dire. Mr et Mme Gordon on signaler la disparition de leur fille vers quatre heure et demi du matin, Lorsque Mr Gordon est descendu boire un verre d’eau dans la nuit il a vue l’une des portes de son jardin ouverte, il s’est dirigé dans le jardin il a découvert la veste de sa fille parterre en pensent qu’elle l’avais laisser la durant la journée, il est monté dans la chambre de sa fille et c’est là qu’il a découvert que la petite n’était plus dans son lit, lui et sa femme on fouiller toute la maison ils sont rien retrouver. Le kidnappeur a attiré la petite à l’extérieur de la maison et la kidnapper sans que les parents s’en aperçoivent. Dis-je en m’adressent au policier que j’avais en face de moi.            


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Clément LeRoy
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 08/08/2017 et j'ai déjà raconté : 882 mensonges. Je ressemble à : Chris Wood. Sur le forum je suis aussi, : Tristan Ford le tueur à gage aux multiples facettes.
rides et tu dois savoir que je suis : totalement amoureux, même si mon couple traverse une dure période.

● Crédit avatar : Moi
● Crédit gifs : Tumblr - Cadeau du staff de BAE




TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 861

MessageSujet: Re: [TERMINE] A child is missing alert - Unité des renseignements + aides aux victimes   Mar 22 Aoû - 13:54

Enzo & Clément ~ A child is missing alert
Combien de fois Clément avait eut à faire à ce genre d’histoire ? Trop de fois et souvent ca finissait très mal. Tout le monde le savait, les premières heures étaient les plus importantes et passer vingt quatre heures le délais on savait tous que retrouver ces derniers en vie était moindre. En tout cas les histoires de kidnapping d’enfants, il détestait ca, surtout que souvent ca tombait sur le même genre de profil, un psychopathe pédophile qui ne cherchait qu’à satisfaire ses pulsions destructrices. Mais il ne fallait jamais vraiment trié de conclusion aussi rapidement, car on pouvait avoir bien des surprises.

Tout le monde s’activait en tout cas, les policiers entrant et sortant de la maison qui avait été barricadé. La scientifique devait également être là, Clément avait reconnu leur véhicule. Il était important de trouver le moindre indice, cheveux, traces de chaussure, de sang, etc. Tout devait être passé au peigne fin et retourner, mais a priori ca avait commencé depuis bien un moment et rien n’avait encore trouvé. Même les chiens qui pistaient d'éventuelles traces ou chemin que la petite aurait pu prendre, semblait indécis.

Clément son coéquipier faisait donc face à leurs collègues de l’unité d’aide aux victimes. Clément connaissait bien Lowell car ils étaient amis en faite, alors Clément lui serrait la main en guise de salut et fit de même pour son collègue, avant qu’Enzo prenne la parole pour répondre à sa question. Clément lançait un regard à Maliko, ecoutant Enzo alors qu’il expliquait en faite comment la famille avait découvert la disparition de leur petite fille.

« Donc c’est la veste et la porte qui a mis la puce à l’oreille ? La veste a été envoyé au laboratoire ? Et pourquoi vous pensez que la petite a été attirée dehors… Ca voudrait dire qu’elle connaissait l’agresseur ?  La porte à été fracturé ? »

Maliko était chargé de noter les éléments que transmettait leur collègue, tandis que Clément posait les questions étant plus à l’aise, puis surement que bien connaître Enzo aidait aussi. Vu les soirées qu’ils partageaient, avec Andrew notamment et parfois Maliko. Mais là, n’était pas l’heure d’être dans leur cercle amical, il fallait rester professionnel pour cette petite fille.

« Les parents n’ont pas été agressés ? Pourtant d’après les informations qu’on a eu, ils auraient été passé à tabac, comme ceux de Russel… Donc vous êtes sur qu’il pourrait s’agir du même gars ? »

Clément posait cette question par obligation, car souvent les criminels qui répétaient leurs crimes avaient un mode opératoire. Hors là, des élèments semblaient manquer, puis comme les renseignements débarquaient sur l’enquête, ils ne savaient pas tout malheureusement. Alors qu’il attendait une nouvelle réponse, soudain le boss des renseignements sortie de la maison, avec en main un sac plastique qui contenait un ballon non gonflé en forme de chien… Comme ceux que les clowns utilisaient pour amuser les enfants.

Boss : « On a trouvé quelque chose ! S'était dans le jardin, non loin du blouson sur le buisson ! »

Comme beaucoup de policier, Clément s’était approché pour regarder cela. Puis le boss vint à donner des ordres, donnant le sac plastique à ce dernier. Il le prit, regardant le sac plastique et le passait ensuite à Enzo pour qu’il le voit avec son collègue car s’était aussi leur affaire.

Boss : « LeRoy envoie ca immédiatement au labo. Il faut immédiatement des équipes pour interroger le voisinages sur ce genre de ballon, et si un guignol qui a ce genre de ballon se trouve dans le coin. »

Clément hochait la tête au vu des ordres et regardant son ami Enzo, il demandait.

« Vous aviez déjà eu ca sur le lieu de l’enlèvement pour Maxim ? »

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Always & Forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1112-clement-leroy-chris-wood
Tragi-comédie.

avatar


Enzo Lowell
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 12/11/2016 et j'ai déjà raconté : 413 mensonges. Je ressemble à : Jesse Lee Soffer. rides et tu dois savoir que je suis : Malgré tout je l'aime encore.
TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 162

MessageSujet: Re: [TERMINE] A child is missing alert - Unité des renseignements + aides aux victimes   Mer 30 Aoû - 18:31

Clément & Enzo ~ A child is missing alert
Avec Mike nous étions arrivées dans ce quartier maudit si je peux dire sa comme ça parce que sa fait la deuxième disparition d’enfant en moins de 48 heure, y a deux jours un petit garçon au nom de Maxim avait disparue dans ce quartier on avait retrouvé son corps dans un cimetière dans la nuit et aux même moment un autre enfant disparaît, une petite fille dans le même quartier tout ça ait comme bien étrange. C’est pour ça que mon père nous avait mis sur l’affaire avec Mike qui est devenu mon partenaire quand Victoria à commencer à faire ses conneries et que nous avons rompu tous les deux et lorsqu’elle était revenue au travail j’avais bien fait comprendre à mon père que je ne voulais plus faire équipe avec elle pour la bonne et simple raison c’est que ce jour j’avais été en colère contre elle. Aujourd’hui je suis moins en colère contre elle mais j’avais du mal à lui donner ma confiance même si je l’aime toujours elle m’a fait beaucoup de mal il me fallait du temps je fessais tout même des efforts depuis l’annonce de sa grossesse, j’étais présent pour elle et pour l’enfant même si je ne sais pas s’il est de moi.

Bref ce n’est pas le moment de pensé à ma vie et mes problèmes, la seule préoccupation c’est de sauver cette petite fille qui avait disparue et je prie le ciel qu’on la retrouve vivante et non morte dans un cimetière comme on avait retrouvé Maxim. A peine arriver sur les lieux j’avais laissé Mike se dirigé dans la maison quant à moi je m’étais dirigé vers les parents qui avait été pris en charge pas les ambulanciers. Je l’aie avait interroger l’un et après l’autre, j’écris sur mon calepin les informations que me donné le père puisque la mère rester muette comme une carpe s’en doute dû au choc de la disparition de leur fille.

Après avoir fini de recueillir les informations des parents je me dirigeai à l’intérieur de la maison pour retrouver mon collègue puis de fouiller dans la chambre de la petite à la recherche du moindre indice qui pourrait plus m’aider mais nada, je n’avais rien retrouver. Avec Mike nous retournons à l’extérieur ou tout le monde s’activé pour avoir le moindre indice et d’autres qui mette des barrières de sécurités vue le nombres de curieux qui sont venu voir la scène de leur propre yeux et ce genre de chose m’agacer légèrement. L’équipe des renseignements venait de débarquer, je reconnue immédiatement Clément qui été un très bon pote en dehors du boulot quand il s’agit nous restions tout même professionnel. Je salue donc Clément et son collègue en leur donnant une poignée de main puis Clément me demande ce que j’avais pu découvert sur cette disparition.

Je leur raconte donc ce que j’avais pu récolter sur les lieux et ce que les parents de la petite fille m’avaient renseigné puis c’est là que Clémence commence à me couper la parole en prenant son air sérieux en me demandent si la veste de la petite fille avait été envoyer au labo et si la porte du jardin avait été fracturé. La veste vient de partir au labo, pour la porte y a aucun signe d’effraction je pense que c’est la petite qui ouverte la porte du jardin pour rejoindre son agresseur. Dis-je à l’encontre de Clément et de son collègue.

Je fonce les sourcils lorsqu’il m’avait demandé si les parents de la petite fille s’était fait agresser comme les parents de Maxim parce que d’après les renseignements qu’ils sont eux les parents auraient été tabasser pourtant j’ai vue aucun coup sur le visage des parents de la petite fille. Je ne sais pas qui vous a dit ça mais j’ai vue aucun signe de coup sur les parents et les parents ne m’ont pas dit qu’ils s’étaient fait agresser. Ils peuvent agir à plusieurs dans cette histoire d’enlèvement. Rajoutai-je par la suite. Puis le boss de Clément fait son apparition avec un sac dans les mains, apparemment il aurait trouvé quelque chose dans les buissons du jardin à coter de la veste de la petite fille, un ballon gonflable en forme de chien. Il avait rapidement demandé à Clément t’envoyé cet élément rapidement au labo et avait également demandé qu’on interroge le voisinage pour avoir plus de renseignement sur ce ballon que le boss de Clément aurait trouver. C'est exactement le même. Dis-je en examinant ce que Clément venait de me donner.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Clément LeRoy
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 08/08/2017 et j'ai déjà raconté : 882 mensonges. Je ressemble à : Chris Wood. Sur le forum je suis aussi, : Tristan Ford le tueur à gage aux multiples facettes.
rides et tu dois savoir que je suis : totalement amoureux, même si mon couple traverse une dure période.

● Crédit avatar : Moi
● Crédit gifs : Tumblr - Cadeau du staff de BAE




TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 861

MessageSujet: Re: [TERMINE] A child is missing alert - Unité des renseignements + aides aux victimes   Sam 2 Sep - 16:37

Enzo & Clément ~ A child is missing alert
Les mauvaises manies du renseignement, ils veulent tout s’approprier et surtout avoir toutes les informations tel quel soit de rassembler. Clément n’y échappait pas à être maniaque, une fois qu’on était dans cette unité, on apprenait vite les régles et le comportement à adopter. On appréciait ou non, et souvent ca se frottait méchamment aux autres unités, mais ils faisaient leur boulot rien de plus, puis ce n’était pas le moment de s’embrouiller, surtout qu’en plus Enzo était un bon ami, mais bien sûr quand le professionnel primait s’était toujours différent et ca pouvait déclencher certaines tensions. Clément eut confirmation que la veste avait bien été envoyé au laboratoire, parfait, plus vite ca serait analyser et ils auraient surement des informations importante pour avancer.

« Donc… elle le connaissait surement. »

Se pinçant les lèvres, Clément était effaré qu’une petite fille ait été enlevé chez elle par une personne qu’elle connaissait surement, pas forcément aussi bien que des membres de sa famille, mais avec des enfants les liens se faisaient plutôt vite. Voyant l’air que prenait Enzo face à sa question, et il lui dit que non il n’y avait aucun signe d’agression. Clément hochait la tête pour le coup.

« Surement oui… On a dû s’emmeler les pinceaux. »

Ensuite une preuve venait d’être trouver dans le jardin et Clément l’avait donné à Enzo pour le coup, et il lui confirmait que sur les lieux de l’enlèvement du garçon ils avaient aussi retrouvés ce ballon. Clément reprit le sac plastique.

« Donc on a affaire à un clown… charmant… je déteste les clowns. »

Clément fit une légère grimace, essayant de détendre l’atmosphère deux secondes, même si ce n’était pas simple. Mais il était vrai que les clowns n’étaient pas sa tasse de thé, après peut être que la personne pratiquait juste l’art du ballon, ca serait top. Alors que les patrons sur place donnaient d’autres consignes comme faire équipes entre les deux unités pour interroger le voisinage, du coup ca permettait de se mélanger, Clément proposait.

« On peut peut être se mettre ensemble ? … Je reviens je vais donner ca à la scientifique. »

Partant donc, Clément filait vers un gars en tenue spéciale, ce qui les différenciaient des autres, il lui transmit le sac en expliquant un peu les détails sur ca, avant de revenir vers son coéquipier Sebastian et le duo de l’unité d’aide aux victimes. Clément avait vue que déjà les autres policiers sur place se déployait dans la rue pour aller frapper aux portes.

« On y va ? On commence par quel maison ? »

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Always & Forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1112-clement-leroy-chris-wood
Tragi-comédie.

avatar


Enzo Lowell
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 12/11/2016 et j'ai déjà raconté : 413 mensonges. Je ressemble à : Jesse Lee Soffer. rides et tu dois savoir que je suis : Malgré tout je l'aime encore.
TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 162

MessageSujet: Re: [TERMINE] A child is missing alert - Unité des renseignements + aides aux victimes   Dim 10 Sep - 1:18

Clément & Enzo ~ A child is missing alert
Ont été tous sur le qui-vive depuis ses disparitions d’enfants et encore plus aujourd’hui depuis qu’un autre enfant c’est fait enlever une petite fille, ça me met hors de moi tout cette histoire comment peut-on s’en prendre à un enfant, j’ai beau chercher des réponses j’en trouve pas ma seule préoccupation est de retrouver la petite avant que son agresseur ne la tue, je m’en veux déjà de ne pas avoir pu sauver le petit Maxim alors j’ose pas imaginer ne pas sauver la petite Emilie, en tout cas je ferais tout mon possible pour rendre la petite à ses parents. Tout le monde était à cran dans ce secteur, certains agents courait dans les sens à la recherche du moindre indice qu’aurait pu laisser l’agresseur, nous avons 24 heure pour retrouver la petite vivante sinon c’est au cimetière que nous allons la retrouver comme nous avons retrouvé le petit Maxim. A cause de toute cette pression qui pèse sur nos épaules, ont devenait parfois un peu dur envers les agents des autres unités et j’en avait fait un peu les frais venant de la part de Clément mais je ne prenais pas compte de son comportement en dehors du boulot c’était mon pote mais au boulot c’était autre chose et s’il aller trop loin dans ses paroles je le rappellerais à l’ordre qu’il va trop loin dans ses paroles et que pote ou pas je me laisserais pas me faire par son comportement d’agent.

Je l’informe donc ce que j’ai pu avoir comme informations concernant l’enlèvement de la petite, Clément rajoute alors que la petite connaissait surement son agresseur surtout d’après les éléments que j’ai pu recueillie auprès des parents et avoir inspecter la porte du jardin elle n’a pas été fracturé et crocheté la seule hypothèse c’est que Emilie a rejoint son agresseur dans le jardin comme le suggère Clément elle le connaissait surement. Ou alors il a fait en sorte de l’attiré hors de la maison avec quelque chose. Dis-je à mon tour. Je fus étonné quand Clément m’informait qu’il avait une info comme quoi les parents de Emilie auraient été agresser comme les parents du petit Maxim pourtant je n’ai vue aucune trace de coup ou de blessures, la personne qui lui avait donner cette info lui avait menti. L’agresseur à agis différemment cette fois-ci. Dis-je à l’encontre de Clément.

Le boss de Clément venait de nous donner un nouvel élément qui pourrait s’en doute nous faire avancer dans l’enquête et cet indice était un ballon en forme de chien qui était dégonfler lorsque Clément me donne l’indice je reconnue tout suite ce ballon j’ai vu le même lorsque Maxim avait été enlever. Il n’y aura aucun doute avons affaire à un taré qui aime attirer les enfants avec des ballons gonflable en forme de chien. Je te rassure je n’aime pas non plus les clowns. Dis-je en fait c’est depuis que je suis gosse que je n’aime pas les clowns depuis que Joshua m’avait fait montrer un film sur un clown qui tuer les enfants et depuis les clowns sont devenu une horreur pour moi.

Après avoir redonner l’indice à Clément il m’informa qu’il va donner cet élément à la scientifique mais avant le jeune homme me demandent si on se m’était ensemble pour interroger le voisinage, quartier était immense donc on va être pas mal de groupe pour faire le tour du voisinage. Ouais Mike se mettra avec ton collègue. Ajoutai-je. Clément revient rapidement vers moi et me demande si on pouvait y allez et ajoute à quelle maison allons-nous commencer notre interrogatoire. On peut commencer par celle d’en face ensuite celle d’a coter. Proposai-je à mon collègue.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Clément LeRoy
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 08/08/2017 et j'ai déjà raconté : 882 mensonges. Je ressemble à : Chris Wood. Sur le forum je suis aussi, : Tristan Ford le tueur à gage aux multiples facettes.
rides et tu dois savoir que je suis : totalement amoureux, même si mon couple traverse une dure période.

● Crédit avatar : Moi
● Crédit gifs : Tumblr - Cadeau du staff de BAE




TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 861

MessageSujet: Re: [TERMINE] A child is missing alert - Unité des renseignements + aides aux victimes   Dim 10 Sep - 22:26

Enzo & Clément ~ A child is missing alert
Clément hochait la tête doucement quand Enzo reprit que peut être que Emilie ne connaissait pas l’agresseur, mais que ce dernier l’avait attiré avec quelque chose. Il était vrai, que les enfants de cet âge était facilement curieux et naïf. S’était en même temps la beauté de l’enfance, cette innocence parfaite, si pur et belle que les parents cherchaient à préserver le plus longtemps possible. Mais parfois des tragédies arrivaient, bien sombre qui brisait cette innocence… Bien sûr on avait aussi des choses bien simple, comme la révélation sur le père noël et certaines autre tradition comme la petite souris. Oui, ca faisait partie de cette innocence… Une innocence que Clément lui même avait eut de brisé alors qu’il n’était un gamin même pas de cinq ans. S’était moche… le monde des adultes étaient moche.

« Eventuellement, toute les hypothèses sont bonne à prendre… et en effet il a peut être pris une autre méthode. »

Clément était partie après avoir montrer l’indice à ses amis et fait une allusion de sa peur des clown, donner ce dernier à la scientifique. A son retour auprès de ses collègues, il avait donc proposer de se partager en duo, pour commencer a aller taper aux portes du voisinage. Enzo mis donc son coéquipier avec celui de Clément, s’était pas une mauvaise chose, au moins le brun se retrouvait un peu avec son ami, ca permettrait peut être un peu plus de parler.

« Bien, on a qu’à commencer par ces maisons. »

Clément essayait d’être plu détendu, même si à cause de cette affaire s’était bien difficile. Il fit un petit sourire et commençait à marcher en direction de la maison au côté de Enzo. Le brun jetait des coups d’oeils autours de lui. Il y avait des policiers partout, de plusieurs unités, il y avait la scientifique, certains curieux étaient dehors et voisins aussi qui se demandait ce qu’il se passait. Clément reportait son attention sur Enzo, le temps qu’ils arrivent à la porte d’entrée de la maison, il pouvait bien discuter un peu non ?

« Alors comment ca va depuis la dernière fois ? »

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Always & Forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1112-clement-leroy-chris-wood
Tragi-comédie.

avatar


Enzo Lowell
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 12/11/2016 et j'ai déjà raconté : 413 mensonges. Je ressemble à : Jesse Lee Soffer. rides et tu dois savoir que je suis : Malgré tout je l'aime encore.
TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 162

MessageSujet: Re: [TERMINE] A child is missing alert - Unité des renseignements + aides aux victimes   Lun 16 Oct - 20:39

Clément & Enzo ~ A child is missing alert
Pour moi cet individu qui a enlevé cette petite fille n’avait pas pris la même méthode qu’il avait fait avec le petit Maxim pour moi il a changé sa méthode, il s’en est pas pris aux parents de la petite comme il avait fait avec les parents du petit Maxim, il avait agi durant la nuit alors que pour l’autre enlèvement il avait agi le jour il avait pris beaucoup de risque alors que la nuit il avait bien calculer son coup sans se faire prendre. Je pense que si j’avais cet individu devant moi je le tuerai de mes propres mains, je comprends toujours pas comment peut-on s’en prendre aux enfants alors qu’ils ne demandent rien vivre leur enfance sans se soucier du danger qui rôde dans ce monde de malade. Je donne donc mon avis à Clément qui me confirma ce que je venais de lui dire comme il le dit toutes les hypothèses sont bonne à prendre, nous sommes flics il ne fallait en aucun cas qu’un élément nous échappe dans cette affaire.

Je comprends pourquoi les clowns n’ont pas de succès auprès des enfants, si les gens se déguise en clown pour leur faire peur jamais un clown serait considérer comme un personnage drôle mais comme un personnage méchant. C’est un peu rassurant de savoir que je n’étais pas le à détester les clowns que Clément les déteste autant que moi. A l’entendent que Clément emmène l’indice au scientifique j’avais proposé de faire équipe avec Clément et que mon coéquipier fasse équipe avec le coéquipier de Clément, les deux hommes était d’accord avec mon choix j’en informe donc Clément des équipes puis chacune des équipes partait dans la direction qu’elle avait choisi.

Clément et moi nous marchons vers les maisons que je lui avais montrées lorsque nous avons commencé à marcher, les mains dans les poches de ma veste les yeux rivé parterre je regarder les tas de feuilles qui était tomber sur mes chaussures quand Clément me sort de mes pensées en me demandent comment j’allais depuis la dernière fois. Comme d’habitude, y rien n’a changer et toi comment tu vas ? Demandai-je à mon ami, de mon coter rien n’avait évoluer ma relation avec Victoria était toujours aussi compliqué et des fois je me demande si un jour ont allée s’en sortir elle et moi.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Clément LeRoy
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 08/08/2017 et j'ai déjà raconté : 882 mensonges. Je ressemble à : Chris Wood. Sur le forum je suis aussi, : Tristan Ford le tueur à gage aux multiples facettes.
rides et tu dois savoir que je suis : totalement amoureux, même si mon couple traverse une dure période.

● Crédit avatar : Moi
● Crédit gifs : Tumblr - Cadeau du staff de BAE




TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 861

MessageSujet: Re: [TERMINE] A child is missing alert - Unité des renseignements + aides aux victimes   Mer 18 Oct - 12:01

Enzo & Clément ~ A child is missing alert
Aux mots d’Enzo, Clément sait qu’il a surement merdé à poser la question à son ami, mais il n’est pas sans s’inquiéter quand même. La situation du brun est assez compliqué et dur, alors Clément trouve normal de lui montrer son soutien et de s’informer de comment ca allait. Il fait alors une légère grimace marchant toujours vers les maisons.

« Je vois… Vraiment rien qui change ? Ca va... »

Clément hausse les épaules doucement, après tout, ca allait pour lui. Zoé et lui, avait enfin avancé, crevant l’abcès entre eux qui empoisonnait leur couple. Même donc ca allait mieux entre eux, individuellement, s’était compliqué. Clément se voilait la face sur beaucoup de choses en réalité et sur le fait que ca allait. S’était la grande supercherie de cet état dans lequel il se trouvait. Enfin ils arrivèrent devant la maison, Clément ouvrit le portail, laissant entrer d’abord Enzo et suivit ce dernier, jusqu’à la porte de cette dernière. Devant celle-ci les deux s’étaient arrêtés, Clément n’aimait pas trop ce genre de choses, venir interroger des gens innocents, ou alors tout au contraire qui était les bourreaux, mais on passait à côté des signes.

« Prêt ? »

Il eut un petit sourire et il laissait Enzo frapper à la porte. Une vieille femme vint les ouvrirs et après s’être présenter, ils furent inviter à entrer. Clément entrait à la suite d’Enzo. L’intérieur de la maison était très élégant, et étant invité dans le salon, le brun aperçu sur la table un bon gâteau.

« Madame… On voudrait savoir si vous aviez aperçu, ou vu quelques choses cette nuit, entre minuit et sept heures du matin ? »

Clément avait sorti son bloc note, alors que la vieille dame, les conviaient à s’asseoir. Clément restait debout cependant à regarder autours de lui, il ne devait loupé aucun signe, car on ne savait jamais. Des personnes qu’on pensait innocente pouvait se trouver être le pire criminel de la terre, qui torture bien des gens bien. Malheureusement s’était ainsi. L’interrogatoire se poursuivit, autant Clément que Enzo posaient des questions, puis les deux se permirent de fouiller un peu la maison avec l’accord de la dame qui avait appeler son mari entre temps qui était venu à leur rencontre. Puis la dame leur offrit une part de gâteau, Clément acceptait volontiers.

« Merci beaucoup, il est délicieux, et j’aime beaucoup ces petits boules sucrées rose que vous avez mis. »

Finalement rien à signaler et les deux flics sortirent de la maison, une fois le festin terminé. Clément s’étirait un peu, une fois dans la rue principale de nouveau.

« Bien… Ca ne va pas être simple. On passe à la suivante ? Et… Tu fais quoi ce soir ? Tu vas toujours à la salle de sport Xatlétic ? Je voulais y faire un tour. »

Clément lançait donc une invitation à Enzo, peut être histoire de plus se retrouver en tête à tête, à parler, car avec le boulot ce n’était pas facile du tout.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Always & Forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1112-clement-leroy-chris-wood
Tragi-comédie.

avatar


Enzo Lowell
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 12/11/2016 et j'ai déjà raconté : 413 mensonges. Je ressemble à : Jesse Lee Soffer. rides et tu dois savoir que je suis : Malgré tout je l'aime encore.
TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 162

MessageSujet: Re: [TERMINE] A child is missing alert - Unité des renseignements + aides aux victimes   Dim 22 Oct - 17:08

Clément & Enzo ~ A child is missing alert
Durant notre trajet pour aller à la première maison pour interroger les premiers voisins qui aurait pu voir ou entendu quelque chose concernant ses deux enlèvement, Clément m’avais alors posé la question que j’entendais beaucoup en ce moment que ça soit mes parents, mon frère ou bien mes amis tout le monde me demander comment se passer ma relation avec Victoria. J’avais alors dit à mon ami la vérité que rien n’avait changer entre la jeune femme et moi, nous étions toujours au point mort de notre relation j’avais du mal à lui faire confiance à nouveau, j’avais cette peur au fond de moi qui m’empêcher d’avance avec elle, cette peur était du faîte que si je redonne une nouvelle chance à notre couple dit qui qu’elle me fera pas souffrir une nouvelle fois ? qu’elle retournerait pas dans les bras de ce type et puis sans confiance une histoire ne peux pas marcher. Il est clair qu’il me fallait du temps que j’aille à nouveau confiance en elle parce en terme général je redonner jamais ma confiance quand une personne ma blesser je suis très rancunier pour dire vrai une vraie tête de mule. Et malgré le faîte que je n’ai plus confiance en Victoria mes sentiments pour elle sont rester intact. Non rien ne change, bien sûr je suis là pour elle et le bébé même si je sais pas s’il est de moi. Répondis-je à mon ami.  

Par contre concernant Clément il a beau me dire que tout aller bien pour lui, je me permets d’en douter un peut son « ça va » ne m’a pas convaincue du tout il a beau essayer de le cacher à tout le monde à moi il arrivait pas je le connais depuis pas mal de temps maintenant je sais qu’il faire genre que tout va bien dans le meilleur des mondes alors qu’au fond de lui tout va mal et je reconnais ce comportement parce que je ce sentiment je le vie depuis des mois maintenant. Je sais que c’est dur, tu as l’impression de perdre pied et tu de demande ce que tu as fait pour mérite ce qui t’arrive, que tu ne t’en sortiras jamais de ce problème qui pèse sur ta vie. Ajoutai-je en regardent mon ami qui marcher à mes coter.

Nous arrivons devant la première maison de notre ranger, Clément ouvre rapidement le portail et me fait signe de passer le premier, je remercie mon ami et collègue d’un signe de tête puis je franchie ce fameux portail, je m’avance donc vers la porte d’entrée mais avant je regarder autour de moi y avait pas mal de nains de jardin par ici. Nous arrivons devant la porte des premiers voisins qu’on aller interroger Clément et moi. Ce dernier me lance un regard en me demandent si j’étais j’acquise un oui de la tête puis je frappe la porte de cette maison. Aussitôt une personne qui été assez âgé vient nous ouvrir en nous saluant chaleureusement et nous nous demander ce qui pouvait bien nous amener chez elle. Nous nous présentions rapidement auprès de la dame et ce qui nous amener, la dame nous fait donc rentrer chez elle, pour elle nous serons mieux à l’intérieur de chez elle et que dehors pour lui poser des questions sur les disparitions survenues dans ce quartier tranquille enfin pas vraiment tranquille vue ce qui c’est passer.

La dame nous invite à nous asseoir sur son canapé si Clément avait refuser sa proposition moi en revanche moi j’avais accepté sa proposition et m’installe sur le canapé face la dame qui était assise sur le fauteuil en face, je sors donc mon calepin de la poche intérieure de ma veste en cuir puis chacun notre tour avec Clément nous posons des questions à cette dame et par la suite à son mari qui était venu nous rejoindre par la suite. Après avoir fini de poser des questions mais aussi de fouiller la maison il était temps pour Clément et moi de quitter cette maison et d’interroger une autre. Mais avant que nous partions la dame nous avait proposer deux parts de son gâteau qu’elle préparer, et comme nous étions deux gourmands nous avons volontiers accepté de manger ce bon gâteau qui demander à être manger. Une fois le gâteau dévoré Clément et moi nous remercie la dame pour son accueil chaleureux et également pour le gâteau puis nous quittons enfin la maison. Une fois dehors Clément repris la parole en me confiant que cet enquête allez ne pas être simple et me demande si on aller directement à la deuxième maison. Ça tu la dis mais faut rien lâcher, on fouillera toutes les maisons s’il le faut je ne partirais pas d’ici sans avoir un indice. Dis-je envers mon collègue c’est un peu con ce que je vais dire mais avec cet enquête j’avais l’impression d’être dans un épisode de Esprits criminels que j’avais vu la télé y a pas longtemps. Normalement oui si Victoria n’as pas d’examen médicale à passer, tu veux qu’on aille ensemble ? Demandai-je au jeune homme qui marcher à coter de moi pour aller vers la deuxième maison.  

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Clément LeRoy
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 08/08/2017 et j'ai déjà raconté : 882 mensonges. Je ressemble à : Chris Wood. Sur le forum je suis aussi, : Tristan Ford le tueur à gage aux multiples facettes.
rides et tu dois savoir que je suis : totalement amoureux, même si mon couple traverse une dure période.

● Crédit avatar : Moi
● Crédit gifs : Tumblr - Cadeau du staff de BAE




TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 861

MessageSujet: Re: [TERMINE] A child is missing alert - Unité des renseignements + aides aux victimes   Lun 23 Oct - 12:21

Enzo & Clément ~ A child is missing alert
Clément n’avait pas vraiment pu répondre à Enzo concernant sa phrase, que voulait-il dire par cela ? Que s’était dur ? Qu’il perdait pied ? … Non… Là n’était pas la question, pour Clément il n’y avait aucun soucis de la sorte, il se voilait la face bien sûr. La supercherie dans laquelle il traînait était très bien menée et s’était sûr qu’il n’y voyait que du feu. Du coup, l’enquête pris le dessus. Impossible de parler tranquillement de leur problème personnel, en même temps ils travaillaient et sur une affaire des plus importante. La première maison n’avait rien donné, a part qu’ils avaient eut le droit à une part de gâteau, mais il ne fallait pas s’arrêter sur ca, non du tout. De nouveau dehors, les choses se poursuivaient, Clément espérait vraiment récolter un indice… Trouver quelques choses. Cette gamine ne devait aucunement mourir, et selon le fait est qu’ils avaient retrouvés le premier enfant, Maxim, mort en même pas 24 heures après… Cela supposait qu’il pourrait arrivé de même à Emilie, et donc son temps se comptait en même pas quelques heures. C’était une vraie torture en soit… Comment une vie pouvait-elle dépendre de quelques heures ?

« De même… il faut vraiment qu’on trouve quelque chose. Si on se base sur le premier cas… on ne dispose que de quelques heures pour la retrouver. »

Regardant autours de lui, le brun voyait que tout le monde était déployé. La rue avait été finalement coupée à tout véhicule, et les policiers s’affairaient dans la grande rue, autours des maison. Il y avait au moins cinq voitures de police de brigade différentes, deux camions de la scientifique. Les chiens continuaient de chercher des pites éventuelle et les autres collégues frappaient aussi aux portes pour avoir des informations. Finalement Clément avait quand même proposer quelques choses à Enzo pour se détendre après.

« Et bien si tu veux… Ca pourrait être l’occasion de se détendre et parler sans réelle contrainte. »

En effet ca pourrait être cool qu’ils se retrouvent un peu en tête à tête, pas que Clément voulait forcément parler de lui, bien qu’il avait plein de choses en tête entre Zoé, son mal être, l’affaire Clinton, etc. Mais s’était plus pour soutenir Enzo. Enfin ils arrivèrent à la deuxième maison, puis ils enchainèrent sur une troisième. Elles étaient toutes élégantes franchement et Clément aurait bien aimé avoir de tel baraque. Finalement la quatrième maison, ils s’y arrêtèrent un peu plus longtemps. S’était un homme de la soixantaine qui vivait avec son fils de trente ans. Ils subissaient le même interrogatoire, l’oeil curieux de Clément allait ici et là et demandait après à regarder un peu la maison, mais il y eut une réticence de la part des propriétaires.

« On jette un coup d’oeil rapide. Sinon on vous ramènes un mandat dans la minute, alors choisissez. »

Finalement le père acceptait, bien que le fils présent ne voulait pas réellement. Clément suivit d’Enzo commencèrent donc à regarder un peu les pièces de la maison, jusqu’à ce que le brun ouvre un placard et découvre un petit cartable rose d’enfant…. Soudain un grand fracas se fit entendre dans la cuisine, Clément tout de suite dégainait son arme, et s’avançait dans la cuisine, le père de famille y était, un couteau à la main et la porte qui menait sur la rue derrière était ouverte. Clément pointait son arme sur le vieil homme, et envoyait un appel radio.

« On a un suspect qui s’est enfui par la porte de derrière, maison 662, je demande des renforts tout de suite ! »

Clément sentit aussitôt Enzo derrière lui, et le brun dit aussitôt, pointant bien son arme sur l’homme de soixante ans qui était Mr. Heakler, car il allait rester pour controler l’individu et Enzo devait mieux partir pour courser le suspect en fuite, un peu de sport pour son pote, quoi de mieux !

« Vas y Enzo, je m’occupe de lui ! »

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Always & Forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1112-clement-leroy-chris-wood
Tragi-comédie.

avatar


Enzo Lowell
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 12/11/2016 et j'ai déjà raconté : 413 mensonges. Je ressemble à : Jesse Lee Soffer. rides et tu dois savoir que je suis : Malgré tout je l'aime encore.
TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 162

MessageSujet: Re: [TERMINE] A child is missing alert - Unité des renseignements + aides aux victimes   Dim 29 Oct - 18:59

Clément & Enzo ~ A child is missing alert
Honnêtement ce n’était pas le lieu pour parler de nos problèmes amoureux, surtout qu’une petite fille avait disparue et que si on la retrouve pas avant 24 heure y a des chances qu’on la retrouve morte comme on a retrouvé le petit Maxim mort sur une tombe du cimetière de la ville et ça je ne voulais pas, j’en ai assez que des gens complétement déranger du cerveau s’en prenne a des enfants sans défense, c’est facile de s’en prendre au plus vulnérable que soit et c’est hors de question que je retrouve cette petite fille morte sue l’une des tombe dans le cimetière. A coter de ça je pense que nos problèmes dans nos vies à Clément et moi et bien petit mais durant notre parcoure pour aller à la première maison qui était si élégante à première vue, on ne s’était pas empêcher d’en parler mais encore une fois ce n’était pas le lieu pour en parler, on se trouvera bien un moment pour en parler si on en avait envie d’en parler personne ne forcer l’un ou l’autre a se confié sur ses problèmes.
Nous avons interrogé et fouiller notre première maison que nous avons eu sur notre chemin, c’est un charmant couple de retraité qui tenait cette maison, lorsque nous avons fouiller cette maison tout sembler normal il n’avait rien de suspect aucune supercherie qui pourrait nous amener a suspecter ce couple qui n’avait rien des gens suspects d’ailleurs la dame nous avait gentiment offert à Clément et moi chacun une part de gâteau qu’elle venait de faire ce qui était vraiment gentil de sa part. Lorsque nous avons fini de manger ce délicieux gâteau Clément et moi nous quittions la première maison pour continuer notre interrogation.

Une fois à l’extérieur et en direction de la deuxième maison je commencer un peut être sur les nefs le faîte que nous n’avons encore rien trouver même pas un indice qui pourrait nous indiquer ou était la petite était une vraie torture et j’en fait part à mon ami et collègue qui était d’accord avec moi et durant notre chemin pour aller à la deuxième maison j’écouter la théorie de Clément. Et il ne nous reste pas moins de 12 heure pour la retrouver. Répondis-je à mon collègue en regardent ma montre nous étions vraiment sur le qui vif avec cette affaire d’enlèvement d’enfant. Par la suite clément m’avais proposé qu’on aille à la salle de sport afin de se défouler un peut et être dans un endroit pour pouvoir parler de nos problèmes parce qu’ici c’est pas le cas et puis nous n’avons pas la tête à cela la seule chose qui nous préoccupe actuellement c’est de retrouver la petite Emilie vivante et attraper ce malade qui s’en prend aux enfants de ce quartier. Je suis tout à fait d’accord avec toi un peu de sport nous fera du bien. Répondis-je à mon collègue lorsque nous étions arrivées devant la deuxième maison.

Nous commençons donc le même rituel que nous avons fait pour la première maison autrement dit interrogatoires aux personnes qui vivent dans ces maisons et fouiller également ces maisons la deuxième et la troisième maison était comme la première rien de suspects elles était tout à fait normal rien ne clocher comme ceux qui vivaient dans les maisons. Par la suite avec Clément nous nous arrêtons devant la quatrième maison et je sais pas pourquoi mais lorsque je pose les yeux sur cette maison j’ai comme un mauvais pressentiment comme si cette maison n’était pas les trois autres que nous avons interrogé. Un homme assez âgé nous avait un peu mal accueillie Clément et moi donc ça commence bien pour l’interroger et donc c’est un peu de mal que nous rentrons chez lui pour qu’on puisse l’interroger par la suite son fils qui vit avec lui fait son apparition dans la pièce et comme son père le jeune homme nous accueille sèchement en nous méprisant oh lui il a un problème avec la police.

Sans plus attendre Clément et moi nous commencions interroger les deux hommes qui n’était pas vraiment coopérative et lorsque le moment de fouiller la maison était arriver les deux hommes commençait à hausser le ton en refusant qu’on fouille mais avant que je prenne la parole Clément leur fait une petite menace que s’ils nous laissent pas fouiller leur maison maintenant ont allez rapidement revenir avec un mandat c’est eux qui choisisse. Finalement le vieil homme nous laisse fouiller donc sa maison, je me dirigeai donc vers le salon quant à Clément lui il fouiller l’entrer. Lorsque je commence à fouiller le salon j’entends tout un coup un énorme bruit qui provient de la cuisine, je lâche rapidement ce que j’avais dans les mains sort mon pistolet de son étui et me dirigea vers la cuisine en lui levant mon arme devant moi. Arriver dans la cuisine je vois Clément son arme pointer sur le vieil homme la porte de la cuisine grande ouverte, lorsque Clément m’aperçoit il m’ordonne d’aller à la poursuite du type qui venait de s’échapper, sans plus attendre je sors de la maison en courant après le type qui était à quelques mètres de moi. Arrêter ou je tire. Criai-je après le mec qui ne s’arrêter pas de courir.          

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Clément LeRoy
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 08/08/2017 et j'ai déjà raconté : 882 mensonges. Je ressemble à : Chris Wood. Sur le forum je suis aussi, : Tristan Ford le tueur à gage aux multiples facettes.
rides et tu dois savoir que je suis : totalement amoureux, même si mon couple traverse une dure période.

● Crédit avatar : Moi
● Crédit gifs : Tumblr - Cadeau du staff de BAE




TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 861

MessageSujet: Re: [TERMINE] A child is missing alert - Unité des renseignements + aides aux victimes   Mar 31 Oct - 12:03

Enzo & Clément ~ A child is missing alert
Enzo avait filé à la poursuite du gars qui avait fuit, si ce n’était pas coupable ca ? Bien entendu, il y avait surement pleins d’explications et une fois qu’il serait coffrer, le gars sortirait une bonne excuse quand a sa fuite. Ils connaissaient bien le refrain, mais pour l’instant leur était grave, Clément était face au père qui tenait toujours le couteau entre ses mains. Un couteau assez impressionnant, alors qu’il avait demander des renforts, il savait que ca allait arriver d’une minute à l’autre, pour aider Enzo, puis lui.

« Monsieur lâchez votre couteau au sol ! Doucement ! »

Clément avait son arme bien pointé sur l’homme, comme tout flic il espérait ne pas avoir à tirer. Car ce n’était jamais facile d’appuyer sur la gâchette, il se souvenait encore de la première fois qu’il avait dû le faire en plein service, sur un petit voyou qui avait sortit un flingue. Instinct de survie, droit de tirer, il avait juste appuyer et la balle était partie pour toucher de plein fouet le gars qui s’était écrouler à terre. Clément avait mis un mois à s’en remettre de son tir, un mois pour dire… Mais s’était normal, il avait donné la mort et en soit personne n’avait le droit de faire ca. Mais il n’avait pas eut le choix selon le code, les lois, la morale… mais ca torturait psychologiquement, s’était dure et pourtant fallait continuer et parfois on devait tirer encore.

« Posez votre couteau ! Je ne vous ferais aucun mal, mais poser ce couteau, pour le bien de tous! »

L’homme : Non ! Vous n’aurez rien de moi ! De mon fils ! Allez tous en enfer !

Clément était un peu en panique intérieur, a voir le regard de l’homme et ses paroles, il savait ce qu’il allait faire. Le brun alors n’avait pas le choix de la jouer à reculons, surtout en voyant l’homme avancer le couteau dangereusement vers sa gorge. Il devait gagner du temps, et il espérait qu’Enzo s’en sorte avec le gars en fuite. Alors le brun retirait une main sur son arme et finalement vint arrêter de pointer l’arme sur l’homme, mettant le point de sortie vers le plafond tout en pliant les bras en montrant qu’il ne tirerait pas.

« Je vais poser mon arme, doucement ! Je vous en pries, faites de même avec votre couteau ! »

Mais l’homme était déterminé et savait ce qu’il faisait, refusant de coopérer, bien que Clément pliait les jambes pour venir poser son arme à terre, mais bien entendu l’homme vint mettre le couteau à sa gorge, sans faire l’acte pour l’instant. En arrière fond, Clément entendu qu’on avait ouvert la porte, les renforts arrivaient pour le coup. Il se pressait donc a poser son arme par terre et il fit un pas vers l’homme, le tout était de le convaincre de ne pas passer à l’acte.

« Vous avez encore des années à vivre, ca ne sert à rien de faire ca. Qu’importe ce qu’il s’est passé, vous pouvez nous aider ! Si vous savez quelques choses sur la disparition d’Emilie… Vous pouvez nous aidez à la retrouver, alors s’il vous plaît laisser votre couteau, ne faite pas quelque chose de stupide.. Pensez à votre fils ! »

Tout en parlant Clément avait lever sa main d’une manière à ce que les renforts en premières ligne cacher voit le signe qu’il faisait de ne pas intervenir. Alors que Clément essayait d’avoir l’intention de l’homme et de trouve sa faille pour qu’il puisse juste laisser ce couteau… Mais ce n’était pas gagner d’avance, car en parlant il avait appuyer sur la lame et Clément vit bien du sang sortir, il s’entaillait… Merde. Puis Clément vit un des hommes juste à la porte de la cuisine où le gars s’était enfui, peut être qu’en intervenant comme ca, ils allaient éviter à l’homme de s’égorger.

L’homme : Jamais ca ne s’arrangera ! Jamais ! Plutôt mourir que de faire la balance !

A la fin du mot de l’homme, alors Clément lançait le signal pour que chacun interviennent, l’homme à la porte arrière de la cuisine, déjà ouverte, vint aussitôt vers l’homme et Clément s’avançait en même temps tout aussi rapidement, bien évidemment tout se jouait à la micro seconde prêt et au temps de réaction de chacun. Clément saisit le bras contenant le couteau aussitôt de l’homme et l’autre cherchait à le maîtriser…. Bordel… ca avait été chaud, mais finalement à part une entaille l’homme ne s’était pas suicider. Clément fit tomber le couteau de force au sol et avec l’aide de son collègue il fit tourner violemment l’homme contre le comptoir pour avoir son dos et le menotter.

« Vous avez le droit de garder le silence, on va vous conduire au poste de police. »

Ca ne servait à rien de parler d’avocat, le patron devrait d’abord passer par là. Coffrant le père de famille, alors que les renforts fouillaient la maison, car tout était suspect vu ce qu’ils avait découvert, Clément sorti de la maison avec l’homme menotter. Bien évidemment son district s’était ramener et le boss attendait dehors. Faisant un signe de tête à Clément, derrière lui un flic sortir avec ce sac rose d’une gamine. Clément amenait l’homme à une voiture de flic, et regardait autours de lui pour voir où était Enzo, s’il avait réussit et si le gars était arrêté. En tout cas s’était un tournant dans l’enquête...

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Always & Forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1112-clement-leroy-chris-wood
Tragi-comédie.

avatar


Enzo Lowell
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 12/11/2016 et j'ai déjà raconté : 413 mensonges. Je ressemble à : Jesse Lee Soffer. rides et tu dois savoir que je suis : Malgré tout je l'aime encore.
TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 162

MessageSujet: Re: [TERMINE] A child is missing alert - Unité des renseignements + aides aux victimes   Mer 1 Nov - 20:51

Clément & Enzo ~ A child is missing alert
Les trois premières maisons que nous avons fouiller avec Clément n’avait rien donner mais cependant la quatrième celle que je trouvais bizarre celle que j’avais senti un pressentiment et je m’étais pas tromper là-dessus surtout que cette maison avait eu des choses à nous révéler sur la disparition de la petite Emilie. Le comportement des deux personnes qui vivait dans cette maison me sembler très bizarre, tous deux le père et le fils nous avait très mal accueillie chez eux, je sais que certaines personnes nous détester parce que nous étions flics et que nous étions en permanence jugée par nos actes mais nous fessions que notre travail faire respecter la loi. Le fait que les deux hommes refuser qu’on fouille leur maison met de plus en plus le doute en moi, ils cacher quelque chose c’était sur et certain. Avec une petite menace de revenir avec un mandat avait réussie à les faire changer d’avis. Clément j’avais rapidement trouver un indice qui va pourvoir nous faire avancer dans cette enquêter et retrouver la petite Emilie je l’espère en vie.

Je n’avais pas eu le temps de voir ce que Clément avait trouver que c’était un vrai bordel dans la cuisine lorsque je fais mon entrée dans cette pièce je découvre le vieil homme pointer un couteau de cuisine vers Clément puis commence à être menaçant envers Clément et envers moi par la même occasion lorsque j’avais fait mon entré en pointant mon arme vers le vieil homme prêt à tirer s’il le fallait. Malgré que le vieil homme nous menacer avec son couteau Clément m’informa rapidement que le fils c’était enfuie par la porte de derrière et qu’il fallait absolument que je l’arrête avant qu’il nous échappe. Je sors avec l’aide de Clément pour occuper l’homme avec son couteau rapidement de la maison puis je me mets à sa poursuite.

Je me mets rapidement à courir comme si j’étais en train de courir un marathon et très vite je me rapproche du suspect, durant ma course je sors mon arme qui était dans son étuis puis je braque mon arme vers le suspect en lui demandent de s’arrêter et le menace de tiré s’il ne m’écouter pas mais rien à faire l’homme ne m’écouter pas et continuer sa course. Ne m’obliger pas à utiliser mon arme contre vous. Lui criais-je après en lui coursant toujours après. J’accélère donc plus mes pas et lui saute dessus pour le mettre à terre mais l’homme ne se fessait pas faire il me donne un coup coude dans le nez pour que je me décharge de sur lui et qui puisse avoir le champ libre pour attraper mon arme qui était à quelques mètres de nous et que j’avais perdu lors de ma chute en attrapant l’homme.

Les rôles sont inversés c’est l’homme qui a maintenant mon arme dans les mains et il était en train de me menacer avec prêt à tirer, quant à moi j’étais à genoux en passant une main sur mon nez qui était en sang, je crois qu’il ma péter le nez et lorsque je me retourne je vois l’homme braquer mon arme sur moi je lève doucement les mains.  D’accord on va se calmer, poser cet arme ne faites pas quelques choses que vous pourriez regretter. Dis-je en essayent de la résonner. Je ne regretterais jamais de tuer un sale flic comme vous. Me criais-je le type envers moi en larme ses mains trembler. N’aggraver pas davantage votre cas en tuant un flic, soyer coopératif en me dissent ou est la petite. Dis-je envers l’homme qui pointer toujours l’arme sur moi et je dois avouer que pour la première fois j’avais peur qu’il me tire dessus surtout que je n’avais pas mis mon gilet par balle je n’avais rien pour me protéger il pouvait me tuer à tout moment et la des images se défile dans ma tête, mon histoire avec Victoria, notre rupture, l’annonce de sa grossesse et aussi ma famille, en une minute je voyais ma vie défilé une vitesse et comme on dit la vie ne tient qu'a un fil.

L’homme me regarde avec un regard moi puis se met à rigoler comme un psychopathe en pointant toujours l’arme vers moi. J’ai tué un enfant de sang-froid je peux bien tuer un flic, ce n’était pas mes plans mais je peux le faire. Me dit-il en me regardent toujours en rigolant. Espèce de malade, s’en prendre aux enfants c’est lâche ils ne vous ont rien fait. Dis-je en me braquent contre l’homme on pouvait lire dans mes yeux de la colère contre ce type et sans réfléchir je me lève rapidement et m’approchent du type en essayent de le désarmer mais un coup feu partie durant notre bagarre.    

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Clément LeRoy
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 08/08/2017 et j'ai déjà raconté : 882 mensonges. Je ressemble à : Chris Wood. Sur le forum je suis aussi, : Tristan Ford le tueur à gage aux multiples facettes.
rides et tu dois savoir que je suis : totalement amoureux, même si mon couple traverse une dure période.

● Crédit avatar : Moi
● Crédit gifs : Tumblr - Cadeau du staff de BAE




TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 861

MessageSujet: Re: [TERMINE] A child is missing alert - Unité des renseignements + aides aux victimes   Jeu 2 Nov - 12:43

Enzo & Clément ~ A child is missing alert
Faisant baisser la tête du vieil homme, Clément le fit asseoir à l’arrière d’une voiture de patrouille et refermait la portière en la claquant. Une bonne chose de faite pour ainsi dire. Bien évidemment aussitôt l’équipe des renseignements étaient venue vers lui pour avoir un rapport et le flic qui était sortie avec le sac rose aussi. Le boss d’ailleurs le saisit pendant que Clément expliquait ce qu’il s’était passer, et regardait à l’intérieur.

« On a juste fouillé la maison, car je trouvais ca suspect qu’il ne le voulait pas. J’ai juste pousser les choses en mentionnant un mandat, finalement j’ai ouvert le placard et j’ai trouvé ce sac. »

Le boss : C’est bien à la petite, y’a son prénom sur les habits. Envoyer ca immédiatement à la scientifique ! Où est ce fils de pute ?

« L’officier Lowell le coursait. »

Clément appuyait ses dires en montrant surement la direction qu’il avait prit, si bien que le boss hochait la tête enchaînant tout de suite en disant qu’il fallait aller voir ce qu’il se tramait. Alors sans perdre de temps Clément se mit à marcher rapidement avec deux autres collègues, pour finalement courir, sortant bien évidemment l’arme de leur étuis, mais mise vers le sol, la sécurité de celle-ci toujours enclenché.

Clément était en premier de la file, il tournait à l’angle de la maison où il y avait une petite ruelle, sur laquelle donnait la porte arrière de la cuisine par où le fils s’était enfui et Enzo s’était mis à le courser. Avançant rapidement, arme toujours en main, les yeux bleus de Clément était en alerte, examinant tout. Il fit un signe à ses coéquipiers derrières en arrivant à un petit carrefour, à droite ou à gauche. Alors sans attendre, il envoyait un agent sur la gauche et Clément prit à droite avec l’autre, reprenant la marche.

Au bout de quelques minutes à marcher, les sens en alerte, c’est à ce moment que le coup de feu se fit entendre clairement non loin de là où il se trouvait. Clément aussitôt prit sa radio entre ses mains.

« LeRoy 2151 un coup de feu a été entendu au carrefour du 45 avenue Fritz. Je demande immédiatement des renforts et une ambulance, un officier coursait un gars en fuite. »

Posant sa radio, le brun regardait son collègue et d’un regard signifiant leur accord, bien qu’ils étaient inquiet, ils reprirent la route en courant, car la petite ruelle tournait ensuite juste à droite. Arrivant, Clément braquait son arme, tout comme son collègue sur les deux personnes au sol… Merde…

« Enzo ! C’est Clément ! Enzo tu m’entends ?! Lachez l’arme et rester au sol ! »

Avançant prudemment, la panique montant, mais devant rester maître de lui, il avait toujours l’arme pointer sur les deux corps… Punaise qui avait été touché...

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Always & Forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net/t1112-clement-leroy-chris-wood




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [TERMINE] A child is missing alert - Unité des renseignements + aides aux victimes   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TERMINE] A child is missing alert - Unité des renseignements + aides aux victimes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: And last night you were in my room :: Saison deux :: Scènes-
Sauter vers: