Revenir en haut Aller en bas



 
Bienvenue sur le forum Invité <3
Before Anyone Else a ouvert ses portes le 14 octobre 2016.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
BAE A UN AN ! JOYEUX BAEVERSAIRE !

Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tragi-comédie.

avatar


Annabella Grimaldi
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 13/12/2014 et j'ai déjà raconté : 1610 mensonges. Je ressemble à : Nina Dobrev. Sur le forum je suis aussi, : Everest Julia Lawson et Skyla Rose Connor.
rides et tu dois savoir que je suis : Promise au prince héritier, plus une alliance entre deux patries qu'un mariage d'amour.


TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 143

MessageSujet: home sweet home.   Sam 29 Juil - 11:48


HOME SWEET HOME
Annabella et Milo Grimaldi.
▴▽▴⟁▴▽▴
J’étais en compagnie de mon frère et de nos cousins les Cavendish. Bien entendu, eux aussi ils n’étaient pas n’importe qui puisqu’ils étaient les héritiers de la fabuleuse Georgiana Cavendish, duchesse du devonshire, bien entendu cela voulait aussi dire que Milo et moi-Même, l’avions. Quoiqu’ils en soient, nous n’étions pas là pour le plaisir avec Milo, on aurait bien préféré rester à Monaco et continuer nos vies d’avant, mais la frasque de Milo était de toute évidence celle de trop puisqu’on nous a envoyé chez la famille et chez des « amis » si on peut dire de mes parents, la famille royale d’Angleterre.

Avec Milo nous primes congés des Cavendish pour nous retrouver tous les deux. Beaucoup de choses avaient changés depuis que nous étions en Angleterre et ce n’était pas forcément en bien, nous étions tellement plus fliquer et nous avions beaucoup moins de liberté, apprendre les bonnes manières, qu’on devient sages, modèles et obéissant comme tout héritier le devrait. En soit, j’en avais toujours eu rien à faire puisque c’était à Milo de prendre la place de monarque et non moi, j’avais donc aucune responsabilité, aucun royaume sous ma tête.

Bien entendu, ça aussi ça avait changé puisque cet exile en Angleterre avait été consolidé avec une alliance patrimoniale entre les Cambridge et les Grimaldi. Par conséquent, je me retrouvais fiancée au futur roi d’Angleterre, rien que ça. Par conséquent, j’avais plus de responsabilité et la bonne attitude étai obligatoire, la bienséance et j’en passe. En gros, nous étions dans la merde avec Milo. D’ailleurs, nous nous posâmes dans le jardin et en un seul regard nous nous comprenions et nous pensions à la même chose. Nous étions jumeaux, mais aussi bien plus que cela puisqu’il était mon meilleur ami et mon confident, passant par mon copain de connerie.

Je n’avais aucune envie d’avoir autant de responsabilité et de devoir épouser un homme par alliance, qui ne soit pas un mariage d’amour, mais néanmoins j’avais de la chance que cet homme soit mignon. Cela rendait les choses moins cruels, toutefois, je n’avais pas encore eu de réelle occasion de passer énormément de temps avec lui et de le connaître. Je devais justement le voir en fin d’après-midi et je devais également voir sa sœur Charlotte de Cambridge.

Je soufflai « C’est la merde » Répliquais-je donc à mon frère « Mais crois-moi, c’est plutôt eux qui vont apprendre notre mode de vie et non l’inverse » Répliquais-je donc « Je serais la future reine d’Angleterre la plus cool du monde tu verras » Repris-je avec un clin d’œil. Car même si les responsabilités et les mariages arrangés n’étaient pas mon truc, je devais bien avouer que le titre en lui-même et le pouvoir que j’aurais m’attirait grandement, rien que pour cela j’étais prête à jouer le jeu et de faire ce qu’on me disait.

Bien entendu, j’avais également d’autres choses en tête et pour le coup, je comptais bien m’amuser dans le palais royale ne serait-ce qu’avec la princesse de Cambridge et le prince, mon futur mari. Essayer de les décoincés un peu les pauvres.
code by bat'phanie

_________________
i'm bigger than these bones

⋆ Some people are just born to fight, I think.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net
Tragi-comédie.

avatar


Néo Callaghan
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 10/01/2017 et j'ai déjà raconté : 787 mensonges. Je ressemble à : selena gomez Sur le forum je suis aussi, : Mackenzie Moore et Aloïs Rosenwald
rides et tu dois savoir que je suis : célibataire, pour le plus grand bonheur de tous évidemment.
qui est quoi ?:
 


Mes petits secrets bien gardés: : 183

MessageSujet: Re: home sweet home.   Mar 1 Aoû - 18:12



Bon, officiellement, j'avais peut-être fait la connerie de trop et nous nous retrouvions ma soeur et moi dans une situation délicate quant à notre position actuelle. Nous avions du quitter Monaco pour l'Angleterre sous prétexte que notre comportement n'était pas digne de celui d'enfants de la royauté. Qu'importe. Que je sois chez moi ou ailleurs, je n'allais pas changé de comportement. Je comptais bien rester moi même jusqu'au bout quitte à faire craquer nos parents. Quoi qu'il en soit, la raison pour laquelle nous avions été envoyé en Angleterre et pas ailleurs m'étais quelque peu sombre et inconnue jusqu'à ce que nous atterrissions ici et que j'apprenne que nos parents avaient prévu de marier ma soeur au futur roi d'Angleterre. Pour qui donc ils se prenaient ? Certes,
ils avaient encore beaucoup d'autorité sur nous, mais forcé un de leur enfant au mariage était une option que je n'aurais jamais cru être mise en vigueur sur l'un d'entre nous.

Je détestais être ici, nous avions moins de liberté, plus de contraintes et nous ne pouvions plus faire un geste sans être surveillé. C'était une horreur. Mon pire cauchemar qui prenait vie. Pourtant, j'avais la chance de pouvoir avoir ma soeur à mes côtés et je n'allait pas m'en plaindre. Je ne pouvais rien faire sans Bella, nous n'étions pas juste jumeau, nous étions réellement liés. Comme on pourrait se l'imaginer, je serais toujours là pour elle et inversement elle était toujours à mes côtés. Nous avions développé cette complicité que les simples frères et soeurs ne peuvent pas réellement comprendre,
cet aspect si spéciaux qui se créer entre des jumeaux.

Nous étions enfin tranquille après avoir pris congé de nos cousins, j'avais beau adoré notre cousine, la présence même de son frère me rendait dingue. Il était si... différent de nous qu'il m'en faisait grincer des dents. Bella se mit rapidement à souffler, assurant que nous allions plus nous imposer que nous calmer. Et elle avait certainement raisons, si nos parents avaient déjà essayer de nous calmer par de nombreux moyens, ils n'y étaient pas parvenus et ça n'allait pas changer de si tôt. Ma soeur ajoute avec un clin d'oeil qu'elle sera la future reine la plus cool du monde et je ne peux qu'approuver en riant.

« Tu risques de faire avoir un infarctus à cette pauvre Elizabeth si tu organises trop de soirée dans son si beau palais. » riais-je avant de reprendre plus sérieusement. « Je ne doute pas de ta capacité à t'imposer comme figure royale la plus cool du pays, avec les héritiers coincés qu'ils ont ici,
un rien suffit.
Je laisse échapper. Sans vouloir vexé les enfants de Cambridge, il est clair qu'ils ne savent pas s'amuser comme nous avons pu le faire Bella et moi. Ce qui est bien dommage parce que finalement, s'ils pouvaient s'éclater, ils seraient bien plus sympas qu'il n'en ont l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Annabella Grimaldi
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 13/12/2014 et j'ai déjà raconté : 1610 mensonges. Je ressemble à : Nina Dobrev. Sur le forum je suis aussi, : Everest Julia Lawson et Skyla Rose Connor.
rides et tu dois savoir que je suis : Promise au prince héritier, plus une alliance entre deux patries qu'un mariage d'amour.


TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 143

MessageSujet: Re: home sweet home.   Jeu 3 Aoû - 21:19


HOME SWEET HOME
Annabella et Milo Grimaldi.
▴▽▴⟁▴▽▴
Nous avons été basculé d’un univers à l’autre avec Milo et malgré le fait qu’on se soit un peu éloigné depuis la mort de Louis, nous nous raccrochions tout de même de toutes nos forces à l’un et l’autre, comme à des bouées de sauvetage qu’on jetait à la mer. Et cette mer si profonde, si froide et si hostile que peut l’être l’Angleterre et sa monarchie étaient pour nous un véritable enfer tandis que pendant ce temps-là, Louis, était au paradis. Toutefois, dans ce malheur nous avons pu renouer des liens familiaux avec le côté de notre chère mère avec son sang de noblesse, les Cavendish.

Bien entendu, Milo avait plus l’occasion que moi d’être à leur côté étant donné que j’étais partagé de part et d’autres entre les Cavendish et la famille royale qui, sera, d’ici quelques mois sûrement ma future famille, où je devrais quitter le nom de Grimaldi pour devenir Annabella de Cambridge. Une notion qui me paraissait tellement étrangère, je ne connaissais pas encore bien Alexander, mon fiancé, nous étions tellement différent lui et moi, pourtant c’était à lui que je devais jurer fidélité et amour. Et peut-être qu’au final, c’est effectivement ce que je ferais pour de vrai, qui sait.

J’étais dans mon âme plus envieuse que jamais auprès de Milo qui pour le moment avait cette innocence de croire qu’il pourrait être heureux et qu’il pourrait vivre une histoire d’amour comme il le désirait… Car bientôt, plus nos parents approchent de leur seconde vie et plus Milo devra prendre ses responsabilité de roi et par conséquent, oublié ses amourette de jeunesse afin d’épouser une jeune femme de bonne famille, je me doutais qu’il en prenait pas encore confiance et cela me faisait sourire. Et d’ailleurs c’était sur cette pensée que je décidai de ruminer plus tard.

Je me concentrais donc sur l’instant présent en compagnie de mon frère tandis que nous étions dans le par cet j’évoquai alors mon future statut avec amusement et ma belle-famille « Oh oui, je n’imagine même pas » Répliquais-je alors en rigolant « J’ai déjà ma première mission, ôté le bâton que le prince Alexander et la princesse Charlotte ont dans le cul une bonne fois pour toute » Répliquais-je avant de prendre une mine horrifié « Oh mon dieu, j’espère qu’Alexander est moins sage et moins polit au lit qu’il est en temps normal » Répliquais-je donc avant de rire.

Je tournai donc en rond comme je le faisais souvent, j’avais toujours eu du mal à rester en place, que voulez-vous j’étais une personne très encline à la dissipation. Je me tournais donc de nouveau vers mon frère « Heureusement que Raphaël n’est pas comme eux, c’est là, l’avantage de n’être que dans l’ombre des héritiers du trône comme on l’a jadis été » Dis-je avec une petite moue « Si ça se trouve, tu vas devoir épouser la princesse Charlotte » Ris-je donc en imaginant Milo et Charlotte ensemble, le couple le moins assortis du monde. Car même si nous étions différent sur bien des critères avec Alexander, il fallait avouer que nos physiques ensemble faisait qu’on rendait bien à l’image.

code by bat'phanie

_________________
i'm bigger than these bones

⋆ Some people are just born to fight, I think.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net
Tragi-comédie.

avatar


Néo Callaghan
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 10/01/2017 et j'ai déjà raconté : 787 mensonges. Je ressemble à : selena gomez Sur le forum je suis aussi, : Mackenzie Moore et Aloïs Rosenwald
rides et tu dois savoir que je suis : célibataire, pour le plus grand bonheur de tous évidemment.
qui est quoi ?:
 


Mes petits secrets bien gardés: : 183

MessageSujet: Re: home sweet home.   Mer 16 Aoû - 19:30



Je haïssais Londres et je ne me le répéterais jamais assez. Mes parents n'avaient aucun véritable droit de me faire quitter Monaco pour m'envoyer chez des bourgeois Anglais trop pris par leurs manières et leur statut de noblesse. Bon, ils en avaient peut-être bien le droit, mais ils auraient au moins pu me parler de toutes les modalités à prendre en compte et ne pas oublier que moi aussi, même si je ne m'en montrais pas forcément digne, j'avais un mot à dire sur mon avenir au sein de cette famille de cinglés qu'étais devenus les Grimaldi depuis la perte de notre frère Louis.

Depuis l'annonce de la raison pour laquelle nous étions ici ma soeur et moi, je me perdais dans mes pensées bien plus souvent. Je craignais de n'avoir plus mon mot à dire et surtout, je devais faire face à l'une de mes plus grandes craintes. Si Annabella épousait le prince héritier du trône d'Angleterre et devenait par conséquent, la future reine du pays et que je devais prendre ma place comme futur roi de Monaco, cela signifiait non seulement que j'allais avoir plus de responsabilité que je ne me croyais capable de tenir, mais aussi et surtout, qu'on allait me séparer de la seule personne qui m'empêchait de devenir complètement fou dans cette famille. Ma moitié.

Force est de constaté que je n'avais sûrement plus beaucoup de temps à passé auprès d'elle et ça me rendait malade. Il n'avait fallut que quelque petit jour pour que tout s'écroule dans le monde presque parfait des jumeaux Grimaldi. Pour le moment, je ne pouvais donc que profiter à fond de la présence de ma soeur et c'est bien ce que je comptais faire.

« Je me demande bien ce que ça aurait donné si nous avions été aussi coincé qu'eux. Je ne sais vraiment pas comment c'est possible d'être autant... studieux et droit. » laissais-je échapper, fronçant les sourcils dans ma concentration à répondre à cette question. Un éclat de rire m'échappe quand Bella parle du prince de Cambridge et de ses espoirs quant à ses performances au lit. « Tu ne devrais pas t'en faire, on dit que les plus coincés sont les plus surprenant dans ce domaine. » Je ris de nouveau, je n'ose pas imaginer la frustration de ma soeur s'il est autant coincé que ça dans tous les domaines. « Je doute qu'on me marie à mademoiselle de Cambridge, elle est plutôt jolie certes, mais ils n'auraient rien à gagner à unir deux fois nos deux familles. » je souris à ma soeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Annabella Grimaldi
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 13/12/2014 et j'ai déjà raconté : 1610 mensonges. Je ressemble à : Nina Dobrev. Sur le forum je suis aussi, : Everest Julia Lawson et Skyla Rose Connor.
rides et tu dois savoir que je suis : Promise au prince héritier, plus une alliance entre deux patries qu'un mariage d'amour.


TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 143

MessageSujet: Re: home sweet home.   Lun 28 Aoû - 22:29


HOME SWEET HOME
Annabella et Milo Grimaldi.
▴▽▴⟁▴▽▴
Nous étions devenus tellement proches et tellement éloignés à la fois avec Milo, que je n’arrivais même pas à définir si nous étions plus proches ou plus éloignés l’un de l’autre. La mort de Louis, le déménagement et ma nouvelle condition faisait qu’il y avait un fossé entre nous deux. Nous en parlions jamais, car cela nous faisait souffrir, il y avait beaucoup trop de non-dit. Comme un malaise, comme une gêne quand nous étions ensembles. Nous ne savions pas quoi se dire, nous changions souvent de sujets pour éviter les sujets qui pourrait nous séparer.

Nous avions plus jamais reparlé sérieusement de mon futur mariage et sa nouvelle place en tant qu’héritier du trône de Monaco depuis notre arrivé au Palais, où bien que sans agressivité, cela avait changé quelque chose entre nous. J’étais devenue bien trop renfermée, réservée, bien trop secrète à son égard. Moi qui d’habitude n’avais jamais aucun secret pour lui, je lui avais caché mon mariage, je lui avais caché les intentions de mes parents et je ne savais même pas s’il m’avait pardonné de l’avoir mis à l’écart de tout cela, de l’avoir mis devant le fait accomplie.

Enfin quoiqu’il en soit, nous parlions des jumeaux de Cambridge, mon futur mari et ma future belle-sœur… Enfin, nous les critiquions, nous nous moquions d’eux « Je ne sais pas, mais je ne pense pas que cela soit possible, on est des gens du sud, on a le sang bien trop chaud comparé à ces british » Répliquais-je en rigolant. Bien entendu, cela ne voulait rien dire… Après tout, Louis était comme eux avant de mourir, au final, être tellement droit n’apporte pas toujours de très bonnes choses en soit. A part ce privé et de mourir en ayant rien vécut, ce n’était pas tellement encourageant à devenir pareil à vrai dire, bien entendu, je me gardai ce genre de commentaire, ne voulant pas parler de Louis avec lui, c’était bien top dur pour moi.

C’est donc pour cela que je décidai de changer de sujet et me mit à parler de sujet bien plus amusant comme des prouesses que pourrait faire mon futur mari « Oh et bien tant mieux alors » Répliquais-je donc « Cela m’embêterai très franchement d’avoir une relation extra conjugale et de me faire décapiter la tête pour trahison à la couronne » Dis-je en grimaçant « Bon d’accord, je vais pas me faire décapiter la tête, mais quand même » Fis-je en grimaçant toujours avant de sourire amusée. Bien entendu, je ne pensais pas une seconde à être infidèle, rien que pour moi, j’avais tout de même du respect et des valeurs.

Nous continuons donc de parler cette fois-ci de son éventuelle mariage « Mmh c’est vrai, je me demande avec quelle grande famille on va te caser » Lui dis-je « Une chinoise, une russe… une mongole » Dis-je en rigolant fortement « Franchement, Milo, fais gaffe à ton cœur et ne t’entiche pas d’une fille lambda, ce ne serait pas très correct pour elle » Répliquais-je avec une grimace, parce qu’il faut dire que j’avais eu un copain, rien de très officiel à Monaco et ça a dû s’arrêter à partir du moment que je m’étais fiancée et je savais combien il en avait souffert et parfois, je recevais des messages que je supprimais au fur et à mesure.

code by bat'phanie

_________________
i'm bigger than these bones

⋆ Some people are just born to fight, I think.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net
Tragi-comédie.

avatar


Néo Callaghan
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 10/01/2017 et j'ai déjà raconté : 787 mensonges. Je ressemble à : selena gomez Sur le forum je suis aussi, : Mackenzie Moore et Aloïs Rosenwald
rides et tu dois savoir que je suis : célibataire, pour le plus grand bonheur de tous évidemment.
qui est quoi ?:
 


Mes petits secrets bien gardés: : 183

MessageSujet: Re: home sweet home.   Mar 12 Sep - 21:55



Il ne m'avait pas fallut plus de quelques petits jours pour m'emplir d'une rage que je ne contrôlais plus. Si j'étais devenu bien plus sombre intérieurement, je le cachais assez bien pour que personne, pas même ma soeur ne se doute de quoi que ce soit. Depuis la mort de notre frère, tous le monde semblait penser que je le vivais bien et que je m'en étais remis plutôt rapidement, ce qui n'était pas le cas du tout. Devoir partir à Londres ne faisait qu'amplifier ce sentiment de douleur et de solitude qui m'emplissait un peu plus chaque jour. Faire semblant d'aller bien avait toujours été ma spécialité et ma soeur jumelle elle-même ne pouvait pas savoir ce que je pouvais ressentir, je n'avais jamais été quelqu'un de fermé mais j'avais toujours dissimulé avec succès le moindre des mes sentiments sombres et mauvais.

Je ne saurais dire si cela venait d'elle, de moi ou bien de nous deux, mais depuis que nous avions parlé de son mariage, depuis que j'avais appris qu'elle me l'avait caché et depuis que je savais pour ma place dans le royaume de Monaco, une certaine distance s'était installée entre nous. Une distance que je me surprenais parfois à adorer plus que je ne la détestais. Parfois seulement. Car malgré tout, Bella était ma soeur jumelle et la seule personne en qui j'ai réellement confiance. Même nos parents n'avaient pas la chance d'avoir pour eux, ma confiance la plus totale. Et Bella devrait savoir que me cacher des choses ne feraient qu'affecter notre relation qui, depuis la mort de Louis, n'était déjà plus ce qu'elle était. Et je lui en voulais. Je lui en voulais de m'avoir caché tout ça pendant autant de temps, autant que je lui en était reconnaissant. Tout ce poids désormais sur mes épaules, j'aurais pu apprendre à le gérer bien plus tôt si elle m'avait fait confiance, si elle m'avait parler. J'aurais pu la soutenir. Mais je n'avais été qu'impuissant. Un pion de plus dans le jeu d'échec de la vie que nos parents maniaient à la perfection depuis notre plus jeune âge.

Pouvoir rire un peu avec Annabelle me faisait du bien, bien que ça me fasse tout aussi mal. Ces sentiments contradictoires qui déferlaient en moi ces derniers temps me rendaient dingue. Je ne savais jamais quoi pensé de ce qui pouvait arriver. Et aujourd'hui que la confiance instauré entre ma soeur et moi n'était plus aussi stable, tout semblait fade et flou pour moi. Nous riions des jumeaux de Cambridge, mais pas vraiment méchamment, il fallait se rendre à l'évidence, ils étaient bien différents de nous. Ce qui pouvait s'avérer amusant, mais tout aussi perturbant. J'avais beaucoup à apprendre d'eux, mais peut-être avais-je aussi à leur apprendre. Après tout, les choses ne peuvent pas toujours n'aller que dans un sens. « Peut-être bien que je devrais prendre exemple sur eux... Je n'ai pas encore le comportement digne d'un futur roi après tout, je devrais bien m'y mettre et travaillé là dessus... » Je redeviens sérieux un bref instant, pensif. Je ne me sens pas prêt et surtout pas à la hauteur de ce qu'on me demande de faire. J'aurais besoin de soutien, peut-être d'être guidé et conseillé... mais mes parents n'ont même pas jugé bon de m'informer de mon nouveau statut alors je ne peux rien attendre de plus de leur part.

Je laisse échapper un rire quand elle me fait remarquer que ce serait dommage qu'on lui fasse couper la tête si elle devait avoir une relation extra conjugale. Bien qu'elle ajouté que ça ne devrait pas arriver, j'en reste pensif, la reine mère semble quand même impitoyable et prête à tout pour préserver l'image de sa chère famille royale. Je reste silencieux, me contentent de mimer un mort un instant, imaginant la scène. J'en aurais presque des frissons. Imaginer que ça puisse arriver me donne le tourni.

« Je ne pense pas qu'ils auraient à y gagner à me caser avec une chinoise. La princesse vient de renoncer à ses droits d'héritière pour se marier avec un non royal. » finis-je par dire après que nous ayons aborder la question de mon mariage, qui devrait peut-être bien arriver un jour. Il fallait que je m'y prépare. « Je ne suis pas du genre à m'enticher. Tu le sais bien. » assurais-je ensuite, alors qu'elle me met en garde. Et il est vrai que je ne me suis jamais enticher de qui que ce soit. Je n'ai jamais eu de relation sérieuse auparavant,
sauf peut-être avec la fille du Roi de Belgique. Mais nous étions enfants et nous ne savions encore rien de l'amour. « Bella, tu crois que je vais m'en sortir sans toi ? » demandais-je après un long silence. Ma voix avait perdu de l'entrain et s'était presque brisé. Je me sentais incapable de survivre sans ma soeur à mes côtés. Elle était la seule raison pour laquelle je ne devenais pas fou et on me la retirait aussi brusquement que l'on m'avait retiré à ma vie lambda de prince non héritier du trône.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tragi-comédie.

avatar


Annabella Grimaldi
Tragi-comédie.
J'ai débarqué à Londres le : 13/12/2014 et j'ai déjà raconté : 1610 mensonges. Je ressemble à : Nina Dobrev. Sur le forum je suis aussi, : Everest Julia Lawson et Skyla Rose Connor.
rides et tu dois savoir que je suis : Promise au prince héritier, plus une alliance entre deux patries qu'un mariage d'amour.


TENUE CORRECTE EXIGÉE

Mes petits secrets bien gardés: : 143

MessageSujet: Re: home sweet home.   Jeu 5 Oct - 16:08



Il est vrai que nous étions plus si proche avec Milo et pourtant il était tout ce qu’il me restait. Je n’avais plus rien et au final, j’avais l’impression que même moi, je ne m’appartenais plus. Non, j’appartenais à l’Angleterre désormais. J’avais peur bien entendu de ne pas avoir le cœur assez solide, d’avoir le cœur qui s’endurcisse bien trop fortement, d’avoir un cœur de pierre, de diamant froid comme toutes les autres reines des temps passés, comme notre mère quelque fois, j’avais peur qu’au lieu de se casser, il devienne au contraire incassable et que je ne ressente plus rien. C’était souvent le prix à payer pour arriver au pouvoir, son cœur contre la puissance.

Donc même si tout était différent depuis la mort de Louis, depuis notre arrivé à Londres, je profitais de ces petits moment avec mon jumeau. Ou nous tentions de faire semblant que tout va bien, que nous rigolions et que nous prenons tout à la légère. Parfois, croire en quelque chose même si c’est faux, ça nous fait du bien. Comme une sorte de placebo en réalité. Et ça, on le faisait bien. On était très doué pour ce cacher la vérité, pour se voiler la face… Et quoi de mieux pour cela que de se moquer, de rigoler de nos hôtes, de ma future famille, de mon futur mari.

Mais bien très vite, la vérité nous éclata en pleine face et la réalité s’est installée. Il n’y avait rien de drôle. Je fis une moue en entendant mon frère éclater notre petite bulle rose et parler sérieusement « J’aurais le droit pratiquement tous les jours un petit tête à tête avec la reine, que j’apprenne d’elle, que je devienne elle » Lui dis-je « Enfin, le droit… L’obligation devrais-je dire » Repris-je « Toi ça va, c’est juste sur Alexander et que tu dois prendre modèle avant de prendre exemple sur père » Fis-je donc « D’un certain côté, tu t’en sors pas trop mal, tu n’as pas un dragon » Fis-je en essayant de le rassurer « Mais je pense aussi qu’on a beaucoup à leur apprendre, comme être des vrais êtres humains » souris-je avec un clin d’œil.

Et en parlant de cela, je me mis à rire sur son futur couple, à me demander avec qui, il sera caser, sa future épouse, la future patrie alliée avec Monaco « Ah oui c’est vrai, je ne sais pas si je la trouve stupide ou si au contraire j’admire son courage » Fis-je de manière pensive. Après tout, avant d’être envoyée à Londres pour épouser Alexander, j’avais un petit copain aussi « Tu serais capable, toi ? De tout renier pour l’amour ? De faire perdre la crédibilité de ta famille et ta patrie comme elle ? » Lui demandais-je donc sérieusement « Tu penses qu’ils vont te caser avec la prétendante officielle de... Tu sais ? Celle que les parents avaient choisie ? » Lui demandais-je « Après tout, pour eux ça ne change rien… Mais bon passer après son frère ce n’est pas réellement évident » dis-je en haussant les épaules.

En tout cas, il ne fallait pas que ça fasse comme avec Dan, que mon frère brise le cœur d’une autre personne juste par devoir, ce n’était pas correct et bien entendu je me demandais parfois ce que faisais Dan à l’heure actuelle. Je secouai la tête « Oui mais tout de même » Lui dis-je avec une grimace, après tout, Louis aussi avait une copine officieuse, une copine qui l’aimait tellement qu’elle était prête à être juste sa maîtresse et de devoir le partager avec une autre femme plus noble, ma meilleure amie de Monaco. Je secouai la tête en essayant de penser à autre chose « Tu crois qu’on sera toujours les mêmes qu’on ne se perdra pas en chemin ? » Lui demandais-je à mon tour.

_________________
i'm bigger than these bones

⋆ Some people are just born to fight, I think.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforeanyoneelse.1fr1.net




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: home sweet home.   

Revenir en haut Aller en bas
 
home sweet home.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: And last night you were in my room :: Saison deux :: Scènes-
Sauter vers: